flechePublicité

Test Need For Speed : Hot Pursuit (Xbox 360, PS3, Nintendo Wii) : 7/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 18 Novembre 2010 sur Xbox 360, PS3, Nintendo Wii, PC

Les +

  • Le principe de double carrière police / fuyard
  • Des courses nerveuses et passionnantes
  • Fluidité d'animation remarquable
  • Des voitures de luxe en pagaille
  • Système Autolog et défis multijoueurs

Les -

  • Aliasing un peu trop présent sur consoles
  • Un nombre d'épreuves un peu limité
  • Un cinématique à chaque nouveauté débloquée
  • Pas d'option LAN / écran partagé
La note de jeuxvideo.fr
7.0
incontournable
La note des internautes
8.5

(2113 votes)
Donner votre avis
Publiée le 22/11/2010 à 16:11, par Nerces

Partager ce test

Test de Need For Speed Hot Pursuit : retour aux sources ?

Criterion Games et Electronic Arts reviennent aux racines de la saga Need For Speed et aux courses entre hors-la-loi / policiers.

Jadis figure emblématique du jeu de courses, la série des Need For Speed a perdu de sa superbe à mesure que son éditeur enchainait les contre-performances, atteignant en quelque sorte le fond avec le duo Pro Street / Undercover. Electronic Arts s'est alors ressaisi pour scinder sa fameuse licence en deux branches. En réussissant un opus davantage tourné vers la simulation - Need For Speed Shift - Slightly Mad Studios est parvenu à redonner confiance aux fans alors que ce sont les spécialistes de chez Criterion qui avaient à charge de produire un jeu axé arcade, Hot Pursuit. Verdict.

Un irrépressible besoin de vitesse...

Need For Speed : Hot Pursuit
Pas exactement un retour aux fondements de la série, ce nouvel épisode porte un titre qui n'est évidemment pas le fruit du hasard : il s'agit d'un véritable hommage au troisième Need For Speed, un jeu sorti en 1998 et qui portait donc déjà le sous-titre de Hot Pursuit. De fait, on retrouve les fameuses courses-poursuites - pied au plancher - entre flics et chauffards au volant des plus luxueuses voitures jamais fabriquées. Mieux, on ne se contente pas d'échapper aux forces de l'ordre et que ce soit en solo ou en multijoueur, il est tout à fait possible de jouer du côté de la police ou du côté des fuyards.

En mode solo, cela passe par l'inévitable mode carrière qui - aux dires des développeurs - est divisé en deux campagnes selon que l'on choisisse d'incarner un flic ou un chauffard. En réalité, cette distinction est beaucoup plus subtile et finalement plus intéressante pour le joueur. En effet, le mode carrière nous présente une carte du comté de Seacrest sur laquelle il nous faut choisir la prochaine épreuve. Seulement voilà, rien ne nous oblige à enchaîner les défis de la police ou ceux des fuyards : on peut très bien passer de l'un à l'autre comme bon nous semble... Le but étant simplement d'en réussir un maximum afin de progresser dans la double hiérarchie qui s'impose à nous.

Gameplay #6 - Poursuite - Breach the Peace

Un aperçu d'une poursuite en mode carrière - Breach the Peace - sur Xbox 360

D'un côté de la loi comme de l'autre , on se retrouve effectivement à pouvoir franchir jusqu'à 20 niveaux de progression. Ces niveaux sont évidemment l'occasion de débloquer un maximum de contenus : nouvelles épreuves, équipements inédits et cela va sans dire, nouvelles voitures. Dans les faits, il est donc tout à fait possible de ne poursuivre que la carrière de fuyard ou bien rester du bon côté de la loi et, pour être tout à fait honnête, le système de progression adopté par les développeurs de Criterion reste pour ainsi dire identique.

Need For Speed : Hot Pursuit
Il s'agit donc d'engranger un maximum de primes pour débloquer les niveaux. Côté chauffard, ces primes s'obtiennent en terminant premier aux épreuves, en réussissant les meilleurs temps et adoptant un style de conduite spectaculaire (drift, dépassements dangereux, rouler à contresens). Dans la peau d'un flic, les primes s'accumulent en éliminant aussi vite que possible les fuyards que l'on doit poursuivre... Cela peut paraître sensiblement différent, mais dans les faits, il s'agit toujours de rouler à « fond les ballons » pour échapper à la police / rattraper les fuyards en utilisant quelques équipements mis à notre disposition et en exploitant les raccourcis des tracés.

« Malgré un nombre assez restreint d'épreuves, Need For Speed : Hot Pursuit maintient une certaine variété »

Histoire de pimenter les courses, mais sans rendre les choses trop complexes, ces équipements restent très basiques. Les forces de l'ordre peuvent ainsi compter sur des herses (pour crever les pneus), des impulsions électro-magnétiques (pour enrayer l'électronique), des barrages et des hélicoptères qui lâcheront eux aussi des herses. Du côté des fuyards, on retrouve là aussi les herses et les IEM, mais également des turbos (pour franchir les barrages) et des brouilleurs dont le but est de perturber les voitures de police... Mais ce qu'il faut retenir c'est surtout qu'en à peine quelques minutes, on comprend comment utiliser au mieux ces différents outils : accessibilité reste ici le maître mot.

Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit

Zonda Cinque, SLR MacLaren Stirling Moss ou Koenigsegg Agera : un grand nombre de voitures toutes plus incroyables les unes que les autres...

Il en va d'ailleurs de même au niveau de la conduite et Criterion Games oblige, on ressent le style Burnout. Du coup, il n'est pas question de parler de simulation et on se retrouve avec un titre plus arcade qui demande toutefois une certaine maîtrise et propose notamment des styles de conduite assez différents en fonction du véhicule retenu. Certains sont dédiés au drift alors que d'autres se distinguent par leur résistance ou leur stabilité : comme le soulignent les développeurs, il ne faut pas seulement choisir en fonction de la vitesse de pointe ! En effet, malgré un nombre assez restreint d'épreuves, Need For Speed : Hot Pursuit maintient une certaine variété.

Need For Speed : Hot Pursuit
Forcément, lorsque l'on enchaîne les sessions de plusieurs heures afin de débloquer un maximum d'articles en un minimum de temps, on ressent un chouïa de lassitude. On apprécie tout de même le travail effectué par Criterion afin de proposer sur une surface de jeu finalement restreinte des environnements et des tracés variés. Sur certains parcours on enchaîne les virages en épingle alors que d'autres jouent davantage sur le relief. Il faut de plus compter avec les conditions météo (beau temps, chaussée détrempée, sous la pluie) et l'heure de course (aube, grand soleil, crépuscule, nuit)... On regrettera simplement que ces conditions ne changent pas en cours d'épreuve.

Ne boudons toutefois pas notre plaisir, car non content d'apporter une certaine variété, ces conditions de courses sont l'occasion de prouesses graphiques. Du côté des décors, on pourra critiquer une impression de vide qui se dégage parfois alors que les textures employées ne sont pas toujours parfaites, mais rien à redire pour le reste. La modélisation des voitures est remarquable et il n'y a rien à redire non plus sur la gestion des accidents qui sont l'occasion de très jolis « effets spéciaux » (carcasses pulvérisés, bris de verre, étincelles). Notons également la qualité du rendu de l'eau alors qu'on signale tout de même un crénelage très prononcé sur consoles... surtout comparé à la version PC.

Comme un petit goût de (Burnout) Paradis ?

Need For Speed : Hot Pursuit
Cette dernière se distingue aussi par une vitesse d'animation encore un cran supérieure à son homologue PlayStation 3 / Xbox 360. Cela dit, même sur console il n'y a guère de reproche à faire à Criterion qui parvient à maintenir un niveau de fluidité remarquable. Sur PC, on notera d'ailleurs que l'emploi d'un processeur double-cœur (2,4 GHz) est vivement recommandé, de même que l'utilisation de 2 Go de mémoire et d'une GeForce 8800 GTX. Des joueurs qui regretteront par contre l'absence - mais ça devient une habitude - d'un quelconque mode réseau local alors que les habitués de la console seront déçus de ne pas retrouver de mode écran partagé.

En effet, pour ce qui est de jouer en multi, hors Internet point de salut. Criterion ne s'est cependant pas moqué du monde à ce niveau et si les modes de jeu sont relativement limités - des courses-poursuites opposant jusqu'à 4 fuyards à un maximum de 4 policiers - on apprécie la présence d'un outil dédié baptisé Autolog. Celui-ci prend tout en charge et fonctionne à la manière d'un réseau social focalisé sur Hot Pursuit. Il enregistre tous nos progrès, mais permet surtout de suivre ceux de nos amis et nous lance alors des suggestions afin de battre leurs records ou de les défier sur tel ou tel parcours.

Gameplay #12 - Une petite partie à huit joueurs...

La carte Sand Timer est l'occasion d'une petite partie à huit joueurs sur la version PC du jeu

Il est assez facile de trouver de nouveaux amis, de mettre en place des courses entre gens de bonne compagnie ou de narguer ses connaissances en publiant diverses photos de nos exploits sur notre mur ou celui de nos concurrents... En définitive et sans reparler des limitations réseau local / écran partagé, on regrettera simplement que Criterion n'ait pas trouvé d'autres modes de jeu mettant à profit l'opposition policiers / fuyards : la nervosité des affrontements et le nombre de joueurs actuellement en ligne (pourvu que ça dure !) suffisent cependant pour compenser ce défaut tout à fait relatif.

Conclusion

Avec cette remise à plat du concept même de Need For Speed, Electronic Arts remonte nettement dans notre estime. Terminé le côté jacky-tuning pénible des derniers opus, Criterion nous propose un jeu certes pas toujours très original, mais parfaitement calibré et réalisé avec sérieux par une équipe qui a maintes fois fait ses preuves. La dualité du mode carrière, la nervosité des courses et le nombre de voitures disponibles sont un gage de longévité alors que le système Autolog devrait pousser les joueurs à toujours faire mieux que leurs amis. L'aspect arcade de la conduite est une franche réussite qui permet une prise en main immédiate tout en nécessitant une certaine maîtrise pour décrocher les meilleurs chronos. Un titre qui ne révolutionne pas le genre, mais vient redorer le blason d'une licence mythique.



Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Need For Speed : Hot Pursuit
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (3) / non (1)
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
PI-TO-YABLE!!! Tout bonnement INJOUABLE. Aucune sensation de conduite, aucune impression de vitesse, aucune sensation de conduite.......... J'ai eu une furieuse impression de piloter une savonnette dans une baignoire pendant les 15 premieres minutes, mais a la 16 eme, je l'ai juste desinstallé de mon PC Adepte de la série NFS depuis la version III, il y a 13 ans, je suis consterné d suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (3) / non (2)
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Trials Frontier

Trials Frontier

Pour tous joueurs | iPad , iPhone

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité