flechePublicité

Test Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance (Nintendo 3DS) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 20 Juillet 2012 , Nintendo 3DS

Les +

  • Paradis de l'action bourrine
  • Mécanique impeccable
  • Un patch pour corriger les défauts originels du jeu
  • Les quelques mondes inédits sont très réussis
  • Musiques et doublage réussis

Les -

  • Le système de Drop qui nuit totalement au rythme du jeu
  • Un scénario fumeux
  • Les personnages Disney font de la figuration
  • Peu d'univers différents
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
8.6

(236 votes)
Publiée le 20/07/2012 à 14:07, par Nathan

Test de Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance : Plus lente sera la chute

La série des Kingdom Hearts est devenu un rendez-vous portable, avec toujours moins de Disney et plus de Square. Ce premier épisode 3DS ne déroge pas à la règle.

Le combat bat son plein. Les coups s'enchainent depuis déjà quelques minutes. Un gros boss a décidé d'en finir avec Sora. Mais le fringuant héros en pantacourt ne compte pas se laisser faire. Tel un skater, il se laisse glisser à toute vitesse sur une rampe. Le sourire aux lèvres, il lève au ciel son arme, la célèbre Keyblade, et se prépare à donner le coup de grâce. La victoire est certaine quand soudain... Fondu au noir ! Sora lévite un peu puis s'endort, cédant la place à Riku.

Casseur de grooveRetour au sommaire
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Riku, ami et rival va devoir traverser à peu de chose près le même niveau, jusqu'à ce que la jauge de Drop ne se vide, ce qui renverra l'action à Sora, qui va devoir reprendre son boss depuis le début. Le retour sur trace, ou "backtracking" est un classique dans le jeu vidéo. Parfois lassant et pas toujours pertinent, c'est généralement le cache-misère d'une durée de vie défaillante. Certains, tel Resident Evil 2, s'en sortent même pas trop mal malgré l'obligation de refaire quasiment les mêmes actions deux fois

Mais dans ce Kingdom Hearts, le concept de recyclage est une attitude de poseur, à l'image de son sous-titre Dream Drop Distance, d'un anglais 1ère année de LV2. Sora et Riku seront immédiatement happés, et ce, à n'importe quel moment et devront reprendre leurs activités quelque temps avant que le Drop ne foudroie leur entrain. Soyons clairs : il s'agit là d'une très mauvaise idée, collée ici avec l'aplomb d'un jeu essayant d'imposer son système alambiqué juste pour faire original. La conséquence de ce zapping inutile, c'est que le rythme du jeu en est cruellement saccadé.

Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Des niveaux, il n'y en a pas beaucoup non plus. Voilà 10 ans que la série existe et les univers tournent un peu en rond, comme si Square Enix se retenait en attendant un hypothétique Kingdom Hearts 3 qui n'en finit plus de ne plus venir. Pinocchio, Fantasia, Le bossu de Notre-Dame... on sent que l'éditeur racle les fonds de tiroirs ou se retient, et ce, malgré l'ajout des Trois Mousquetaires version Disney et de Tron Legacy dont le design futuriste colle assez bien aux designs signés Nomura. Le retour à Traverse Town (encore elle !) se fait accompagné des héros de The World Ends with You, un changement appréciable vu que ceux de Final Fantasy ont été usité jusqu'à la corde.

Gameplay #2 - Le début de l'épopée en vidéo maison



Mais que les fans se rassurent, le scénario typiquement "Nomurish" - comme on dit moqueusement sur les forums japonais - est de retour. Sora et Riku vont devoir passer un certain nombre d'épreuves en affrontant les Dream Eaters. L'Organisation XIII et son mythique "gang des mecs à capuches aux noms imprononçables" est de retour pour nous rappeler à quel point toute cette histoire sera fumeuse pour tous les néophytes. À un moment, au tout début, l'un d'eux retire sa capuche devant Sora qui ne le reconnait pas. Comme une mise en abîme du joueur qui essaierait de commencer sans regarder les nombreux flashbacks du jeu.

Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
La nouveauté, c'est que Kingdom Hearts a son propre système de Pokémon, que l'on pourra créer en mélangeant des items récupérés au cours de l'aventure. Le résultat, c'est des "Spirits", à savoir des toutous bleus avec des petites étoiles sur le corps, des papillons roses mignons, un chaton bondissant... des bestioles qui donnent l'impression d'avoir été créées par un générateur aléatoire de Pokémon. Nouveauté de Kingdom Hearts, ces animaux néo-kawaii réclameront cadeaux, nourritures et surtout des caresses à coup de stylet, histoire d'augmenter leur jauge de bonheur et donc d'efficacité.

À un détail près, toutes ces fonctionnalités très Nintendogs ne sont pas vraiment enrichissantes ni même très amusantes... de la chicorée de Nintendogs donc. Pire, ces "Pnj" ne seront pas vraiment d'un grand secours aux héros pour finir le jeu. Ils ne sont qu'un des multiples systèmes un peu inutiles d'une aventure qui aurait mérité d'être un peu simplifiée.

Bande-annonce #4 - Trailer E3 2012 (VOST - FR)



L'efficacité made in Square EnixRetour au sommaire
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
On pourrait croire que Dream Drop Distance n'est qu'erreurs et maladresses. Ce serait oublier à quel point Square Enix est le meilleur éditeur d'Action-RPG originaux au monde. Car même avec tous ses défauts, la mécanique de combat, mélange de technique et d'action bourrine répond parfaitement, malgré les quelques bugs de caméras et de polygones maladroits qu'un patch vient tout juste de supprimer (dans sa version japonaise).

Excepté son système de Drop qui casse le rythme de l'exploration, Dream Drop Distance est un exemple de difficulté calibrée et d'aventure captivante. Son principal paradoxe, c'est de ne plus être un jeu tout public alors que tout, des enjeux à l'habillage Disney, semble indiquer le contraire.

Difficile de faire mémorable quand un éditeur invente des systèmes idiots comme pour justifier une aventure de plus sur console portable. Créativité en roue libre, scénario caricatural, Kingdom Hearts n'a jamais été aussi proche de l'anecdotique qu'aujourd'hui, en proposant de caresser des bêbêtes tout droit sorties de Viva Piñata. Reste le pur plaisir d'une mécanique accrocheuse, un savoir-faire indéniable, continuellement confirmé depuis Final Fantasy Type 0 ou Birth by Sleep. Nintendo mis à part, Square Enix reste le meilleur éditeur d'Action-RPG du monde. À eux maintenant de les rendre mémorables à nouveau, autrement que par des héros qui s'endorment.

gif : petite Flèche orange
Test réalisé le 12 juin 2012 à partir d'une version import japonaise. La version française est identique au niveau contenu. A ceci près qu'elle dispose de textes (bien) sous-titrés en français, qui accompagnent les voix anglaises. A noter enfin que le jeu est compatible avec le Circle Pad Pro et est vendu avec quatre cartes de Réalité Augmentée.



Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Kingdom Hearts 3D Dream Drop Distance
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
mons avis j'ai jouer a ce jeu car je suis un grand fan de la serie kingdom hearts et perso je l'ai trouvé grandiose : 35 heures de jeu minimum en rushant , sora et riku jouables , nouveaux ennemis et allies , nouveaux mondes , free flow action .... de plus les graphisme sont excellent !
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
c'est un jeu pas mal !!!
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));