flechePublicité

Test Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness (PC) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 02 Mai 2013 , PC

Les +

  • Deux solides campagnes
  • Équilibrage réussi
  • Le Donjon est de retour
  • Extension standalone

Les -

  • Sortie chaotique, des bugs
  • Conflux toujours pénible
  • Contenu un peu faible
  • Missions parfois expédiées
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.0

(13 votes)
Publiée le 14/05/2013 à 12:05, par Nerces

Test Might & Magic Heroes 6 - Shades Of Darkness : du bon et du moins bon

Might & Magic Heroes 6 nous revient au travers d'une extension qui ne nécessite pas de posséder le jeu de base.

Commercialisé pour célébrer les 25 ans de la franchise, Might & Magic Heroes 6 a depuis été complété par différents DLC (Pirate Of The Savage Sea et Danse Macabre), mais avec Shades of Darkness, Ubisoft ambitionne d'aller plus loin. Ce nouvel opus est présenté comme une véritable extension à Heroes 6, et ce, même s'il ne nécessite pas le jeu de base pour fonctionner. Nouvelle faction, nouvelles créatures et nouveaux artefacts doivent permettre de conclure le scénario de la manière la plus éclatante qui soit... les bugs en moins !

Flux et reflux du ConfluxRetour au sommaire
Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Plutôt que de ravir tous les fans de la franchise, la sortie de Might & Magic : Heroes 6 a divisé la communauté en deux clans. Ainsi, certains joueurs ont apprécié la refonte opérée par Black Hole Entertainment, le retour aux sources, la durée de vie faramineuse et les (rares) nouveautés. En revanche, d'autres amateurs ont critiqué la nette réduction en termes de contenus et la présence d'un encombrant « partenaire », le Conflux. Hélas, ce n'est pas Shades of Darkness qui fera virer de bord les déçus de 2011. Côté contenu tout d'abord, Ubisoft insiste en quelque sorte sur les manques du jeu originel en confirmant le retour de la faction du Donjon, l'une des grandes absentes de Might & Magic : Heroes 6.

Cette faction vient ainsi compléter la (courte) liste des peuples que l'on peut prendre en main, mais malgré cet apport, on reste très loin du pléthorique Heroes of Might & Magic 3. Plus gênant encore, le Conflux reste de mise avec cette extension. Rappelons que cet outil imaginé par Ubisoft doit permettre de partager ses performances avec les autres amateurs de la franchise et de créer une sorte de persistance de nos héros. Dans les faits, il s'agit surtout d'obliger les joueurs à disposer d'une connexion internet permanente. Quand on connaît les problèmes rencontrés par les serveurs Ubisoft, on sait combien cette contrainte est... contraignante justement !

Vidéo de lancement (FR)


Donjon et DragonRetour au sommaire
En pratique, les amateurs découvriront cette « nouvelle » faction du Donjon au travers de deux campagnes inédites. Certes, ces dernières sont intéressantes, mais on regrette tout de même plusieurs choses. En premier lieu, l'aspect course contre la montre de certaines missions est un rien pénible alors que nombre de joueurs aiment à peaufiner leurs armées et leurs forteresses. On regrette aussi que la seconde campagne ne soit plus vraiment articulée autour du Donjon, que l'on ne contrôle finalement pas si longtemps que cela. Reste que les défis proposés renouvellent gentiment les parties d'Heroes 6 et que l'on prend un certain plaisir à arpenter de nouvelles zones d'Ashan.

Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Pour varier l'exploration, les développeurs ne se sont d'ailleurs pas contentés d'une nouvelle faction. Ils ont bien sûr ajouté quelques sympathiques créatures pour lui donner des couleurs. On retrouve donc l'Assassin, le Traqueur, la Manticore ou bien encore le Minotaure. Des bestioles aux techniques très variées qui vont de l'invisibilité à l'attaque sans riposte, en passant par la super-initiative (on frappe en premier) ou une pénalité sur le long terme. Sans surprise, le Donjon est davantage tourné vers l'effet de surprise et son manque de résistance ne permet pas à ses armées de tenir de longs bras de fer... Voilà qui explique pourquoi certaines missions ont tout de la course chronométrée.

Un contenu un peu chicheRetour au sommaire
Virtuos et Ubisoft ont également imaginé quelques créatures neutres inédites, divers artefacts de puissance variable et plusieurs ensembles à compléter pour dégager d'importants bonus. Hélas, au final, on ne peut pas dire que le contenu conçu par les développeurs soit particulièrement riche. Certes, Shades of Darkness n'est qu'une extension, mais la sortie de Might & Magic : Heroes 6 date de bientôt deux ans ! On se demande un peu ce que les développeurs ont fait durant tout ce temps et ce ne sont pas les médiocres DLCs (Pirate Of The Savage Sea et Danse Macabre) qui feront passer la pilule auprès des fans.

Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Des fans qui sont d'ailleurs allés de surprise en surprise au lancement de Shades of Darkness. Le jour de la sortie du jeu, le Conflux était tout simplement en panne et durant le reste de la semaine, nous avons eu toutes les peines du monde à nous connecter de manière fiable à cet outil vraiment pénible quand il n'y met pas du sien. Évoquons également divers problèmes de corruption de sauvegardes et vous comprendrez que la commercialisation de Shades of Darkness aura été un mini-calvaire pour les habitués de la franchise. Aujourd'hui, une dizaine de jours que le jeu est dans les bacs, les choses se sont heureusement nettement améliorées.

Que vive le hot seat !Retour au sommaire
Heureusement, à côté de ces bugs et d'un contenu peut-être un peu léger pour qui a longuement joué à Heroes of Might & Magic 3, Shades of Darkness est l'occasion de parfaire Might & Magic : Heroes 6. Tout d'abord, les nombreux problèmes qui ont émaillé les sorties du jeu de base et de ces DLCs appartiennent maintenant au passé : il n'est plus nécessaire de craindre la moindre visite à sa forteresse ou le lancement d'un combat... encore que, dans ce dernier cas, tout n'est pas encore parfait. Plus de problème non plus dans la gestion des sortilèges alors que l'intelligence artificielle semble avoir fait un véritable bond. L'équilibrage des factions a lui aussi sensiblement progressé et le Donjon ne bouleverse heureusement pas les choses.

Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Mieux, malgré des rebondissements peut-être un brin téléphonés, les deux campagnes de cette extension sont bien écrites et relativement longues. Bien sûr, tout dépend de votre niveau et de la difficulté retenue, mais on peut largement dépasser la dizaine d'heures pour chacun des deux scénarios ! Une fois encore et pourvu que vous accrochiez bien sûr au concept « gestion / stratégie au tour par tour » de la franchise, Heroes devrait vous tenir durant de très nombreuses heures devant votre ordinateur... d'autant que l'excellent mode hot seat trop souvent oublié ces dernières années est une fois encore bien au rendez-vous.

Malgré un lancement chaotique et la présence encombrante du Conflux, Virtuos signe une solide extension pour Might & Magic : Heroes 6. Solide dans les changements opérés par des développeurs qui sont revenus sur l'équilibre du jeu, l'intelligence artificielle et de nombreux petits problèmes de gameplay. Hélas, ils ont cru bon de rajouter quelques bugs qui semblent heureusement avoir aujourd'hui été corrigés. Reste un problème de taille quand on prétend succéder à la franchise Heroes of Might & Magic : le contenu. Proposée à un tarif sensiblement élevé, l'extension Shades of Darkness propose un contenu aussi réussi qu'il est réduit : une seule faction supplémentaire alors que HoMM 3 en proposait à lui seul huit, c'est un peu chiche.

Test réalisé sur une machine à base de Core i7 3,6 GHz, 18 Go de mémoire vive et GeForce GTX 680. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 2,4 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive et une GeForce 7800 GTX.

Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.0
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
decevant l I.A triche toujours autant des la première campagne impossiblite de faire évoluer le château tandis que l'opposant le peut ce qui fait qu'au bout de quelques tours il a deja possibles sans parler bien sur des bugs qui sont toujours omniprésent de H&M VI N'ACHETEZ PAS !!!!!!
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Might And Magic : Heroes 6 - Shades Of Darkness

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité