flechePublicité

Test Metal Gear Solid 3 : Subsistence (PS2) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 05 Octobre 2006 , PS2

Les +

  • Le mode en ligne
  • Les deux possibilités de caméra
  • Les nombreux bonus
  • Les téléchargements de camouflage
  • Les deux premiers Metal Gear
  • Indispensable pour les fans
  • Un jeu culte

Les -

  • Une version justifiée mais pas forcément à la portée de tous les porte-monnaie
  • La désagréable impression d'avoir payé à 60 euros une version allégée !
  • La compression du film Existence
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
8.5

(375 votes)
Publiée le 06/11/2006 à 13:11, par Damien

Papy Snake fait de la Subsistence

Quand Metal Gear Solid 3 se paie une version deluxe sur PS2, cela s'appelle MGS : Subsistence. Tous les joueurs seront-ils conquis par cette version ? La réponse dans ce test.

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Quand Metal Gear Solid 3 se paie une version « deluxe » sur PS2, cela s'appelle MGS : Subsistence. Tous les joueurs seront-ils pour autant conquis et gagnant au final ? La réponse ci-dessous.

Après la sortie du dernier volet PS2 de sa série fétiche, Hideo Kojima a décidé d'offrir aux joueurs une version "corrigée" de son titre. Une oeuvre qui se découpe en trois parties, prenant place chacune sur un disque propre. Si nous ne testerons pas ici une nouvelle fois le mode solo de MGS 3 (visible ici), nous allons par contre décortiquer le contenu des trois DVD-Rom et vous faire partager nos impressions.

Disque 1 Subsistence : Snake hit-er !

Dans la galette Subsistence, on retrouve le jeu solo quasi identique (le mode difficulté Extrême Européen et les nouveaux maquillages étant déjà présents chez nous, contrairement au Japon). Avec une intrigue qui se déroule en pleine guerre froide, des personnages au charisme et à la modélisation impressionnants, surtout sur PS2. Le tout baigné avec une mise en scène qui a fait le renom d'Hideo Kojima et de la série des MGS. Que l'on apprécie ou non l'infiltration, il faut quand même bien reconnaître que ce Metal Gear Solid 3, basé sur la survie (avec guérisons à faire soi-même, nourriture à prendre sur place, et infiltration en pleine jungle) à tout du jeu culte. Précisons qu'il ne faut pas non plus être allergique aussi à la narration exacerbée, tout autant qu'à des voix exclusivement en anglais (contrairement à MGS premier du nom qui était sorti en français sur Playstation, avec la voix très controversée de Stallone pour Snake !). Tous les textes sont néanmoins en français.

Kojima a eu quand même eu l'idée de rajouter dans Subsistence une nouvelle vue (l'ancienne étant toujours accessible en pressant R3). Cette nouvelle vision, à la troisième personne (Snake de dos) fera le bonheur de ceux qui trouvaient l'ancienne vue trop "aérienne" et peu pratique. Cela dit, on voit rapidement que le jeu n'a pas été pensé pour cet angle de vue : les zones paraissent ainsi plus restreintes et il est bien plus tentant de passer à l'action. Une nouveauté appréciable, mais pas forcément optimale donc.

N'oublions pas les rubriques « fichiers du Debriefing », « Demo » (à débloquer) qui permet de visionner toutes les cinématiques, et « Special » qui comporte les actions de base, l'album photo, la possibilité de télécharger de nouveaux camouflages (Saint-Valentin, Père Noël...) ainsi qu'un lien avec Metal Gear Ac!d sur PSP.

Metal Gear Solid 3 : Subsistence


Disque 2 Persistence : toujours plus net !

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Persistence, c'est tout simplement l'autre face de ce MGS 3, avec en tête un mode multijoueurs en ligne. Oui oui, sur PS2 ! En plus d'être rare et relativement inespéré, on ne peut qu'apprécier ce nouveau service, qui a de surcroît le mérite d'être gratuit d'accès. Après s'être inscrit au service en ligne, avoir créé ses identifiant, nom et mot de passe, il faudra sélectionner un Lobby (au nom de personnage de MGS, tels qu'Otacon, Snake...) où vous pourrez accéder aux parties multijoueurs. De nombreuses options sont de la partie : vues, (re)positionnement de la caméra, emplacement d'armes, affichage... On peut même choisir entre plusieurs configurations de Claviers USB. Il est ainsi possible de programmer toutes les touches « F » (F1, F2... F12) pour lancer automatiquement des paroles du type : « Go, Go, Go !», « Gardez la position ! », etc.

Trois choix s'offrent ensuite à nous : « Participation rapide » (sélectionner un mode de jeu puis rejoindre automatiquement une partie disponible), « Rejoindre une partie » (parmi la liste d'hôtes) ou tout simplement « Créer une partie ». Seul petit hic durant notre période de test, certains hôtes protègent l'accès à leur partie, du coup il est parfois difficile de dénicher des parties où le nombre et le bon esprit des joueurs sont suffisants pour s'amuser.

Les modes de jeu sont les suivants :
  • Mission d'infiltration (un joueur incarne Snake et doit voler un microfilm pour le rapporter vers son objectif et gagner. L'équipe adverse doit battre Snake ou protéger le microfilm pour gagner ;
  • Mission de capture : deux équipes (rouge et bleue) s'affrontent pour capturer un Kerotan (sorte de petite grenouille dorée)
  • Mission de sauvetage : deux équipes attaquent et défendent un GA-KO (sorte de petit canard). L'équipe rouge l'emporte si elle arrive à protéger le GA-KO jusqu'au bout. L'équipe Bleue gagne si elle arrive à ramener le GA-KO à sa base.
  • Combat à mort par équipe (Team Deathmatch), où l'on a le choix d'être dans une des deux équipes disponibles.
  • Combat à mort chacun pour soi (Deathmatch).

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Chaque mode supporte jusqu'à 8 joueurs maximum en simultané. Les cartes sont de tailles variées : tantôt vastes, tantôt réduites. Le tout est fluide, ce qui est plus que notable, d'autant que nous sommes sur PS2. Globalement les modes de jeu sont très conventionnels, même s'il est toujours appréciable lorsque l'on a joué l'aventure solo, de pouvoir jouer avec les groupes de soldats du GRU par exemple. Après un certain nombre d'heures passées en ligne (avec au moins 50 heures de jeu ou en obtenant le rang Doberman, DOB), on arrive même à débloquer Reiko et Dixie, les deux donzelles de Rumble Roses... Konami oblige ! Plus gênant par contre, la vue et la visée ne sont pas toujours optimales, ce qui rend parfois certaines situations délicates à appréhender.

Je n'ai pas fini !...

Persistence ce sont aussi un mode Duel qui propose de revivre les batailles clés comme par exemple face aux boss ou contre les troupes d'Ocelot. Notons également le mode « Serpent contre singes », dans lequel Snake affronte les singes niais de Ape Escape. Mais aussi le mode « Theatre secret » qui dévoile 18 courts-métrages parodiques, à l'humour souvent potache. Certains sont quand même comiques comme celui mettant en scène Raiden.

Eh... ne changez pas de paragraphe ! Ce n'est pas encore fini pour Persistence, puisque Kojima a également ajouté les deux premiers opus de la série, à savoir Metal Gear et Metal Gear 2. Sortis tous deux sur MSX (Machine with Software eXchangeability, micro-ordinateur des années 80 à vocation domestique au même titre que l'Amstrad, etc.), ils débarquent désormais sur PS2 et tout en français. Les fans de la première heure et les nostalgiques apprécieront.

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence


Disque 3 Existence : préparons le pop-corn et les serpents grillés !

Dans ce dernier DVD-Rom se trouve le film qui reprend l'histoire de l'aventure solo, mais pas forcément chronologiquement (flashbacks, ellipses...) et mêlant passages du jeu et cinématiques. Cela nous donne au final un long-métrage de près de 3h30 de vidéos franchement sympathique à regarder. Sauf... sauf, que la compression vidéo n'est pas exceptionnelle, ce qui ne rend pas autant hommage au titre qu'espérer. Ceci étant, on se prend toujours aussi facilement dans la narration de Kojima, et là réside bien l'essentiel. J'aurais personnellement juste préféré un découpage plus précis des séquences et des vraies fonctionnalités « DVD » telles que l'avance rapide, le choix des langues, etc.

Enfin, la galette contient le trailer de Metal Gear Solid 4 diffusée au Tokyo Games Show 2005, sympathique bien que visible depuis bien longtemps notamment sur la toile.

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence


Conclusion :

Metal Gear Solid Subsistence remplit bien sa fonction d'édition « ultime », en proposant trois DVD remplis à bloc qui combleront les amoureux d'infiltration qui hésitaient encore à passer à l'achat, tout comme les inconditionnels de la série. Les nouveautés, même si elles ne sont pas toujours aussi excitantes et légitimes qu'on l'aurait pensé, rajoutent quand même de l'intérêt à l'oeuvre de Kojima (le mode online en tête). D'autant que le tarif est acceptable (40 euros) vu le tout proposé, même s'il découragera sans doute certains joueurs ayant déjà acheté la version "allégée". En espérant quand même que Kojima et son équipe ne tentent pas trop d'expériences de ce genre. Ou en tout cas, qu'ils nous livrent des versions complètes de leurs futurs produits dès le départ ; histoire de ne pas faire trop hésiter les acheteurs peu fortunés qui se lanceraient sur la première version disponible.



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Metal Gear Solid 3 : Subsistence sur Playstation 2

Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Metal Gear Solid 3 : Subsistence
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : windjammers
Très bon
Je viens de le finir, apres avoir tenté et haït le premier MG 3, force est de constater que la nouvelle caméra m'a re-séduit depuis l'épisode catastrophique de Big Shell et de Raiden... Mais niveau scénario y a du trés bon, mais jusqu'à the End c'est pas terrible.(The Pain atroce) A partir de cet affrontement c'est juste cultissime, du niveau du chef d'oeuvre MGS 1, e suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
je n'aime pas ce jeuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Metal Gear Solid 3 : Subsistence

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
.length?(f[g].context={viewer:{id:o}} )&&(o='-'+o):(o='');(function(s,t,k,r){t=l.createElement(r='script'); k=l.getElementsByTagName(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));