flechePublicité

Test Questions pour un Champion : Edition Spéciale 20 ans (Nintendo DS) : 3/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 04 Juillet 2008 , Nintendo DS , Plus de tests sur PC

Les +

  • Les amateurs de défis vont aimer les niveaux de difficulté
  • Les questions sont variées et intelligentes
  • On n’entend pas la voix de Julien Lepers

Les -

  • Pas de mode multijoueur
  • Pas de concurrents dans le jeu
  • Des graphismes laids
  • La durée de vie dépend du joueur, mais 5 niveaux c’est peu pour quelqu’un de très cultivé
  • La photo de Julien Lepers, vraiment cheap
La note de jeuxvideo.fr
3.0
bof
La note des internautes
0.2

(2 votes)
Publiée le 06/08/2008 à 00:08, par Eith

Test de Questions pour un Champion : Edition Spéciale 20 ans

Créé dans les années 80, je suis un média de plus en plus apprécié des jeunes. Symbolisant une ère de technologies nouvelles, mon support est généralement de forme circulaire ou rectangulaire, généralement aplati, et je nécessite une machine très particulière afin d’entrer en interaction avec mon public. Je suis… Un jeu vidéo. Questions pour un Champion ou l’art de parler de notions simples avec des mots compliqués, arrive en jeu vidéo sur DS. Et ça ne va pas vraiment saigner.

Julien Lepers muetRetour au sommaire
julien-lepers-muet
Pour l'étape du face à face, il faut écrire la première lettre à l'aide du stylet. 4 essais seulement !
Le jeu se compose de trois modes. Le mode « Partie Classique » est une simulation du véritable jeu télévisé. A la différence près qu’on n’affronte aucun concurrent lors des trois étapes des « 9 points gagnants », « 4 à la suite » ou « face à face ». Mais elles se déroulent comme dans le jeu, sur un des 5 niveaux de difficulté choisis. Chaque fois qu’on donne une mauvaise réponse, la bonne réponse est signalée. De temps en temps, ce cher Julien Lepers propose une petite explication supplémentaire. Dans le mode entrainement, au contraire, aucune réponse n’est fournie. On doit donc compter sur sa culture générale –ou sur google- pour répondre aux questions. Pas très utile pour apprendre. Son principal intérêt est qu’on peut choisir une des trois étapes et s’y perfectionner. Enfin, un mode « Super Champion » propose de jouer une partie afin de calculer son « quotient culturel ». Celui-ci dépend des points gagnés à chaque partie. Toutes les 5 parties gagnées, on atteint le niveau supérieur. Pour devenir Super Champion, il faut gagner au cinquième et dernier niveau.


Le gameplay se résume à deux choses : sélectionner la bonne réponse dans une liste, ou écrire avec le stylet la première lettre de la réponse pour la choisir dans une sélection. L’accessoire, plutôt bien utilisé compense le manque d’interaction avec le présentateur. Quant à l’interface, elle ne dépaysera pas les habitués du jeu télévisé. Graphiquement, ce titre n’est qu’un copier-coller du jeu disponible gratuitement sur le site internet. On y retrouve également le générique et les bruitages du jeu, la voix de Julien Lepers en moins. Le présentateur préféré de la ménagère de plus de 50 ans est d’ailleurs présent, sous la forme d’images figées de mauvaise qualité. De temps en temps, il nous interpelle avec des phrases répétitives et pas franchement dynamiques... Simplement écrites. On préférait Foucault dans Qui Veut Gagner des Millions ? Il bougeait, lui. On s’arrêtera là pour la description du jeu, puisqu’il ne possède pas de mode multijoueur. Dommage, enfin un jeu où j’aurais pu battre pas mal de monde.


Un duel contre soi-mêmeRetour au sommaire
duel-contre-soi-meme
Les poses de Julien Lepers sur les photos frisent le ridicule
Certes, Questions pour un Champion est un véritable jeu de culture générale. Des questions difficiles, intelligentes, sur des sujets variés qui risquent de donner des complexes aux plus faibles « quotients culturels ». Elles sont à l’identique de celles qu’on trouve dans le jeu télévisé et entrainent le joueur dans un véritable challenge contre lui-même. Mais voilà, c’est tout. Hors, les questions ne font pas le jeu, surtout quand il s’agit d’un monument du PAF qui dure depuis 20 ans. L’absence de concurrents est la première absurdité : elle fait perdre de l’intérêt au jeu. Un mode multijoueur aurait au moins pu donner un peu de réalisme au jeu, mais il n’y en a pas. C’est pourtant le seul atout qu’il aurait eu face au jeu internet gratuit.



Les fans de Julien Lepers auraient peut-être aimé qu’il soit plus présent : moi, je préfère son rôle de figurant et le silence. Toutefois ce détail montre que le jeu a été bâclé, car même un vieux jeu de Trivial Pursuit sur Amstrad faisait l’effort d’avoir un animateur animé. Riche en culture, mais pauvre dans tout le reste, voilà ce qui caractérise ce jeu. Et son gros désavantage par rapport à la version originale, c’est qu’à la fin même si on a fait un très bon score, on ne gagne même pas le dernier dictionnaire de chez Larousse. Et ça, c’est vraiment pas juste.


Idéal pour votre grand-mère si elle possède une DS –il y a une deuxième sauvegarde pour papi- ce jeu ne séduira pourtant pas grand monde. Mal fait, pas très proche du célèbre jeu télévisé, il ne brille que par des questions en béton armé.
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
pt'; ins.async = true; ins.src = 'http://widget.achetezfacile.com/widget.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();