flechePublicité

Test Nervous Brickdown (Nintendo DS) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 21 Septembre 2007 , Nintendo DS

Les +

  • Réalisation de qualité (graphisme, etc.)
  • 9 mondes et plus de 135 niveaux
  • Nombreux bonus à débloquer
  • Mode multijoueur (partage de jeu)

Les -

  • Devient vite difficile et frustrant
  • Musique un peu répétitive et lassante
  • Transition d'un écran à l'autre (décalage de la balle)
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
9.2

(5 votes)
Publiée le 01/10/2007 à 11:10, par Renaud

Test : Nervous Brickdown met vos nerfs à rude épreuve

Nervous Brickdown
Reprenant ce qui a fait le succès d’un certain Arkanoid, Nervous Brickdown arrive sur Nintendo DS avec la ferme intention de redorer le blason d’un genre méconnu de beaucoup d’entre nous. Bien décidé à mettre nos nerfs à rude épreuve, le titre de Eidos Interactive et Arkedo Studio va vous faire découvrir et aimer le monde des casse-briques, à moins que...

Les nerfs en boule...


À moins que la variété des styles de jeu proposés ne vienne à bout de vos nerfs avant l’affrontement final avec l’un des boss du jeu. En effet, si les premiers niveaux se rapprochent de ce que nous connaissons déjà, à savoir une balle se déplaçant dans différentes directions que nous devons rattraper à l’aide d’une raquette, les suivants risquent bien d’en dérouter plus d’un, en raison de l’ajout de différentes fonctionnalités qui nous obligent à sauver de petits bonshommes (Water), tirer sur de coriaces ennemis (Shoot), souffler sur des fantômes et des briques (Ghost), ou encore gérer deux raquettes et un petit personnage en même temps (Retro). Tout ceci, ce faisant bien sûr avec un œil rivé sur les déplacements de la balle parfois modifiés par différents éléments de décors (eau, bumper, astéroïde, assiette, et.). Malheureusement, il faut en passer par là, si nous voulons continuer l’aventure et surtout débloquer les différents bonus de ce Nervous Brickdown (mode Shuffle, Soufflage, vie supplémentaire, etc.).

Souvent frustrant, au point d’avoir envie de stopper nette notre partie, certains styles du jeu pourraient presque nous faire oublier la réalisation de qualité du titre d’Arkedo Studio. Graphiquement très agréable à regarder, comme le montre la vidéo exclusive qui suit, Nervous Brickdown tire le meilleur de la console de Nintendo (écran tactile, microphone, etc.). De plus, les musiques, bien qu’un peu trop répétitives, collent parfaitement à l’action, contribuant ainsi à nous plonger un peu plus dans l’ambiance des différents styles de jeu proposés.

Vidéo exclu #1 - Gameplay



Conclusion


Avec une réalisation de qualité, et différents styles de jeu qui remettent au gout du jour un genre vieux comme le monde, Nervous Brickdown ravira tous ceux qui passeront outre la relative difficulté de certains niveaux. Un titre qui porte bien son nom, alors ne perdez pas la boule !



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Nervous Brickdown sur Nintendo DS

Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Nervous Brickdown
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.2
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Trop cool c'est un jeu qui detend quand on est patient. Pour les non patients, il faut qu'ils y jouent quand ils sont bien calmes sinon il y a des risques que la nintendo ds passe par la fenetre ^^.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Nervous Brickdown

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
sByTagName(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));