flechePublicité

Test Guitar Hero : On Tour (Nintendo DS) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 18 Juillet 2008 , Nintendo DS

Les +

  • Un portage osé et plutôt réussi
  • Bonne finition de l'ensemble et principe ingénieux
  • Visuellement agréable
  • Un Guitar Hero... dans la poche et à prix raisonnable
  • La sensation de vraiment gratter avec le médiator/stylet

Les -

  • Note bleue pas forcément évidente à atteindre
  • Écouteurs conseillés
  • Pression assez importante sur le poignet, surtout sur DS tout court
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.8

(13 votes)
Publiée le 30/07/2008 à 11:07, par Damien

Guitar Hero : On Tour sur DS, un pari fou mais tenu ?

Fiche jeux : Guitar Hero : On Tour
Lorsque ce que l'on appelle aujourd'hui le phénomène Guitar Hero avait décidé de débarquer dans nos boutiques, rien n'était pour autant gagné d'avance. Un prix de vente assez élevé (malheureusement bien dépassé de nos jours en comparaison au coût de Rock Band), un concept qui devait faire ses preuves auprès du public, une playlist pas européenne pour un sou qui de surcroît n'était pas forcément réalisée par les vrais interprètes,... bref, cela représentait un pari assez osé.

Mais force est de constater que seulement deux ans après la sortie du premier volet et cinq opus plus tard (déjà !), le concept est un succès auprès de tous les types de joueurs sur consoles de salon et PC. Le concept semblait tout à fait improbable sur les supports portables. Quelle ne fut pas notre surprise que de voir annoncé Guitar Hero sur DS, sous le doux nom de Guitar Hero : On Tour. Un pari assurément aussi osé (lui aussi) que risqué. Qu'en est-il au final ? L'achat se justifie-t-il pour un amateur de la série ou un novice ? Les réponses, tout de suite.


Ma DS est une guitare


Guitar Hero : On Tour
Pour réussir ce tour de force, il y a tout d'abord un accessoire dénommé Guitar Grip. Cet ustensile se fixe par le biais du port GBA. Peu importe que l'on ait une DS « classique » ou Lite, la compatibilité est totale. L'outil étant vraisemblablement prévu par défaut pour DS Lite, il faudra user d'un petit tournevis pour changer d'adaptateur. Une installation/insertion de l'accessoire en somme pas forcément ni très compliquée ni très longue, qui est de plus bien explicitée par la notice dédiée. Mais ce Guitar Grip n'a pas encore livré tous ses secrets. Il peut en effet nous permettre de remplacer les cinq frettes de la guitare Guitar Hero par quatre boutons colorés sur la tranche de l'accessoire. Celles des couleurs vert, rouge, jaune et bleu sont bien là, contrairement à la touche orange (utile pour les amateurs de niveaux de difficulté élevés dans les précédents opus). Le niveau des enchaînements peut donc paraître plus aisé aux joueurs les plus expérimentés. Cela dit, la relative difficulté pour accéder à la touche bleue (surtout pour les petites mains) rajoute un petit challenge supplémentaire. Restons encore sur le fameux Guitar Grip, en évoquant la possibilité de le personnaliser à sa guise via des « skins ». La vidéo de présentation commentée qui suit revient sur l'utilisation de l'accessoire et vous montre l'interface du titre de Vicarious Visions.

Vidéo #2 - Présentation exclusive

Guitar Hero : On Tour : Vidéo #2 - Présentation exclusive


Y'a du riff ici, dans l'air

Comme l'énonce cette vidéo, nos premières impressions ont été plutôt bonnes et surprenantes. L'accessoire est d'une finition impeccable, gère les droitiers et les gauchers ; l'idée et la conception sont particulièrement ingénieuses ... jusqu'au rangement du stylet/médiator directement dans le Guitar Grip ! La transition est toute trouvée : parlons désormais de ce médiator « made for DS ». En effet, s'il y a bien un mouvement qui représente assurément l'art d'un guitariste, c'est bien celui de gratter les cordes en usant de son médiator. C'est enfin possible, grâce à l'écran tactile de la portable de Nintendo (le médiator ayant une extrémité proche du stylet). Cet outil ne s'arrête cependant pas là car il nous permet de manière en plus (de manière globalement plutôt efficace) d'user du vibrato, de lancer des effets pendant les duels ou d'enclencher la jauge de Star Power (en pointant sur la jauge dédiée). Mais le plus pratique sera d'utiliser le microphone intégré de la DS pour déclencher le Star Power. Un petit cri, un hurlement ou un petit souffle peuvent être envisagés en fonction de nos envies et du bruit alentour (la sensibilité du micro étant configurable dans les options).

Au global, le principe reste le même que les précédents opus : en réussissant à jouer des notes spéciales (« étoilées »), on fait monter la jauge au niveau souhaité ; sachant que l'utilisation du Star Power est synonyme de multiplication des points pendant une certaine période (durée dépendant du remplissage de la jauge). Le but étant au final de faire un maximum de points pour engranger moult dollars, afin notamment de pouvoir s'offrir de nouvelles guitares ou des costumes supplémentaires. Les modes sont donc, eux aussi, bien similaires avec principalement un mode solo composé d'une « Carrière » (suivre la montée en puissance d'un guitariste), du « Choc des Guitares » (combat contre un autre guitariste, géré par la console, en usant de malus/bonus), de la « Partie Rapide » (qui porte bien son nom) sans oublier la « Répétition » et le « Didacticiel ». Ces deux dernières rubriques sont une nouvelle fois à conseiller aux nouveaux arrivants : le didacticiel (toujours aussi efficace) nous informe sur les principaux concepts à connaître ; la répétition nous proposera, elle, de rejouer à vitesse choisie un passage ou la totalité des morceaux débloqués.

Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour


Ceci n'est pas une DS. Ceci n'est pas une guitare...

Puisque nous sommes sur le terrain des morceaux, rappelons que le titre comporte 26 pistes (dont une bonus) aux orientations diverses, plus grand public globalement. On trouve ainsi dans la cartouche « Do what you want » de OK Go, « All the small things » de blink-182, « Are you gonna be my girl » de Jet, « Ça me vexe » de Mademoiselle K (Cocorico !) ou encore « Monsoon » de Tokio Hotel. Mais les vieux briscards trouveront quant à eux du Nirvana, Ozzy Osbourne, Santana, Kiss ou ZZ Top ; les morceaux des trois derniers groupes cités sont d'ailleurs des reprises, plutôt satisfaisantes au demeurant. Le rendu sonore est honnête, même si nous vous conseillons d'user d'écouteurs pour profiter au mieux de l'expérience. Il en résulte un ensemble assez agréable et varié (même si évidemment les morceaux les plus récents feront grincer des dents certains) qui représente un challenge honorable pour une console portable... malgré un nombre bien inférieur en comparaison avec les plus de 70 pistes de Guitar Hero III. Les modes de difficulté (« Facile », « Normal », « Difficile » et « Expert » sont quant à eux là et suffisamment progressifs pour nous inviter à revenir sur le titre d'Activision.

N'oublions pas non plus le mode multi qui permettra d'affronter un autre joueur en sans fil. Il requiert assez logiquement une version de Guitar Hero : On Tour par acteur. Quatre modes nous sont proposés : « Duel » (affrontement sur des morceaux spécialement conçus pour), « Duel Pro » (affrontement sur des morceaux débloqués en mode Un joueur et avec le même niveau de difficulté pour les deux protagonistes), « Coop » (les deux joueurs coopèrent sur des partitions différentes), « Choc des Guitares » (lutte au score en usant des bonus/malus). Encore une fois, les amateurs ne seront pas dépaysés mais l'émulsion est, elle aussi, bien au rendez-vous ; tout comme l'effort de Vicarious Visions d'avoir voulu porter au mieux l'intégralité du contenu de la série Guitar Hero sur la petite portable. Au final, cela ajoute encore à la durée de vie du titre, qui de par sa grande portabilité justement, s'annonce plus que convaincante... pour le peu, bien sûr, que l'on persévère en passant les différents niveaux de difficulté ou en tentant de débloquer un maximum de choses.

Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour


Conclusion :

Porter Guitar Hero sur DS était un pari surprenant. Le résultat final nous a lui aussi étonné, mais heureusement dans le bon sens. Un ensemble d'accessoires astucieux, fonctionnel et à la finition impeccable, un contenu très proche des versions consoles de salon (en un peu plus allégé au niveau du nombre de morceaux) qui représente un investissement tout à fait viable et honnête en cette période estivale. Seuls petits bémols, la torsion nécessaire au niveau du poignet (surtout avec la première version de la DS, de surcroît plus lourde et volumineuse) ainsi que la relative difficulté d'accéder à la frette bleue, forceront à faire des pauses régulières, voire à limiter la durée totale d'une séance de jeu. Absolument pas rédhibitoire, cela ne remplacera clairement pas les guitares que l'on a connues sur supports de salon et ne se justifiera donc pas forcément auprès de ceux qui les possèdent. Cependant, Guitar Hero : On Tour reste un bon titre, à conseiller à ceux qui désirent entrer dans la série ou souhaitent plus de portabilité. D'autant que le prix (environ 50 euros) est tout à fait raisonnable.




Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Guitar Hero : On Tour sur Nintendo DS

Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour
Guitar Hero : On Tour
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
ca va il est pas mal les graphismes ,eux, sont pourris . mais les musiques sont cool , pour l'encouragement je lui mets un feu orange
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
null j etait inpassiente mais quand j y est jouée sa etait null dessus je ne croirer plus les sites car mon cousin me la dit mes j ai cru les internaute
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Guitar Hero : On Tour

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité