flechePublicité

Pokémon : confession d'une accro de la Pokéball



Sortie le 12 Octobre 2013 , Nintendo 3DS
Publiée le 19/07/2013 à 10:07, par Pauline

Pokémon : confession d'une accro de la Pokéball

Et si Pokémon n'était pas qu'un jeu pour enfant ? On vous le prouve dans ce cri d'amour lancé à la célèbre franchise.

Introduction

Chaque joueur pourrait raconter une histoire particulière, vécue avec un titre qui l'a marqué. Un profond traumatisme ou une histoire d’amour passionnée, une énorme déception ou un coup de cœur inattendu… La preuve avec Jean-Marc et son aventure avec Diablo 3. S’il y a bien quelque chose de beau dans l’immensité du jeu vidéo, c’est ce qu’il réussit à créer d’intime avec son utilisateur, ces sentiments que la machine froide et mécanique met au monde.

Certains peuvent parler des heures de leurs aventures épiques dans un RPG pas si transcendant que ça. D’autres, de la sueur froide qui coulait dans leur dos durant la cinquième ou sixième exploration d’un manoir hanté, avec le même zombie tapi dans l’obscurité. Chacune de ces histoires est le témoignage d’une culture pas toujours bien comprise par tous. Même si on s’en moque un peu de savoir que le jeu a eu d’excellentes critiques ou si quelqu’un y joue encore, tant que le plaisir est intact.

Nous avons l’habitude de la question "Mais pourquoi tu joues encore à ça ?", aussi bien venant d’une personne néophyte que d’autres joueurs. C’est une question que j’entends pour ma part régulièrement quand je confesse presque timidement un des deux jeux que je pourrais faire en boucle. Le premier reste correct : Red Dead Redemption. Comment ne pas succomber au charme poussiéreux de John Marston ? Pas de quoi pousser mémé dans les zombies ! Puis arrive le deuxième jeu.

Rien de très épique (quoique…), ni de très violent (euh…), pas trop prise de tête (moui…), des personnages à peine captivants (hmm…), à première vue et selon la pensée globale, ce petit jeu que j’aime d’amour depuis presque 15 ans maintenant ne sera jamais GOTY et se veut destiné à un public jeune. Combien de fois n’ai-je pas entendu "Mais c’est pour les enfants !" ou encore inlassablement un générique bien connu de tous suivi d’un gros rire gras ? J’oserais dire presque toujours, quand rarement je trouvais alors un comparse tout aussi passionné que moi. Même ici, à la rédaction de Jeuxvideo.fr, certains n’ont pas caché leur sourire en coin face à mon aveu qui semble presque honteux : j’aime Pokémon.


  
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité
t,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));