flechePublicité

Test Legendary (Xbox 360, PS3) : 2/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 07 Novembre 2008 , Xbox 360 , PS3 Sortie le 14 Novembre 2008 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Quelques beaux panoramas
  • Quelques séquences bien furieuses
  • Des ennemis originaux

Les -

  • Moche
  • Buggé jusqu'à la moelle
  • Scénario quelconque
  • Linéaire et scripté à en mourir
  • Des mécaniques périmées
  • Jouabilité perfectible
  • Multi classico-dépressif
La note de jeuxvideo.fr
2.0
a eviter
La note des internautes
6.4

(19 votes)
Donner votre avis
Legendary
dispo sur XBOX 360
Publiée le 07/11/2008 à 19:11, par Maxence

Partager ce test

Test de Legendary : la misère vidéoludique

Legendary
Déjà coupable du bousin Turning Point, Spark Unlimited remet le couvert avec un tout nouveau FPS. Atari a succédé à Codemasters pour suivre le studio dans ses lubies créatrices, et c’est en tremblant de peur que nous insérons le DVD dans la console. Un pauvre bougre ouvre la boîte de Pandore, et voilà toute une ribambelle de monstres qui envahissent la planète. Voilà le point de départ de ce Legendary, qui ne fait pas vraiment figure d’épouvantail en cette fin d’année particulièrement chargée en grosses productions.

Legendary jaune...


Legendary
Deckard, c’est donc le nom de notre héros malheureux, est manipulé par une sombre personne au dessein aussi secret que noir. Il ouvre la boîte de Pandore, tranquillement gardée dans un musée New-Yorkais, et déclenche un bordel pas possible. Les griffons sillonnent les cieux, les loups-garous envahissent les rues, massacrant voitures et passants à tours de griffes. Aidé par une société secrète, nous allons devoir remettre un peu d’ordre dans tout ça. Sans être catastrophique, le scénario de Legendary manque cruellement d’inventivité et d’audace. L’utilisation de ce background plutôt sympathique mélangeant les mythologies est trop partielle pour nous intéresser jusqu’au bout, peu aidés que nous sommes par des dialogues crétins et un doublage français too much. La mise en scène ne manque pas d’atouts, parfois bien servie par des scripts rendant presque crédible cet effondrement de civilisation. Malheureusement, ce dynamisme de façade cède rapidement la place à une suite de couloirs tous plus étroits les uns que les autres, particulièrement frustrant lors des premières heures de jeu se déroulant dans les rues de New York. N’espérez pas un millimètre de liberté dans Legendary.

Vidéo #20 - Gameplay 1


Legendary
Legendary
Legendary


Etroit comme un cul de poule


Ce qui n’était qu’à peine gênant dans Call Of Duty 4 devient ici dramatique, principalement à cause des lacunes techniques fièrement affichées par le jeu. Modélisation sommaire, textures sans relief, bugs de collision et d’affichage, ralentissements, Legendary regroupe à peu près toutes les tares imaginables pour un jeu vidéo. A peine est-on séduit par un panorama, surtout dans la seconde partie du jeu en Angleterre, que la triste réalité des intérieurs moribonds nous rattrape. L’intelligence artificielle est aux abonnées absentes, qu’il s’agisse des monstres ultra-bourrins ou des ennemis humains au path-finding aussi prévisible qu’inefficace. Les bruitages sont sans âmes, et si le thème musical principal est sympathique, on regrette le manque de variété des pistes sur la longueur. Ne reste au final qu’un bestiaire varié au design allant du risible (les sangsues) à l’acceptable (griffon, golem). S’il ne faut pas trop les voir de près, force est de reconnaître que les monstres les plus imposants en jettent de loin. Heureusement que quelques séquences offrant un rythme agréablement furieux interviennent ça et là dans les huit chapitres du jeu, par ailleurs très pauvre en sensations.

Vidéo #21 - Gameplay 2


Legendary
Legendary
Legendary


Malheureusement, le gameplay est au même niveau que le reste. Outre cette linéarité insupportable, notons le cruel manque de sensation dans les phases d’action, assez insipides sans êtres molles. On arrête de tirer uniquement pour reprendre un peu de vie, en absorbant de l’animus qui pourra également nous servir, à l’occasion, pour déclencher un pouvoir spécial aussi inutile que raté visuellement. Certaines mécaniques auraient pu être intéressantes, comme le fait de couper la tête d’un loup-garou pour l’achever définitivement. Mais comment décapiter un ennemi dont la tête reste bloquée dans une texture foireuse ? Le respawn infini des adversaires, vous forçant à intervenir à la source pour en finir, est tout simplement lourdingue, au même titre que le « piratage » de certaines serrures informatisées, se réalisant en maintenant une touche enfoncée pendant 15 secondes. Frustrant, Legendary l’est indéniablement, à cause de checkpoints trop espacés vous forçant à refaire la moitié d’un niveau en cas de mort, non sans vous avoir infligé un temps de chargement interminable au préalable, à cause de sauts ridiculement courts nous empêchant d'évoluer correctement, à cause de la lenteur globale de notre personnage par rapport à la vitesse des ennemis : les raisons de s'énerver sont nombreuses, pour un spectacle qui durera une huitaine d'heures au maximum. Le multijoueur, pour l'instant désert, s'annonce des plus classique, faisant presque passer la dame de pique en ligne pour la foire du trône. Mais il faudra juger sur pièce...

Conclusion


Le scénario de Legendary est en fait une représentation symbolique de la position du joueur face au jeu. L’immersion est sans faille, la mise en abîme parfaite. Comme le héros, le joueur ouvre la boîte, lui aussi pour son plus grand malheur. Une histoire qui le tourmentera encore longtemps, qu’il racontera à ses petits enfants car il a vu d’horribles choses : un gameplay avarié, une progression d’une linéarité affligeante, des erreurs de level design inquiétantes et une foultitude de bugs en tout genre qui condamnent Legendary à n’être qu’un attrape nigaud, surtout en cette période charnière de l'année. Et ce, malgré la réelle nervosité que l’on ressent dans certaines séquences et le bestiaire varié proposant des ennemis originaux, pas toujours pour le meilleur il est vrai. Peu de qualités, de toutes façons pas suffisantes pour sortir Legendary de l’abîme la plus profonde dans laquelle il se complait pathétiquement. Un franc ratage, dont on n’attendait pas mieux, il est vrai.



Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Legendary
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.4
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : auroretanner
Bon
J?attribuerais la moyenne au jeu vidéo Legendary. Le graphisme et le scénario sont bien certes, mais des améliorations devraient être apportées à la jouabilité. Cette dernière n?est pas suffisamment fluide. Néanmoins, c?est dans l?ensemble un bon jeu de combat et d?aventure. Ce qui m?a le plus plu, c?est l?utilisation des monstres mythologiques.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : crysis 2
A éviter
nul a chier Je vai couper court ce jeux est nul! Je l'ai acheter 2 euro donc je ne m'attendait pas a un jeux genial mais la sa frise l'insolence, les programmeurs de ce jeux n'ont pas du mettre des cents et des milles pour en arriver a ce resultat. Je l'ai commencé et j'ai cru revenir au graphisme de la PS2, ce n'est pas un jeu digne de la XBOX. je n'ai meme pas chercher a compre suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
Commander sur
Legendary
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Skylanders Trap Team

Skylanders Trap Team

Pour tous joueurs | Xbox 360 , PS3 , Wii , Wii U , Xbox One , PS4 , 3DS
flechePublicité
flechePublicité