flechePublicité

Test Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers (Xbox 360, PS3, iPhone, iPad, Android) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Juin 2013 , Xbox 360 , PS3 , iPhone , iPad , Android , Plus de tests sur PC

Les +

  • Faire son propre deck !
  • Plus de decks multicolores à débloquer
  • Ambiance et musique toujours aussi agréables
  • On peut faire attaquer tout le monde
  • Les animations de certaines cartes
  • Présence d'un scénario

Les -

  • Nombre de boosters et d'adversaires trop limités
  • Impossible de supprimer son deck en paquet scellé
  • Impossible de prendre des cartes des paquets débloqués pour son deck
  • IA qui prend un peu son temps pour jouer
  • Didacticiel imposé
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
6.1

(23 votes)
Publiée le 01/07/2013 à 10:07, par Camille

Test de Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers : La grande désillusion ?

Disponible depuis le 26 juin 2013, Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers aurait pu s'imposer comme le meilleur opus, mais ses trop nombreuses limitations viennent gâcher le tableau.

Chaque année, un nouveau Magic pointe le bout de son nez. Chaque opus propose un nouveau mode de jeu (en 2012, on découvrait le 3 contre 1, alors qu'en 2013, il s'agissait des plans par exemple) et cette année, le fameux jeu de cartes de Wizards Of The Coast a de quoi séduire ses fans en permettant d'enfin pouvoir réaliser ses propres decks ! Trop beau pour être vrai ou anguille sous roche, que propose réellement ce nouveau Magic ?

Des petits détails plein d'attention Retour au sommaire
Magic 2014 - : Duels Of The Planeswalkers
Niveau contenu, on croise l'excellent mode Troll à deux têtes (2 vs 2, en gros), des défis (sorte de puzzles/casse-tête où l'on doit gagner un match sous certaines conditions) et l'habituel mode campagne qui, au niveau de sa forme, s'inspire grandement de Magic 2013. En effet, on retrouve le principe de voyager dans plusieurs plans (Innistrad, Zendikar, Shandalar, Alara et Ravnica) qui vont faire office de chapitre et où l'on va affronter 5 adversaires. Parmi ces ennemis, on retrouve les Rencontres (= deck simple composé exclusivement de cartes identiques et nécessaires pour effectuer un ou plusieurs combos bien précis) ainsi que des adversaires qui, une fois vaincus, nous débloqueront l'accès à leur deck. Notons également que si, comme bibi, vous aviez Magic 2013, une clé de deck vous sera offerte et vous permettra de débloquer le paquet de cartes de votre choix (perso j'ai opté pour le bleu/noir bien fourbe).

Les modes Paquet Scellé et Défi


Au niveau des nouveautés sur ce mode, un scénario a été mis en place. Bien que pas très transcendant, on appréciera tout de même l'effort qui a été fait de placer des petites cinématiques et des textes entre chaque chapitre même si le doublage français est présent une fois sur deux. La progression dans un plan est également légèrement différente puisque, si quatre des cinq ennemis sont définis à l'avance, le cinquième est choisi par le joueur. En effet, à lui de sélectionner quel Planeswalkers il veut affronter en premier. Cela permet donc de mettre la main sur le deck mono couleur de notre choix plus rapidement et donc de profiter de ce dernier pour le reste du jeu en attendant un autre deck qui titillera notre attention.

Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers
Ce Magic peut se targuer d'avoir un didacticiel à la fois plus complet (5 duels servent d'entraînement), mais aussi plus libre (bien que scripté, on a tout de même l'impression qu'on peut jouer ce que l'on veut sans être interrompu toutes les cinq secondes par des textes) afin d'encourager les non-initiés à se jeter à l'eau. Bon, pour les habitués, cette phase se révèle très lente (d'autant plus que pour cette phase d'apprentissage seulement, on ne peut pas passer les animations de combats du fait que ces dernières permettent de comprendre la résolution des dégâts aux petits nouveaux).

En ce qui concerne le gameplay, on retrouve toujours les nouveautés apportées dans l'opus 2013, dont la possibilité de choisir les terrains que l'on veut engager ou non lorsqu'on lance un sort. On relèvera avec un sourire aux lèvres (surtout pour ceux qui ont toujours une tonne de jetons sur leur terrain) qu'une touche permet maintenant de faire attaquer toutes ses troupes. On remarque également que l'image de certaines cartes est animée lorsqu'on zoome sur cette dernière (généralement, ils s'agit de cartes qui, une fois sur le terrain, donnent des sueurs à l'adversaire). Certes, c'est un petit détail, mais il faut l'avouer, c'est vraiment classe !

Mon deck à moiRetour au sommaire
Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers
Passons enfin AU mode qui aurait pu justifier l'achat du Magic de cette année à lui tout seul puisqu'il permet aux joueurs de faire leurs propres decks : Paquet Scellé. « Un instant ! », s'écrieront les joueurs d'Ace Attorney en pointant du doigt le mot « mode », et ils auront raison puisqu'il est possible d'avoir son propre deck uniquement dans ce mode là (et dans sa version multijoueur). Impossible donc de profiter de son bébé en mode campagne par exemple. Et les limitations ne font que commencer...

Une fois un slot sélectionné, on obtient plusieurs boosters qui nous donneront aléatoirement un peu plus de 80 cartes de l'édition Magic 2014. Vous aimez jouer rouge et vos cartes ne sont pas terribles ? Pas de chance hein ? Votre seule option est de faire avec ce que vous avez. Pas moyen d'emprunter des cartes débloquées via les decks du mode campagne. La seule façon d'obtenir de nouveaux boosters est de progresser dans le mode Paquet Scellé qui comprend – accrochez-vous – seulement six adversaires (dont deux fois le même...). Et attendez, tous les adversaires ne filent pas le précieux Graal, mais seulement 3 d'entre eux ! Au final, on se retrouve avec seulement un peu plus d'une centaine de cartes qui comprennent les cinq couleurs (ainsi que les artefacts), que de choix... ou pas.

Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers
Une fois les six adversaires passés, il n'y aura plus de chance pour ouvrir de nouveaux boosters afin de renforcer son deck. Il ne reste plus qu'à recommencer ce mode en espérant tirer de meilleures cartes, mais là aussi on se retrouve confronté à une limitation vraiment frustrante : il est impossible de supprimer son deck ! Si on veut retenter sa chance, il faut utiliser le second slot de sauvegarde disponible et dédié à ce mode, et si on a un tirage encore pire, et bien il ne reste plus qu'à raquer à coup de 160 PM par nouvel emplacement (soit un peu moins de 2€).

Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers avait de quoi se présenter comme le meilleur opus à ce jour en apportant un semblant de liberté dans le fait de composer son propre deck. Au final, malgré les petits plus apportés, la qualité des musiques et des ambiances lors des duels, le jeu nous laisse un goût amer partagé entre la frustration et la déception. Le mode Paquet Scellé reste un mode à part alors qu'il est clairement le plus intéressant. Malgré cela, il se révèle bien trop court et ne permet pas de débloquer d'autres boosters une fois les six adversaires vaincus, de supprimer son deck pour tenter un nouvel essai (non, à la place, il faut douiller pour payer de nouveaux essais) ou même d'emprunter des cartes aux decks du mode campagne. RAAAAH !!!

Magic 2014 - : Duels Of The Planeswalkers
Magic 2014 - : Duels Of The Planeswalkers
Magic 2014 - : Duels Of The Planeswalkers
Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers
Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Magic 2014 : Duels Of The Planeswalkers

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
erid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));