flechePublicité

Test Katamari Forever (PS3) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 18 Septembre 2009 , PS3

Les +

  • Concept ingénieux et addictif
  • Réalisation réussie
  • Design toujours aussi tape-à-l'œil
  • Bande son fabuleuse
  • Sensations énormes dans les derniers niveaux
  • Un concentré de bonne humeur

Les -

  • Toujours ces problèmes de caméra
  • Affichage parfois tardif
  • Aspect compil' qui peut déranger
  • Multijoueur anecdotique
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
9.9

(4 votes)
Publiée le 07/10/2009 à 20:10, par Maxence

Katamari Forever, le Test sous acide

Katamari est de retour ! Après nous avoir clairement déçu sur Xbox 360, le voilà qui débarque sur PS3 dans une version affichant fièrement ses 1080p qui relève enfin le niveau. Malgré une orientation ouvertement remake, Katamari Forever nous prouve qu'une recette si originale peut toujours fonctionner cinq ans après. Un pur concentré de bonne humeur !

Katamari, nouveauté pleure


Katamari Forever
Pour sa première incursion sur la console HD de Sony, Katamari se la joue plutôt safe. Si le scénario – complètement barré, une fois encore – est original, il vous mènera vers une trentaine de mondes déjà bien connus des amateurs de la série, que ce soit sur PS2, PSP ou Xbox 360. On retrouve donc les absurdes objectifs des précédents volets, avec ou sans temps limité : avoir le Katamari le plus cher possible, éclairer la zone en choppant des lucioles, redonner vie à un désert, obtenir la taille demandée au centimètre près... Les situations sont variées, mais le concept reste le même : attraper tout un tas d’objets pour devenir de plus en plus gros, et ainsi pouvoir attraper des éléments encore plus massifs. Logique.

Vidéo #12 - Un peu de sumo

Katamari Forever - Un peu de sumo


Katamari Forever
La maniabilité n’a évidemment pas vraiment évolué, si ce n’est par l’implémentation d’un appréciable saut utilisable avec le Sixaxis ou la gâchette de droite. On a l’habitude, il faudra impérativement privilégier cette seconde solution, la détection de mouvement étant trop contraignante pour être efficace. Le reste est très classique, la jouabilité aux deux sticks ayant prouvé sa valeur au fil du temps et des épisodes. Une fois encore, et malgré de récurrents problèmes de caméra dans les lieux exigus, on manipulera sa boule collante sans trop de problèmes. Rien à signaler de ce côté, donc.

« On se prendra inévitablement à fredonner les thèmes cultes de la série une fois la console éteinte »


Là où ce Katamari se différencie le plus de ses ancêtres est dans sa réalisation. Profitant allègrement d’une vraie HD, Katamari Forever affiche fièrement ses milliers d’éléments dans une résolution très poussée, offrant un rendu satisfaisant aux nombreuses couleurs criardes qui habillent ce microcosme. Mieux, l'utilisation du noir et blanc (voire de filtres graphiques à débloquer) apporte encore plus de crédit à un design toujours aussi extravagant, pour un plaisir visuel jamais vu dans la série. Si les insupportables ralentissements de la version Xbox 360 ont (presque…) disparu, on peut déplorer un affichage toujours un poil tardif qui perturbera surtout lors des derniers niveaux, lorsque l’échelle devient vraiment large.

Vidéo #13 - Que la nature soit !

Katamari Forever - Que la nature soit !


Heureusement, l’aspect sonore fait une nouvelle fois la grosse force de cet épisode. La J-Pop servie ici est tout à fait écoutable par le plus grand nombre, et les bruitages hautement barrés donnent, contre tout attente, une certaine crédibilité au bordel ambiant. On se prendra inévitablement à fredonner les thèmes cultes de la série une fois la console éteinte, jusqu’à rendre fous familles ou amis qui auraient le malheur de nous croiser après une session de jeu.

Katamari Forever
Katamari Forever
Katamari Forever
Les objectifs sont variés, le fun toujours très présent


La vraie question concernant ce Katamari Forever est en fait la suivante : a qui s’adresse-t-il vraiment ? Vendu entre 40 et 50 euros, cet épisode ne déborde pas non plus de contenu pour justifier pleinement son achat immédiat. Après avoir bouclé le solo en 5-6h, il ne vous restera que le ranking mondial et quelques parties d’un multijoueur sympa mais pas inoubliable, en coop ou en versus, pour revenir tâter de la bête. A moins que les sensations ultra-grisantes des derniers niveaux, à échelle galactique, ne vous poussent à poursuivre encore et encore votre aventure hypnotique dans le monde des têtes de marteau. C'est tout ce que l'on vous souhaite.

Conclusion


Beau, coloré, jouissif et particulièrement bien servi niveau sonore, Katamari Forever ravira les joueurs en quête de bonne humeur sur PS3. Malgré des niveaux déjà connus des fans et quelques défauts toujours pas réglés (affichage tardif, caméra), on prend toujours autant de plaisir à ramasser tout ce qui traîne dans cet univers 100% loufoque. Si vous avez ratés quelques épisodes, que vous adhérez au concept et (surtout) que la J-Pop ne vous fait pas peur, foncez sans hésiter. Sinon, attendez une baisse de prix ou faites l’impasse. Katamari n’est de toute façon pas à mettre entre toutes les mains.




Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Katamari Forever sur PlayStation 3

Katamari Forever
Katamari Forever
Katamari Forever
Katamari Forever
Katamari Forever
Katamari Forever
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : littlebiglulu
Très bon
7??? n'importe quooii Taisez vous la rédac ! Ce jeu est génial, certe il a quelques bugs mais il est trop cool, super beau en plus, marrant et tout... Enfin bon 7 c'est peu quand même Edité le 10/03/2011 à 06:58
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->