flechePublicité

Test Naruto Shippuden : Clash Of Ninja Revolution 3 (Nintendo Wii) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Avril 2010 , Nintendo Wii

Les +

  • Système de combat très plaisant
  • Enfin Shippûden et ses persos
  • Voix japonaises (enfin !)
  • Du Versus en ligne (enfin !)

Les -

  • ... mais pas si différent du 2
  • ... mais une histoire très courte !
  • ... mais qu'en combat
  • ... mais de la latence
  • Une réalisation datée
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
8.9

(305 votes)
Publiée le 30/04/2010 à 10:04, par Damien

Test de Naruto Shippuden Clash Of Ninja Revolution 3 : enfin du neuf ?

Naruto revient sur Nintendo Wii avec un nouvel opus de la série Clash Of Ninja Revolution. Cette fois, on a enfin droit à du Shippuden ! Ouf. Cela en fait-il pour autant un jeu incontournable ? La réponse dans notre test.

Shippuden ? Mieux vaut Naru-tôt que tard !

Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Avant de nous concentrer sur le dernier volet, rappelons rapidement le passé de la série, afin de mieux saisir son contexte... plutôt atypique. La saga « Clash Of Ninja » a débuté sur GameCube en avril 2003 au Japon. Il s'agit de jeux de combat en 3D qui disposent d'un gameplay principalement inspiré par les titres de baston 2D mais agrémenté de quelques ajustements pour coller avec l'univers Naruto (permutation, usage de Kunai et autres armes ninjas, utilisation des justus ou d'éléments du décor, transformations de certains personnages, combat en 2 Vs. 2, etc.).

En France, il a fallu attendre fin 2006 pour pouvoir jouer à Naruto : Clash Of Ninja European Version sur le même support, qui était en fait le 2e opus (sorti fin 2003 au pays du Soleil Levant tout de même !). Retard trop important, fans ayant déjà acheté la version import, une technique pas forcément fringante (déjà !) malgré un gameplay intéressant... La mouture européenne n'a visiblement pas eu le succès escompté : Nintendo n'a en effet pas distribué les deux opus suivants.

C'est en 2008, avec la Wii, que la firme du plombier moustachu a voulu retenter sa chance auprès des joueurs européens... mais pas forcément de la meilleure manière qui soit. Ces derniers ont eu le droit de se contenter d'une pseudo-adaptation de Naruto Shippûden : Gekitô Ninja Taisen EX, baptisée Naruto : Clash Of Ninja Revolution - European Version (ils doivent faire des concours du titre le plus long chez Nintendo) amputée d'une grande partie de son contenu. Et bien que le gameplay demeure toujours aussi efficace, notre Virgile national ainsi que bon nombre de joueurs ont été plutôt déçus par ce premier volet Wii. Tout espoir était perdu ? Pas vraiment, puisque Tomy et Nintendo ont sensiblement corrigé le tir avec une suite bien plus étoffée au niveau de son contenu, même si l'on pouvait regretter l'obligation de se farcir encore et toujours les voix américaines ainsi que le casting pré-Shippûden (cf. le test dédié). Ce troisième volet se devait donc de confirmer cette note positive. Et cela commence bien, puisque nous avons (« enfin ! » diront les fans) le droit à l'histoire Shippûden.

Vidéo #16 - Echantillon de gameplay en vidéo exclu



Comme les All-Blacks, Tsuki danse le Haka

L'histoire de cet opus se passe ainsi quelques années après le combat entre Naruto et Sasuke. Plus âgé et entraîné par Jiraya, notre héros revient à Konoha. Après avoir revu quelques connaissances, lui et ses comparses (Sakura, Kakashi, Lee, Gai, Tenten, Neji et la vieille Chiyo) partent à la rescousse de Gaara - devenu Kazekage - et en chasse du groupe de ninjas dissidents nommé « Akatsuki » (d'où l'intertitre honteux de ce paragraphe, désolé). Plutôt fidèle à la trame de l'anime et doté d'une mise en scène assez efficace (renforcée par des cinématiques avec le moteur du jeu ou en dessins animés), le mode Histoire se veut suffisamment agréable pour être parcouru. Ce dernier nous invitera à combattre un ou plusieurs adversaires, avec la plupart du temps des conditions obligatoires à remplir (ex : utiliser telle technique pour mettre K.O. son ennemi).

Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Les amateurs de la série le savent : ici, pas de mini-jeux ou de phases d'exploration comme dans les épisodes Naruto Ultimate Ninja de CyberConnect 2 ; rien que du combat pur et dur... ainsi qu'un système de progression empirique. En clair, on recommence autant de fois qu'il le faut les combats afin de remplir les objectifs des missions. Parfois on recommence car on a lancé la furie (qui consomme un maximum de chakra) dans le vent et on se retrouve en manque de temps, de chakra ou de vie - nécessaire pour réussir la mission - ; parfois on prend tout simplement une bonne raclée qui nous force à mieux nous concentrer lorsque l'on recommencera le combat...

Le hic (et gros de surcroît), c'est que ce mode Histoire est extrêmement court (2 à 3 heures suffisent pour en voir le bout) ce qui nous offre une première grosse désillusion. Seule une infime partie de l'histoire Shippûden est disponible sur la galette : le scénario s'arrête seulement après la défaite de Deidara en pleine forêt, contre Naruto et compagnie. Alors certes, on ne s'attendait pas à bénéficier de toutes les aventures disponibles en manga au Japon à ce jour, mais tout de même, c'est vraiment dommage d'en proposer si peu. D'autant plus dommage, que du coup, on ne voit et ne combat finalement que Sasori, Deidara (un grand nombre de fois d'ailleurs), Itachi et Kisame dans ce mode Histoire.

« Nintendo nous promettait fièrement, pour la première fois, des voix japonaises. La promesse a été tenue... mais à moitié ! »

Puisque nous sommes du côté des déceptions, continuons avec la localisation de ce Clash Of Ninja Revolution 3. Au-delà des textes (entièrement traduits en français et plutôt satisfaisants), c'est bien évidemment sur les doublages que cet opus était attendu au tournant. En effet, Nintendo nous promettait fièrement, pour la première fois, des voix japonaises (réclamées à cor et à cri par les fans). La promesse a été tenue... mais à moitié ! En effet, si les voix japonaises officielles de nos héros sont bien présentes lors des combats, il n'en est pas de même lors des phases de dialogues du mode Histoire. Étrangement, lors de ces phases, nous avons encore l'obligation de supporter les doublages anglais ! Car le comble du bonheur, c'est que, contrairement à d'autres titres adaptés de manga (les Dragon Ball Tenkaichi ou même les Naruto Ultimate Ninja), il n'est absolument pas possible d'activer soit les voix anglaises soit les voix japonaises dans les options. Quand on vous disait que la promesse avait été tenue à moitié...

Les reproches continuent avec l'aspect technique, toujours en retrait et quasi inchangé depuis les versions GC. Déjà pas forcément au top sur la précédente console de Nintendo, la série peine un peu plus à convaincre à chaque épisode d'un point de vue graphique. Ralentissements (surtout lors des explosions), décors parfois simplistes et pauvres (ex : l'arène dans le désert)... il est difficile de s'enthousiasmer visuellement même si l'ensemble n'est pas forcément rebutant au demeurant. D'autant que le point fort du jeu est son gameplay et que ce nouvel opus comporte tout de même une nouveauté potentiellement fort sympathique : l'arrivée du multijoueurs en ligne.

Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3



Des vrais plus tout de même ?

Donc oui, heureusement, tout n'est pas à jeter dans ce Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3. Bien que très proche du second opus, son gameplay s'avère riche et plaisant. Les affrontements sont plutôt pêchus et sources d'un fun certain, notamment en multijoueurs (l'essence même des jeux de baston). Chaque personnage a un large panel de coups et des combos qui demanderont de l'entraînement pour les maîtriser, comme dans tout bon jeu de baston. D'autant que pas moins de 35 personnages répondent à l'appel (il faudra comme à l'accoutumée en acheter la plupart pour pouvoir jouer avec), dont une partie de nouveaux combattants : Sasori (2 versions), Deidara, Kagura, Kakazu, Chiyo, Hidan, Yamato, Yugao entre autres. Ce confortable nombre de ninjas permettra aisément à chaque joueur d'y trouver son compte, d'autant que certains héros offrent des approches vraiment atypiques (Chiyo et ses deux marionnettes notamment) ou ont été rendus plus intéressants à contrôler (Tenten par exemple).

Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Difficile donc d'attaquer ce Revolution 3 au niveau du contenu offline : on retrouve du Versus en 1 Vs. 1 ou du 2 Vs. 2, les traditionnels modes Survie, Chrono, Score ainsi que qu'un mode Kumite (battre une multitude de ninjas déserteurs jusqu'à ce que notre jauge de vie soit vide, des vivres apparaissent en combat afin de nous régénérer) et un mode Mission (accomplir jusqu'à 10 défis dotés de condition spécifiques à chaque héros).

Cerise sur le gâteau, et autre grosse nouveauté de cet opus (en plus de l'univers Shippûden et des nouveaux personnages), le mode multijoueurs en ligne. Ça y est, nous allons enfin pouvoir combattre contre d'autres joueurs du monde entier ! Chouette. Combat en un contre un et deux contre deux selon le rang ou en aléatoire, combat entre amis ou contre des rivaux (joueurs rencontrés en ligne que l'on choisit de mettre en « rivaux » afin de pouvoir aisément les ré-affronter), l'ensemble est sans surprise mais solide dans le fond. On apprécie de ne pas avoir nécessairement à échanger les codes ami, et on regrettera un tantinet de ne pas avoir de moyen pour communiquer avec les joueurs (pas d'interface de chat textuel ou vocal). Plus dommageable, on constate une certaine latence au niveau des combats en ligne, et des ralentissements plus visibles qu'en solo (principalement pour le 2 Vs. 2). Les combats en un contre un restent au final « jouables » avec un peu d'entraînement. Un plus indéniable donc, mais pas forcément à la hauteur d'un Versus sur la même console.

Conclusion :

Au final, ce Naruto Shippuden : Clash Of Ninja Revolution 3 est loin d'être un mauvais titre mais il continue à traîner quelques fardeaux qui, au fil des épisodes, pèsent de plus en plus (réalisation datée, voix anglaises...). Malgré leur présence appréciable, les quelques nouveautés ne sont pas forcément aussi percutantes qu'annoncées, ce qui pourrait remettre en cause l'achat (en neuf ou dans l'absolu) de cet opus auprès des joueurs qui possèdent le second volet. Ces derniers attendront probablement la prochaine version qui devrait logiquement comporter un contenu bien plus riche en solo, et pourquoi pas quelques améliorations au niveau du multi en ligne. Cela étant, pris seul (si vous ne possédez que le premier jeu Wii ou aucun), il demeure un titre solide qui permet enfin de contrôler sur Wii les personnages de l'univers Shippûden.





Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Naruto : Clash Of Ninja Revolution 3
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Naruto!!! Parseque les jeux de DS ne sont pas extra et j'attend la PS3 pr ultimate ninja storm 2 le naw qui a l'air bien ^^" Voilaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
naruto clash of ninja révolution 3 est trés similaire au 2 . le seul intérêt dans ce jeu car il y de nouveaux personnages est de nouvellles technique secretes . Sinon c'est le même que le deux
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Naruto Shippuden : Clash Of Ninja Revolution 3

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
tat_id.niveau(3, eStatNiveau3); eStat_id.niveau(4, eStatNiveau4); eStat_tag.post('ml'); } -->