flechePublicité

Test Picross 3D (Nintendo DS) : 8/10 sur JeuxVideo.fr Nintendo DS

Sortie le 05 Mars 2010 sur Nintendo DS

Les +

  • Concept addictif
  • Effort sur l'interface
  • Maniabilité au poil
  • Didacticiel très bien pensé
  • Durée de vie copieuse
  • Vendu à 30 euros

Les -

  • Mode Création moins accessible que le précédent
  • La mascotte un peu moche et certains objets difficilement reconnaissables
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.6

(58 votes)
Donner votre avis
Publiée le 10/03/2010 à 09:03, par Damien

Partager ce test

Test de Picross 3D : quand le puzzle prend une autre dimension

Depuis l'arrivée de la Nintendo DS, les joueurs occidentaux ont pu davantage s'adonner à de la résolution de puzzles et autres énigmes cérébrales. Avec Picross DS, sorti en 2007 sur la console aux deux écrans, ils ont disposé d'un jeu addictif, riche et solide qui reposant sur des puzzles en 2D. Cette fois, c'est en trois dimensions qu'il faudra appréhender les choses. Picross 3D sera-t-il pourtant aussi intéressant à jouer que son prédécesseur ? La réponse en Test.

Des cubes mais sans Vincenzo Natali

logo picross 3D test
Quinze ans après Mario's Picross sur GameBoy, la série Picross reprend du service mais cette fois sous la direction du studio HAL Laboratory (notamment auteurs des jeux Kirby et la plupart des Super Smash Bros.). Exit donc Jupiter (le développeur de Picross DS), exit aussi le concept de puzzle en deux dimensions. Cette fois, tout se fera sur trois dimensions ! Avant d'aller plus loin, rappelons le concept de base du picross (aussi appelé logigraphe). Il s'agit d'un défi de réflexion à réaliser seul, consistant à découvrir un dessin sur une grille en coloriant (ou cochant) des cases, en s'aidant des indices logiques laissés sur les bords (en haut et à gauche) de la grille. Il s'inspire du « hanjie », jeu japonais qui remonte à la fin du XVIIIème siècle.

Si l'on projette ces bases dans un univers en trois dimensions, cela donne l'objectif suivant : découvrir la forme en 3D dissimulée dans un bloc de cubes mis au départ à notre disposition. Il peut s'agir d'un animal, d'un objet ou d'une personne en train de réaliser une action (un homme en train de jongler avec un ballon de football par exemple). Pour arriver à cette fin, il est nécessaire de marquer les cubes nous paraissant utiles (celles qui composent la forme cachée) et enlever ceux qui nous semblent superflus. Voilà en quelques mots le concept de Picross 3D. Pour nous aider dans notre démarche, les développeurs ont mis un certain nombre d'indices chiffrés sur les cubes disponibles. Si le chiffre « 0 » est placé sur un côté d'un cube, cela indique qu'aucun cube de la ligne ou de la colonne n'est utile ; on peut donc détruire tous les cubes de la ligne/colonne concernée. Si le chiffre est « 1 », cela signifie qu'il y a un cube à conserver sur la même ligne ou colonne. S'il le chiffre est supérieur à 1, cela signifie qu'il y a plusieurs cubes à conserver côte à côte.

D'autres subtilités seront rapidement à prendre en compte, comme les chiffres entourés d'un cercle (qui indiquent que les cubes à conserver sont répartis en deux groupes séparés par un espace vide d'au minimum un cube) ou les chiffres entourés d'un carré (indiquant que les cubes sont répartis en trois groupes ou plus et séparés par un espace d'au moins un cube). N'oublions pas également que des contraintes tel que le chronomètre et le nombre d'erreurs viendront nous compliquer corser les choses. Ainsi, pour disposer de la meilleure récompense (les trois étoiles), il faudra découvrir la forme le plus vite possible dans le temps imparti sans faire aucune erreur. Et vu que des images valent mieux qu'un long discours, voici sans plus tarder les règles de Picross 3D présentées dans une vidéo exclusive consacrée exclusivement au didacticiel du jeu.

Vidéo #2 - Comment jouer ?

Comment jouer ? La réponse dans cette vidéo exclusive.


C'est quoi ce truc en guise d'emblème du jeu ? Ah, on me dit dans l'oreillette qu'il s'agit d'un canard !

Grâce aux phases de didacticiel très bien fichues et judicieusement parsemées de passages de gameplay (histoire de ne pas crouler sous le texte et de mettre au plus vite en pratique ce que l'on nous apprend), les concepts a priori obscurs de Picross 3D deviennent rapidement compréhensibles, quel que soit notre âge ou notre expérience en terme de jeu vidéo. À l'image des premiers niveaux suffisamment aisés pour nous mettre en confiance, le début de chaque défi nous mettra en face de situations faciles à élucider. Ensuite, plus on avancera, plus on se retrouvera dans des situations complexes qui demanderont davantage de réflexion. La réussite de Picross 3D (et le fait qu'il devienne rapidement addictif) réside en bonne partie dans la satisfaction que l'on a une fois que la forme cachée est révélée. Découvrir une forme sur laquelle on a vraiment usé notre matière grise - jusqu'à presque perdre espoir - et réussir un défi en un temps record s'avèrent à ce titre particulièrement gratifiants. La curiosité (quelle est donc cette chose que j'essaye de découvrir ?) et la recherche de la difficulté (croissante) sont également des moteurs importants qui nous inviteront à avancer de niveau en niveau.

Picross 3D
D'autant que l'interface, critiquée comme assez austère dans Picross DS, a bénéficié d'un soin particulier. Les menus sont colorés, clairs et plutôt ergonomiques. Dans l'ensemble c'est un sans faute au niveau esthétique, mis à part l'espèce de chose un brin repoussante qui semble être l'emblème du jeu... Ah, on me dit dans l'oreillette que c'est un canard (vu avec un style Picasso sans doute) ! Les commandes durant les défis sont quant à elles simples mais efficaces. Faire glisser le stylet sur l'écran tactile permet de pivoter le bloc sous différents angles, combiner une direction et un clic nous donne la possibilité de marquer ou de supprimer un cube, faire glisser l'icône « Vue de Coupe » dans une direction donnée permet de cacher des sections de bloc et atteindre des cubes intérieurs sans enlever les cubes extérieurs d'une rangée ou colonne. Voilà les trois actions nécessaires pour la résolution du puzzle. Très rapidement, on arrive même à ne plus regarder l'outil que l'on sélectionne : on sait par exemple (si l'on est droitier) que la direction « Haut » de la croix directionnelle correspond au marteau qui casse les cubes et que la direction « Droite » sert à marquer ou enlever le marquage d'un cube.

Pour nous rendre encore plus agréable l'expérience de jeu, les développeurs ont implanté quelques petits détails comme la possibilité de pouvoir enlever plusieurs cubes à la suite (en maintenant enfoncé lorsque l'on touche un cube) ou celle de revenir rapidement à la vue générale (en double-cliquant sur l'icône Vue de Coupe) qui permettent de gagner un petit peu de temps. Et vu que les épreuves sont très souvent chronométrées, chaque possibilité de gagner du temps est une aubaine. De même, on observe des options très judicieuses comme celle de changer à tout moment les fonds d'écran, les musiques et les bruitages (qui peuvent s'avérer lassants à la longue) voire même de choisir de n'avoir aucun son. Disons au passage que le panel de thèmes sonores et d'illustrations en fond est suffisamment varié pour que l'on trouve chaussure à son pied. Il est également agréable de pouvoir sauvegarder à tout moment pendant la résolution d'un puzzle et de reprendre lorsqu'on le désire. Le genre de petits détails, d'apparence insignifiants, qui témoignent du degré d'aboutissement du titre et la bonne volonté des développeurs. Et ce sentiment de produit abouti se retrouve également au niveau du contenu.

Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D


Du plaisir au cube

Comme son prédécesseur, Picross 3D n'a pas lésiné sur le contenu. On dénombre en effet pas moins de 350 puzzles dans la cartouche, triés globalement par niveaux de difficulté (il faut finir les puzzles du niveau Facile pour ensuite accéder à ceux du mode Normal). Sachant que l'on n’est pas obligé de réussir tous les puzzles avec le score maximal pour changer de niveau, l'avancée est globalement très agréable malgré la difficulté croissante. En outre, rien n'empêche de revenir plus sur un puzzle pour améliorer notre score et gagner davantage d'étoiles. Ces dernières débloquent les défis Or et Argent de chaque niveau, sorte de défis ultimes.

En plus de cela, on apprécie la possibilité de pouvoir créer ses propres Picross, de les partager avec la communauté ou encore de télécharger les Picross créés par les autres joueurs du monde entier (via la connexion Wi-Fi locale et en ligne). Au total, jusqu'à 240 puzzles créés ou reçus peuvent être sauvegardés sur la cartouche. Des concours à thème sont même organisés dans la rubrique en ligne. Un bon moyen de gonfler la durée de vie du titre, déjà copieuse en solo. Au final, seul le concept de puzzle en 3D et le fait que certaines formes ressemblent difficilement à leurs modèles réels) pourront réfréner les joueurs les moins accros à ce genre de jeux. De même, la création de Picross paraît moins accessible que celle de la version 2D du fait de cette dimension supplémentaire (la profondeur). Mais pour le reste, il faut bien le dire, Picross 3D fait quasiment un sans-faute, en proposant un contenu riche, bien pensé et addictif.

Vidéo #3 - Echantillon de gameplay



Conclusion

En passant à la 3D, Picross demeure tout aussi addictif que son prédécesseur sur DS. Et cela grâce à un contenu riche et bien pensé, fignolé jusque dans les moindres recoins, servi par une interface intelligemment remaniée et une excellente durée de vie. Finalement, seul le concept de puzzle en 3D pourra destabiliser/effrayer certains joueurs. Mais que la plupart se rassurent, car le didacticiel (et même le manuel d'ailleurs) s'avère très efficace et la difficulté est progressive. Vendu à environ 30 euros, Picross 3D est donc une excellente expérience, à conseiller aux amoureux de puzzles/jeux cérébraux.





Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Picross 3D
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
HGFTRTRFFGGRTTTGTTRTRTFTFGBVBGFFFFFFFFFFFFFFFFTTRTRREREEEREREREZSSSEZSAZESCVCGFDGVBNBHGHBJJ.LKLLMPÖOKKJJKJBNVFDDGFGDFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYHHHHHHHHHHHHHHUIUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNBVGFHGFTYRTFGVCXDDDDXDXDXDXDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDYTUIKKKKKKKKKKKKKKLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Bien bien bien Malgré des musiques légèrement agacantes après 2h de jeu et une mascotte ... Comment dire ... Moche (d'ailleur c'est quoi ce TRUC ???) Le jeu reste super addictif et intéréssant, de plus sa durée de vie fort copieuse en fait un titre incontournable pour quiquonque aime ce genre de jeu et se creuser la cervelle.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité