flechePublicité

Test Hotline Miami (PS3, Playstation Vita, PS4) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Juin 2013 , PS3 , Playstation Vita , PS4

Les +

  • BO électro fabuleuse
  • Retry instantané
  • Feu d’artifice de violence
  • Tension permanente assurée
  • Jouissif, mais pas stupide
  • Hautement rejouable
  • En français (PS3/Vita)

Les -

  • Difficile à manier
  • Bugs de collision
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
6.7

(20 votes)
Publiée le 03/07/2013 à 11:07, par Maxence

Test de Hotline Miami sur PS3 et PS Vita

Après avoir salement rousté les joueurs PC, Hotline Miami revient sur Playstation pour mettre des giffles. Gagné !

L’une des sensations de la scène indépendante 2012 se paie une seconde jeunesse sur machines Playstation. Hotline Miami est effectivement disponible – et en cross-buy – sur PS3 et Vita, s’ouvrant à un nouveau public qui aurait tort de ne pas découvrir cette pépite ludique dont on vantait largement les mérites lors de sa sortie sur PC.

Ce qui compte, c'est pas la chute...Retour au sommaire
Hotline Miami
Abstraction Games, qui s’occupe du portage, n’a pas tellement chaumé puisque le jeu se paie une traduction française qui, si elle amoindrit un peu l’ambiance si particulière du titre de Dennaton Games, ouvre une fenêtre sur la narration nébuleuse (mais passionnante) de ce Hotline Miami. Moto est traduit par « Vélo », mais qu’importe, le job est globalement plutôt bien fait, d'autant que les bugs et plantages (hormis les problèmes de collision) ont tous été corrigés dans cette version. On peut également compter sur un masque supplémentaire, plus esthétique que pratique. L'intention est louable.

Hotline Miami
Sur PS Vita, le format du jeu est modifié pour aider à la lisibilité : l’écran tout en largeur de la portable oblige la caméra à reculer un peu, le joueur pouvant également observer les alentours à l’aide du tactile. Le doigt sert également à locker un ennemi : cette version compense son gameplay peu aisé aux sticks par ces deux petites options qui ne servent à rien au milieu d’un combo, mais s’avèrent bien pratique en début d’assaut, pour bien préparer son run. Comme sur PC, la prise en main n’est pas immédiate et le joueur un peu crispé par l'action frénétique finira irrémédiablement par avoir mal aux mains après quelques dizaines de minutes.

Gameplay Playstation 3



Hotline Miami
Sur Playstation 3, l’affichage et le gameplay se veulent semblables à la version d’origine, même si on a l'impression que le jeu a gagné en rapidité. Plus dynamiques que sur Vita, les sticks du DualShock 4 offrent une prise en main largement au niveau du couple clavier/souris pour peu que l’on se fasse un peu violence au départ. On retrouve telles quelles les sensations si caractéristiques du jeu de Dennaton, en plus de sa bande-son parfaite et de son gore pixelisé toujours aussi savoureux. Payer une seule fois pour avoir le jeu sur les deux supports est également une bonne nouvelle pour les possesseurs de Vita, qui n’auront pas à choisir entre le canapé et le métro pour tabasser des quidams à la batte (le partage de sauvegarde fonctionne bien si on force un peu). Un portage tout ce qu'il y a de plus correct donc.

Excellent sur PC, Hotline Miami ne l’est pas moins sur les machines Playstation. On apprécie les efforts réalisés sur la maniabilité de la version portable et le rythme un peu plus élevé de la version PS3, tout comme l'interaction entre les deux versions pour un prix tout ce qu'il y a de plus honnête. En attendant Hotline Miami 2 : Wrong Number, difficile de résister à l'appel de ce premier volet, qu'on l'ait déjà bouclé sur PC ou non. Voici un atout de poids pour le dématérialisé des machines Sony, qui a largement sa place entre Guacamelee! et Journey.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Hotline Miami

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));