flechePublicité

Test Mario Party : Island Tour (Nintendo 3DS) : 5/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 17 Janvier 2014 , Nintendo 3DS

Les +

  • Des plateaux aux règles toutes différentes
  • Le retour du chacun pour sa pomme
  • Variété des épreuves
  • Du multi avec une seule cartouche

Les -

  • L'arbitraire règne un peu trop en maître
  • Pas de multijoueurs online
  • Quelques épreuves franchement ratées...
  • ...et d'autres pas très inspirées
  • Dimension solo ridicule
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
5.8

(38 votes)
Publiée le 16/01/2014 à 10:01, par Virgile

Test de Mario Party - Island Tour : la fête tourne court ?

Nintendo continue de ronfler sur ses acquis avec la licence des Mario Party.

Après les décevantes versions GBA puis DS, Nintendo n'est pas encore parti pour pondre le Mario Party de référence sur consoles portables avec cet Island Tour. Déjà que le genre du party game à quatre joueurs n'est pas le plus évident à faire fonctionner hors de son salon, alors si en plus Nintendo n'y met pas un peu du sien on y arrivera jamais !

Mario et ses potes en spring breakRetour au sommaire
Mario Party : Island Tour
S'il y a bien une série qui a du mal à se renouveler efficacement, et ce depuis plusieurs épisodes déjà, c'est Mario Party. Les versions portables n'ont pas convaincu, tandis que la dernier volet sorti sur console de salon, à savoir Mario Party 9 sur Wii U, opérait quelques changements pas toujours très judicieux. Avec Mario Party - Island Tour, la petite malédiction ne semble pas encore prête à être conjurée.

Pourtant, le titre ne se contente pas de maintenir le statu quo. D'une part, Nintendo revient sur le système de wagon de Mario Party 9 qui en a chagriné certains et on retrouve donc le principe du « chacun pour soi », déjà plus apprécié des amateurs de la série. Mieux, et surtout un poil plus audacieux, Nintendo casse un peu la routine de jeu en proposant des plateaux aux règles toutes différentes. De la Montagne de Bill Bourrin ou une face du dé déclenchera la propulsion du célèbre missile renvoyant tout les imprudents à découvert sur la case départ, à la Route des Etoiles où seul compte le nombre d'étoiles accumulé pour l'emporter, en passant par le Volcan de Bowser sanctionnant le premier arrivé et couronnant le plus éloigné de la dernière case, les conditions de victoire sont assez variées sur les sept plateaux que compte le mode de jeu principal.

Quelques phases de gameplay (VF)



Cela dit, la part faite à la chance et les escroqueries assez évidentes de l'IA auront tôt fait de contrebalancer cette bonne idée . Les lancers de dés miraculeux sont encore fréquents, quoique moins scandaleux que dans l'épisode Wii U par exemple. Quant au facteur chance, le moment de la sélection du plateau nous renseigne assez bien sur son importance : le critère est souvent élevé par rapport aux deux autres, Adresse et Mini-Jeu. Concrètement cela se traduit par une multitude de cases distribuant bonus et malus selon que vous ayez eu la main heureuse ou non : mouvement supplémentaire ou retour en arrière, échange de place avec un adversaire, téléportation et autres joyeusetés de ce genre.

Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour

Des plateaux aux règles variées


Bien sûr, tous les jeux de société laissent une part au hasard, ne serait-ce que parce que la progression de chaque joueur est déterminée par un lancer de dés. Mais ici, l'arbitraire fait un peu trop la loi à notre goût de sorte qu'une défaite sur le fil du rasoir n'est pas si rare que cela ou qu'une suite de succès aux mini-jeux peut être injustement balayée, la faute à pas de chance.

Mario Party : Island Tour
En parlant de mini-jeux justement, les quatre-vingt et quelques épreuves imaginées par Nintendo comptent quelques sympathiques idées, mariant, pèle-mêle, plateforme en apesanteur, conduite sur glace, capture de goombas au lasso, ascension d'une paroi sous la menace de chutes de pierres, sauvetage de pingouins sur la banquise, etc. Il y a de quoi faire et, dans l'ensemble, les épreuves sont pour la plupart amusantes, dès lors qu'on s'y frotte à plusieurs. En revanche, il faut aussi compter sur un certain nombre de mini-jeux sans saveur, faute d'inspiration. Qui plus est, soucieux de tirer parti des spécificités de la 3DS, Nintendo s'est fourvoyé dans un usage maladroit de la gyroscopie : tir à l'arc, concours de photo, et autres épreuves du genre ne convainquent pas. Pire, elles agacent régulièrement par leur manque chronique de précision et les incessants décrochages de l'outil gyroscopique.

On est toujours tout seul au mondeRetour au sommaire
Ceci étant dit, se pose maintenant la question de l'intérêt d'un jeu fondamentalement pensé pour le multijoueur sur une plateforme principalement dédiée au jeu nomade et solitaire. S'il faudra évidemment que chaque joueur dispose de sa propre console, on apprécie le fait qu'un seul jeu soit requis pour en profiter jusqu'à quatre. Il suffit pour cela de recourir à l'application Téléchargement de la 3DS et le tour est joué. Cela n'enlève rien au fait qu'un party game provoquera toujours moins de fous rires et de vannes chacun le nez sur son écran qu'en partageant le même combo télé / canapé, mais c'est déjà pas mal. A noter tout de même l'absence de multijoueur online, pas forcément essentiel dans un jeu qui mise beaucoup sur la convivialité mais tout de même regrettable ne serait-ce que parce que tout le monde n'a pas une bande de potes équipée en 3DS.

Mario Party : Island Tour
En revanche, on attendait beaucoup plus de la dimension solo du titre, décevante à bien des égards. D'abord, non seulement l'IA est d'une nullité confondante mais il est en plus impossible de la paramétrer. De sorte qu'elle ne parvient à l'emporter qu'à la faveur d'un coup de chance (ou de malchance frappant le joueur) voire d'une petite roublardise dont la série a le secret.

Question contenu, là encore c'est la déception. Seule la Tour de Bowser, consistant en une succession de mini-jeux sur plusieurs étages, a été pensée pour des parties en solitaire. Or, comme l'IA neurasthénique ne gagne jamais en jugeote, les épreuves suscitent autant d'enthousiasme qu'un tricot devant un téléfilm de dimanche après-midi pluvieux. Et ce ne sont pas les quelques bonus inutiles que les points engrangés permettent d'acquérir qui pousseront à y revenir avec entrain.

Island Tour n'est donc qu'un Mario Party de plus. Bien que plus réussie que les tentatives sur GBA et DS, cette nouvelle incursion de la série sur console portable ne parvient toujours pas à doter cette dernière d'un opus de référence sur plateforme nomade. D'une part, les plateaux, quoique caractérisés par des règles toujours différentes, font un peu trop la part belle au hasard et manquent finalement de temps forts ponctuant les parties. Dommage, car, épreuves recourant au contrôle gyroscopique mises à part, les mini-jeux se révèlent pour la plupart amusants. Et puis si on apprécie que le multijoueur en local ne requiert qu'une seule console pour quatre joueurs, l'absence de jeu en ligne se fera cruellement ressentir pour celles et ceux qui ne peuvent compter sur d'autres possesseurs de la machine dans leur entourage. Enfin, la dimension solo, paradoxalement essentielle ici s'agissant d'un jeu sur console portable, s'avère profondément ennuyeuse, la faute à une IA demeurée et à un contenu dédié famélique.

Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Mario Party : Island Tour
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 5.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Super jeu Me consernant j'aime beaucoup ce jeu !! Les plateaux sont tous très différents et j'aime beaucoup certain mini-jeu par contre pourquoi pas mettre la conexion pour jouer avec des joueurs du monde entier !!!! Dommage car si non se jeu est hyper bien !
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
Nul, nul, et nul ! Détestant la série depuis déjà très longtemps, ce n'est pas ce numéro qui va me faire changer d'avis, surtout sur 3DS. C'est trop long, toujours la même chose. Et puis tout le monde sait très bien que Mario ne sera jamais un jeu de société.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Mario Party : Island Tour

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
!-- widget.js init -->