flechePublicité

Test Harvest Moon : Ile sereine (Nintendo DS) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Décembre 2008 , Nintendo DS
Publiée le 31/12/2008 à 00:12, par Fei

Test de Harvest Moon : Ile Sereine

Le premier épisode de la série Harvest Moon à sortir sur DS fût une déception. Essentiellement parce qu’il ne tenait pas compte des fonctions tactiles de la portable de Nintendo et ne proposait rien de neuf par rapport au jeu original sorti sur GameCube. Cette fois-ci, avec Harvest Moon DS : Ile Sereine, Natsume a-t-il su se renouveler et mettre en avant les fonctions de la console au double écran ?

Le travail, c’est la santé ! Rien faire, c'est la conserver.Retour au sommaire
travail-c-est-sante-rien-faire-c-est-conserver
Le plan sur l'écran supérieur indique les zones où se trouvent tous les personnages de l'île
A la manière du dernier Animal Crossing sorti sur Wii, Harvest Moon DS ne révolutionnera certainement pas la série. Soyons clairs dès le départ. Si vous n’aimez pas la simulation de vie agricole de Natsume, ce n’est pas cet épisode qui vous fera changer d’avis. A l’inverse, si vous avez la main verte et que la série vous a toujours fait de l’œil, Harvest Moon DS : Ile Sereine devrait faire votre bonheur. Une phrase mise au conditionnel car les nouveautés de ce nouvel opus sont si maigres que l’achat du jeu se réserve aux fans inconditionnels, et encore. Pour ce deuxième épisode DS, les développeurs ont cette fois-ci pris en compte les fonctions tactiles de la console et le double écran trouve également une meilleure utilité. Hélas, le contrôle au stylet ne se fait pas sans heurts. Bien au contraire. La faute à une interface lourde qui rend le maniement des objets pénibles et vos agissements très contraignants. Labourer le sol, semer des graines et arroser ses plantations, des actions simples qui deviennent pourtant un véritable calvaire.


Si votre personnage (garçon ou fille, au choix) est au départ un naufragé échoué sur une île, le déroulement de l’aventure s’avère finalement identique aux précédents épisodes. A savoir, développer une ferme en commençant par vendre des légumes pour ensuite s’acheter du bétail et s’étendre de plus en plus. La dimension sociale (l’un des points les plus remarquables de la série) est toujours présente et il sera même possible de se marier avec la voisine. On reste ainsi admiratif de la vie qui se dégage de cette série où chaque personnage vaque à ses occupations. Et comme toujours dans Harvest Moon, il en ressort une étrange mélancolie à voir ces personnages répéter sans cesse les mêmes actions, dans une « vie » réglée comme du papier à musique, qui nous renvoie finalement à notre propre existence. Le titre n’est pas seulement troublant de ce point de vue, il est aussi immersif tant on finit par s’attacher à tous les concitoyens qui peuplent l’île.


Harvest Moon DS : Ile Sereine a un autre gros défaut qui concerne justement son cycle journalier : celui-ci est trop court. De plus, votre personnage est soumis à deux jauges (vitalité et estomac) qui restreignent donc les efforts qu’il peut produire. Concrètement, au bout d’une dizaine de terres bêchées, votre avatar commence déjà à montrer des signes de fatigue. Dans ces conditions, il faut soit se reposer, soit le nourrir, soit lui donner des plantes médicinales. Un système frustrant et beaucoup trop répétitif qui vient s’ajouter à la rapidité du temps écoulé. Si la série a toujours fonctionné selon un cycle routinier, il est ici abusivement et maladroitement accentué. Ajoutons à cela que la progression du jeu est si lente qu’on a réellement l’impression de faire la même chose jour après jour. Pour le reste, le RPG agricole de Natsume se contente d’appliquer avec soin, mais sans innover, une mécanique désormais bien connue. Si elle ne s’épuise pas totalement, tant elle est riche, elle n’a plus la même fraîcheur et donne vraiment le sentiment de déjà-vu.

Plus les épisodes passent, plus la série décline. Avec Harvest Moon DS : Ile Sereine, les développeurs sont en totale roue libre et ne proposent que de minimes nouveautés par rapport au concept d’origine. Il faut ajouter ici une jouabilité au stylet exécrable qui rend l’expérience de jeu pénible. Il est grand temps que Natsume revoit sa copie qui commence sérieusement à jaunir.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Yukii-chan
Très bon
Super bien malgré que l'on doit dirigé avek l'écran tactil
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Harvest Moon : Ile sereine

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
kie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));