flechePublicité

Test Puzzle Quest 2 (Xbox 360, Nintendo DS, PSP) : 8/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 30 Juin 2010 sur Xbox 360 Sortie le 16 Juillet 2010 sur Nintendo DS Sortie le 12 Août 2010 sur PC

Les +

  • Grande richesse
  • Visuellement très agréable
  • Très accrocheur
  • Déclinaisons du concept de base
  • Complet en tous points
  • Pas un copié/collé du premier
  • Les téléporteurs
  • Défi relevé sur Xbox 360
  • Durée de vie

Les -

  • Musiques anodines
  • Versions DS boguée
  • Un scénario pour quoi faire ?
  • Relativement facile sur DS
  • Manque d'ergonomie parfois
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
6.4

(31 votes)
Donner votre avis
Publiée le 16/07/2010 à 10:07, par Jean-Marc

Partager ce test

Test Xbox 360 et DS de Puzzle Quest 2

Puzzle Quest premier du nom a marqué les esprits pour avoir proposé de fort belle manière un mariage réussi entre le jeu de rôle et le puzzle game consistant à faire coïncider trois pièces identiques, créant par là même la catégorie du puzzle-rpg. Infinite Interactive, surfant sur son succès inattendu, a multiplié les expériences infructueuses en déclinant son concept dans un peu toutes les directions avec des titres comme Puzzle Quest Galactrix, Puzzle Kingdoms ou Puzzle Chronicles. Mais rien n'y a fait, le frisson ressenti avec Puzzle Quest Challenge Of The Warlords n'était pas présent. Comme le dit le dicton, c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe. Alors, Infinite Interactive revient à la charge, avec la suite de son titre phare, Puzzle Quest 2. Et ce qu'il y a de bien avec les dictons, c'est que très souvent ils se révèlent vrais.

A Galad télévision et pis dort...


Puzzle Quest 2
De nouveau, le Mal est de retour. Aux commandes de notre héros (Barbare, Sorcier, Assassin ou Templier), nous allons tout mettre en œuvre pour éradiquer cette menace. Reprenant exactement la même mécanique de jeu que son prédécesseur, Puzzle Quest 2 s'en démarque sur de très nombreux aspects, à commencer par la représentation du monde (tout en 3D isométrique) dans lequel nous évoluons. Terminée l'exploration de tout un continent, désormais, tel Diablo I, nous commençons notre périple dans le petit village de Verloren situé au pied d'une tour en ruine dont les profondeurs recèlent un sombre mystère. Verloren est l'occasion de rencontrer nos premiers PNJ et d'obtenir nos premières quêtes en discutant avec ceux ayant un point d'exclamation au-dessus de la tête (quête principale en jaune et quêtes secondaires en gris). Rapidement, nous apprenons qu'il faut aller explorer la tour et nous allons nous enfoncer en son sein pour y découvrir des créatures nombreuses et variées, toutes plus inamicales les unes que les autres. Les premiers niveaux nous feront affronter les gobelins, en descendant plus profond ce sont les orques qui nous accueilleront. Bien plus loin sous la terre, les morts-vivants infestant les catacombes n'attendent que notre venue et toujours plus bas le laboratoire des nains noirs est à découvrir, ainsi que la citadelle des elfes noirs, pour arriver dans la cathédrale de la Gorgone, objectif final de notre périple.

Puzzle Quest 2
Absolument tout ce que nous entreprenons est régi par un puzzle game consistant à faire coïncider au moins trois symboles identiques. Si les combats sont bien entendu au cœur du jeu, les développeurs ont imaginé toute une série de nouvelles épreuves pour que jamais nous ne soyons lassés. En remodelant l'aspect de son jeu initial en profondeur, ils évitent ainsi l'écueil qui consiste à nous proposer du réchauffé et de n'avoir au bout du compte qu'une mise à jour du titre précédent. Non, Puzzle Quest 2 ne renie en rien son grand frère et se targue même de le renouveler de bien belle manière. En premier lieu, l'Intelligence Artificielle a été revue, tout comme l'équilibrage des forces en présence. Là où dans le précédent certains adversaires nous ridiculisaient en quelques coups, multipliant les réactions en chaîne et les tours supplémentaires, ici, nous avons bien plus de marge de manœuvre. Si les premiers combats s'avèrent très faciles, le niveau se corse au fur et à mesure. Bien entendu, il est toujours agaçant de sentir la console tricher et se favoriser fortement, mais ce sentiment est moins présent que dans le premier opus.

Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2

Attaquons-nous à l'essence du jeu, les combats et ses nombreuses nouveautés. Désormais, il n'est plus question d'assembler des gemmes pour faire monter son expérience ou pour obtenir plus d'or. Un système plus classique de gains en cas de victoire est maintenant présent. La zone de combat est représentée par un plateau de 8x8 cases, pouvant passer lors de certains affrontements à 10x10 cases sur Xbox 360 mais pas sur DS. Auparavant uniquement destiné à accueillir des gemmes, il peut proposer dans cet opus des cases indestructibles et inamovibles, sauf à les détruire via un crâne +5 explosif. Nous retrouvons nos gemmes de couleurs, source de mana permettant de lancer nos sortilèges, mais cette fois, la gemme violette (expérience dans le précédent opus) fait partie intégrante de la composition des sorts. Une quadruple combinaison permet de rejouer, tandis qu'un quintuple offre une gemme multiplicatrice et un tour supplémentaire. Enfin, une importante réaction en chaîne permet d'atteindre l'Effort Héroïque qui fournit un bonus d'expérience, une gemme multiplicatrice et un tour supplémentaire.

Puzzle Quest 2
Nouveauté des plus importante, notre héros peut s'équiper avec une armure, un casque, des bottes, un accessoire et des armes. La variété est de mise puisque les deux mains de notre personnage servent. Soit il utilise une arme à deux mains, soit une arme dans chaque main, soit une arme et un bouclier ou enfin une arme et une potion. Afin de s'en servir, chaque objet pouvant être tenu en main demande un certain nombre de points d'action. Ces derniers se gagnent en faisant coïncider les gantelets présents sur le plateau de jeu. Là où pour les gemmes de mana, un maximum existe (qui évolue avec le temps), pour les gantelets, il est possible d'en cumuler autant que désiré. Dans le village, un marchand nous offre l'opportunité d'améliorer tous ces objets contre de l'or et quelques ressources glanées en récompense de nos victoires ou obtenues dans des coffres. Ainsi, notre équipement passe du statut « Normal » à celui de « Superbe », puis de « Magnifique » jusqu'aux statuts « Epique » et « Légendaire ». Selon les cas, de nouvelles caractéristiques et effets viennent alors s'ajouter (Xbox 360 uniquement) et pour les armes, leur puissance s'accroît tandis que le nombre de points d'action diminue.

Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2

Une fois assez de mana obtenu et/ou de points d'action cumulés, nous pouvons attaquer l'adversaire avec nos sortilèges et nos armes. Bien entendu, tout comme dans l'opus précédent, trois crânes assemblés permettent d'infliger des dégâts et les crânes +5 explosifs sont toujours de la partie. C'est à ce stade-là qu'une notion inédite intervient, le « Blocage ». En fonction de son niveau de protection, les chances de bloquer une attaque augmentent et cela permet de réduire de moitié les dommages subits. La victoire nous permet d'obtenir de l'expérience, de l'or et divers matériaux. En cas d'accomplissement d'un objectif principal, une autre nouveauté a été mise en place par le choix qui nous est offert entre plusieurs équipements (récompense unique imposée dans l'opus antérieur).

« Tout est fait, pour que nous revoyions sans cesse nos stratégies, que nous essayions diverses combinaisons pour au final trouver la tactique idéale du moment »


Puzzle Quest 2
Tout comme dans puzzle Quest premier du nom, des compagnons nous rejoignent. La différence est qu'ils n'apparaissent plus en tant que tels, mais permettent d'obtenir un nouveau sortilège. Ces derniers sont également appris automatiquement au fur et à mesure de nos montées de niveaux. Un personnage que nous rencontrons régulièrement dans les donjons nous permet d'en apprendre de nouveaux en résolvant un puzzle consistant à vider le plateau de jeu de toutes ses gemmes. Empruntés au premier opus (capture de monstres), ces puzzles sont tous inédits et non un réchauffé de ceux d'avant.

L'utilité des sorts et leurs interactions ont aussi été mieux travaillées. Présentés de façon plus claire, ils ont également une bien meilleure façon d'agir entre eux. Ainsi, il est possible de lancer un sort réduisant la défense adverse (sauf résistance aux sorts) sans perdre son tour, puis d'en lancer un autre augmentant la puissance de ses armes, toujours sans perdre son tour, et enfin d'asséner un coup violent avec son arme. Il n'est pas rare non plus de revenir chercher un vieux sortilège dont l'utilité n'était plus de mise et dont l'intérêt revient plusieurs niveaux passés suite à l'apprentissage d'un nouveau sort. Tout est fait pour que nous revoyions sans cesse nos stratégies, que nous essayions diverses combinaisons pour au final trouver la tactique idéale du moment, qui changera peut-être dans quelques niveaux. Et cela s'applique également à l'usage des armes et à la gestion des équipements portés en fonction des améliorations apportées. Une très grande richesse ! Un petit bémol cependant concernant la version DS qui souffre d'un manque de finition notamment sur les effets de certains sorts. Ainsi, le sort « Chance », qui permet en regroupant trois gemmes jaunes de rejouer, ne fonctionne tout simplement pas dans la version DS alors qu'aucun problème n'a été constaté sur la version Xbox 360.

Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2

En dehors des combats, Puzzle Quest 2 a renouvelé l'intégralité de ses mini-jeux et propose désormais d'ouvrir des portes closes en les défonçant, en forçant la serrure ou en déverrouillant une serrure magique, de désamorcer des pièges, de récupérer richesses et matériaux dans des coffres de butin et de fouiller des pièces pour en déceler les secrets. Tandis que sur Nintendo DS, lors d'une ouverture de porte, le choix du puzzle est imposé, sur Xbox 360, ce choix nous appartient. Libre à nous alors de vouloir enfoncer la porte en faisant coïncider les gemmes de couleur pour faire apparaître des portes à faire correspondre à leur tour, de tenter d'ajuster trois pièces identiques pour décoincer tous les éléments du loquet, ou de positionner telle ou telle forme au bon endroit sur le plateau. Pour désamorcer un piège, il faut faire correspondre un certain nombre de pièces. En cas d'échec, les dégâts subis établissent notre nouveau seuil maximum de points de vie, sauf à aller en ville se faire soigner. Chercher les environs demande à découvrir un certain nombre d'emplacements du plateau de jeu (visuellement plus clair sur DS que sur Xbox 360). Enfin, la récolte du butin demande à faire coïncider les symboles de richesses rapportant plus ou moins d'or, les quadruples, quintuples et autre Effort Héroïque créant des coffres permettant d'obtenir (une fois combinés) des matériaux ou des objets de qualité. Impossible de s'ennuyer une seule seconde !

Puzzle Quest 2
Alors, me direz-vous, si nous n'avons plus accès à un continent tout entier, ne risque-t-on pas de tourner très vite en rond ? Que nenni ! La représentation en 3D isométrique permet de donner une véritable ambiance aux lieux visités. Le village de Verloren couvert de neige avec ses habitants transis de froid, dont nous voyons la fumée s'échapper de leur bouche, son église et sa caserne n'a rien à voir avec le premier sous-sol de la tour. De même, à chaque nouveau palier franchi, le style visuel des lieux est changé. C'est maintenant que nous nous rendons compte que le premier opus ne nous proposait finalement qu'un seul et unique environnement avec bien peu de variété. Chaque étage du donjon est composé de nombreuses salles reliées par des couloirs. Et les détails visuels fourmillent dans chaque écran. Les lieux sont colorés et les ambiances des différentes sections de chaque zone sont particulièrement bien marquées. Pour chipoter, nous pourrions regretter que visuellement notre personnage ne change pas d'apparence.Nos adversaires sont bien présents dans les lieux, certains pouvant être évités, d'autres demandant un affrontement obligatoire. Que ce soit sur Xbox 360 ou sur Nintendo DS, le travail des graphistes est remarquable.

Gameplay #7 - De la baston en donjon



« Il n'y a pratiquement rien à jeter dans ce Puzzle Quest 2 »


Puzzle Quest 2
Chaque étage de la tour est immense. Un plan est accessible à tout moment, indiquant où trouver les quêtes et où aller pour les accomplir. Une aide facultative permet de ne jamais se perdre et nous dirige vers le lieu de quête principale le plus proche. Une bonne idée est la présence de très nombreux téléporteurs s'activant en général après une victoire importante. Ces derniers permettent d'aller où nous voulons avec une rapidité et une aisance déconcertante. Pour ne rien gâcher, le système est intelligent et nous propose par défaut la destination la plus proche de notre lieu de quête en cours. L'ergonomie est vraiment bien pensée.

Hélas, quel que soit le support, cette dernière est vraiment laborieuse dès qu'il s'agit de naviguer dans les menus d'inventaire, de sélectionner les sorts à utiliser dans son grimoire, de s'équiper, de vendre ou de vouloir comparer des équipements entre eux. Mais au-delà de cet écueil, auquel nous nous adaptons tout de même très rapidement, il n'y a pratiquement rien à jeter dans ce Puzzle Quest 2. Ah si, les musiques sont beaucoup moins épiques que celles de l'opus précédent. Les envolées lyriques et les changements de thèmes intervenant en cours de combat pour indiquer le risque d'une défaite ou la victoire proche dans l'opus précédent laissent place à un thème unique rapidement répétitif. Globalement les musiques sont anodines. Il n'en va pas de même pour les bruitages particulièrement soignés lors des affrontements. Les quelques voix présentes (en anglais) sont de qualités, mais la version DS ne bénéficie pas de la narration suite aux événements importants du scénario. Elle conserve par contre les grognements et autres cris bestiaux lors de la présentation dynamique des deux adversaires avant le début de la bataille.

Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2

Sur les deux versions, Puzzle Quest 2 nous propose plusieurs niveaux de difficulté. En tout état de cause, le défi offert par la version Xbox 360 se révèle tout de même bien plus corsé que celui sur Nintendo DS à niveau de difficulté identique. Autre différence entre les deux versions, la version Xbox 360 permet à un moment d'aller au temple de Verloren pour modifier les caractéristiques de son héros en enlevant des points d'un aspect pour l'attribuer à un autre moyennant finance ; tandis que dans la version DS, à partir du niveau 9, et par palier de cinq niveaux, les deux caractéristiques principales de notre personnage progressent automatiquement d'un point. La DS propose un mode multijoueur en local uniquement alors que la version Xbox 360, en plus de ce mode, propose un éventail conséquent de possibilités en ligne. Il est bien sûr toujours possible de se faire un combat rapide contre n'importe quelle créature rencontrée et de s'amuser aux différents mini-jeux en choisissant leur niveau de difficulté. Ainsi, la durée de vie de cet opus est proprement monstrueuse, d'autant plus en raison de toutes les possibilités d'approches différentes qu'il est possible de tenter, même avec un seul personnage. Pour rappel, il y en a quatre, chacun disposant de sorts propres et de la possibilité d'exploiter certains équipements bien particuliers.

Puzzle Quest 2
Si le rythme général du jeu est assez lent, d'autant plus que certains combats peuvent durer très longtemps, et que ces derniers sont très fréquents et particulièrement nombreux, la lassitude n'arrive jamais. Et ce, en partie grâce à un bestiaire particulièrement bien fourni. D'agréables dessins nous présentent nos adversaires aussi bien sur DS que sur Xbox 360. Durant les combats, les animations visuelles des effets des sorts, des attaques physiques ou lors des destructions de gemmes sont très agréables et même si la variété est moindre sur DS la qualité reste au rendez-vous. Terminons sur un des reproches adressés aux précédentes réalisations d'Infinite Interactive, à savoir les sauvegardes automatiques. Souvent interminables et trop fréquentes, elles en devenaient horripilantes. Ici, le jeu sauvegarde automatiquement après chaque victoire, après être sorti de l'inventaire et après toute modification des caractéristiques de son héros. Heureusement, cela ne dure qu'une seconde et si leur fréquence est importante, cela ne gâche pas le rythme général du jeu. A noter que la version DS souffre de la même contrainte que pour l'opus précédent, à savoir uniquement deux emplacements de sauvegarde alors que quatre personnages sont accessibles. Ce défaut n'existe pas dans la version Xbox 360.

Gameplay #6 - En ville et en donjon



Conclusion


En nous proposant cette nouvelle vision de sa série phare, sans en dénaturer l'âme originelle, tout en évitant de nous proposer une banale mise à jour de son jeu initial, Infinite Interactive est à même de réussir à nouveau l'exploit réalisé il y a deux ans. Deux années d'errances, de traversée du désert, de déception des joueurs leur auront permis de comprendre ce que ces derniers attendaient. Puzzle Quest 2 nous propose une aventure de longue haleine, très riche en possibilités, nous laissant véritablement libre d'établir nos stratégies comme bon nous semble. Le nombre de nouveautés est conséquent, le rythme est bon, le dynamisme est bien présent, nous ne nous ennuyons à aucun moment. L'envie de revenir et d'avancer est bien là, l'addiction du premier est de retour. Quand nous commençons une partie, nous avons véritablement du mal à lâcher la manette ou le stylet. Puzzle Quest 2 est une très belle réussite, aussi bien sur Nintendo DS que sur Xbox 360, qui améliore l'expérience du premier épisode sur tous les points. Si vous avez aimé le premier opus, foncez, celui-ci est fait pour vous.





Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Puzzle Quest 2
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.4
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Bien moins bon que le 1er du nom, cet opus est redondant et très facile, quelle que soit la classe choisie. Le gameplay est bon, dommage qu'il ne soit pas plus diversifié.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : AstroAvenger-3
Très bon
Ya pas a dire c'est le meilleur jeu RPG sur DS
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non (1)
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Moebius : Empire Rising

Moebius : Empire Rising

Pour tous joueurs | PC , Mac

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité