flechePublicité

Test Ninja Gaiden Sigma 2 Plus (Playstation Vita) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 28 Février 2013 , Playstation Vita

Les +

  • L'un des meilleurs systèmes de combat à ce jour
  • Aventure longue, nouveaux modes sympathiques

Les -

  • Pas toujours fluide
  • Esthétiquement inégal
  • Level-design routinier
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
6.8

(18 votes)
Publiée le 08/03/2013 à 17:03, par Benoît

Test Ninja Gaiden Sigma 2 Plus : un portage paresseux sur Vita

Basé sur l'un des meilleurs systèmes de combats jamais créés, Ninja Gaiden Sigma 2 Plus est entaché de tares techniques qui en ternissent l'éclat.

Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
Après un premier tour de piste sur Xbox 360 puis un second sur PS3, Ninja Gaiden 2 revient une nouvelle fois sur PS Vita, sous le nom de Ninja Gaiden Sigma 2 Plus. Plus que jamais axé sur son système de combat, ce second épisode profite de niveaux et modes bonus, qui en font sans conteste la version la plus complète à ce jour. Un argument suffisant pour convaincre ? Pas complètement : quelques tares techniques inédites et un level-design beaucoup plus routinier que celui du premier épisode, ressorti sur Vita l'année dernière, l'empêchent de se hisser aux mêmes hauteurs, le destinant avant tous aux fans d'action capable de passer outre ces défauts.

Action au premier planRetour au sommaire
Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
L'histoire, totalement anecdotique, se zappe en un clin d'oeil : Ryu Hayabusa, ninja de son état, lutte contre des forces démoniaques qu'un clan occulte tente d'invoquer sur Terre. Il croisera sur sa route pléthore de dévots et de monstres, ainsi qu'une poignée de boss redoutables qui le tanceront le temps d'une cinématique, avant de se faire laminer. Ce scénario éculé ne vaut évidemment que comme prétexte à une succession de combats frénétiques à l'arme blanche, bâti sur les bases ultra exigeante du premier épisode : les passes d'armes, d'une précision chirurgicale, se composent toujours entre combos, esquives et contre-attaque, à placer dans les maigres interstices laissés par les assauts incessants des ennemis.

Pour survivre, le joueur est exhorté à l'exploit permanent, et devra affûter sa lecture de l'action comme une lame ; en l'absence d'enchaînements incassables et autres mécaniques pré-mâchant le travail, il faudra vite apprendre ses combos comme des mantras, et savoir basculer entre garde et attaque en une fraction de seconde. Si cette approche sans pitié de l'action en violentera plus d'un dès le niveau normal, il offrira en retour une intense gratification après chaque séquence réussie, sentiment redoublé par les animations de mises à mort - membres arrachés, décapitations et autres gerbes de sang - qui ponctuent les combats d'un déchaînement de violence jouissif. Seule véritable ombre au tableau, la gestion maladroite de la caméra brouille trop souvent la lisibilité de l'action, cadrant le personnage sous des angles peu pratiques pour négocier les moments les plus tendus.

Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
Cela n'empêche pas les rixes endiablées d'être le pilier de cet épisode, construit comme une ode à son système de combat - toujours l'un des plus jouissifs à ce jour. Si les amateurs du genre y trouveront probablement leur compte, ce virage vers le tout-action s'opère, en revanche, au détriment d'une certaine richesse de l'aventure, celle-là même qui faisait du premier Ninja Gaiden une expérience pleine et entière, aux destinations mémorables. Nettement moins inventif, le level-design de ce Sigma 2 Plus ne se compose plus que d'espaces "en arène" et de mornes couloirs, tout juste relevés par une direction artistique décomplexée qui fait se côtoyer décors kitsch et esthétique japonaise - points culminants : les pagodes en gratte-ciel de Néo-Tokyo et l'immense château médiéval entouré de montagnes et forêts. Ces quelques dépaysements mis à part, le plaisir simple de l'exploration est ainsi presque totalement abandonné au profit d'une action ininterrompue, le long d'un cheminement linéaire sans ampleur ni surprise.

Trailer pour la sortie du jeu



Les ajouts de la version VitaRetour au sommaire
Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
Sans transiger sur sa difficulté - assurée par les mode Guerrier et Mentor, disponibles dès le départ - cette version Vita se rend un peu plus accessible aux joueurs malhabiles, avec un mode Héros qui déclenche une invulnérabilité temporaire à l'approche de la mort. Autre fonctionnalité exclusive à la portable de Sony, le contrôle tactile de l'arc et des pouvoirs Ninpo s'avère aussi peu pratique que dans le premier Sigma (on lui préférera toujours le ciblage automatique). Du reste, cette nouvelle itération est, comme attendu, la plus riche en terme de contenu, embarquant notamment les trois courts chapitres additionnels de la version PS3 pour un total de 17 chapitres.

Dans ces niveaux bonus, on incarnera trois nouveaux personnages dotés chacun de leur capacité et arme propre - gros marteau pour la bombastic Rachel, combos vifs et spectaculaires pour Ayane, lance et belle allonge pour Momiji -, l'occasion de goûter quelques déclinaisons subtiles du système de combat lors de phases ultra bourrines ponctués de nouveaux boss. Cet opus Vita introduit en outre un nouveau mode "Course Ninja", parcours contre la montre au sein de niveaux tirés de la campagne solo. Les joueurs devront y combiner vitesse de déplacement et combos fluides, afin d'amasser les sphères de temps et de prolonger le décompte : il s'agit là d'un mode destiné avant tout aux fans hardcore, les seuls à même de trouver la patience d'optimiser leur cheminement, en l'absence d'un classement en ligne.

Portage techniquement paresseuxRetour au sommaire
Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
Cette absence de fonctionnalités connectées limite également l'intérêt du mode "Missions en équipe", hérité de la version PS3, où le joueur doit choisir un duo de personnage puis survivre contre des vagues de monstres en arène : si la trentaine de mission qu'il propose a au moins le mérite de surligner l'essence "action" du titre, l'impossibilité de jouer en multijoueur le condamne à tourner en rond assez vite. On pestera cependant moins sur les faiblesses de ses modes, qui restent des ajouts sympathiques, que sur les tares techniques de ce Sigma 2 Plus, portage encore plus paresseux que le précédent sur Vita.

Ninja Gaiden Sigma 2 Plus
Il suffit en effet de quelques ennemis affichés à l'écran pour que le frame-rate se mette à baisser, parasitant les séquences de jeu dont la complexité méritait pourtant une technique infaillible. Pire encore, les phases les plus intenses peuvent même frôler l'injouable, pour peu que l'on déclenche un pouvoir sous lourde profusion d'effets visuels. On déplore également une pixellisation intempestive au sortir des menus qui, sans entraver l'action, contribue à l'impression de portage réalisé à la va-vite. Pour un titre reposant entièrement sur ses phases de combat, ces problèmes de fluidité et d'affichage font tâche, et empêchent ce nouvel épisode d'exploiter son plein potentiel.

Après un premier épisode convaincant sur Vita, Ninja Gaiden Sigma 2 Plus ferait presque figure de déception. Entièrement centré sur son système de combat - l'un de meilleurs jamais créés à ce jour -, ce deuxième opus est aussi moins ample et riche que le précédent, la faute à un level-design ultra linéaire qui peine à accoucher de décors mémorables et de situations de jeu variées. Si cette nouvelle version embarque pléthore de contenus - chapitres et personnages additionnels, modes bonus - qui lui assure une belle durée de vie, elle est également entachée de problèmes techniques inédits, symptômes d'un portage paresseux qui l'empêchent de briguer les mêmes hauteurs que le premier Sigma Plus. On ne le conseille donc qu'aux férus d'action exigeante, en mal de nouveauté sur la portable de Sony.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : mquisutdeus
Très bon
Hardcore et classe Je ne suis pas du tout d'accord avec ce test . Ma version est très fluide et les graphismes sont soignés même s'ils ne peuvent atteindre le niveau de la version ps3 . Pour le reste on as un jeu très dur qui demande de la persévérance mais qui offre des phases de combats absolument jouissives sans compter des BOss et une profondeur de bestiaire impressionnants . C'est la version utile avec tous les suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Ninja Gaiden Sigma 2 Plus

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
"> (function() { var ins = document.createElement('script'); ins.type = 'text/javascript'; ins.async = true; ins.src = 'http://widget.achetezfacile.com/widget.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();