flechePublicité

Test LEGO Le Seigneur des Anneaux (Xbox 360, PS3, Nintendo Wii, Nintendo 3DS, Nintendo DS, Playstation Vita) : 8/10 sur JeuxVideo.fr Xbox 360 PS3, Nintendo Wii, Nintendo 3DS, Nintendo DS, Playstation Vita, PC Mac

Sortie le 23 Novembre 2012 sur Xbox 360 Sortie le 21 Novembre 2012 sur PS3, Nintendo Wii, Nintendo 3DS, Nintendo DS, Playstation Vita, PC Sortie le 21 Février 2013 sur Mac

Les +

  • La refonte graphique
  • Le système de quêtes
  • Le système de création d'objets
  • La coopération en écran splitté
  • Le monde ouvert
  • La richesse des choses à faire
  • La variété du gameplay
  • La retranscription fidèle et étoffée des films
  • L'humour
  • Durée de vie

Les -

  • La gestion des sauts en profondeur
  • Certains changements de personnages délicats
  • Manque de description des objets créés
  • Pas de récapitulatif des quêtes
  • Quelques bugs de collisions et personnages coincés
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.1

(309 votes)
Donner votre avis
Publiée le 26/11/2012 à 16:11, par Jean-Marc

Partager ce test

LEGO Le Seigneur Des Anneaux, un test unique pour les dominer tous

Avec LEGO Le Seigneur Des Anneaux, TT Games signe là certainement son titre le plus inspiré et aboutit de leurs nombreuses adaptations.

Spécialisés dans la transposition de divers univers comme Star Wars, Indiana Jones ou encore Batman, TT Games s’attaque à un monument de la littérature et du cinéma avec ce LEGO Le Seigneur Des Anneaux. Avec cette nouvelle transposition dans l'univers LEGO, ce sont donc les trois films que nous allons (re)découvrir au travers de l’adaptation de certains passages clés de l’épopée de la Communauté de l’Anneau.

Les LEGO lassent ? Non toujours pasRetour au sommaire
Qui ne connaît pas Le Seigneur des Anneaux ? Bon, pour le dernier de la classe qui dort au fond près du radiateur, un bref rappel. Sauron le maléfique a forgé un anneau capable de contrôler tous ceux possédés par les Hommes, les Elfes et les Nains. Cet Anneau Unique est tombé entre les mains de Bilbo le Hobbit. Ce dernier le transmet sur les conseils de Gandalf à Frodon dont la mission est de le conduire à la Montagne du Destin, là où il a été forgé afin de le détruire. Pour ce faire, il sera aidé de la Communauté de l’Anneau constituée de Gandalf le magicien, Legolas l’Elfe, Gimli le Nain, Aragorn le rôdeur et Boromir pour les hommes, ainsi que de Sam Gamgi, Pippin et Merry les Hobbits. Tous vont alors traverser la Terre Du Milieu pour accomplir leur destinée.

VidéoTest de LEGO Le Seigneur Des Anneaux



TT Games ne change pas une formule qui gagne et qui se bonifie avec le temps. Nous retrouvons donc un jeu découpé en deux parties, le « Mode Histoire » et le « Mode Jeu Libre ». Si le premier nous permet de découvrir la trame principale de l’aventure, c’est bien avec le second que toute la quintessence et la richesse du jeu s’expriment. C’est donc au bout d’une bonne dizaine d’heures que nous serons libres d’explorer la Terre du Milieu et de tenter d’en découvrir tous les secrets disséminés par les développeurs, ce qui nous occupera encore un très long moment tant il y a de choses à faire et de secrets à dénicher.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
Après une première incursion dans le monde ouvert avec LEGO Batman 2 : DC Super Heroes, TT Games affine ici son principe en nous offrant une Terre du Milieu entièrement ouverte à l’exploration. Le jeu nous propose en effet de découvrir de vastes zones dans lesquelles nous devons exploiter au mieux les capacités de nos petits personnages. Chacune dispose d’une « pierre-à-la-carte » qui affiche les points d’intérêts alentour. Ces derniers permettent de récupérer des personnages, des briques de mithril et, nouveautés apportées par cet épisode, des objets, des plans de forge et des quêtes. Autre nouveauté, certains de ces lieux ne sont accessibles que de jour ou de nuit.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
Avec cet opus, les LEGO mettent un pied dans le jeu de rôle. Nos personnages bénéficient d’un inventaire dans lequel placer et combiner des objets, mais également de la possibilité de créer des objets en dénichant les plans de forge cachés dans le monde. Les donneurs de quêtes ont bien souvent besoin de l’un de ces objets ou bien nous demandent d’en trouver dans les zones instanciées découvertes et débloquées tout au long du « Mode Histoire ». Ces objets confectionnés confèrent, une fois équipés par nos personnages, des capacités qu’ils ne possèdent pas de base. Il est cependant regrettable que les quêtes ne soient pas répertoriées dans un menu, ce qui nous oblige à revenir dans une zone pour savoir ce qu’il convient de faire. De même, il est dommage de ne pas bénéficier d’un descriptif des nouvelles capacités accordées par des équipements forgés.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux

L’exploration de cet univers est facilitée par les « Pièces Guide » qui servent de GPS pour aller d’un point à un autre. Toute la carte peut être visitée ainsi en se déplaçant à pied, mais, via les Pierre-à-la-carte, il est aussi possible de se téléporter d’une zone à une autre. Cette possibilité est aussi présente en coopération où chaque joueur est libre d’aller où il veut. La scission de l’écran en deux est remarquable, proposant une totale liberté d’action à chaque joueur et permettant à certains moments précis de vivre chacun de son côté de l’écran deux actions se déroulant en simultané.

Les LEGO Sauron nous amuserRetour au sommaire
LEGO Le Seigneur des Anneaux
Comme dans tous les jeux LEGO, le principe de base est celui de la destruction et de la reconstruction. Toutefois, ce second aspect est bien moins présent dans cet épisode que dans les précédents. La grande richesse proposée tout au long de notre périple fait que nous sommes bien plus dans la compréhension des énigmes et du bon usage de nos capacités et objets que dans la réelle difficulté. Certaines séquences de plateforme se révèlent assez ardues, non pas en raison d’une architecture défaillante — de fait, le level design est particulièrement inspiré —, mais plutôt de l’imprécision des sauts en profondeur.

De même, passer d’un personnage à un autre demande quelquefois à comprendre une petite subtilité liée à la taille de ces derniers (très petits comme les Hobbits, petits comme les nains et grands comme les Elfes, Humains, Uruk Hai). Notons toutefois la grande souplesse dans la gestion des groupes : il est en effet permis de passer de l’un à l’autre à tout moment, et ce, quel que soit l’endroit où chaque groupe se trouve (instance ou carte du monde), voire de regrouper les deux au même endroit (hors zone instanciée) et d’évoluer en zappant pour résoudre des énigmes.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux

TT Games a très bien cerné les films et propose en terme de mécaniques de jeu à part entière certains éléments issus de moments mémorables des longs-métrages, comme le fait de pouvoir lancer Gimli sur certains blocs que seul lui à la possibilité de détruire, le pistage par Aragorn, ou la projection de rochers par les Ents. Le gameplay est toujours varié et se renouvelle régulièrement, nous proposant des situations inédites comme des combats montés, pouvoir grimper et marcher sur des cordes, des courses hippiques ou des séquences en vue subjective à dos de cheval. Plus nous progressons dans le monde, plus le gameplay se bonifie, les situations se diversifient et le level design se fait inspiré.

Le Seigneur des LEGO ?Retour au sommaire
LEGO Le Seigneur des Anneaux
Ce nouvel opus des jeux LEGO se dote d’un nouveau moteur graphique qui fait des merveilles. Nous bénéficions alors d’une grande variété dans les diverses animations, d’éclairages soignés, d’effets de lumière agréables à l’œil ainsi que d’une profondeur de champ confortable. Le tout se révèle parfaitement fluide en toute circonstance. Il reste cependant encore quelques points à revoir, notamment dans la détection des collisions ou des plateformes, nos personnages marchant parfois dans le vide ou restant coincés dans le décor.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
Tout cela reste visuellement très agréable et cohérent dans le mélange entre les décors non LEGO et les éléments faits de briques qui les parsèment. À tel point qu’au bout d’un moment il nous arrive de faire abstraction de cette mixité et d’en oublier d’en détruire les éléments LEGO pour obtenir des pièces. Nous retrouvons alors des moments rendant hommage aux films en nous affichant de superbes panoramas. Lors des phases instanciées, le jeu nous offre une belle variété d’angles de vue (de profil, subjective, de face en mode poursuite ou encore de dessus). Tout ceci permet une grande fidélité aux films et nous offre de bien belles mises en scène. Chaque passage clé des films est ainsi fidèlement reproduit tout en se voyant rallongé de séquences inédites parfaitement intégrées.

Depuis le précédent épisode, les LEGO s’expriment durant les cinématiques. En jeu par contre, ils continuent d’émettre tout un tas d’onomatopées, sauf Gollum dans les Marais des Morts qui ne s’exprime qu’avec deux phrases répétées ad nauseam, ce qui devient très rapidement agaçant. Le fait que nos petits bonshommes s’expriment permet aussi de bénéficier d’un humour moins lourd dans les cinématiques, où il n’est plus nécessaire de forcer le trait des attitudes et des mimiques. L’humour d’ailleurs gagne en finesse grâce à quelques petits clins d’œil discrets qui passent presque inaperçus si nous n’y faisons pas attention. Les musiques, quant à elles, sont sublimes et pour cause : il s'agit de reprise de celles du film, qui donnent toujours autant le frisson.

LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux
LEGO Le Seigneur des Anneaux

LEGO Le Seigneur Des Anneaux est une réussite qui apporte son lot de nouveautés lorgnant du côté du jeu de rôle, sans toutefois en maîtriser tous les tenants et aboutissants. Son nouveau moteur graphique fait des merveilles et nous plonge dans la Terre du Milieu de bien belle manière. Malgré quelques petits défaut techniques résiduels, l’aventure se révèle aussi riche que maîtrisée, et l’œuvre de Tolkien puis de Jackson, totalement respectées, ce qui au final nous donne certainement l’un des meilleurs jeux LEGO à ce jour.

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
the best c'est un suuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : killerstorm
A éviter
lego le seigneur des annneaux très décevants sur ps vita, à éviter !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Sacred 3

Sacred 3

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3
flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité