flechePublicité

Test Medieval Moves 3D (PS3) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 16 Novembre 2011 , PS3

Les +

  • Move réactif et précis
  • Ambiance au poil pour les plus jeunes
  • Sympa à plusieurs
  • Prix attractif

Les -

  • La tendinite guette...
  • Intérieurs trop sombres
  • Mécaniques répétitives
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
6.9

(32 votes)
Publiée le 15/11/2011 à 11:11, par Maxence

Test de Medieval Moves : les kids tiennent leur jeu Move de référence !

Avare en titre de qualité, le PlayStation Move se dote avec Medieval Moves d'un prétendant plutôt intéressant à destination des plus jeunes.

Malgré un succès commercial indéniable, le PlayStation Move peine encore à trouver son titre référence. Un an après l’honnête Sports Champions, les Californiens de Zindagi Games nous offrent une seconde production dédiée à l’accessoire à reconnaissance de mouvements de Sony : surfant sur la vague de son ainé, Medieval Moves offre une expérience mignonnette avant tout dédiée aux plus jeunes qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord sur PlayStation 3.

Medievil sur railRetour au sommaire
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves remplace l’austérité critiquée de Sports Champions par un univers beaucoup plus sympathique : un monde médiéval peuplé de squelettes sur lequel règne le jeune Edmund. Touché par une malédiction qui le transforme à son tour en os vivant, il devra collecter des bouts d’amulette pour vaincre le sorcier qui en veut à son trône ; un scénario simpliste prétexte à vous faire voir du pays dans une dizaine de niveaux reprenant évidemment les poncifs de la période médiévale.

Medieval Moves : Deadmund s Quest
Mignonnes cinématiques crayonnées, traits d’humour permanents à destination des plus jeunes : la cible de Medieval Moves est évidente. Pas question pour le gamer accroc à Skyrim de passer quelques heures en compagnie d’Edmund, qui se contentera ceci-dit largement des juniors pour arriver à ses fins. À l’aide d’un ou deux PlayStation Move, il est ici question de manier épée et bouclier pour terrasser les hordes d’ennemis peuplant l’univers du jeu. Souvent (trop) sombres, les environnements intérieurs déçoivent par rapport aux pérégrinations au grand air, plus réussies visuellement.

Gameplay #1 : balade en extérieur



Le déplacement du héros est automatiquement géré (vue à la troisième personne, personnage transparent) mis à part quelques embranchements, le joueur devant se contenter d’annihiler les vils squelettes à l’aide des armes à sa disposition. Au corps à corps, l’épée sera évidemment à privilégier, tandis que l’arc et les shurikens serviront à terrasser les ennemis à distance. Medieval Moves prend évidemment le parti du mimétisme, vous invitant sans cesse à reproduire à l’aide du Move les actions qu’Edmund doit accomplir à l’écran.

Plaisant mais répétitifRetour au sommaire
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Prendre une flèche dans son carquois, tourner une manivelle, boire une bouteille de lait (pour regagner de la vie) ou allumer une dynamite (en cachant la boule du Move, comme pour allumer la mèche) se fait donc tout naturellement, la précision des mouvements étant « accompagnée » par le jeu. Pas complètement guidée sans être non plus tout à fait libre, la visée est suffisamment agréable pour que l’on ne peste jamais vraiment contre une flèche manquée ou un shuriken égaré. Il manque évidemment la sensation d’impact propre aux vraies joutes à l’épée, mais ce n'est pas demain la veille que le PlayStation Move gérera le retour de force...

Medieval Moves : Deadmund s Quest
Comme d’autres jeux orientés motion gaming avant lui, Medieval Moves souffre en outre de deux inconvénients majeurs : d’une, les douleurs ne tardent pas après quelques minutes de jeu à brasser de l’air dans tous les sens. De deux, la répétition des mécaniques, à peine variées par des boss un peu plus retors que le commun des squelettes, finit irrémédiablement par lasser malgré l'ajout de quelques mécaniques annexes (objets à collecter, grappin pour attaquer ou avancer, amulette pour gagner de la puissance...). Un seul remède pour ces deux maux : espacer les sessions de jeu voire jouer à plusieurs, dans deux modes dédiés (coopératif et compétitif) jouables en écran partagé comme en ligne et vous invitant à diverses épreuves forcément funs entre amis. Prévoyez néanmoins de la place…

Sans pour autant grever scandaleusement le budget jeu vidéo de papa, Medieval Moves offre un divertissement convaincant à destination des 8-12 ans. Drôle et mignon sans jamais avoir les deux pieds dans la niaiserie, le titre de Sony offre des contrôles réactifs et relativement précis permettant à nos chères têtes blondes de s’amuser sans végéter devant leur téléviseur. Il faudra néanmoins veiller à espacer les sessions de jeu pour éviter la tendinite, mais surtout pour ne pas être trop rapidement saoulé par des mécaniques redondantes à long terme.

Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Medieval Moves : Deadmund s Quest
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : tigro4
Très bon
super j'adore
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
non je dis non à ce jeu pourquoi parce qu'il n'est meme pas en vente mais pourtant on vous le propose à 70.99 euros que de la magouille et surtout une histoire terrible et si je vous dis la fin et bien meme pas vous regardez le nom de ce jeu : a la fin le héros .... meurt ! ou peut etre pas ? En fait pas joué plus de 5min a ce jeu dsl trop pourri suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Medieval Moves 3D

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
-01-23 10:33:44 -->