flechePublicité

Test Hatsune Miku : Project DIVA f (Playstation Vita) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Mars 2014 , Playstation Vita

Les +

  • Addictif au possible
  • Joliment réalisé
  • Musiques variées et vivifiantes
  • Du challenge pour tous
  • Riche en contenu
  • Scratcher au tactile

Les -

  • Quelques soucis de lisibilité
  • Chargements un peu trop longs et fréquents
  • Tout en anglais
  • 6 pistes de la version PS3 en DLC
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.5

(15 votes)
Publiée le 19/03/2014 à 18:03, par Damien

Test de Hatsune Miku Project Diva f : la Diva Vita è bella

Sega nous offre un jeu de rythme très typé et addictif, qui plaira sans mal aux amateurs de J-Pop.


Hatsune Miku : Project DIVA f
Elle pèse 42 kg, mesure 1,58 m et est âgée de 16 ans depuis sa naissance en août 2007. C'est une chanteuse adulée au Japon qui s'offre des concerts, et même des tournées, en Asie comme dans certaines contrées occidentales... Il s'agit de Hatsune Miku, une interprète virtuelle, imaginée par le mangaka KEI et dont la voix sort du logiciel de synthèse vocale Vocaloid 2. Alors qu'elle a donné vie à plusieurs jeux sur l'archipel nippon, il a fallu attendre septembre 2013 pour qu'elle débarque sur nos PS3 européennes, avec Project Diva F. C'est cet opus qui vient d'être porté sur PS Vita, avec quelques aménagements.

Calquées sur celles de la version PS3, les bases de ce Hatsune Miku Project Diva f ne sont pas forcément bien différentes de celles d'autres jeux de rythme : on doit appuyer au bon moment sur une succession de touches qui correspondent à des symboles visibles à l'écran, eux-mêmes liés à la mélodie. Il faut donc user de ses yeux et de ses oreilles pour trouver le bon timing et espérer finir l'intégralité d'un morceau sans fausse note... Le tout, en profitant autant que possible du clip vidéo qui passe en arrière-plan.

Hatsune Miku : Project DIVA F
L'une des principales caractéristiques du jeu de Sega par rapport à ses concurrents, c'est que les notes proviennent de n'importe quel coin de l'écran et ne suivent pas un seul et unique chemin comme dans Guitar Hero, Rock Band et compagnie. De plus, ce Project Diva f nous propose deux fins possible pour chaque mélodie, lesquelles se débloquent en fonction de nos actes. On trouve également des « zones techniques » propres à chaque piste (où l'on pourra booster son score en jouant sans faute) et des moments où il faudra combiner les touches de direction et boutons (ex : gauche et carré).

Le but est au final de débloquer tous les morceaux inclus en faisant un maximum de points possibles, de tester son habileté en montant la difficulté (qui nous impose de réaliser des combinaisons d'actions de plus en plus complexes) et de gagner quelques deniers pour s'offrir de nouveaux interprètes, costumes ou accessoires. Et, mine de rien, force est de constater que la recette fonctionne ; le jeu s'étant avéré très rapidement addictif.

Sortie du jeu sur PS Vita


Alors, oui, bien sûr, il ne faut pas craindre ni les morceaux de J-Pop acidulée ni les clips pour le moins atypiques du titre ; mais si l'on aime les jeux musicaux et que l'on est un minimum ouvert, ce Hatsune Miku nous offre un concentré de fun et de bonne humeur très appréciable. De surcroît, il se prête complètement à un usage nomade et nous permettra de démarrer une journée avec davantage de "peps" que William Leymergie.

Hatsune Miku : Project DIVA f
Plus sérieusement, cette version portable nous paraît un brin plus cohérente que son homologue PS3 au niveau de la maniabilité puisque cette dernière nous permet de "scratcher" via l'écran tactile, ce qui est nettement plus intuitif qu'aux sticks analogiques. Et si la définition de l'image est évidemment moins élevée que sur PS3, la version Vita est quasiment inattaquable d'un point de vue technique. L'écran OLED fait des merveilles avec des graphismes très agréables, des couleurs éclatantes et une bonne fluidité d'animation. On regrettera par contre des temps de chargement, un peu trop fréquents et longs, qui hachent sensiblement l'avancée... Mais rien de rédhibitoire non plus, d'autant que l'on peut recommencer instantanément une chanson, en contrepartie.

Les musiques sont quant à elles pêchues, vivifiantes et d'une grande variété. De plus, le rendu sonore global demeure très plaisant à l'oreille - du moment que l'on aime la J-Pop encore une fois - notamment lorsque l'on utilise des écouteurs. Et même s'il manque 6 pistes de la mouture PS3 (disponible en DLC à 7,99 €, merci Sega !), le jeu Vita se montre suffisamment riche pour nous convaincre. Outre les 32 mélodies (et autant de clips dédiés) bien différentes, Hatsune Miku Project Diva f nous propose de nombreuses options de personnalisation (costumes, interprètes...) ainsi que quelques à-côtés appréciables.

You don't stop the musicRetour au sommaire
Hatsune Miku : Project DIVA f
Citons l'éditeur de clips, assez poussé, complexe et chronophage, qui permet de réaliser (via une timeline) ses propres défis en choisissant les poses, angles de vue, effets, décors et touches à appuyer. Mieux, on peut même y importer les MP3 stockés sur notre carte mémoire ! Mais n'oublions pas aussi la possibilité de partager ses créations en ligne ou en local, le mode où il faudra bichonner sa Diva en lui offrant moult cadeaux et en décorant sa chambre ou encore la rubrique Réalité Augmentée - franchement gadget - pour intégrer notre chanteuse dans notre quotidien... Tout cela gonfle significativement la durée de vie du titre, très satisfaisante pour le coup.

De plus, le jeu se veut plutôt accessible d'emblée, mais récompense rapidement la prise de risque ainsi que la montée en difficulté (progressive par ailleurs). Ce qui fait que l'on y revient vraiment avec plaisir afin de s'améliorer... quel que soit son niveau de départ. On pourra par exemple débloquer toutes les pistes du titre en « Easy » - le jeu est intégralement en anglais - histoire de se mettre en confiance puis passer en Normal, Hard ou Extreme pour avoir davantage de sueurs froides. À noter également la présence d'objets de bonus et malus qui pourront, si besoin, nous aider à finir un morceau délicat (tout en bridant notre score) ou nous compliquer la tâche pour atteindre le meilleur résultat. Difficile de faire mieux en matière de gestion de la difficulté et de la progression, chapeau mademoiselle !

Dépaysant, riche et addictif, Hatsune Miku Project Diva f est au final un excellent jeu de rythme sur PS Vita, idéal pour les petits moments de libre. Malgré un léger manque de contenu par rapport à la version PS3 et quelques soucis de lisibilité, il ravira les amateurs du genre avec un contenu aussi riche que plaisant.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Hatsune Miku : Project DIVA f

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
-- widget.js init -->