flechePublicité

Test Metroid Prime 2 : Echoes (GameCube) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Novembre 2004 , GameCube

Les +

  • Deux dimensions parallèles
  • Un prise en main parfaite
  • Le mode Multijoueur

Les -

  • Moins étonnant que son prédécesseur
  • Des personnages muets
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
9.1

(31 votes)
Publiée le 30/11/2004 à 11:11, par Ryu69

Metroid prime 2: echoes : T´as de beaux yeux tu sais ?

Après avoir impressionné la terre entière en débarquant avec maestria dans le monde du FPS, Samus Aran revient dépoussiérer nos chers cubes nippons. Après...

Metroid prime 2 : echoes
Après avoir impressionné la terre entière en débarquant avec maestria dans le monde du fps, Samus Aran revient dépoussiérer nos chers cubes nippons. Après nous avoir giflé violemment sur la joue gauche, l'égérie de Nintendo aurait-elle la même insolence avec celle de droite ?

Du coté obscur de la matière
Après avoir collaboré à la disparition des Pirates de l'Espace au cours du premier épisode, Samus se voit ici confier la mission d'aller enquêter au cœur de la planète Ether d'où votre contingent ne capte plus aucun signe de vie de la part des hommes censés faire l'état des lieux. Vous voilà débarqué dans un univers assez paradoxal, où la lumière et les ténèbres s'affrontent sans relâche à travers deux camps cohabitant dans deux dimensions certes identiques au niveau de l'architecture, mais diamétralement opposées en ce qui concerne l'hygiène de vie et l'oxygène circulant dans les environs.Techniquement ce titre ne fait que suivre dans les lignes les traces encore fraîches laissées par son illustre aîné : vous allez côtoyer des décors toujours aussi magnifiques, aussi bien au niveau des textures idéalement peaufinées et collant parfaitement à l'ambiance voulue par les développeurs : un monde tourmenté et tiraillé entre les deux dimensions où la plus sombre cherche à dominer. Les niveaux sont deux fois plus grands qu'à l'accoutumée, mais une interaction avec le décor limitée aux chaînes du scénario et une gestion des dégâts bien légère empêchent toute destruction aléatoire. On ne reste cependant pas insensible aux petits effets de particules lorsque l'on déverrouille certains mécanismes assez complexes.L'entrée en piste de cette guerrière de chic et de charme n'est pas sans bouleverser la donne et mettre en valeur une rumeur flottant dans l'esprit des plus curieux : Metroid Prime développe encore plus le côté féminin de Samus en permettant, dans un premier temps, de percevoir son regard torride à travers la visière de son heaume, son armure biomécanique ayant ici été sculptée selon les formes avantageuses d'une bouteille d'Orangina [ND Cedric : t'as déjà vu une bouteille d'Orangina Ryu ?!]. Elle n'a heureusement pas perdu tout son instinct de fauve et bondit, tout comme avant, tel un félin sur sa proie.Après les Chozos aperçus chez son prédécesseur, vous allez ici faire la connaissance des deux peuples qui régissent les mondes où vous allez déambuler : d'un côté les Hings, des d'entités maléfiques matérialisées sous forme d'insectes humanoïdes sur leur territoire, mais, en dehors, bizarrement représentée par un gaz toxique à l'air libre, un nuage violet s'infiltrant dans le corps des ennemis ou des cadavres pour vous combattre. De l'autre les Luminoth, anges spirituels protecteurs du monde originel. Doués d'une intelligence hors du commun, il vous faudra toute votre hargne pour venir à bout des généraux qui vous attendent. Tout en récoltant vos informations, profitez-en pour découvrir la faune et la flore qui peuplent ces contrées, témoignage indirect des esprits les plus tourmentés.Après ces louanges, on se demande encore pourquoi Nintendo prive ses mascottes du don de la parole : muette comme une carpe, vous n'aurez donc pas encore la chance d'entendre une voix suave capable de vous figer sur place tel le Penseur de Rodin. On devra, par contre, se farcir une ribambelle de dialogues insipides qui plombent un scénario si brillamment ficelé. Les musiques, tout comme les bruitages, n'ont pas bougé d'un pouce par rapport aux opus précédents, sympathique pour les admirateurs de la belle.

Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes

Une suite dans la grande tradition
Il n'est jamais évident de vouloir s'étendre au delà des sentiers battus, surtout quand le trésor que vous protégez jalousement a nettement contribué à développer le FPS, genre très en vogue en cette fin d'année. Partant sur les bases confirmées du premier opus, nous retrouvons avec délectation une prise en main assez identique qui, de toute façon, frôlait déjà la perfection : vous devez ainsi mêler habilement des phases d'exploration et d'extermination des parasites qui pullulent cette station orbitale; votre indicateur d'information devant tout autant être utilisé que votre rayon Delta. Grossière habitude en début de scénario, vous allez perdre la quasi-totalité de vos pouvoirs : charger votre tir et vous métamorphoser en boule. Récupérer la majeure partie sera bien évidemment l'un des grands objectifs.Alternant phases de tirs et récupération d'informations capitales, la partie réservée à la plateforme n'a pas pour autant été négligée et vous réservera son lot de surprise au fil du temps. N'oubliez pas néanmoins votre lot d'énigmes, des mécanismes à débloquer à la récolte des divers items étant votre pain quotidien.La principale nouveauté de ce titre reste une dualité étonnante entre les deux dimensions que vous allez visiter et qui change la prise en main : si le monde de la lumière s'apprivoise de manière classique, identique par rapport au premier opus, il en est tout autre en ce qui concerne la zone des ténèbres où votre survie devra passer au premier plan : en effet, vous ne pourrez résister bien longtemps à l'air nauséabond qui pollue cet environnement et devrez chercher impérativement des zônes où se concentrent des cristaux de matière blanche, un lieu où vous pourrez recharger entre autre votre énergie. Les habitants sont un petit peu plus hostiles sur l'Ether sombre : il faut bien avouer que ces derniers sont plus redoutables sous leurs véritables formes, se déplaçant notamment en flaques visqueuses pour éviter nos rayons. Sur une région plus enviable pour vos poumons, vos ennemis emprunteront la plupart du temps le corps des autochtones morts ou vifs afin de déjouer vos actions. Il existe également des répercussions différentes selon le lieu où vous vous situez et l'objet que vous avez en main : des mécanismes ne pourront ainsi s'enclencher dans un seul monde, vous obligeant à faire plusieurs voyages entre divers portails temporels; vous glanerez également de nouveaux types de rayons qui non seulement déverrouilleront des portes mais aussi auront des effets secondaires divers en fonction du lieu où vous vous situerez. Bref une gestion de ces deux dimensions assez pharaonique qu'il vous faudra maîtriser au plus vite si vous voulez en sortir en un seul morceau.Malheureusement non testé à l'heure où je vous écris ces lignes, vous pourrez enfin vous affronter jusqu'à quatre dans un mode multijoueur, certes classique, mais avec toutefois les petites spécificités propres à la saga : les célèbres Match à Mort et les défis par équipe de deux ne se verront plus jamais du même œil !

Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes


Conclusion

Même si ce titre ne fait que reprendre dans les grandes lignes les bases solides créées par son illustre aîné, Metroid Prime 2 reste une valeur sûre pour le Cube. Un opus à posséder absolument pour tous les fans de Nintendo qui se respectent.


Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Metroid prime 2 : echoes
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : LiL Marsu
Très bon
Encore une fois Retro impose son style avec brio. Un an apres la sortie du premier Metroid Prime il fallait avoir du cran pour ne serait ce l'egaler. La recette est la meme Environnement hyper cohérent (Scannez pour comprendre le pourquoi du comment) mais bien plus complexe, du coup on a l'impression que le jeu perd en charme. Le scenar' est interessant, vous etes plo suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : strikerzero
Très bon
ya beaucoup de gens ki n'aime pas ces Metroid Prime, pourtant ils sont excellent, moi je les vois comme étant la version science fiction de Zelda : bin ouais, faut récupére 3 objets, ki te permette d'ouvrir la grande porte, lakelle te donne accès a un objet, ke tu va utiliser contre le boss d'après, très zelda qd meme ! nan franchement, très bon jeu d'aventure, et le suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Metroid Prime 2 : Echoes

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
{t=l.createElement(r='script'); k=l.getElementsByTagName(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));