flechePublicité

Test Mucho Party (iPad, Android, iPhone) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 19 Juin 2014 , iPad , iPhone Sortie le 07 Juillet 2014 , Android

Les +

  • C'est fou
  • Les avatars selfies
  • Difficulté adaptative
  • Concepts variés
  • Jouable jusqu'à 8

Les -

  • Quelques jeux moins marrants
  • Pas bien fun tout seul
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
0.0

(1 votes)
Publiée le 29/06/2014 à 11:06, par Maxence

Test de Mucho Party : oublie si t'as pas d'amis !

Le test mobile de cette semaine s'arrête sur une curiosité barrée de l'iOS Store : Mucho Party.

Mucho Party
Le jeu multijoueur en local se fait plutôt rare sur supports mobiles, tout comme le party-game. Les français de Globz ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes avec Mucho Party, l'équivalent tactile du monstre japonais Bishi Bashi. Des épreuves aussi idiotes dans leurs concepts que rapides à appréhender, une prise en main simplissime et une bonne humeur qui rayonne au point de rapidement contaminer une assemblée forcément suspicieuse au départ : le cocktail est détonnant et efficace.

Trailer de lancement


Like jvfr
fleche orange
Mucho Party
c'est foufou : l'ambiance, donc, fait beaucoup au succès immédiat du jeu. Des selfies rigolos en guise d'avatar, une musique qui met rapidement en joie, le plein de couleurs vives et une batterie d'épreuves aux concepts bien foufous : pas besoin de plus pour insuffler à Mucho Party un léger vent de folie raffraichissant. Son « selfie citron » qui fête sa victoire par une petite danse ridicule quand la face-théière de l'adversaire est toute dégoûtée de sa défaite, c'est cela meilleure récompense possible. Perdre ou gagner aura de toutes façons le même effet : celui de nous faire marrer.

fleche orange
Les différents types d'épreuves : : les épreuves de Mucho Party demandent à chaque fois une ou plusieurs composantes comme la rapidité, la dextérité, la tactique, l'observation ou encore le sens du rythme. Marteler des clous dans le bon timing, repérer des objets dangereux aux rayons X, donner au chien l'objet qu'il demande pour l'attirer, sélectionner des assiettes de fruits pour faire des assortiments : tout est bon pour exiger du joueur une certaine vitesse d'exécution, le paroxysme étant atteint dans les épreuves nécessitant d'intervenir dans la moitié de l'écran habituellement réservée à l'adversaire. On se pousse gentiment de la main, tout en essayant de rester concentré sur l'objectif. Rarement ce côté physique du multijoueur local n'a été aussi bien considéré que dans Mucho Party.

fleche orange
Mucho Party
Modes de jeu : en plus, Globz s'est creusé un minimum la tête pour offrir quelques variantes encadrant ces mini-jeux. A deux, on peut enchaîner les épreuves (au choix ou au hasard) ou se lancer dans une partie de morpion où chacun peut disputer les cases de l'autre, et ainsi espérer aligner trois symboles identiques pour triompher. Peut-on faire mieux sur l'épreuve que l'on vient de perdre, et ainsi récupérer la précieuse case centrale ? Mieux, Mucho Party propose des modes tournois et championnat pouvant accueillir jusqu'à huit participants.

On se passe alors la tablette entre les joueurs, les manches d'une minute maximum ne laissant jamais l'ennui s'insinuer. Un système de test de compétence plutôt fin assistera les joueurs les moins doués, mais de manière suffisamment discrète pour que l'on ne puisse crier au scandale. Idem pour l'IA, dont on peut débloquer différents niveaux de compétences, assurant à chaque type de joueur une opposition à son niveau.

Dislike jvfr
fleche orange
Quelques épreuves en retrait : avec sa trentaine de mini-jeux, Mucho Party assure niveau variété, mais ne parvient évidemment pas à maintenir le même niveau d'intérêt pour toutes les épreuves. Ce sera surement affaire de goût, mais le remake d'Arkanoid, l'épreuve du Bretzel ou encore celle de la catapulte nous ont beaucoup moins séduit que la lutte entre peperonni et fromage sur une pizza, les sonnettes de couleur qui changent de position et qu'il faut actionner dans le bon ordre ou encore la lutte pour peindre la plus grande surface de l'écran. Se sont ainsi de six à huit épreuves que l'on a personnellement (et collectivement) un peu moins aimé que les autres, soit quand même légèrement moins d'un tiers du panel.

Qu'on le sorte à la terrasse d'un café, dans le train ou en plein coeur d'une soirée entre potes, Mucho Party fait son petit effet. Délire visuel et sonore, le titre de Globz reste une merveille d'équilibre et de créativité, avec une trentaine de mini-jeux à la valeur certes hétérogènes mais globalement engageants. Mucho Party est donc le jeu que l'on pose sur un coin de sa tablette, pour le ressortir à la moindre occasion. Peu de titres peuvent prétendre squatter l'espace disque à long terme.

gif : petite Flèche orange
Télécharger Mucho Party sur l'AppStore
gif : petite Flèche orange
Télécharger Mucho Party sur Google Play

Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
Mucho Party
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Mucho Party

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité