flechePublicité

Test Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness (Nintendo DS) : 5/10 sur JeuxVideo.fr Nintendo DS

Sortie le 17 Novembre 2011 sur Nintendo DS

Les +

  • Difficulté progressive pour les Match 3
  • Images d'objets cachés bien remplies
  • Musiques de fond qui passent bien
  • Un mode Relax pour refaire les niveaux
  • Environnements honnêtes

Les -

  • Des objets pas toujours connus par les plus jeunes
  • Cadavres présents dans les premiers lieux
  • Mauvais choix de police
  • Histoire dont on perd le fil
  • Assez répétitif
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
4.4

(11 votes)
Donner votre avis
Publiée le 03/01/2012 à 13:01, par Camille

Partager ce test

Test de Jewel Link Mysteries Mountains Of Madness : Les bijoux de la catastrophe ?

Gemmes à assembler, puzzles, objets cachés... Jewel Link Mysteries Mountains Of Madness propose le tout-en-un !

Disponible exclusivement sur Nintendo DS, Jewel Link Mysteries Mountains Of Madness nous propose de trouver des objets cachés, résoudre des puzzles, mais aussi d'assembler des joyaux colorés en reprenant le principe du célèbre Bejeweled. Verdict ?

Mademoiselle Rose avec le pic à glace dans la tente !Retour au sommaire
Fiche jeux : Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
L'histoire commence en Antarctique lorsqu’une équipe de scientifiques fait part d'un rapport concernant une trouvaille surprenante en lien avec le Nécronomicon, le célèbre livre maudit. Le rapport radio est interrompu par une tempête de neige, ce qui pousse notre héros accompagné par Lynn Morgan, une exploratrice, à rejoindre les scientifiques. À leur arrivée, une surprise de taille les attend : ils découvrent les cadavres de l'équipe. Un seul membre manque à l'appel. Nos deux héros décident alors de partir à sa recherche...

Plus travaillée au début du jeu, la progression du récit se perd au fil des activités proposées. Dommage, car l'intrigue, bien qu'un peu sombre pour les plus jeunes, avait de quoi intéresser. Le titre est d'ailleurs traduit en français même si on remarque des petites fautes, notamment en ce qui concerne les espaces entre les mots (« si vousvoyez ce que jeveux dire »...). La police utilisée n'est également pas des plus pertinentes puisqu'on a souvent du mal à différencier les « o » des « a ». Au niveau de l'ambiance sonore, les musiques, bien que peu nombreuses, restent agréables à l'oreille et accompagnent bien en fond sans pour autant gêner la concentration.

Bande-annonce #1



Caché, oh oh caché... !Retour au sommaire
Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Jewel Link Mysteries Mountains Of Madness a une progression très linéaire. En outre, on commence par trouver une vingtaine d'objets cachés à la suite. Les premières cartes sont d'ailleurs souvent en compagnie des cadavres de scientifiques (pas top pour les plus jeunes...). L'incrustation des objets à trouver dans le décor est pertinente même si certains ne sont pas toujours évidents à identifier, à cause de leur visuel un peu trop vague ou encore parce qu'on a du mal à se représenter l'objet en question (stéatite, arche symbolique, niveau à eau....). En cas de blocage, on peut utiliser l'aide (en appuyant sur le bouton X) qui, une fois par niveau, nous dévoile l'emplacement d'un des objets non trouvés. Autant essayer, si possible, de se réserver cet atout pour la fin.

Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Une fois tous les objets découverts, on arrive dans un lieu où il va falloir cliquer sur des éléments du décor mis en avant par des petites étoiles blanches assez discrètes (et encore plus dans un paysage de neige). Certains éléments demanderont d'utiliser les objets qui se trouvent dans la sacoche du héros (utiliser une torche pour éclairer une caverne, couper un cordage avec une paire de ciseaux, se servir d'un trombone afin de faire céder le verrou d'une malle, etc.). Rien de très difficile puisque cette dernière contient uniquement ce dont on a besoin pour passer le tableau. Environ 5 interactions avec le décor sont à réaliser dans ces niveaux appelés « Combinaisons ». Ils restent à la portée de n'importe qui puisqu'un sens d'observation (et un peu de logique) est demandé.

Des bijoux, des bijoux, des milliers de bijoux, et encore des bijoux !Retour au sommaire
Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Vient ensuite une phase avec un plateau de joyaux de différentes couleurs (aussi appelé Match 3). Les groupes s'assemblent et disparaissent lorsqu'au minimum trois symboles identiques se touchent. Les cases vidées se remplissent alors avec de nouveaux bijoux. Le principe du jeu est particulièrement bien connu (Bejeweled notamment), cependant le titre se permet tout de même de pimenter le principe en rajoutant quelques petites restrictions pour passer cette épreuve.

Tout d'abord, certaines cases seront colorées. Il va falloir assembler des gemmes sur lesdites cases afin de faire disparaître leur couleur pour pouvoir prétendre au niveau suivant. Des cases gelées viennent également nous gêner. Ces dernières sont impossibles à déplacer et la glace se brise que si le joyau est assemblé avec d'autres de la même couleur. À cela s'ajoutent une limite de temps et des jauges bleues, rouges et violettes marquées à un certain niveau, qu'il va falloir remplir en se débarrassant de gemmes de la même couleur.

Rythme et durée du jeuRetour au sommaire
Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Des puzzles sont parfois à résoudre entre les niveaux de Combinaisons et le plateau de joyaux. Les pièces de ces derniers représentent des fragments d'une page du Necronomicon. Une fois la page remise en forme, un bonus est gagné et peut être utilisé dans les sessions de plateau de joyaux (briser une case de glace, avoir du temps en plus, nouveau tirage des pierres précieuses) afin de simplifier un peu ce mode, qui demande parfois pas mal de chance.

Au niveau de la durée de vie, le constat est plutôt positif : le jeu est assez long, même si on revient souvent sur les mêmes lieux en ce qui concerne les objets cachés. Il faut avouer que certaines images en contiennent plus de 50 ! Avec ça, il y a de quoi s'occuper. Et pour ceux qui veulent essayer de tout trouver plus tard, un mode Relax permet de refaire les niveaux d'objets cachés ainsi que ceux de Match 3, s'ils ont été auparavant débloqués en mode Aventure. Enfin, des trophées sont également à gagner « pour la frime », même si la plupart d'entre eux se débloquent d'eux-mêmes si on se contente de progresser dans la campagne principale. De plus, le jeu comporte deux emplacements pour la sauvegarde permettant ainsi de ne pas avoir à effacer la partie précédente si on souhaite commencer une nouvelle partie.

Jewel Link Mysteries Mountains Of Madness peut être un bon compromis pour ceux qui souhaitent un jeu avec des phases de puzzle, d'assemblage de gemmes et d'objets cachés. On regrette cependant que l'histoire ne soit pas plus claire et que les décors pour les objets cachés ne se renouvèlent pas assez. On peut également pointer du doigt quelques petites maladresses qui font que le jeu pourra ne pas plaire aux plus jeunes (présence des cadavres dans les décors des objets à trouver, noms d'objet pas toujours parlant). Dommage... car avec une difficulté progressive au niveau des assemblages de gemmes, des environnements assez jolis et une assez bonne musique de fond, le jeu aurait pu être une bonne surprise.

Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Jewel Link Mysteries : Moutains Of Madness
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité