flechePublicité

Super Bowl : EA Sports touche (vraiment) juste avec Madden NFL 15



Sortie le 29 Août 2014 , Xbox One , PS4 , PS3 , Xbox 360
Publiée le 02/02/2015 à 16:02, par Maxence

Super Bowl : EA Sports touche (vraiment) juste avec Madden NFL 15

Pour la première fois en treize tentatives, EA Sports trouve le bon score du Super Bowl avec sa simulation Madden NFL.

Madden NFL 15
C'est un rituel depuis douze ans maintenant : à quelques jours du Super Bowl, la finale du championnat de Football Américain, Electronic Arts réalise une simulation de l'évènement sportif sur son épisode de Madden annuel. Huit fois, la simulation vidéoludique a prédit le bon vainqueur, ne se trompant qu'à trois reprises, notamment l'année dernière quand Madden NFL 25 n'avait pas vu venir la déroute des Broncos, terrassés 43 à 8 par les Seahawks de Seattle.

Cette fois, Madden NFL 15 n'a pas fait les choses à moitié : en plus d'avoir anticipé la victoire des Patriots de New England sur ces mêmes Seahawks, le jeu est tombé juste sur le score du match (28 - 24), une première. L'IA du jeu était à un cheveu du bon résultat en 2009, quand les Steelers de Pittsburgh avaient vaincu les Cardinals 27 à 23 (28 - 24 d'après Madden NFL 09). Mais ce n'est pas tout.

Madden NFL 15 a également eu le nez creux concernant le score à la fin du troisième quart-temps, offrant dix points d'avance aux Seahawks à l'issue des 45 premières minutes de jeu. La fiction a rejoint la réalité sur le nom du MVP (Most Valuable Player ou meilleur joueur du match), consacrant l'inévitable quaterback des Pats Tom Brady. Le nombre de touchdowns lancés par ce dernier, quatre, est également le bon, et l'IA échoue de peu concernant les statistiques à la passe de Brady (328 yards gagnés dans la réalité contre 335 dans la simulation) et celles de Julian Edelman à la réception (9 réceptions pour 109 yards contre 8 et 106 pour le jeu).

Bien sûr, le match ne s'est pas exactement passé comme EA Sports l'avait prévu : ainsi, difficile d'imaginer Russell Wilson, le qb des Seahawks, envoyer une interception à une vingtaine de secondes du terme de la partie et à quelques centimètres de l'en-but, alors même que son running-back star Marshawn Lynch réalisait une prestation époustouflante depuis le début de la rencontre. Le #worstcallever dont les passionnés de Foot US parleront encore longtemps, éclipsant quelque peu la performance de l'intelligence artificielle de Madden NFL 15, qui se rapproche un peu plus de la réalité après ce 49ème Super Bowl.


Tous les commentaires

  • defred
    03/02/2015 18:34:03

    pete_get27 pour t'aider la solution était de courir , de tuer le chrono et les temps mort adverse (1mn) et 1 yard pour M.Lynch ou meme une QB sneak ou une FB dive c'était du gateau, mais non une passe, ou comment s'enlever une opportunité magnifique de faire deux super bowl de suite, inimaginable :(

  • o-super
    03/02/2015 00:17:42

    A quand le retour de Madden sur PC ?

  • pete_get27
    02/02/2015 22:21:05

    même en comprenant que dalle aux règles je me suis dit "mais ... putain mais pourquoi il a tenté une passe  ... Oo"

  • defred
    02/02/2015 22:17:39

    Seattle a perdu le match de manière incompréhensible, un contrat de 1 yard oui oui, 1 yard et tu cours pas avec beast mode, pour qui cela aurait été un jeu d'enfants, alors en plus des absences ('zac miller, richardson...) des blessés et tous le reste dans le match (cliff avril, jeremy lane ...)si Pete carroll y va de cette ULTRA mauvaise décision , alors je crois que Seattle pers le match, plus que les Pats le gagne :/

  • Phel0nter
    02/02/2015 17:11:23

    Ah ça c'est compréhensible ;)

flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité