flechePublicité

Test Professeur Layton Et Le Destin Perdu (Nintendo DS) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 22 Octobre 2010 , Nintendo DS

Les +

  • Artistiquement maitrisé
  • Intrigue bien menée
  • Cinématiques superbes
  • Durée de vie au rendez-vous

Les -

  • Dialogues un peu niais, et nombreux !
  • Doublages féminins limites...
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.8

(625 votes)
Publiée le 20/10/2010 à 16:10, par Maxence

Professeur Layton et le Destin Perdu : Luke, aide moi !

Après deux premiers épisodes très réussis, Level 5 continue sur sa lancée avec Professeur Layton et le Destin Perdu. La recette reste inchangée : le plaisir aussi ?

Après un village bien étrange et une boite de Pandore factice, le célèbre professeur Layton et son assistant Luke sont de retour pour faire le jour sur de mystérieux évènements ayant eu lieux à Londres. La disparition d’un premier ministre et d’éminents scientifiques, une machine à voyager dans le temps… il n’en faut pas plus pour nous faire chausser notre infaillible stylet pour résoudre les plus de 160 énigmes qui se mettront entre ce bon vieux Layton et la vérité absolue.

Un Layton en acier trempé

A dire vrai, les joueurs ayant bouclé l’intégralité des deux premiers volets avaient un peu le cul entre deux chaises à l’approche de ce troisième opus : comment Level 5 allait-il suffisamment rénover sa licence pour ne pas lasser sans pour autant dénaturer le charme des précédentes itérations ? La réponse est assez simple : en garder les fondamentaux tout en mettant un peu de côté l’éternel rationalisme de l’univers Layton pour offrir un scénario moins crédible, mais plus travaillé qu’auparavant.

Ce Kawashima-like bien habillé va donc nous faire voyager dans le temps, entre le Londres actuel et celui du professeur Layton dix ans plus tard, le professeur étant devenu un magnat du crime pour une raison qui ne se révèlera qu’une fois la fin du jeu atteinte. Un peu comme le futur alternatif du Biff Tannen de Retour vers le Futur 2, l’avenir de Londres s’est assombri, forçant le Luke du futur à contacter Layton et le petit Luke du passé à la rescousse.

Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Londres : ses bus rouges à deux étages, ses horizons pittoresques, ses voyages dans le temps...


Bien plus sympa - mais aussi bien plus bavard (13 chapitres contre 7 précédemment) - que l’aventure tarabiscotée du second volet, le scénario de ce troisième opus joue donc, comme tant d’autres avant lui, sur la dualité entre le présent et l’avenir, la peur de ce qui suit et la puissance de l’amour sur nos actes. Des thématiques japonisées ici encore, chaque thème étant plus ou moins décortiqué jusqu’à la moelle, et ce de façon un peu grossière. Le plaisir simple que l’on éprouvait hier à partager le jeu avec son neveu, son fils ou sa compagne au coin du feu est une fois encore prédominant, même si dans la forme rien ou presque n’a changé depuis La Boite de Pandore.

La Laytonie, un pays à part

Level 5 a bien tenté de nous faire le coup de la révolution, en mettant Mamie Mystère à la retraite (remplacée temporairement par… un bourdon !) ou en rendant has been le personnage récurrent expliquant les mécaniques de départ, cela ne prend pas : Layton ne change pas une recette qui gagne ! Il est toujours question de parler à des tas de Personnages Non Joueurs (PNJ), qui nous mettent sur la piste à suivre, tout en nous soumettant différentes énigmes.

Ces dernières font une nouvelle fois appel à notre logique, notre sens de l’observation, à du simple calcul mental ou à notre dextérité. Piégeant souvent le joueur, les puzzles sont un peu moins nombreux qu’auparavant, mais surtout majoritairement liés à l’action en cours. Ce que l’on gagne en pseudo lien scénaristique, on le perd donc un peu en variété. Cet état de fait permet en tout cas à Level 5 de ne plus nous resservir les mêmes concepts dont il abusait dans les précédents volets (les allumettes…). Les joueurs qui abordaient Layton pour son côté casse-tête plus que pour l’aventure dans son ensemble risquent d’être un peu déçus, mais ce très léger coup de neuf a, tout le monde l’accordera, au moins le mérite de changer un peu de la recette utilisée par les deux premiers Layton.

Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Les puzzles sont souvent en rapport avec l'intrigue


Le Destin Perdu jouit qui plus est du même charme que ses ancêtres, principalement grâce au soin visuel apporté à chacun des tableaux. Ces plans fixes sont toujours aussi charmants, bien construits et parfaitement colorés, offrant à Londres une peinture inédite et rafraîchissante. La cité Londonienne, des bords de la Tamise à Chinatown en passant par ses petites ruelles « parisiennes », est ici croquée avec talent, que ce soit au présent ou dans le futur. Idem pour les cinématiques, parfaitement dessinées et animées, nous permettant d’assister au final à un vrai petit film d’animation dans sa DS (le « vrai » long métrage arrive en France, d’ailleurs).

« Il faut toujours respecter les efforts des cuisinières »

Côté système de jeu, on prend les mêmes et on recommence : les picarats à gagner, les indices à acheter à l’aide des pièces SOS trouvées en scannant les décors, les énigmes cachées à débusquer ou les activités annexes qui se complexifient au fil du jeu sont une nouvelle fois de la partie. Le perroquet, la minimobile et le livre d’images sont des mini-jeux un poil moins rebutant que les mélanges de thé du précédent Layton, et permettent à tout un chacun de varier un peu les plaisirs après des heures d’enquête acharnée. Évidemment, les archives du professeur ou la liste des énigmes déjà résolues viendront aider ceux qui espacent leurs temps de jeu ou qui voudraient se refaire quelques casses têtes vite fait bien fait. Notons l'amélioration du système de note au sein même d'une énigme, permettant l'utilisation de différentes couleurs, et l'apparition d'un quatrième indice, souvent ultime, à destination des joueurs les moins patients (ou les moins doués, au choix).

Gameplay #1 - Univers, énigmes, mini-jeux

Professeur Layton Et Le Destin Perdu : Gameplay #1 - Univers, énigmes, mini-jeux


Ce système a largement fait ses preuves, offrant aux joueurs du dimanche comme aux acharnés la possibilité de s’amuser des heures durant sur ce Destin Perdu. Que peut-on décemment reprocher à ce nouveau Layton ? Outre sa tendance à beaucoup bavasser pour rien, on pourra ergoter sur les doublages féminins (en français) très orientés « films pornos des 70’s », les musiques de qualité mais trop peu nombreuses et un brin répétitives, les quelques énigmes mal énoncées et les dialogues d’un niais à en faire pâlir le scénariste de Sept à la maison. Rien de bien neuf pour la série, en somme.

Conclusion

Si les fans de la première heure seront ravis de conclure cette trilogie Layton par un peu d’émotion, les réfractaires au style de Level 5 n’auront pas là non plus l’occasion de se mettre à la série. Toujours aussi beau, accessible et tordu, le Destin Perdu poursuit avec talent l’aventure du professeur et de son assistant, tant du côté de l’histoire que de celui des puzzles. On ne se demande plus quand le développeur japonais se décidera à profondément modifier sa licence, ce n’est visiblement pas prévu (et pas nécessairement souhaité). La question qui se pose maintenant à nous est la suivante : quand allons-nous en être lassés ? Pas avec ce Destin Perdu, c’est une certitude.

Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu
Professeur Layton Et Le Destin Perdu


Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Très bon jeu Ce 3è opus de "Professeur Layton" est vraiment très bien, toujours avec une histoire très envoutante et plein de mystère. La seule chose qui reste négative, c'est que le principe reste le même, mais je suis conscient que c'est dur de changer tout en restant dans le thème. Donc pour conclure, très bon jeu, encore une fois.
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
J'ai été déçue :( J'ai acheter ce jeu car j'adore les énigmes et depuis longtemps je le convoitais. Je l'ai acheté 40 euros à peu près, et j'ai commencée à y jouer. Je l'ai trouvé très bien, j'avançais quand même assez facilement dans ce jeu, sans difficultées. Déjà un mauvais point pour le Professeur. Ensuite j'arrive à la fin du jeu, déçue. Je l'ai finie en 1 semaine vraiment très déçue. C'est pourquoi maintenant suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Professeur Layton Et Le Destin Perdu

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->