flechePublicité

Test Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney (Nintendo 3DS) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 28 Mars 2014 , Nintendo 3DS

Les +

  • Mélange réussi des deux univers...
  • Esthétisme soigné
  • Tout en français
  • Les multiples témoins
  • Les thèmes musicaux

Les -

  • ... Mais pas assez audacieux
  • Trop de parlotte inutile
  • Procès qui tirent en longueur
  • Déséquilibre entre les deux styles de jeu
  • Rien de nouveau côté Layton
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.8

(39 votes)
Publiée le 24/03/2014 à 14:03, par Jean-Marc

Test de Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney c'est la rencontre réussie de deux pointures de la réflexion sur 3DS.

S’il y a bien deux personnages sur Nintendo DS/3DS qui font leur petit bout de chemin avec succès à chaque nouvel opus de leurs aventures, ce sont bien Phoenix Wright l’avocat de Capcom, et Hershel Layton l’archéologue amateur d’énigmes de Level-5. Ces deux univers très distincts ont tout de même un point commun : l’intelligence de leur héros. Voici que nous arrive Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney, et, contrairement à ce que peut laisser penser le titre du jeu, nos deux protagonistes ne vont pas s’opposer, mais vont collaborer.

Objection votre énigme !Retour au sommaire
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Tout commence lorsqu’une jeune femme nommée Aria Novella vient demander de l’aide au professeur Layton, toujours en compagnie de Luke Triton son apprenti. Celle-ci transporte un mystérieux livre et leur raconte être poursuivie par des sorcières. En plein Londres, cela peut paraitre bien absurde. Dans le même temps, Phoenix Wright et Maya Fay arrivent dans la capitale anglaise pour un colloque d’avocats. Du côté de Layton, les événements se précipitent quand ils doivent faire face à une mystérieuse présence menaçante. Dans leur fuite, ils sont séparés d’Aria. Cette dernière est alors au centre d’un procès pour meurtre dont va s’occuper Phoenix. Tout va basculer soudainement quand l’étrange livre porté par Aria absorbe tous nos protagonistes qui se retrouvent dans la ville de Labyrinthia, dont la vie des habitants semble dictée par une mystérieuse personne appelée le Narrateur.

Vous l’aurez probablement compris en lisant le paragraphe précédent, le jeu alterne les phases typiques de la série Layton, (exploration, recherche de pièces S.O.S, interrogation de personnages et résolution d’énigmes), et les phases devant les tribunaux de la série Phoenix Wright : dossier de l’affaire, témoignages et contre-interrogatoires. Malgré un découpage manichéen qui alterne entre l’une et l’autre phase, les développeurs ont tout de même réussi à mélanger un peu de chaque univers, sans toutefois trop en faire, ce qui est peut-être regrettable. En effet, si nous retrouvons un soupçon de Phoenix Wright dans les passages Layton, - à travers des personnages bien plus animés et caricaturaux, qui servent à donner des énigmes ou à faire avancer l’histoire - nous ne retrouvons que peu de Layton dans les passages Wright. Il aurait été certainement très amusant d’avoir à résoudre des énigmes pour faire avancer les procès ; un pas que les développeurs n’ont pas osé faire. D'un autre côté, ils multiplient les couples durant les phases Layton avec Luke et Maya ou Phoenix résolvant des énigmes.

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Alors que les passages typiquement Layton n’apportent rien de nouveau pour les connaisseurs, les procès nous proposent un challenge inédit et une nouvelle approche lors des interrogatoires. Le côté inédit vient du fait que nos héros sont propulsés dans un monde dont les règles n’ont rien à voir avec le monde réel. A Labyrinthia, la magie existe, des bâtons servent à lancer des sorts écrits dans des grimoires, et les techniques modernes d’investigation et de présentation des preuves diffèrent. Ainsi, Phoenix ne peut pas effectuer de relevé d’empreintes digitales ou vocales, pas plus qu’il ne peut faire de prélèvement ADN. Cela donne lieu à quelques situations cocasses où notre avocat interroge un perroquet par l’intermédiaire de Luke qui, rappelons-le, a la faculté de parler aux animaux.

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
En ce qui concerne la nouvelle approche, lors de cette aventure, nous n’avons pas un seul témoin à la barre mais plusieurs, dont certains s’invitent en cours d’audience. Les dépositions s’enchaînent et certains témoins peuvent réagir aux propos tenus par l’interrogé. Il est alors possible de s’intéresser plus précisément à leur réaction, voire parfois de mettre en contradiction leur version des faits avec celle de la personne questionnée. Une nouvelle approche très sympathique qui laisse aussi place à quelques fausses pistes ou simplement à un ressort humoristique.

Début 2014 (VF)


Luke, je suis ton avocatRetour au sommaire
Toutefois, les procès sont fortement simplifiés via l’intégration d’un élément propre à la série Layton, à savoir, la possibilité de recourir aux pièces S.O.S pour savoir quand attaquer un argument, quand présenter une preuve, quelle question poser, à qui, etc. Et autant dire que la tentation de s’en servir est grande pour plusieurs raisons. La première est que nous ne manquons jamais de pièces S.O.S puisque, pour chaque lieu visité en phase Layton, il est précisé combien sont à trouver, et leur emplacement est clairement indiqué par le scintillement de la loupe. La seconde résulte du fait que leur utilisation n’est quasiment pas nécessaire pour résoudre les énigmes, car le niveau d’exigence de ces dernières a été baissé d’un cran par rapport à ce à quoi nous avait habitués la série, même si certaines se révèlent coriaces.

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Enfin, la dernière raison tient à la durée des procès qui tirent en longueur, multipliant les rebondissements ad nauseam. Ce point précis crée un déséquilibre dans la progression de l’aventure avec des passages Layton presque expédiés, et des passages Phoenix qui n’en finissent jamais. Heureusement qu’il est permis de sauvegarder sa progression régulièrement pour se changer les idées. La conséquence de tout cela est une durée de vie particulièrement longue, et ce, d’autant plus, que le jeu se révèle particulièrement bavard bien souvent pour pas grand-chose.

Heureusement, et c’est l’une des bonnes surprises de ce titre, nous bénéficions d’une traduction intégrale voix et textes en français. Nous retrouvons les doubleurs traditionnels des opus Layton et l’étonnement survient en écoutant la voix de Phoenix, nous qui sommes habitués à ne l’entendre que lors de ses interjections. Elle ne plaira pas à tout le monde. Le jeu nous offre aussi de sympathiques saynètes en dessins animés toujours d’aussi bonne facture et quelques passages, parfois très courts (juste une phrase), parlés de façon impromptue. Ce dernier point se révèle plus anecdotique qu’autre chose et n’apporte rien de nouveau aux déroulements scénaristiques en cours. Les musiques sont admirables et retravaillent les thèmes propres à chaque univers, de même que nous retrouvons les effets de bruitages et d’écran qui tremble de la série Phoenix Wright.

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Visuellement le jeu s’en tire avec les honneurs en nous proposant des environnements très agréables à l’œil, riches en détails et en couleurs, ainsi qu'une finesse de dessin remarquable. Un effort a été fait pour tirer profit de la 3D de la console qui se révèle quasiment indispensable pour apprécier un effet de profondeur flagrant. Et ce, d’autant plus que la loupe que nous promenons pour déceler les pièces S.O.S, pour trouver les énigmes cachées ou pour questionner les gens, tire aussi parti de cet effet pour s’avancer ou s’éloigner de nous en fonction du décor.

Encore une fois, un jeu Layton est une bonne pioche, un jeu Phoenix Wright est une bonne pioche, le mélange des deux est une bonne pioche. Toutefois, cet opus se destine plus à ceux qui désirent découvrir les aspects de l’une ou l’autre série, voire les deux, en raison d’une approche plus simplifiée des deux séries (énigmes plus faciles, procès plus simples et plus guidés). L’histoire est intéressante et garde longtemps ses mystères, mais elle tire parfois trop en longueur inutilement, soit à grands coups de parlotte, soit par des procès à rallonge. Les incursions de chacune des séries se font par petites touches discrètes et l’on aurait aimé plus d’audace de la part des développeurs pour y aller bien plus franchement. Il n’en demeure pas moins que si vous aimez les deux séries, vous serez pleinement satisfait avec ce Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney.

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney
Professeur Layton Vs. Phoenix Wright : Ace Attorney

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Un univers intéressant Le mélange des deux univers est très bien respecté. Les échanges entre Layton et Phoénix sont superbement bien fait et l'intrigue est plus que fascinante. C'est un cross over génial qui change des jeux de combat qu'on d'habitude avec ce genre de mélange. Beaucoup de lecture, certes, mais sans ça, il n'y aurait pas d'intérêt à l'histoire et faut pas oublier que Layton et Phoénix Wright sont des jeu suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
pas assez de jeu beaucoup trop de parlotte on croirait lire un livre mais pas jouer à la console quelle déception !!! il n'attire pas du tout les enfants de 12 à 16 car il faut + lire que jouer quelle déception!! par rapport aux autres layton si j'avais su je ne l'aurai pas acheté si vite à rembourser
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
-->