flechePublicité

Test Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land ! (Nintendo DS) : 7/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 04 Février 2011 sur Nintendo DS

Les +

  • Mélange convaincant d'adresse et de réflexion
  • Plus de pression dans la progression
  • Mode Construction très complet

Les -

  • Principe de jeu redondant
  • Un peu chiche en nouveauté
  • Relatif manque de charisme
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
7.9

(119 votes)
Donner votre avis
Publiée le 03/02/2011 à 15:02, par Benoit

Partager ce test

Test de Mario vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini Land

Presque trois ans après le deuxième épisode, la série des Mario vs. Donkey Kong fait avec Pagaille à Mini Land un retour sans surprise, mais qui sait tout de même divertir intelligemment.

Mario pagaille mini land2
Sur GBA, le premier Mario vs Donkey Kong était un spin-off efficace de la licence reine, jeu de plateforme pur et dur mettant l'accent sur le franchissement réflexe. Sa suite sur DS reposait sur un système plus statique, l'esprit de logique se taillant même la part du lion face au versant plateforme. Pagaille à Mini Land en reprend les grandes lignes, mais fait également le lien avec la composante réflexe au cœur de tout platformer, par le biais de quelques retouches bien pensées axées sur la vitesse. A mi chemin entre le puzzle game et le jeu d'adresse, le titre de Nintendo possède des atouts certains en dépit de ses limites.

Un hommage au classique de l'arcade
Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land !
Mario n'est plus ici le preux chevalier de Peach, mais de Pauline, son premier amour. Hommage évident à la borne d'arcade mythique de 1980 imprégnant aussi bien un scénario-prétexte que le game design en général, le jeu est aussi marqué par un sens de la récup' un peu trop visible cette fois-ci. Succédant au précédent épisode après trois ans d'absence, cette suite ne se donne, à première vue, que peu d'arguments pour justifier un tel espace de temps. Soyez prévenus : Pagaille à Mini Land ne bouleverse en rien nos attentes, et son game design, certes inventif, reste trop similaire au précédent pour ne pas décevoir d'emblée. Heureusement, le jeu n'est pas dénué de richesses et d'ajustements chargés de sens.

Toute partie commence de la même façon : d'un coup de stylet, on lance les petits robots Mario qui parcourent ensuite le niveau de façon autonome. Il faut ensuite les guider et les garder du péril, tout en les regroupant au maximum pour qu'ils passent la porte de sortie dans l'intervalle de temps le plus court possible. Pour se faire, on pourra interagir avec le décor et modifier la disposition de certains des éléments clés. Chacun des 8 mondes parcourus fera d'ailleurs apparaître un nouveau type de plateforme modifiable qui enrichira un peu plus le gameplay.

Bande-annonce #2 (FR)

Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land ! : Bande-annonce #2 (FR)


La marche des robots induit une pression du temps qui multiplie les situations d'urgence
Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land !
Passerelle rouge, tapis roulant, échelle ou tuyau warpeur, sont quelques exemples des « outils » qu'il faudra apprendre à maîtriser pour avancer, et qui compliqueront considérablement les tableaux. Autre changement majeur : on ne peut plus arrêter les Minis dans leur mouvement, les faire sauter ou changer de direction. Cette marche instoppable des robots induit une pression du temps qui multiplie les situations d'urgence, et redouble la partie réflexion d'un élément de vitesse fort appréciable : les passages corsés n'en sont d'ailleurs que plus palpitants.

Contrebalançant quelque peu le faible charisme et la timidité de ce Pagaille à Mini Land, cette nouvelle orientation axée sur le timing et le sens du scoring font aussi sa véritable force. On pourra aussi bien tracer dans le niveau qu'approfondir son approche : celle-ci, d'abord accueillante, reste facile d'accès pour le néophyte. Mais tout le sel du titre réside évidemment dans la quête du parcours le plus optimisé, combinant récupération de toutes les pièces et médailles pour un scoring maximal. Une démarche qui permet non seulement d'affiner sa pratique du jeu, mais également de débloquer des niveaux bonus plutôt sympathiques.

It's on like Donkey Kong !
Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land !
En point d'orgue de chaque niveau, le jeu tient les promesses de son titre : la confrontation avec Donkey Kong est l'occasion de récapituler avec brio tous les gimmicks du gameplay, sous la forme d'une séance d'escalade pleine d'embuche. Il s'agit d'atteindre et d'enclencher les interrupteurs en hauteur sous la pression du danger : barils explosifs, plateformes détruites et autres périls. Cerise sur le gâteau : le mode Construction est de retour dans une forme éclatante, enrichie de tous les nouveaux éléments de cet épisode. On a même l'impression de bénéficier de l'outil de développement des level designer tant il se révèle complet, ce qui permettra sans doute aux plus inventifs d'entre vous de concevoir quelques niveaux de haute volée.

Bande-annonce #3 - Editeur de niveau

Mario Vs. Donkey Kong : Pagaille à Mini-Land ! : Bande-annonce #3 - Editeur de niveau


Conclusion :
Malgré la redondance de son gameplay et ses atours de suite routinière sans flamboyance, Mario vs. Donkey Kong : Pagaille a Mini Land a le tempérament des meilleurs jeux de réflexion modernes : grâce à quelques modifications élémentaires mais essentielles, il parvient à conjurer le caractère statique de la progression du précédent épisode, et à bousculer nos habitudes. On aurait pu rêver à une inventivité plus vertigineuse et à d'avantage de charisme; mais le plaisir de jeu reste bien présent, assuré par cet habile mélange d'adresse et de casse-tête ingénieux. Avis aux amateurs
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
répétitif Mario vs donkey kong pagaille à miniland est un jeu à évité Un mode histoire court prolongé artificiellement pas des niveau dur. un éditeur de niveau tout sauf simple des boss quasi identiques. Quant au graphisme, il manque cruellement de personnalité. Un jeu sans challenge, trop facile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Trials Frontier

Trials Frontier

Pour tous joueurs | iPad , iPhone

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité