flechePublicité

Test Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds (Xbox 360, PS3) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 18 Février 2011 , Xbox 360 , PS3

Les +

  • Prise en main aisée qui ne nuit pas à la profondeur de jeu
  • Possibilités offensives très étendues
  • Techniquement irréprochable
  • Esthétique comics de toute beauté
  • Dimension sonore soignée

Les -

  • Equilibre ruiné par des personnages totalement pétés
  • Peut-être trop offensif...
  • ... et manque d'options défensives
  • Impossible d'assister aux matchs en lobby
  • Deux personnages sous forme de DLC ...
La note de jeuxvideo.fr
8.0
incontournable
La note des internautes
8.3

(272 votes)
Publiée le 15/02/2011 à 18:02, par Virgile

Marvel VS Capcom 3 : Fate of Two Worlds en Vidéo-Test

Pour le grand retour de ce Versus mythique, Capcom a vu les choses en grand. Un troisième volet réussi, entre défouloir outrancier et jeu d'initiés.

Quand Capcom a finalement officialisé l'annonce de Marvel VS Capcom 3, les joueurs américains ont été pris de convulsions. Partout ailleurs, ou presque, la nouvelle fut bien accueillie sans pour autant soulever un enthousiasme délirant. C'est que Marvel VS Capcom a toujours été une franchise avant tout destinée au marché yankee. Pour autant, Capcom entend bien abattre des barrières avec ce troisième volet : d'abord entre joueurs occasionnels et génies du stick, puis entre les États-Unis d'Amérique et le reste du monde.

MVC 3 : pour le meilleur des deux mondes !
MVC 3
Marvel VS Capcom 3 cherche donc à grandir la communauté des fidèles de la franchise en séduisant les néophytes. Pour cela, Capcom a fait un choix lourd de conséquences : remplacer purement et simplement le gameplay en vigueur depuis le premier volet (bien que le second ait apporté quelques gros changements) par celui du récent Tatsunoko VS Capcom. Et c'est donc tout naturellement Ryota Niitsuma et son équipe, déjà en charge de ce dernier, qui ont repris la franchise en mains.

Le système de jeu est donc architecturé comme suit : les coups sont répartis en trois degrés de puissance - faible, moyen, fort - et accompagnés d'un launcher, baptisé ici Exchange, propulsant l'adversaire dans les airs. Les coups normaux peuvent s'annuler entre eux selon un ordre croissant de puissance, le plus fort annulant le plus faible. De plus, un même coup - disons poing faible par exemple - peut être annulé par sa variante en position accroupie - exemple : poing faible > bas + poing faible. Une mécanique de jeu baptisée Magic Series.

Vidéo-Test de Marvel VS Capcom 3



« Dès la première prise en main, Marvel VS Capcom 3 se révèle donc étonnamment facile d'accès »
Dès la première prise en main, Marvel VS Capcom 3 se révèle donc étonnamment facile d'accès. Il ne faut pas plus de cinq minutes pour se familiariser avec les fondamentaux et commencer à s'amuser. Le titre se révèle même séduisant pour les parfaits néophytes que les subtilités du gameplay n'intéressent pas. Le spectacle pyrotechnique suffit bien souvent à leur bonheur. Pour les autres, Marvel VS Capcom 3 se révèle vite beaucoup plus profond qu'il n'en a l'air.

Le panel d'options offensives est en effet assez varié. Et cela est en bonne partie dû à la possibilité de faire intervenir dans le combat les deux personnages restés en coulisse. Leurs interventions peuvent être ponctuelles, le temps d'un coup spécial - à choisir au moment de la sélection de personnages - ou permanentes, le nouvel entrant succédant à celui qui l'a convoqué. Cette dernière possibilité prend toute sa saveur pendant les combos aériens.

En concluant un enchaînement de coups dans les airs par la touche Exchange accompagnée d'une direction - bas, avant ou haut - notre personnage cède sa place à un autre qui a toute latitude de prolonger la correction. Il est possible de recourir deux fois de suite à cette technique et donc d'en mettre plein la vue - et la tronche - de son adversaire. Qui plus est, ce système de « relais » demeure extrêmement gratifiant dans la mesure où chaque changement de personnage en combo aérien gonfle la jauge de Hyper Combo d'une unité. Et bim ! Bienvenu au cirque.

Heureusement, il est possible d'échapper à l'humiliation d'une tournante en pressant la même direction que son agresseur + Exchange au moment où ce dernier tente de passer la main à son pote. Le timing se révèle assez permissif mais toute la difficulté consiste à anticiper le moment où l'adversaire va faire appel à son coéquipier. Et c'est vraiment loin d'être évident.

Sauvagerie, encore et toujours : chaque protagoniste dispose de plusieurs Hyper Combo - en général deux ou trois - qui peuvent être interrompus par celui du copain en backstage. Concrètement, il suffit de balancer le deuxième Hyper Combo à la suite du premier. En gros, il est possible de cartonner l'adversaire en bourrant trois Hyper Combo à la chaîne. Coûteux mais tellement violent.

« [Le] système de tag est vraiment au centre du gameplay de Marvel Vs Capcom 3 »
Bref, ce système de tag est vraiment au centre du gameplay de MVC 3. Plus encore qu'il ne l'était dans le deuxième volet. Il vient d'ailleurs enrichir les options défensives avec le système du Cross Over Counter permettant de casser le pressing de l'adversaire en switchant de personnage en position de garde.

Mais MVC 3, ça n'est pas que du copinage. Un autre élément de gameplay important peut à lui seul faire basculer un match : le X-Factor. Il s'agit encore d'une nouveauté apportée par ce troisième volet. Une fois par combat, en pressant les quatre touches d'attaque, le joueur peut enclencher le X-Factor qui affectera alors les trois membres de son équipe durant un temps limité.

Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds
Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds

Le X-Factor : un dernier recours qui peut complètement retourner un match

Les coups deviennent alors plus rapides et plus puissants et la portion rouge de la jauge de vie du personnage en jeu régénère. Mais là où le X-Factor est particulièrement violent, c'est qu'il peut cancel (annuler) n'importe quel mouvement mais aussi la garde, et se déclencher aussi bien au sol que dans les airs.

Concrètement, il permet donc d'infliger des dégâts monstrueux en contre (lorsqu'il est lancé en position de garde sous le pressing adverse) ou dès l'ouverture de la garde adverse. Voire, pour un spectacle total, pendant un Hyper Combo. Le X-Factor ouvre des possibilités colossales et, un peu comme l'Ultra Combo de SF IV, permet à une équipe de revenir des enfers, pour peu que le joueur sache exactement quoi en faire.

Clairement porté vers l'attaque, Marvel VS Capcom 3 offre toutes les armes pour martyriser son adversaire. Cela dit, le jeu aurait probablement gagné en équilibre et en profondeur en proposant un peu plus d'options défensives. En plus de l'Advanced Guard - permettant de repousser son adversaire un peu comme dans BlazBlue - et du Cross Over Counter, il aurait été judicieux de permettre de se sortir d'un combo à rallonge, même au prix d'une ou plusieurs barres de Hyper Combo.

« La plus grande menace sur l'équilibre général du jeu se cache peut-être dans le roster »
Et des problèmes d'équilibre, on en voit déjà poindre alors même que le jeu n'est pas encore disponible. Quelques joueurs qui ont pu mettre la main sur celui-ci ont déjà offert des exemples de combos totalement fumés desquels il semble bien difficile - impossible ? - de se tirer. Mais la plus grande menace sur l'équilibre général du jeu se cache peut-être dans le roster.

Ainsi, aux côtés des prévisibles top-tier que sont Dante ou Zero, on compte quelques personnages potentiellement cramés dont le plus terrifiant est probablement Phoenix (Jean Gray). Avec cinq barres en stock (ce qui n'arrive certes pas à chaque match), la rouquine peut libérer le Dark Phoenix et crucifier trois adversaires en 15 secondes. Impossible d'identifier les tauliers du casting pour le moment, mais on peut être certains qu'ils émergeront rapidement.

Il va donc falloir s'entraîner avec la plus grande assiduité afin de se montrer à la fois solide en défense et meurtrier en attaque pour ne pas se faire « violer » à chaque match par trois mecs en collants. Pour accompagner le joueur dans son apprentissage, Capcom a d'ailleurs eu la bonne idée de reproduire le même système de défis que dans Street Fighter IV consistant en une série de combos de plus en plus complexes permettant de se familiariser avec l'ensemble du casting. Dommage toutefois que cette espèce de tutoriel n'aborde pas la dimension défensive du système de jeu, pourtant tellement cruciale !

« Capcom [...] a amputé le casting du jeu de deux personnages qu'il commercialisera sous forme de contenu téléchargeable payant. »
Après avoir assimilé les fondamentaux, un petit passage par le jeu en ligne s'impose. Là, on constate que Capcom s'est contenté de suivre la formule qui gagne : matchs classés, matchmaking d'amis, lobby pouvant accueillir jusqu'à 8 joueurs et un classement détaillé. Bref, les fonctionnalités essentielles sont presque toutes là. Presque, car il manque la possibilité de suivre le match en cours dans un lobby. Et ça, c'est assez incompréhensible puisque Super Street Fighter IV le permet. Au lieu de ça, il faut se contenter d'une animation minimaliste et d'un coup d'oeil sur l'évolution des jauges de vie. Cheap.

Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds
Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds
Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds

Capcom n'a pas lésiné sur les effets pyrotechniques... et ça claque !

Et puis il nous reste évidemment à vous parler de la réalisation éclatante du titre. Capcom a mis le paquet avec des effets pyrotechniques en pagaille, des arrière-plans très animés évoluant au fil des matchs et un character design empruntant avec bonheur certains codes graphiques propres aux comics. Le résultat est vraiment superbe à tous les niveaux. Seul reproche à cette débauche de lumières et de couleurs : les combats finissent parfois par manquer de lisibilité.

Avant de conclure, nous tenions à adresser un carton jaune à Capcom : l'éditeur a amputé le casting du jeu de deux personnages qu'il commercialisera sous forme de contenu téléchargeable payant. Certes, le titre offre déjà 32 personnages dans le roster initial. Mais ce genre de pratique a de quoi irriter, d'autant qu'il y a fort à parier que les deux larrons - Shuma Gorath et Jill Valentine - sont déjà sur la galette et n'attendent qu'une clef pour être débloqués. On appréciera la petitesse du geste...

Conclusion :
Au final, Marvel VS Capcom 3 se présente avec les qualités et les défauts que nous voyons se dessiner depuis quelques mois. Son système de jeu d'une simplicité déconcertante ravira les néophytes tandis que les initiés découvriront un titre beaucoup plus profond qu'il n'y paraît au premier abord. Cela dit, son parti pris hyper offensif pourra en démoraliser certains. Une fois pris dans le vortex d'un combo interminable, difficile - voire impossible parfois - de s'en sortir. Les crises de nerfs en ligne devraient donc être légion. D'autant que l'équilibre général du jeu nous semble d'ores et déjà compromis par quelques têtes de séries du genre bien fumées. Mais c'est aussi ça Marvel Vs Capcom 3 : un jeu certes technique mais tellement « LOL » qu'il nécessite vraiment de ne pas se prendre au sérieux pour en apprécier toute la fureur. Dès lors qu'on a cerné et accepté sa nature contradictoire, MVC 3 offre largement de quoi se marrer dans des matchs over the top... à l'américaine.

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Keniori
Moyen
Adressé à un nouveau public Marvel versus Capcom 3 est un jeu qui a misé sur beaucoup d'espoirs sur la catégorie des gamers dont je fais partie ; surtout lorsqu'on connait ce genre depuis son début. Malheureusement, la catégorie Baston s'oriente vers du Casual, bref du grand public. Certes, je voudrais donner deux avis, mais je suis assez contre l'avis des nombreux sites qui donnent des excellentes notes, sans se soucier des suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds Si vous êtes un fan invétéré des sagas X-men VS SF, Marvel VS SF, etc ... ce jeu est à évité !!! Lent, persos à télécharger et casual au possible, tout a été fait pour en mettre plein les yeux et rien dans les manettes.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Marvel Vs. Capcom 3 : Fate Of Two Worlds

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ipt" src="http://prof.estat.com/js/08761.js">