flechePublicité

Test Forza Horizon (Xbox 360) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Octobre 2012 , Xbox 360

Les +

  • Visuellement somptueux
  • Très bonnes sensations de vitesse
  • Irréprochable techniquement
  • Facile à prendre en mains
  • L’ambiance générale
  • Jouissif au volant

Les -

  • Pas de prises de risques
  • Pas d'écran partagé
  • Temps de chargement
  • Trop peu de circulation ?
  • La politique de DLC
La note de jeuxvideo.fr
8.0
incontournable
La note des internautes
8.6

(407 votes)
Publiée le 19/10/2012 à 14:10, par Renaud

Vidéo-Test de Forza Horizon, la simulation au service de l'arcade

Quand Turn 10, avec l'aide de Playground Games, décide de s'attaquer aux stars des jeux de courses automobiles orientés arcade, cela nous donne le très bon Forza Horizon.

Après avoir ravi les fans de sport automobile pendant plusieurs années, la série des Forza décide aujourd'hui de lorgner du côté des Burnout, Need For Speed et autres Midnight Club avec un certain Forza Horizon. Développé par Playground Games, ce titre exclusif à la Xbox 360 reprend à son compte ce qui se fait de mieux dans le genre, tout en profitant de l'expertise de Turn 10 en matière de moteur graphique et de modélisation de voitures. Et comme nous allons le voir tout au long de cet article, force est de constater que Forza Horizon envoie du lourd.

Vidéo-Test de Forza Horizon sur Xbox 360



Un festival qui n'a rien de WoodStockRetour au sommaire
Tout commence par une petite mise en bouche avec une course contre le meilleur pilote du moment, un certain Darius Flynt. Au volant de sa Ferrari dernier cri, le bougre n'éprouve aucun mal à nous laisser loin derrière. Normal, me direz-vous, car cette séquence, scriptée, n'est là que pour nous permettre de rejoindre le Festival Horizon, lieu de nos futurs exploits. Événement entièrement dédié à la course automobile sur routes ouvertes ou fermées, il va être l'occasion pour nous, au fil du temps, de mettre la main sur des bolides toujours plus puissants (de la classe E à la classe R1). Mais avant d'en arriver là, nous devons tout d'abord faire nos preuves.

Détenteurs d'un Bracelet Jaune synonyme de différentes épreuves (7 bracelets à débloquer), en début de partie, nous allons donc tout tenter pour arriver à décrocher le Bracelet Or. Dernière couleur disponible, c'est un sésame indispensable si nous voulons affronter en tête à tête le meilleur pilote du moment. Au fil de notre progression, nous participons donc à différentes courses face à 7 autres fous du volant. Pour asseoir notre réputation, nous devons donc l'emporter, cela va de soi, mais aussi battre le pilote star de sa catégorie. Chaque épreuve est alors l'occasion pour nous d'engranger un peu plus de points (entre 100 et 250 en fonction du niveau des épreuves), et ainsi progresser doucement, mais sûrement, vers le niveau supérieur.

Plutôt nombreuses, les courses du festival Horizon sont accompagnées de Rassemblement (course contre un avion, des montgolfières ou encore un hélicoptère), de Plateforme de Courses de Rue (courses au milieu de la circulation), ou encore de défis nous proposant d'affronter des pilotes de différents niveaux qui arpentent les routes du Colorado (facile, intermédiaire, difficile). Là pour nous permettre de récupérer un nouveau bolide en cas de victoire, pour les premières, ces épreuves nous donnent surtout la possibilité de gagner toujours plus de crédits, indispensables pour acheter de nouveaux véhicules ou installer de nouvelles améliorations sur notre bolide. Le gain total dépend ensuite du bonus multiplicateur accordé, fonction du niveau difficulté choisi, ou encore des différentes aides au pilotage désactivées.

Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon

Trois exemples d'épreuves proposées


Les spécialistes du genre n'auront ainsi pas de mal à venir à bout d'une soixantaine d'épreuves en tous genres (46 % de progression), avant de battre Darius Flynt dans une course en un contre un, en un peu moins de 8 heures (temps de conduite). De leur côté, les « noobs » devront batailler un peu s'ils veulent pouvoir acheter les bolides nécessaires à telles ou telles courses (jusqu'à 2 500 000 Crédits pour la Ferrari FXX de classe R1, par exemple). Une solution s'offre tout de même à eux pour augmenter leur gain plus rapidement : apprendre à joueur sans l'anti-patinnage ou l'ABS, jouer en manuelle (changement des vitesses), supprimer l'affichage de la trajectoire idéale, voire augmenter le niveau de difficulté des adversaires.

Nous voilà donc constamment en train de courir après les crédits, mais aussi après les sessions de pilotages à « haut risque ». Chaque figure de style (frôlement, saut, drift, deux roues, etc.) est alors l'occasion pour nous d'asseoir un peu plus notre réputation (indispensable pour avoir accès à de nouveaux Rassemblements), tout en nous permettant de répondre aux exigences d'un certain nombre de Sponsors (nombre de frôlement, nombre de saut, etc.). L'objectif étant une fois encore de gagner toujours plus de crédits, au fur et à mesure des paliers de défis Sponsors franchis, tandis que nous parcourons les routes du Colorado à vive allure.

Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon

Une grande variété de bolides


De biens beaux environnements ouvertsRetour au sommaire
Forza Horizon
Sans pour autant être très variée au premier abord, la zone de jeu, entièrement ouverte, est suffisamment vaste pour que nous n'ayons jamais l'impression de piloter deux fois sur la même route. L'ensemble est absolument somptueux, bourré de petites animations et autres effets spéciaux, et c'est donc avec toujours plus de plaisir que nous découvrons ce que nous réserve chaque course, que ce soit de jour comme de nuit (pas de pluie ni de neige, malheureusement). Le moteur graphique de Turn 10 fait ici des merveilles. Alors certes, nous sommes loin des 60 images par seconde de Forza Motorsport 4, mais le tout reste parfaitement fluide et offre de très bonnes sensations de vitesse, quel que soit le nombre de véhicules présents à l'écran (8 voitures en course, sans parler de la circulation) et la zone de jeu où nous nous trouvons.

Forza Horizon
Capable de belles prouesses côté décors, le moteur rend également hommage aux nombreux bolides disponibles. Les voitures sont ainsi parfaitement modélisées, vues de l'extérieur, comme de l'intérieur. Ici encore, les développeurs de Forza Horizon profitent de l'expérience acquise durant des années par Turn 10, et c'est tant mieux. Véritable régal pour les yeux, le titre de Playground Games l'est également pour les oreilles, que ce soit du côté du bruit des moteurs ou de l'ambiance sonore en général.

Ici, un peu à la manière d'un Crash FM dans la série des Burnout, trois radios nous accompagnent durant nos pérégrinations. Nous donnant la possibilité d'écouter toute une gamme de morceaux différents, elles proposent également divers interviews et autres reportages retraçant nos exploits lors du Festival Horizon. Un petit plus non négligeable qui nous permet de plonger dans l'ambiance dès les premières minutes de jeu.

Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon


Un peu d'arcade et une dose de simulationRetour au sommaire
Mais tout ceci ne serait rien, si Forza Horizon n'était pas facile et agréable à prendre en main. Et force est de constater que le titre de Playground Games répond présent, que nous jouions avec une simple manette ou un volant (un Fanatec dans notre cas). En habitué de la série, nous retrouvons immédiatement nos marques. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant qu'il faut avoir joué au précédent épisode de la série Forza pour apprécier ce jeu de courses automobiles à sa juste valeur, bien contraire. Accessible à tous (en fonction des aides au pilotage activées ou non), savant mélange entre simulation et arcade, Forza Horizon offre d'excellentes sensations de conduite, tout en étant plus permissif côté gestion des dégâts notamment.

Forza Horizon
Uniquement visuels, ces derniers n'ont aucun impact sur le comportement de notre voiture, ni même sur les crédits empochés à chaque fin de course contrairement à Forza Motorsport 4, et c'est tant mieux. Ce que nous voulons avant tout ici, c'est prendre du plaisir derrière un volant, plutôt que de passer des heures à réparer notre bolide après chaque collision ou sortie de route, voire terminer notre course bon dernier, la faute à un véhicule trop endommagé. D'autant plus que les chocs avec divers éléments de décors ou avec des voitures adverses ne sont pas rares, voire presque monnaie courante pour peu que nous ayons une conduite un brin agressive.

Gameplay #8 - Vue intérieure et volant (Audi R8)


« une Intelligence Artificielle ayant tendance à freiner exagérément »
Forza Horizon
Malheureusement pour nous, nos adversaires du moment le sont également. Ainsi, ils ont souvent tendance à défendre leur position avec rage, oubliant au passage que nous tentons de les déborder à l’intérieur. Assez simple à réaliser dans les premiers niveaux de difficulté, la faute à une Intelligence Artificielle ayant tendance à freiner exagérément, ces manœuvres de dépassement s’avèrent plus délicates dans les niveaux Difficile et Dément.

Dans ces moments-là, nous ne sommes pas contre un petit coup de pouce du destin. Ainsi, il arrive parfois que nos adverses commettent quelques erreurs lors des Courses de Festival, voire esquivent avec moins de dextérité que nous les quelques véhicules qui croisent notre route lors des courses de rues. Quoi de mieux alors pour emporter la victoire après une lutte acharnée sur quelques kilomètres.

« comportement très différent de chacun des bolides proposés »
Forza Horizon
N'oublions pas également de préciser que contrairement à certains titres du genre, Forza Horizon nous oblige tout de même à tenir compte du comportement très différent de chacun des bolides proposés. Ici, le poids, la puissance, ou encore la position du moteur ont un impact sur leur prise en main. Si à cela, nous ajoutons toutes les modifications que nous pouvons apporter à notre voiture (aérodynamisme, freins, suspensions, pneus, moteur, etc.), alors, chaque course est une expérience nouvelle, question pilotage.

Bien entendu, nous pouvons toujours essayer de monter une Mini de 1975 en classe A (175 chevaux et plus de 200 Km/h en vitesse de pointe, ouch !), mais à trop vouloir en faire, nous risquons de nous retrouver avec un bolide totalement incontrôlable. Heureusement, le jeu est toujours là pour nous conseiller côté améliorations avant chaque course et, surtout, il nous pousse régulièrement à changer de bolide. Pas question donc de terminer ce Forza Horizon avec une seule et même voiture survitaminée !

Du multijoueur sans fioritures, mais de qualitéRetour au sommaire
Forza Horizon
Proposant une campagne solo de qualité, sans pour autant faire dans l’originalité, ce jeu de courses automobiles intègre également différents modes multijoueurs. Une fois encore, nous allons y trouver un peu de Forza Motorsport 4. Ainsi, jusqu’à 8 pilotes peuvent en découdre sur Beginners (nouveaux venus), Social Racing (difficulté par défaut), Veteran Racing (aides désactivées), Pure Skill (voiture et piste imposées) ou encore Playground (Chat et la Souris, Infecté et Roi). De plus, n’oublions pas le mode Balade Libre qui, en plus de nous permettre de parcourir le Colorado en compagnie de quelques amis (sans circulation), offre une série de défis originaux, réalisables à 2, 4 ou 8 joueurs.

Forza Horizon
Si l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous, nous sommes obligés de reconnaître que tout fonctionne parfaitement bien. Lors de nos différentes sessions, nous n’avons jamais rencontré de problèmes de ralentissements ou de déconnexion. Passage obligé après plusieurs heures passées sur la partie solo, le multijoueur permet de se mesurer à des pilotes venus d’une même région que la nôtre (impossible de rencontrer des américains, par exemple). Ici, l’expérience gagnée permet de faire grimper notre niveau multijoueur. Différents bonus multiplicateurs sont également de la partie. Ils sont fonction du nombre de pilotes, de nos prouesses sur la piste (frôlement, saut, aspiration, etc.), et bien entendu de notre position à l’arrivée.

Enfin, petit plus non négligeable, à chaque changement de niveau, un système de loterie nous donne la possibilité de débloquer une nouvelle voiture ou quelques crédits supplémentaires.

Forza Horizon n’a peut-être rien de révolutionnaire, mais il faut bien reconnaitre une chose : « tout ce qu’il fait, il le fait vraiment très bien ». Le titre de Playground Games reprend à son compte ce qui se fait de mieux en la matière, tout en y apportant une petite touche propre à la série des Forza. Tout simplement génial ! Vous l’aurez compris, nous avons été totalement emballés par ce que propose ce Forza Horizon, à savoir : un savant mélange entre simulation et arcade.

De ce fait, si vous n’êtes pas fans des courses sur circuits et que vous préférez les courses de rues en environnement ouvert, mais que voulez tout de même disposer d’un titre exigeant côté pilotage, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire, foncez et jetez-vous sur Forza Horizon !


Le volant utilisé pour les besoins de notre test est un Fanatec Forza Motosport CSR accompagné d’un pédalier CSR Elite.

Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Forza Horizon
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Excellent ! J'ai le jeu en test depuis plusieurs jours et rien à ajouter sur ce l'avis de jvfr . Forza Horizon se pose en référence ultime de la course off ring et pulvérise la concurrence d'un revers de main gracieux . Beau à pleurer , précis mais accessible , long . Il vous surprendra du début à la fin et vaux largement son prix . Le jeu à même tellement son identité que le pseudonyme Forza n'est nécessaire suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
Un jeux à chier! Pour ceux qui aime les jeux de simulation, de réalisme, ce jeux est la pire erreur que vous ferez, mais pour ceux qui aime les jeux arcade, la simulation de contrôle de la voiture à chier, ce jeux vous l'adorerai. Ce jeux a été fait bien trop rapidement, tous ce qui importait au créateur ces de se faire de l'argent, forza a fait un erreur en fusionnant avec dirt, UNE TROP GRANDE ERREUR!
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Forza Horizon

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
sur JeuxVideo.fr :'}; (function(){var s=document.createElement('script');s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->