flechePublicité

Test Might And Magic 10 - Legacy (PC, Mac) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 23 Janvier 2014 , PC Sortie le 27 Mars 2014 , Plus de tests sur Mac

Les +

  • Ouverture du scénario
  • Nombreux sorts, créatures
  • Exploration captivante
  • Durée de vie intéressante

Les -

  • Graphiquement en retrait
  • Bugs / problèmes techniques
  • Interface maladroite
  • Parfois trop old-school
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
8.0

(78 votes)
Publiée le 24/01/2014 à 10:01, par Nerces

Test de Might & Magic 10 Legacy : aux premières amours de la franchise

Véritable retour aux sources pour Ubisoft, Might & Magic 10 est l'occasion de redécouvrir l'un des vétérans du jeu de rôle sur ordinateurs.

Propriétaire des droits de la franchise Might & Magic depuis plus de dix ans, Ubisoft nous a déjà proposé plusieurs versions de la composante Heroes Of, mais semblait moins confiant quant à l'avenir des jeux de rôle, pourtant à l'origine de la série. Sans doute après des années de réflexion, l'éditeur français a annoncé le projet Legacy, sous-titre de Might & Magic 10. Un retour particulier pour Ubisoft puisqu'il n'est pas question d'un projet AAA et que durant près de six mois, le jeu a été proposé en accès anticipé via Steam... De quoi préparer efficacement la sortie ?

Faire suite à Might & Magic HeroesRetour au sommaire
Might And Magic 10 - Legacy
Legacy signe donc pour Ubisoft le retour à un jeu de rôle pur et dur. Mieux, le projet doit être un véritable hommage aux précédents Might & Magic et de nombreux éléments de gameplay ont ainsi été pensés avec ce côté old school à l'esprit, mais nous y reviendrons. Côté scénario en revanche, il n'a pas été question pour les développeurs de proposer une véritable suite à Might & Magic 9, le dernier opus de la franchise. Non, Ubisoft ayant décidé de réunir les différentes composantes Might & Magic pour nous offrir un univers cohérent, Legacy fait suite à Might & Magic Heroes 6.

L'aventure prend donc place dans le monde d'Ashan, sur la péninsule d'Agyn pour être précis. Traversée par le fleuve Navea, cette partie de la région est l'occasion de découvrir des paysages variés alors que l'histoire s'articule autour de la ville de Karthal. Sans entrer dans des détails qui pourraient vous gâcher le plaisir de la découverte, disons que la glorieuse cité est sur le point de faire sécession, que les routes commerciales ne sont plus sûres et que de multiples intrusions menacent la sécurité de cette partie du continent de Thallan. À la tête d'un groupe de quatre aventuriers, nous aurons bien sûr la charge de voir ce qui cloche.

Sortie du jeu


Voir Grimrock et mourir ?Retour au sommaire
À la base de Might & Magic 10 Legacy on retrouve un concept qui risque de faire frémir nombre de jeunes joueurs : le déplacement case par case, un peu à la manière de Legend Of Grimrock. On pivote sur soi-même, on réalise des mouvements latéraux, on avance, on recule... tout cela en respectant un découpage de l'ensemble de la carte en petits carrés. Inutile de dire que les nouveaux venus considéreront la chose un brin restrictive. En revanche, les vieux de la vieille retrouveront très vite leurs habitudes et il faut reconnaître que ce système de déplacement s'avère plus propice à la réflexion.

Might And Magic 10 - Legacy
En effet, parallèlement à ces limites, Ubisoft a décidé de partir sur une autre voie que Legend Of Grimrock : il n'est pas question d'un jeu en temps réel. On reprend là encore les standards de la série et nous n'avons pas de bouton 'fin de tour' par exemple, mais si le joueur n'entreprend aucune action, le temps n'avance pas : en début de partie, c'est assez déroutant. De fait, l'exploration est plus posée, moins stressante et les combats prennent une dimension toute particulière, mais nous aurons l'occasion de revenir sur ce point plus en détails.

L'histoire de quatre mecs...Retour au sommaire
En début de partie, les joueurs sont, de manière très classique, invités à créer leur équipe ou à choisir parmi des personnages déjà créés. Rien de surprenant à ce niveau, Ubisoft n'a pas fait dans l'originalité débridée et qu'il s'agisse des races (humain, elfe, nain, orque) ou des classes disponibles, on reste en terrain connu. Cette phase revêt toutefois une importance cruciale dans la mesure où le niveau de difficulté du jeu est relativement élevé. Il convient donc de bien choisir le type de groupe que l'on souhaite créer, réfléchir à la complémentarité entre les personnages.

Might And Magic 10 - Legacy
Une complémentarité d'autant plus importante que de nombreuses techniques de combat profitent de bonus / malus liés à d'autres compétences. Exemple le plus évident : nos guerriers gagneront nettement en efficacité si nos magiciens sont capables de booster leur force. Mais en réalité, toute action, toute évolution de nos personnages doit se penser en ces termes alors que, justement, les possibilités sont très nombreuses. Pensez-donc, il existe notamment six écoles de magie (eau, lumière, feu, terre, air, ténèbres) et des dizaines de sorts qui se recoupent parfois... mais pas toujours.

« Prendre un enfant par la main »Retour au sommaire
Nous touchons ici à l'une des principales difficultés du jeu : il s'avère assez punitif. Nous avons déjà évoqué la question de la difficulté, mais cela se retrouve en fait à tous les niveaux. Ainsi, la phase d'exploration peut être facilitée par la possession de certains pouvoirs magiques (découverte de portes secrètes). Dans le même ordre d'idée, certaines créatures de rencontre vous poseront d'insolubles problèmes tant que vous n'aurez pas trouvé la technique « qui va bien » ou le pouvoir « qui débloque » la situation. Contrairement aux habitudes actuelles, les développeurs n'ont jamais voulu guider le joueur vers une voie ou une autre.

Might And Magic 10 - Legacy
Du coup, on se rend parfois compte que telle évolution de notre personnage n'était pas le meilleur choix et que tel pouvoir aurait été d'une grande aide. Ubisoft s'est arrangé pour que l'on trouve toujours une solution, mais il voulait aussi que le joueur ait à vivre avec ses décisions. Il en va ainsi de la partie exploration qui contrairement à ce que l'on voit aujourd'hui ne dispose que de très peu de garde-fous. Le meilleur exemple à ce niveau est sans doute l'absence de marqueurs précis pour déterminer la difficulté de telle ou telle zone, de tel ou tel donjon.

« Libre comme l'air »Retour au sommaire
En dehors du découpage par actes qui ouvre petit à petit l'ensemble de la carte à nos aventuriers, les développeurs ne souhaitaient pas limiter les envies de découverte des joueurs. Du coup, très tôt dans la partie, on se retrouve à pouvoir rendre visite à un puissant cyclope qui ne manque évidemment pas de nous ramener à la dure réalité de notre condition d'aventurier débutant ! Il en va de même avec les quêtes : à aucun moment un système de niveau nous précise « celle-ci est trop délicate pour vous ». On l'apprend à la dure, après avoir rencontré la mort à plusieurs reprises.

Might And Magic 10 - Legacy
Ce choix de développement pourrait frustrer certains joueurs, mais c'est aussi ce qui fait une bonne partie du charme de Might & Magic 10 : Legacy. Nous n'avons que rarement l'impression d'être tenu par la main. On se sent libre d'arpenter le monde un peu comme on le souhaite, mais, revers de la médaille, cela nous oblige à revenir souvent sur nos pas si on souhaite tout découvrir, tout explorer. Heureusement, les développeurs ont rassemblé par mal d'outils pour aider un peu le joueur-cartographe avec un tracé automatique de toutes les cartes du jeu, un journal de quêtes, un bestiaire...

Journal des développeurs sur la conception du jeu ...


Exploration et cartes automatiquesRetour au sommaire
À ce niveau, tout n'est cependant pas rose et si l'outil de tracé est un précieux allié, il est incomplet pour qui souhaite vraiment explorer le monde de fond en comble. Il permet de poser des annotations, mais souffre de faiblesses pénibles à commencer par l'impossibilité de consulter la carte d'une zone si on ne se trouve pas dedans. Dans le même ordre d'idée, on ne peut faire défiler la carte de la région dans laquelle on se trouve. Ces deux éléments auraient permis de facilement naviguer à travers nos découvertes, retrouver aisément la trace de tel maître de compétence ou simplement localiser un PNJ.

Might And Magic 10 - Legacy
L'orientation old school justifie évidemment certaines de ces limitations, mais sur certains points, on regrette tout de même que les développeurs n'aient pas souhaité faire évoluer un petit peu les choses. C'est en particulier vrai au moment d'aborder les combats, ô combien importants sur un titre comme Might & Magic 10. Ici, le double système tour par tour / case par case limite grandement les interactions, les effets de surprise alors que l'on ne pourra pas davantage fuir après le lancement d'un combat ou battre en retraite pour revenir, plus fort.

Combats tactiques sans anticipationRetour au sommaire
Dans Might & Magic 10, les combats se font jusqu'à la mort de l'un ou l'autre des belligérants. On regrette ici de ne pouvoir utiliser des astuces du décor comme dans Legend Of Grimrock, de même que l'on déplore le manque d'options dans l'approche du combat : au mieux, on prépare l'affrontement que l'on a préalablement identifié au moyen de potions et autres buffs, mais c'est à peu près tout. En revanche, dès lors que la baston est lancée, les choses prennent une dimension tactique loin d'être désagréable : nos héros agissent d'abord, à tour de rôle, avant que les ennemis répliquent.

Might And Magic 10 - Legacy
Toute la stratégie réside évidemment dans le fait d'anticiper les actions des adversaires, d'ajuster au mieux l'utilisation de ses pouvoirs magiques et de ses attaques à distance. Il faut également prendre en considération les compétences particulières de l'ennemi ainsi que ses hypothétiques protections magiques ou autres immunités. L'outil bestiaire a ici toute son importance puisqu'il regroupe tout ce que l'on peut savoir sur nos adversaires. Bien sûr, il se complète petit à petit : il faut rencontrer pas mal de fois un même ennemi pour avoir sa fiche complète.

Du placement de nos hérosRetour au sommaire
Hélas, même au niveau des combats, Ubisoft ne rend pas une copie exempte de critiques. Nous regrettons par exemple qu'un héros ne puisse tirer sur un ennemi en seconde ligne : lors de l'affrontement d'un énorme dragon passe encore, mais qu'un petit brigand nous obstrue ainsi tout le champ de vision est un peu bête. Impossible également de mettre un de nos propres personnages en seconde ligne : du coup, même nos faibles magiciens sont toujours sous la menace d'un vilain coup d'épée. Ce sont des contraintes de gameplay avec lesquelles on apprend à jouer, mais qui manquent de sens.

Might And Magic 10 - Legacy
Heureusement, du sens, il y en a bien davantage dès lors que l'on aborde la partie aventure du jeu. On prend un immense plaisir à comprendre ce qui ne va pas dans la péninsule d'Agyn. On ne se fait pas prier pour en explorer les différents donjons et même si la carte n'est pas toujours un modèle de lisibilité, on arpente chaque recoin du territoire à la recherche d'indices pour les différentes quêtes... Bien sûr, en plus du scénario principal en plusieurs actes, notre groupe d'aventuriers est amené à résoudre tout un tas de « petits boulots » pour les PNJ du coin.

Du château PortMeyron à l'imposante Kathral en passant par des lotissements plus modestes, il y a de quoi faire et les quêtes se comptent par dizaines. Mieux, les développeurs ont évité de nous donner le bête rôle du « facteur » et on a l'impression de partir à l'aventure, de révéler un mystère ou de se lancer dans une mini-enquête. Sur ce point, Might & Magic 10 se distingue largement de Legend Of Grimrock qui faisait souffrir les joueurs claustrophobes. Pour ne rien gâcher, le large éventail de quêtes pousse le joueur à explorer chaque recoin de la région à revenir sur ses pas et à ne rien négliger.

Might And Magic 10 - Legacy
De fait, on se retrouve à vraiment profiter de l'ensemble du travail des développeurs sans avoir trop l'impression d'être guidé. Malgré la limitation du système de déplacement, l'ouverture du monde est un réel bonheur qui doit toutefois faire avec deux limitations « finales ». Graphiquement parlant, Might & Magic 10 : Legacy aurait mérité un traitement plus constant : si certains environnements, certaines créatures sont de vraies réussites, d'autres semblent taillés « à la serpe » quand ils ne souffrent pas d'une étonnante pixellisation.

Enfin, il faut faire avec de stupéfiants ralentissements sur certaines portions de la carte alors que des bugs peuvent encore gêner un peu notre progression. Ces problèmes techniques constituent une certaine déception bien que le jeu soit en accès anticipé depuis des mois et dans le même ordre d'idées, on ne comprend pas pourquoi Ubisoft n'a pas davantage soigné l'enrobage de son jeu : la réalisation est en dents de scie, les bruitages sont ratés alors que les voix sont souvent loupées. Heureusement, les différentes mélodies sont déjà plus réussies et parviennent surtout à installer une certaine ambiance. Associée à l'aspect exploration, elle constitue le principal intérêt du jeu.

À la sortie de Legend Of Grimrock, nous étions ravis de retrouver un fonctionnement old school et aujourd'hui, nous sommes heureux de voir que de gros éditeurs peuvent aussi considérer la question sans toutefois chercher à se moquer du monde. Might & Magic 10 : Legacy est effectivement un vrai jeu d'aventure, riche et prenant qui ne se contente pas de surfer sur la mode du revival. Malgré d'importantes lacunes graphiques, des bugs parfois gênants et une interface perfectible, ce retour aux sources du jeu de rôle fait mouche. Ubisoft a visé juste côté tarif et tant la richesse de son scénario que les possibilités offertes par son monde ouvert, sont là pour convaincre les amateurs de jeu de rôle capables d'aller un peu plus loin que le seul habillage d'un jeu. Hélas, ces errements priveront sans doute Legacy d'une grande carrière auprès de joueurs un peu trop habitués à du grand spectacle.

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 4 GHz, 16 Go de mémoire vive et GeForce GTX 780 Ti. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 3 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive et une GeForce 9800 GTX.

Might And Magic 10 - Legacy
Might And Magic 10 - Legacy

Might And Magic 10 - Legacy
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bon
Un bon M&M comme j'en voulais :) Ah il est un temps que les moins de ... vous connaissez la suite ^^ En effet on retrouve dans ce M&M ce qui avait fait la gloire de 3DO à son époque : un jeu d'aventure / jeu de rôle au tour par tour où la magie de la découverte et la maximisation des stats et compétences nous donnaient beaucoup de plaisir. Certes, il y a bien des défauts au niveau des temps de ch suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Très très bon jeu. Quasiment tout a été dit. Je suis particulièrement fan des jeux en 3D case à case et le revival de ces derniers temps me ravit. MMX est juste génial, il m'a fait mettre en pause Skyrim le temps de le finir Je comprends que les nouvelles générations n'accrochent pas facilement à ce type de jeu, mais l'essayer c'est l'adopter. Pour les plus anciens, c'est simple c'est suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Might And Magic 10 - Legacy

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité