flechePublicité

Test Goblin commander (PS2, GameCube, Xbox) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Mars 2004 , GameCube , Sortie mars 2004 sur PS2 Sortie Décembre 2003 sur Xbox

Les +

  • Jouabilité efficace orientée action
  • L´ambiance amusante
  • Le mode multijoueur

Les -

  • Réalisation moyenne
  • Manque de profondeur
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.1

(8 votes)
Publiée le 01/03/2004 à 00:03, par Rachel Valente

Goblin commander : La Horde déferle sur PS2

Les jeux de Stratégie Temps Réel (STR) sont si rares sur Playstation2 (et sur console en général) qu´il convient de saluer ce lâcher de Goblins. Visiblement...

Goblin commander
Les jeux de Stratégie Temps Réel (STR) sont si rares sur Playstation2 (et sur console en général) qu´il convient de saluer ce lâcher de Goblins. Visiblement pensé pour une jouabilité console au contraire de son prédécesseur Ages Of Empire, simple portage de la version PC, il retiendra toute l´attention des amateurs du genre, prêts à se laisser envahir par ces hordes de créatures empruntées à l´univers Médiéval Fantastique popularisé par Tolkien et les jeux Donjon & Dragon...

La livrée du livret
Une bien belle illustration que celle du boîtier de ce Goblin commander, elle contient toute l'ambiance graphique du titre : une heureuse composition entre tons froids et couleurs vives, où ressortent des effets visuels particulièrement réussis. Mais le livret, lui, est carrément de toute beauté. Sa consultation s'impose vraiment, pour le coup d'oeil d'abord, qui se régalera de sa profusion de reproductions couleurs, de ses pages élégamment liserées et de ses caractères (d'imprimerie) stylisés ; ensuite, pour la consultation fort utile des statistiques de toutes les unités de chaque clan qui ne vous seront pas dévoilées dans le tutorial du jeu. Pour le reste, le didacticiel intégré au jeu vous renseignera d'une manière plus efficace, car rien ne vaut les travaux pratiques !

Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander

Une histoire de clans
Vous êtes le chef (Goblin Commander) d'une horde de goblins qui ambitionne d'unifier sous son autorité toutes les tribus rivales. Ce sont, au total, pas moins de 5 tribus (ou clans) qui viendront grossir votre horde si vous parvenez à les soumettre : Stonekrusher (la vôtre), Hellfire, Stormbringer, Plaguespitter et Nighthorde*. Des noms évocateurs (pour les anglicistes) qui présentent les particularités afférentes à chacune. Un exemple, Stormbringer = Déclencheur de Tempête. Sachant que chaque clan vaincu se joindra à vous pour combattre le suivant, il s'agira d'utiliser au mieux leurs compétences spéciales, tout en gérant habilement les structures et ressources immédiates. Prendre assez rapidement des initiatives audacieuses et judicieuses ne tardera guère à s'avérer crucial. Pour vous guider, les cinématiques d'intro et de transition recèlent les informations et orientations dont il faudra tirer profit si l'on ne veut pas progresser uniquement à l'échec.

Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander

Une vraie jouabilité console
Pour ce faire, une jouabilité simplifiée qui va droit au but. Quand la totalité des titres du genre vous propose de sélectionner une unité, à la souris ou au directionnel analogique, pour lui assigner ensuite un point de ralliement... ici vous indiquez directement le point où vous désirez voir se rendre votre tribu à l'aide de l'analogique gauche, et validez avec la touche assignée à votre clan. Difficile de faire plus direct. Nul besoin non plus de construire de nombreux bâtiments dont la construction soit subordonnée à d'exigeants critères. Trois structures sont déjà présentes et suffisantes pour vos besoins de base, sachant que l'environnement vous offrira des ressources variées dont la collecte se traduira instantanément en or, utilisable pour l'amélioration de vos "armées" ou pour des reconstructions.Le Clanshrine, pourvoyeurs de combattants ; la Hall of Titans, endroit de sélection des unités spéciales (style Trolls), en même temps qu'atelier de construction des tourelles défensives ; la Fontaine des âmes, puit lumineux dont l'effet s'amenuise peu à peu et sans lequel il vous est impossible de renouveler vos guerriers décimés. C'est autour de ces 3 éléments essentiels additionnés à la collecte de ressources que s'articule le jeu. Les deux premiers sont destructibles et reconstructibles sur leurs anciennes fondations uniquement, le contrôle du dernier conditionne le renouvellement de vos troupes ou de celles de l'adversaire.En résumé, que votre "Hutte clanique" (Clanshrine) soit détruite et que vous ne disposiez pas d'or pour la reconstruire, c'est la défaite à terme ; que l'ennemi contrôle votre Fontaine des âmes et que vous n'en trouviez pas d'autre, c'est la reddition assurée. Sur des phases de jeu où manqueront totalement ces édifices, c'est le dernier combattant tombé qui signifiera l'échec. Il y a bien sûr d'autres édifices dans le jeu, mais ils ne sont pas destructibles et jouent un rôle plus secondaire.

Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander

Une réalisation sans esbroufe
Dans Unleash The Horde, il ne s'agit pas de rivaliser avec les réalisations issues du PC. Le titre bénéficie d'une 3D grossière, de cinématiques réalisées avec le moteur du jeu, d'une musique assez insignifiante, d'un nombre d'unités affichées évoquant plus l'escarmouche que la bataille rangée, d'environnements dont on a vite fait le tour... Non, l'intérêt se situe délibérément ailleurs. Visiblement, les développeurs (des anciens de la série des Warcraft) ont cherché à régler une mécanique de jeu qui soit parfaitement adaptée à la console de salon de Sony. Force est de reconnaître qu'ils y sont admirablement parvenus.

Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander

Du plaisir immédiat dans un STR ultra accessible
En effet, le principe de jeu, épuré à l'extrême, va immédiatement au coeur de l'action et des enjeux, garantissant un rythme et un amusement sans baisse de régime. La possibilité de prendre le contrôle direct d'un clan où d'une unité renforce l'implication et le dynamisme. Commandes, constructions et pivots stratégiques ont été ramassés et optimisés pour une jouabilité à la manette. L'action, l'efficacité et le divertissement y gagnent considérablement, bien qu'au détriment de la profondeur de jeu. Toutefois, c'est le plaisir qui ressort vainqueur.L'intérêt va croissant au fur et à mesure que l'on conquiert de nouveaux clans, et les possibilités s'enrichissent alors, orientant les phases de jeu vers plus de stratégie, plus de coordination. Chaque élément à disposition deviendra ainsi primordial, et l'utilisation de tel ou tel ressort offert à tel ou tel tournant d'une campagne sera d'autant plus enthousiasmante. Il est à noter qu'il est possible de s'affronter à deux dans des parties entièrement paramétrables, ce qui prolonge encore durée et joie de ces affrontements gentiment monstrueux. Le style graphique adopté étant caricatural et comique à souhait, prendre le contrôle direct d'un mamouth-catapulte rappelle les grands moments en multijoueur de Bad Für Conkers sur Nintendo 64.*Test réalisé sur la version U.S. du jeu

Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander


Conclusion

Quoique très moyen dans sa réalisation, ce Goblin Commander ne devrait pas avoir de mal à s´imposer comme la nouvelle référence des jeux de Stratégie Temps Réel sur console tant son accessibilité, sa jouabilité ultra efficace et son ambiance amusante en font un divertissement délectable. Passionnant en solo, à deux, il peut d´ores et déjà prétendre à une place d´honneur dans l´univers des jeux multijoueur sur console, au même titre que les Mario Party, les jeux de baston, de foot ou de tennis.


Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Goblin commander
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : kevincoupin
Bon
Warcraft en moins bien quoique le concept est pas mal ! Les graphs sont moyen ( le juste milieu entre le correct et l'acceptable ) mais bon les graph ne font pas tout dans un jeu comme celui ci !! Je conseille surtout qu'il y a un mode multi !
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : umarkhan
Bof
IL EST NUL GOBLIN COMMANDER. JE VOUS CONSEILLERAI WARCRAFT 3 QUI EST UN JEU SIMILAIRE ET BEAUCUOP MIEU QUE CE VILAIN JEU DEMODER.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Goblin commander

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
nsertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));