flechePublicité

Test Goldeneye : Au Service Du Mal (Nintendo DS) : 5/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie 2005 sur Nintendo DS

Les +

  • Premier FPS sur DS.
  • Tout en 3D

Les -

  • Peu de niveaux.
  • Graphismes moyens malgré la 3D
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
9.8

(3 votes)
Donner votre avis
Publiée le 09/09/2005 à 14:09, par Nico

Partager ce test

Goldeneye: Au Service Du Mal, le mal est partout.

Si on me dit Goldeneye, cela me provoque trois souvenirs : un très bon film (à mon humble avis), une très bonne bande-son et un excellent titre sorti sur...

Goldeneye : au service du mal
Si on me dit Goldeneye, cela me provoque trois souvenirs : un très bon film (à mon humble avis), une très bonne bande-son et un excellent titre sorti sur N64 il y a quelques années. Un nouveau Goldeneye, n'étant pas une suite de l'opus N64, est sorti en décembre 2004. Le mal s'étant répandu sur toutes les consoles, il était normal que la DS subisse le même sort. On va pouvoir se retrouver du côté des méchants avec notre console portable.

Pour les retardataires.
Pour tous ceux qui auraient passé les derniers mois en Alaska ou dans une contrée éloignée ne disposant ni d'ordinateur ni de console, on joue les forces du mal dans ce nouveau Goldeneye. Du temps de son affectation au MI6, l'agent que nous jouons a perdu son œil à cause du Dr No. De plus, étant un peu brutal voilà que le MI6 ne veut plus de lui. C'est alors que Goldfinger intervient et vous propose de rejoindre son équipe. Dr No, nous arrivons pour te faire la peau ! Le décor est planté, il ne nous reste plus qu'à jouer les différentes scènes.

Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal

Je suis le mal.
Votre mission si vous l'acceptez (de toute façon vous n'avez pas le choix) est d'éradiquer toute présence ennemie et au final d'éliminer Julius No. Goldfinger vous permet, à l'aide d'un éminent chirurgien, de bénéficier d'un œil un peu spécial. Celui-ci vous permettra de voir à travers les murs, de vous protéger à l'aide d'un bouclier et d'autres petits agréments assez sympathiques. Notre ancien agent secret sait aussi se servir de ses deux mains. Au début il ne dispose que d'une arme et de grenade. Mais au fur et à mesure de l'aventure il peut obtenir d'autres armes beaucoup plus puissantes et cela en éliminant les ennemis présents. On va pouvoir liquider dans tous les sens !Nintendo DS oblige, nous avons le droit à différentes façons de jouer. On est dans un fps alors on va tenter le stylet. Au départ cela surprend un peu et il faut un peu de temps pour s'y mettre. Le temps d'adaptation passé, on avance assez facilement dans les niveaux. Le confort n'est pas optimal mais on s'y fait quand même. Les différents effets du Goldeneye sont accessibles grâce au stylet. Il suffit de cliquer sur l'icône et on l'active. Rien de plus simple. En arrivant discrètement derrière un ennemi, on peut le frapper pour l'étourdir et ensuite appuyer sur Select pour le prendre en otage. Toutes les manipulations qui étaient présentes sur consoles de salon se retrouvent sur la portable. Malgré un confort d'utilisation discutable, avec un peu d'entraînement, on arrive quand même à faire ce que l'on veut.

Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal

On continue ?
L'interface graphique a été remaniée de manière à s'adapter à la DS. L'écran tactile permet donc d'utiliser le stylet afin de choisir l'effet du Goldeneye que l'on veut utiliser. Il sert également à regarder dans différents sens. On trouve dans les angles bas, gauche et droite l'arme utilisée. Quand on passe sur une arme généreusement léguée par un ennemi, il suffit de cliquer dessus pour l'octroyer à la main droite ou gauche. On trouve sur cet écran une barre de vie et une barre de bouclier. Il est toujours très important de les regarder pour éviter d'avoir tout à recommencer depuis le dernier point de sauvegarde.Graphiquement, Goldeneye ne casse pas la baraque. Les environnements traversés ne sont pas exceptionnels en terme de beauté. Les ennemis, comme pour les versions de salon, semblent tous sortis du même moule. Dommage car avec un peu de travail, cette version DS aurait pu sortir du lot. Il y a bien quelques explosions par-ci par-là, mais rien de bien transcendant. On dira juste que c'est moyen.

Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal

Et on finit par…
Par la bande-son qui reste dans la moyenne tout comme le reste. On retrouve quand même un thème hyper connu. On parsème de quelques voix digitalisées. Les bruitages des différentes armes sont plutôt bons. Cela sauve un peu le reste.Et par le peu de niveaux (seulement 6) dont on a rallongé la durée de vie à l'aide d'entraînements virtuels. On avance assez rapidement, peut-être même trop vite. C'est dommage, mais on peut rallonger la durée de vie à l'aide du multijoueur.

Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal


Conclusion

Goldeneye ne dépareille pas des versions Xbox, PS2 et Gamecube. On retrouve la même trame et on adapte la jouabilité à la petitesse de la console. Il va falloir s'entraîner pour bien manœuvrer notre avatar virtuel. Tous les boutons sont utilisés d'où la nécessité de bien se servir de tous ces doigts. Pour l'instant, il s'agit du premier FPS mais quand la concurrence sera là, Goldeneye risque d'en subir les conséquences. Ce n'est pas un mauvais jeu mais un titre moyen. La durée de vie est trop courte malheureusement.


Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Goldeneye : au service du mal
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Yol Morefi
Bon
Ce jeux est le seul fps sortie sur ds, donc moi, je n'ai pas hésité et je ne le regrète pas. Il y a même un multi à 8 avec une seule carte (1 seule map). Si vous hésitez entre ce jeux et un autre je saurai vous conseiller.
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : H@mtaro-kun
Bof
Goldeneye , jeu ayant le même nom que celui sur 64 mais qui est bien loin de celui ci graphiquement parlant ... Le jeu est assez laid et les touches sont trés mal choisis . Le jeu se termine en quelques heures et qu'aprés on s'ennuie un peu mais bon...c'est un peu le deul FPS de la DS... Attendez metroid primes...c'est un conseil ^^
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité