flechePublicité

Test Invizimals (PSP) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 13 Novembre 2009 , PSP
Publiée le 10/12/2009 à 00:12, par Majam

Test de InVizimals

Voici un nouveau jeu reposant sur le principe de la réalité augmentée : InviZimals sur PSP. Comme pour Eyepet, des personnages virtuels font leur apparition dans notre univers bien réel avec lesquels on interagit. Développé par Novarama et édité par Sony, InviZimals va plus loin puisque les créatures peuvent surgir de partout grâce à cette technologie adaptée à une console portable, et rendue possible par la Go !Cam, la caméra de Sony.

Les nouveaux acariensRetour au sommaire
nouveaux-acariens
image 1
Que veut dire le mot inviZimals ? Ce mot valise d’origine anglaise est composé de « Invisible » et « Animals ». Le jeu met en scène des animaux invisibles pour tout le monde. Mais vous, vous n’êtes pas tout le monde, vous êtes une personne à part, qui a la faculté de voir les invizimals, et de sentir leur présence grâce à quelques appareils. Un jeune homme, Keni vous explique que vous avez une aura suffisamment développée pour capturer les invizimals, une espèce découverte très récemment. Qu’est-ce qu’un invizimal exactement ? Un invizimal est une petite créature rappelant certains animaux réels de par ses caractéristiques, mais en plus fun et en plus évoluée puisqu’elle possède des pouvoirs. Ainsi, le Furmin par exemple, ressemble beaucoup à un rat. Aussi malin et fourbe, il diffère au niveau de la couleur (le violet) et peut envoyer un gaz mortel pour les autres invizimals avec ses pets.


Comme nous l’avons déjà dit, les invizimals demeurent invisibles pour le commun des mortels, mais ils existent, et vivent tout autour de nous, dans l’atmosphère. Pour pouvoir les voir, il faut être muni d’une PSP surmontée de la Go ! Cam, d’un piège, et d’une aura exceptionnelle bien sûr. Le piège (un carré blanc et noir en carton) va vous permettre de rendre l’invizimal visible, et surtout, de le capturer. Votre principale mission consiste à partir à la chasse de ces animaux, et à faire des duels dans des clubs de combats en arène. Toute la partie narrative et explicative sera effectuée par des personnages qui communiquent avec vous en « visioconférence » aux quatre coins du monde. Les dialogues, se voulant humoristiques, tombent malheureusement très vite à plat tant ils sont ridicules et affreusement doublés.

N/A
image 1
La recherche et surtout la phase de capture des animaux se révèlent être l’atout majeur du titre de Novarama, puisque la technologie, épatante, fonctionne à merveille. Avec la PSP vous allez explorer les alentours de votre bureau, chambre ou salon. Plus vous vous rapprochez d’un invizimal planquée dans le décor, plus votre PSP réagit jusqu’à être tout près de l’un d’eux (un peu comme les détecteurs de métaux) ; là vous placez le piège qui fera apparaître l’invizimal dans votre environnement. Ils peuvent se trouver aussi bien sur votre plafond jaune, que sur votre table verte ou sur votre couvre-lit violet. Vous l’aurez compris, ces petites bêtes aiment la couleur, donc rapprochez vous d’objets ou de surfaces colorées. Le piège quant à lui, va servir à les rendre visibles et à les bloquer temporairement. Et voilà, vous avez capturé la bête, un être rigolo et hors du commun. La créature fait alors irruption dans notre univers familier. La technologie, gros atout du jeu, vaut le détour car le détail des graphismes et les mouvements des petites bêtes s’intègrent très bien avec l’environnement réel.


Une fois la bestiole attrapée, il faut maintenant passer à la phase d’apprivoisement de l’invizimal. Tous les moyens sont bons pour convaincre, ou plutôt persuader la créature de se soumettre à votre toute-puissance. Il s’agit-là d’une étape au gameplay très ludique et inventive. Selon l’invizimal que vous avez en face de vous, vous aurez des actions à accomplir, sous forme de mini-jeu. Par exemple, vous devrez taper sur le piège comme sur un insecte qu’on écrase, lui tirer dessus avec la touche X (en face d’une créature hargneuse, il faut parfois user de violence), éviter leurs attaques quand ils se rebellent en penchant la PSP, « gratter la queue » d’un invizimal qui a des démangeaisons etc Avec le Furmin par exemple, pour le capturer, il a fallu utiliser du gruyère (virtuel) pour l’appâter, l’attraper par la queue puis le lâcher dans une sorte d’enclos qui est apparu autour du piège.

Attrapez les tous !Retour au sommaire
attrapez-tous
image 1
Le but principal consiste à collectionner le plus grand nombre d’invizimals et à leur faire faire des combats dans des clubs, afin qu’ils progressent et qu’ils augmentent de niveau. Un peu comme dans les jeux de rôles, les petites créatures possèdent des points de compétences particulières qu’il faudra booster : vie, endurance, récupération, armure…. Très tôt vous avez un invizimal fétiche, que vous utiliserez pour tous les combats. Mais les combats ne se déroulent pas au tour par tour comme pour les jeux de rôle. Les invizimals disposent d’une jauge d’endurance, qui faiblit au fur et à mesure des attaques et des défenses. Lorsque celle-ci est vide, il ne reste plus qu’à attendre qu’elle se remplisse pour pouvoir attaquer à nouveau, ce qui se révèle particulièrement contraignant. Idem pour votre adversaire : le meilleur moyen de battre certains invizimals, c’est de les forcer à se défendre et à utiliser toute leur endurance.


Les combats diffèrent selon la créature que vous affrontez. Certains invizimals sont spécialisés dans le feu, d’autres dans la glace, d’autres dans les poisons… Par exemple, si l’on affronte un invizimal possédant des caractéristiques de feu, les attaques enflammées ne lui occasionneront aucun dégât, et il faudra privilégier d’autres types d’attaques. Il faut donc prendre en compte toutes ces caractéristiques, placer judicieusement un invizimal plutôt qu’un autre, et miser soit sur l’attaque, soit sur la défense. Les invizimals disposent également d’attaques spéciales disponibles dans les boutiques, mais qui peuvent aussi apparaître ponctuellement, lors d’un combat. Celles-ci sont redoutables car imparables. Au niveau du gameplay, elles diffèrent légèrement : par exemple, pour provoquer l’attaque spéciale « tremblement de terre », il faut secouer énergiquement sa PSP. Au final, il n’y a pas tellement d’innovation et d’interaction avec le monde réel lors des phases de combats. On se retrouve face à des duels tout ce qu’il y a de plus banals, sauf qu’au lieu de se dérouler dans un monde fictif, ils se situent dans votre environnement. Les combats peuvent se passer n’importe où, mais la présence du piège est indispensable. C’est le point de référence des invizimals, ils sont collés à lui, et si vous vous éloignez malencontreusement avec la PSP, le combat se passera sans vous.



N/A
image 1
Le réel intérêt du jeu réside donc dans la collection d’animaux, qu’on peut soit chercher, soit échanger avec ses amis ou gagner à l’issue de duels. C’est là qu’intervient le mode multi-joueurs. Ce jeu trouve un intérêt sur le long terme grâce à ce mode, car de nombreuses possibilités sont offertes aux joueurs. Il est possible d’échanger ses créatures, ses vecteurs (attaques spéciales, potions de vie et d’endurance) ou ses étincelles (boules d’énergie faisant office d’argent). Mais surtout, il est possible d’organiser des combats d’invizimals. Pour affronter un ami ou un joueur en ligne, il faut connecter sa PSP via le mode Ad hoc. A l’issue du duel, le vainqueur remporte des invizimals rares. Il s’agit là d’une bonne alternative pour ceux qui sont vite lassés de la phase d’exploration et de recherche de créatures.

Les invizimals, ces petits animaux rigolos font irruption dans notre monde grâce à la caméra de la PSP, tout simplement bluffante, permettant de les percevoir. Le principe de la réalité augmentée fonctionne à merveille : on apprécie le détail des graphismes de la bête, la diversité des créatures, et l’originalité de la phase de capture. Dommage que la phase de combat n’apporte pas de grande nouveauté, mis à part qu’ils se déroulent sur notre table.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Invizimals

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ument.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));