flechePublicité

Test Mini Ninjas (Xbox 360, PS3, Nintendo Wii, Nintendo DS, iPhone, iPad) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Octobre 2009 , Xbox 360 , PS3 , Nintendo Wii , Nintendo DS , Plus de tests sur PC

Les +

  • Une ambiance générale sympathique
  • Une assez bonne durée de vie
  • Son prix raisonnable
  • Des personnages aux capacités variées...

Les -

  • ... mais peu exploitées
  • Quelques ralentissements de-ci de-là
  • Des boss complètement inutiles
  • Un peu trop linéaire et répétitif
  • On aurait aimé un peu de coopération
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.3

(88 votes)
Publiée le 17/10/2009 à 09:10, par Renaud

Test : Mini Ninjas par la taille, mais grand par le talent

À l'origine de la série des Hitman et plus récemment de Kane & Lynch, les développeurs de IO Interactive décident de changer complètement de registre avec Mini Ninjas, un titre disponible sur tous les supports du moment. Hiro, petit par la taille mais grand par le talent, se voit confier l'une des tâches les plus difficiles : sauver le monde en mettant fin aux agissements du Seigneur de guerre maléfique et de ses hordes de samouraïs, quelques animaux inoffensifs transformés pour l'occasion en soldats obéissants.

Mini Ninjas par la taille, mais grands par le talent


Seul contre tous au début de l'aventure, Hiro va au fil du temps rencontrer et sauver d’une mort certaine d'autres ninjas. Accompagné tout d'abord de Futo et de son gigantesque marteau, puis de Suzume et de sa flûte, de Shun et de son arc, de Tora et de ses griffes façon Wolverine, et enfin de Kunoichi et de sa lance naginata, notre héros pourra donc sans crainte mettre à mal les hordes de samouraïs qui croisent sa route. En effet, tout comme lui, chacun de ses compagnons dispose d'attaques classiques et d'attaques spéciales qui leur sont propres. Si les premières se limitent à quelques coups lancés toujours avec les mêmes boutons (bien loin de ce que nous pouvons trouver dans un Ninja Gaiden par exemple ou dans tout autre titre du même genre), les deuxièmes en revanche - utilisant un peu d'énergie Ki - sont beaucoup plus spectaculaires et bien entendu dévastatrices. Ici, il n'est pas question d'enchainer les combinaisons de boutons pour réussir de superbes actions, mais plutôt de placer ses attaques au bon moment.

Nous apprenons donc au fur et à mesure de notre progression à utiliser les capacités de chacun de nos compagnons de route. Avec l'arc de Shun nous mettons à mal nos ennemis à distance, tandis qu'avec Futo nous n'hésitons pas à mettre fin aux agissements des plus puissants samouraïs. Du côté des attaques spéciales (nécessitant de posséder au moins un orbe rouge récupéré sur les ennemis), Suzume envoûte les samouraïs à l'aide de sa flûte, Tora effectue une attaque tourbillonnante en fin de course, alors que Kunoichi fait tournoyer sa lance au dessus de sa tête. Alterner entre les différents ninjas peut donc s'avérer fort utile.

Et pourtant, dès que le besoin se fait sentir, nous n'hésitons pas à remettre Hiro sur le devant de la scène, la faute sans aucun doute aux différents sorts que lui seul peut utiliser. Ces derniers ne sont pas tous disponibles dès le départ. Ils sont en effet disséminés un peu partout à travers le monde dans des autels Kuji plutôt bien cachés (un à deux par niveau), des lieux que nous pouvons tout de même localiser à l'aide de l'un des premiers sorts mis à notre disposition. Des plus pratiques, ces différents pouvoirs magiques nous permettent alors de mettre à mal tout un groupe d'ennemis à l'aide de quelques éclairs, de repousser plusieurs ennemis grâce à une onde de choc, de détourner les flèches décochées par nos adversaires à l'aide du vent, de leur faire tomber quelques météores sur la tête, ou encore de se faufiler au milieu des lignes ennemies après avoir pris l'apparence d'un buisson.
« Hiro possède également un sort des plus utiles lui permettant de prendre temporairement possession de l'esprit d'un animal »


Mais ce n'est pas tout, car Hiro possède également un sort (Forme spirituelle) des plus utiles lui permettant de prendre temporairement possession de l'esprit d'un animal ou, sur la fin, d'un samouraï de petite taille. En effet, après avoir libéré l'une de ses petites bêtes de son enveloppe de samouraï, avec quelques attaques bien placées, Hiro peut alors choisir d'en prendre l'apparence. Bénéficiant alors de facultés propres à sa nouvelle enveloppe charnelle, il peut ainsi mettre la main plus facilement sur les nombreux ingrédients (pétale bleu, pleurote en huître, coiffe de pierre, fleur de bardane, etc.) nécessaires à la fabrication de différentes potions (curative, protectrice, mystérieuse, énergie instable, etc.), ou encore s'attaquer à quelques samouraïs qui croisent alors sa route (uniquement avec un sanglier ou un ours). Nous voilà donc en train de parcourir le monde dans la peau d'une grenouille, d'un lapin, d'un panda ou d'un héron.

Seul contre une armée de samouraïs, grimée ou non, Hiro lutte constamment pour sa survie. Nous n'hésitons donc pas à prendre un peu de temps pour une petite partie de pêche lui permettant de fabriquer quelques sushis très bons pour sa santé, à secouer quelques arbres afin d'en faire tomber les fruits avant de les manger, ou encore à visiter les moindres recoins du monde qui l'entoure. Ainsi, comme nous l'avons déjà précisé, Hiro peut alors mettre la main sur différents types de plantes nécessaires à la fabrication de potions, mais pas seulement. En effet, notre compagnon de route peut également casser différents éléments de décor renfermant un ou deux objets, ou mieux, quelques pièces lui donnant la possibilité d'acheter les recettes dont il a besoin (huit au total) ainsi que quelques armes (bombes, bombes à retardement, shuriken, etc.). Enfin, toujours plein de bonne volonté, Hiro prend également le temps de libérer tous les animaux mis en cage par les sous-fifres du Seigneur de guerre maléfique. Une petite chose à ne pas négliger, car elle permet à notre héros de récolter toujours plus d’orbes d'expérience jaunes. Des petites sphères qui viennent s'ajouter à toutes celles récupérées après avoir éliminé quelques samouraïs. Fort utiles, elles permettent à Hiro de gagner en maturité, de monter en niveau et d'augmenter sa jauge de Ki, son nombre de cœurs, ou encore la quantité d'ennemis qu'il peut toucher avec ses attaques spéciales.

Vidéo #15 - Pêche et combats

Petite partie de pêche et quelques combats pour Hiro


Mini Ninjas, mini prix, mais il fait le maximum


Prêts à parer à toutes les éventualités, Hiro et ses amis parcourent un monde haut en couleurs peuplé de samouraïs toujours là pour leur donner du fil à retordre. Pas forcément des plus intelligents, ces derniers ont la fâcheuse tendance à foncer dans le tas. Nous avançons donc avec précaution, utilisant au mieux le mode furtif (lorsque Hiro ou un autre ninja avance accroupi dans les hautes herbes), et lançons nos attaques au bon moment. Dans tous les cas, quelques coups bien placés suffisent, que nous nous en prenions à de simples soldats ou à d'énormes boss pas forcément très méchants et ne pouvant d'ailleurs être terrassés que par des enchainements de coups (nous obligeant à appuyer sur un bouton bien précis au bon moment). Le jeu se révèle donc très rapidement facile à prendre en main, et seuls la roue des ninjas et l'inventaire rapide peuvent nous poser quelques problèmes.

Pourtant, ce ne sont pas ces quelques petits désagréments qui nous empêchent de progresser. Au fil du temps, nous parcourons des niveaux plutôt grands, pas vraiment ouverts et n'offrant qu'un seul point de sortie. Nous évoluons dans de vastes plaines, escaladons des montagnes, traversons des forteresses, descendons des rivières, avec l'espoir de mettre enfin la main sur ce Seigneur de guerre maléfique. Plutôt dépouillées, les zones traversées n'en restent pas moins vivantes et agréables pour les yeux. Certes le style graphique, très proche d'un dessin animé, pourrait ne pas plaire à tout le monde ; mais l'ambiance générale voulue par les développeurs permet à tout un chacun de vivre pleinement cette aventure. Tout est fait ici pour que nous ayons envie d'aller toujours plus loin : des nombreux effets spéciaux (météo, explosions, etc.), aux différentes animations (végétation, etc.), en passant par l'architecture des niveaux ou encore la bande-son. En effet, la musique apporte également sa pierre à l'édifice, tout comme les différentes réactions des nombreux ennemis rencontrés qui nous poussent parfois à esquisser un petit sourire.

Si tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, nous ne pouvons pas passer à côté des quelques petits défauts remarqués. Rien de bien gênant, certes, mais nous devons quand même les signaler. Difficile donc de comprendre pourquoi par exemple, avec des décors aussi dépouillés, des ralentissements se font sentir. De plus, que dire des ennemis, tous identiques (toujours là pour foncer dans le tas sans réfléchir), des boss là plus pour le spectacle que pour nous mettre des bâtons dans les roues, du système de sélection des objets pas des plus agréables à utiliser, de l'absence d'un système de visée permettant de concentrer nos attaques sur un ennemi en particulier, de la présence de nombreux murs invisibles, ou encore du scénario au petit air de déjà-vu.

Vidéo #16 - Un petit tour dans la neige

Hiro et ses amis passent à l'attaque


Conclusion


Pourtant, Mini Ninjas reste un titre agréable à jouer qui conviendra à tous les types de joueurs. Certes le défi n'est pas des plus relevés, mais sa bonne durée de vie et son ambiance générale contribue à en faire un titre vers lequel vous pouvez vous tourner. A condition bien sûr d'adhérer au choix graphique fait par les développeurs et de ne pas être gêné par le côté un peu trop répétitif de cette aventure.





Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Mini Ninjas sur Playstation 3
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Mini Ninjas sur Xbox 360

Mini Ninjas
Mini Ninjas
Mini Ninjas
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Immersion total au Japon féodal!!!!! Ce jeu est géniale!!!!!! J'ai mis 9.5 parce qu'il y a 2-3 trucs décevant... -Deja la durée de vie, jeu assez court et c'est bien dommage... -Dernier boss decevant, juste du bourinnage de sorts... XD Autrement géniale est une imersion total au Japon féodal!!!
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuullllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ideo.fr :'}; (function(){var s=document.createElement('script');s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->