flechePublicité

Test Final Fantasy 4 (Nintendo DS, iPhone, iPad, Android, Super Nintendo, Playstation 1) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 05 Septembre 2008 , Nintendo DS , Plus de tests sur PC Sortie le 20 Décembre 2012 , iPhone , iPad , Android Sortie le 07 Avril 2008 , Super Nintendo , Playstation 1

Les +

  • Un scénario à rebondissements en béton
  • Une belle 3D pleine d'effets visuels
  • Des musiques inoubliables
  • De très nombreux ajouts et innovations
  • Les invocations de Rydia
  • Très bonne durée de vie
  • Une très grande richesse

Les -

  • Un niveau de difficulté corsé
  • Quelques minijeux inintéressants
La note de jeuxvideo.fr
9.0
incontournable
La note des internautes
7.8

(180 votes)
Publiée le 04/09/2008 à 14:09, par Jean-Marc

Test de Final Fantasy IV sur Nintendo DS

Final Fantasy IV
La série culte de Square Enix nous propose une nouvelle adaptation sur la petite portable aux deux écrans de Nintendo. Après l'épisode trois, c'est au tour de Final Fantasy IV de faire sa venue. Apparu sur Super Nintendo, cet épisode considéré par de très nombreux fans comme l'un des meilleurs avec le VI et le VII, est déjà arrivé sur Playstation ainsi que plus récemment sur la Gameboy Advance. Au fil des adaptations, la qualité s'est améliorée et les ajouts se sont étoffés. Cette dernière version suit la logique de l'épisode précédent en nous proposant une réalisation toute en 3D ainsi que de très nombreuses améliorations et idées très intéressantes ou utiles. Partons sans plus tarder à la (re)découverte de ce titre d'exception.

En quête de rédemption


Final Fantasy IV c'est une histoire poignante à la narration des plus efficaces. Cécil, un Chevalier Noir, est le commandant des Ailes Rouges de Baron. Le roi l'envoie de mission en mission à la recherche de divers cristaux. Seulement le dernier objectif a été un véritable massacre et notre héros se pose des questions sur le bien-fondé de ses actions. Si bien qu'il va rapidement se retrouver en opposition avec le Roi qui l'envoie pour une dernière mission dans le village de Mist. Accompagné de son ami et rival Kaïn, la mission se révèle une nouvelle fois être une véritable boucherie, finissant de mettre à mal le peu de loyauté qu'il lui restait. Ayant sauvé une jeune fille nommée Rydia, désormais la dernière des invocatrices, commence alors sa longue et difficile quête de rédemption.

Nous nous retrouvons alors dans un scénario particulièrement riche, aux nombreux rebondissements, avec un héros qui cherche à forcer un destin qui le manipule dans un monde en train de basculer dans le chaos. Rapidement, notre chevalier noir va devenir paladin au service des autres et du Bien. Ses quêtes, malheureusement vouées à l'échec jusqu'à l'ultime révélation, lui feront rencontrer toute une panoplie de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres. Rydia, une jeune fille fragile aux pouvoirs d'invocations dévastateurs, Kaïn qui trahira plus d'une fois son rival et ami, Palom et Porom les jumeaux magiciens noir et blanc aux sortilèges puissants, Tellah le sage à la mémoire défaillante recherchant le souvenir du sort ultime, le Prince Edward reconverti en barde itinérant, Cid inventeur de génie qui trouve toujours une solution, Yang le puissant guerrier de Fabul à la force de frappe impressionnante, Edge le Prince ninja prétentieux et volontaire, et bien entendu Rosa la petite amie de Cécil qui l'aidera par amour en utilisant la magie blanche. Tout au long de leur périple, nos héros connaîtront la signification et la valeur de notions telles que la trahison, le courage, le sacrifice, la volonté, la passion et l'honneur.

Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV

Tous ces personnages sont associés à une classe qui leur est propre et dont ils ne changeront pas de toute l'aventure. Ainsi, au contraire de l'épisode précédent, il n'est pas permis de changer de job en cours de partie. Une des innovations apportées par cet épisode DS réside dans les compétences propres à certains personnages qu'il sera possible d'obtenir à certains moments de la partie. Ces compétences bonus se récupèrent naturellement dans le déroulement du scénario ou bien sont à trouver dans le vaste monde en revisitant certains lieux ou en accomplissant des quêtes accessoires. Il est alors possible de les attribuer une fois pour toutes à l'un de nos héros. Les options de combats permettent de choisir de quelles compétences nous souhaitons disposer, ce qui se fait obligatoirement au détriment d'autres. Une dimension stratégique assez intéressante. Autre innovation, il est possible de spécifier une commande par défaut qui sera utilisée lors de la réalisation des combats automatiques. En effet, à n'importe quel moment d'un affrontement (toujours aléatoire), un simple appui sur la touche X permet de laisser nos héros combattre seuls avec l'option choisie précédemment. Une option plus qu'utile qui se doit de devenir obligatoire dans de futures adaptations. Toujours en ce qui concerne les combats, il est aussi permis de choisir le personnage qui va agir en appuyant sur Y, à partir du moment où sa jauge ATB est remplie, afin de le faire agir en priorité sur les autres. Une innovation agréable qui permet de gérer de façon plus tactique ses combats. Cet épisode était le premier de la série à instaurer le principe de la jauge ATB (Active Time Battle) qui permet de voir le temps nécessaire avant de pouvoir agir. Les monstres disposent aussi de leur propre jauge et attaquent en temps voulu. Ainsi, il est possible de choisir entre un mode actif ou semi-actif. Dans le premier cas, les combats se déroulent normalement, chacun agissant à son moment. Dans le second cas, le temps s'arrête pour tous afin de laisser choisir tranquillement quel sort ou quel objet utiliser. Une fois le choix effectué, le temps reprend son cours.

Trahison, courage et sacrifice


Les combats sont le cœur du jeu et notre groupe de cinq personnages aura à faire à une très forte opposition. En effet, le niveau de difficulté de cet épisode est assez relevé et les défis qui nous attendent sont très coriaces. À noter que dans cette histoire, la magie joue un grand rôle et se révèle d'une efficacité redoutable. Ainsi, nous ne trouvons pas d'éther en vente dans les magasins. Voici de quoi freiner certaines ardeurs. L'obtention de ce type de potions devenant presque une bénédiction divine. Autre obstacle à la progression, les Boss, toujours redoutables, demandent d'avoir une bonne stratégie de combat. Passage obligatoire dans la série, les longues séances de levelling en deviennent ici presque obligatoires. Les joueurs trop téméraires risquant d'en être pour leur frais, certains rebondissements du scénario vous feront rencontrer Boss sur Boss dans des intervalles pouvant être très brefs. Heureusement, une nouvelle innovation vient récompenser les joueurs. Effectivement, l'écran du bas de la console affiche les plans des donjons au fur et à mesure de leur exploration. Une fois un étage terminé à 100%, une récompense non négligeable attend nos personnages.

Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV

Si le jeu est riche dans son histoire, il l'est également dans ce qu'il recèle de secrets et dans le monde à explorer. Ce dernier est composé de trois grandes cartes : la surface, le sous-sol et la Lune. De nombreux et divers véhicules permettront d'accéder aux endroits les plus reculés et notamment à de nombreux donjons et quêtes optionnels. Également, l'aventure regorge de passages secrets, de coffres et d'objets cachés un peu partout que le joueur acharné cherchera à découvrir. Pour en revenir à la narration, la capacité de stockage de la console a permis de rajouter quelques saynètes inédites permettant d'éclaircir certains points de l'histoire de nos héros restés flous jusqu'à présent. Le jeu propose aussi de très nombreuses séquences animées intermédiaires réalisées avec le moteur du jeu et entièrement doublées, malheureusement en anglais avec les sous-titres en français. Le reste des textes étant tous dans la langue de Molière. Un autre bon point concerne la réalisation de séquences spéciales pour chacune des invocations de Rydia. On ressent alors ce plaisir éprouvé lors de la découverte des invocations dans le septième épisode.

Vidéo #34 - Invocations d'éons

Final Fantasy IV : Vidéo #34 - Invocations d'éons

Nouvel ajout de cet épisode, la présence d'un éon (invocation) nommé Pochad. Ce dernier peut-être invoqué par Rydia et il la remplace dans le groupe. Il agit alors comme un membre à part entière auquel il est possible d'attribuer des compétences. La spécificité de cet éon est qu'il est possible de le faire évoluer dans ses caractéristiques par l'intermédiaire de cinq mini-jeux associés à quelques-uns des personnages. Ces derniers sont très bien réalisés malgré leur grande différence d'intérêt. Ainsi, « la minute mathématique de Rydia » ou « la méditation mesurée de Rosa » sont d'un intérêt proche du néant alors que « la chasse aux gobelins de Cécil », « le saut en hauteur de Kaïn » ou « l'entraînement ninja d'Edge » sont tout de suite plus attrayants. Ces mini-jeux font progresser Pochad et il est possible de le faire combattre contre un autre joueur via la connexion sans fil de la console. La réalisation du meilleur score possible à chacun de ces jeux débloquera des bonus.

Des éons et des chocobos


Dans cet épisode, nous retrouvons bien entendu les chocobos, bien à l'abri dans leurs forêts. Les chocobos jaunes vous permettront de vous déplacer rapidement sans combattre, les blancs régénèreront tous vos points de mana, les noirs permettront de voler un peu et le gros chocobo est aussi de la partie. Ce dernier dans les versions précédentes de Final Fantasy IV permettait de stocker des objets. Dans cette version, il permet d'accéder à l'entraînement de Pochad, mais aussi de visualiser le bestiaire des créatures rencontrées, de revoir les saynètes intermédiaires et d'écouter toutes les musiques du jeu. Ces trois dernières possibilités se débloquent au cours de la partie en trouvant une étrange créature appelée Namingway qui voyage à travers le monde en changeant régulièrement de nom. Il s'agit là d'une quête secondaire, permettant de débloquer les options évoquées juste avant et pouvant aller jusqu'à l'affrontement avec un autre Boss optionnel. Toujours cette très grande richesse de jeu !

Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV

En ce qui concerne la réalisation technique de cet opus, la 3D qui nous est proposée est d'une très bonne qualité, très colorée et toutes les créatures rencontrées bénéficient d'animations soignées. Les effets visuels des sortilèges ou les saynètes intermédiaires dévoilant l'histoire ou les invocations sont toujours un plaisir pour les yeux également. Les nombreuses musiques ont toutes été retravaillées et sont très agréables à entendre. Le titre vous réserve au minimum une bonne cinquantaine d'heures de jeu jusqu'à beaucoup plus si vous désirez réaliser toutes les quêtes annexes et découvrir tous les secrets du jeu. À noter que ce temps peut aisément être multiplié par trois pour les plus acharnés d'entre vous qui pourront tenter l'aventure trois fois de suite. En effet, une fois terminé, il est possible de recommencer en gardant les objets rares trouvés et les compétences bonus non utilisées. Cela permettra également d'accéder au dernier Boss optionnel d'une difficulté titanesque.

Vidéo #33 - Quelques minijeux

Final Fantasy IV : Vidéo #33 - Quelques minijeux

Conclusion


Final Fantasy IV sur Nintendo DS est certainement l'adaptation la plus abouti à ce jour avec une histoire toujours aussi riche et captivante ainsi qu'un nombre agréable de nouveautés qui en font un titre indispensable pour tous les fans de la série. Ceux désirant la découvrir devront franchir le cap de la frustration provoquée par la réelle difficulté du titre. Avec une réalisation quasi sans failles et une durée de vie immense, il s'agit bien de la plus belle transposition à ce jour.




Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Final Fantasy IV sur Nintendo DS

Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Final Fantasy IV
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Le premier FF avec un vrai scénario! Compléte réecriture de Star War, ce jeu demeure l'un des meilleur épisode de la série! Les persos sont charismatiques et attachants, l'aventure longue et les musiques toujours autant classes! Le système de combat, pour l'époque déchirait et reste aujourd'hui, malgrés sont classisime, trés bon! De plus, le remake DS est trés bon donc il n'y a aucunes excuses pou suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : marco123
Bof
jeux + : -Bonne musique -: Jeux très difficil minijeux nul
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Final Fantasy 4

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
PJS) { eStat_id.serial(eStatSerial); eStat_id.niveau(1, eStatNiveau1); eStat_id.niveau(2, eStatNiveau2); eStat_id.niveau(3, eStatNiveau3); eStat_id.niveau(4, eStatNiveau4); eStat_tag.post('ml'); } -->