flechePublicité

Test Final Fantasy Crystal Chronicles (GameCube) : 7/10 sur JeuxVideo.fr GameCube

Sortie le 11 Mars 2004 sur GameCube

Les +

  • Des graphismes au top.
  • La bande son.
  • Une jouabilité novatrice.
  • Une durée de vie honnorable.
  • Une atmosphère inoubliable.

Les -

  • Le mode multijoueur avec les GameBoy.
  • Des passages un peu répétitifs.
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
7.2

(12 votes)
Donner votre avis
Publiée le 16/03/2004 à 00:03, par Pagondorf

Partager ce test

Final fantasy crystal chronicles : Un peu de fantaisie...

Depuis quelques jours les possesseurs de GameCube peuvent avoir le sourire puisqu´un jeu de rôle signé Square Enix se promène dans les bacs, je veux bien...

Final fantasy crystal chronicles
Depuis quelques jours les possesseurs de GameCube peuvent avoir le sourire puisqu´un jeu de rôle signé Square Enix se promène dans les bacs, je veux bien sûr parler de Crystal Chronicles. Les Final Fantasy se suivent mais ne se ressemblent pas et c´est le moins que l´on puisse dire.

Inestimables cristaux
Etant amateur de RPG et fan de cette colossale saga, c'est avec excitation et curiosité que j'ai pressé le bouton power de mon Cube. Rien de spécial jusqu'à l'écran de titre puis la fantastique épopée débute. On assiste à une magnifique introduction nous montrant le village natal de nos héros et leur départ, le tout accompagné d'une mélodie enchanteresse. On voit les protagonistes quitter les lieux et ce n'est certainement pas pour aller faire du tourisme !Il y a fort longtemps une substance transparente et mortelle appelée miasme se répandit sur la terre. Tout contact avec cette chose était fatale. Les habitants ont pu survivre grâce à des cristaux magiques qui les protègent de ce fléau. Malheureusement pour que ces pierres conservent leur efficacité elles doivent être alimentées chaque année par un liquide que l'on nomme la myrrhe, liquide qui se récupère sur des arbres éparpillés dans le monde. Une fois par an donc, les jeunes des villes et villages sont chargés de partir cueillir cette denrée rare à travers des contrées lointaines, sauvages et dangereuses. On pense au début à un scénario trop simpliste mais en réalité on se prend rapidement au jeu, la découverte des plantes à myrrhe s'avère une quête captivante et la route se montre riche en rencontres et en rebondissements. Chaque donjon parcouru possède sa propre histoire, son univers à lui, on a constamment envie de savoir ce qui nous attend au niveau suivant. La variété des lieux explorés offre une succession de splendides décors, d'images saisissantes, un véritable musée d'art !

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles

Vous
Premiers pas, la création de vos compagnons que vous choisissiez parmi quatre tribus distincts : Les Clavats, les Lilties, les Yukes et les Selkies. Vous définissez également le sexe et le style vestimentaire des individus, ce qui offre 32 aspects visuels possibles, une option qui n'est pas négligeable. Chacune des races possédant sa spécialité (défense, magie, etc...) et caractéristiques (lancent des sorts plus rapidement, super-attaques plus rapides et de plus longue portée, etc...) qui lui sont propres. Une fois votre personnage terminé, huit peuvent être façonnés au maximum, vous pouvez rendre visite à sa famille dans le village de départ. Vous attribuez aussi un métier à vos parents (pêcheur, alchimiste, fermier, forgeron, etc...), chaque profession apportant une aide dans votre tâche. Par exemple les marchands vendent des biens, les tailleurs fabriquent des accessoires, etc...

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles

Les mogs
Les mogs sont de petites créatures pacifiques qui peuplent le monde. Ils vivent en solitaire dans des tanières dispersées un peu partout. Lorsque vous en croisez un, il vous remet un mogtimbre à ranger dans votre collection. Une bombe de peinture de trois couleurs, une paire de ciseaux et une éponge permettent de laver, peindre et coiffer le mog qui vous accompagne. Cette coquetterie prend tout son intérêt avec le radar du GameBoy. Les mogs prennent aussi le rôle des postiers en faisant parvenir des lettres et des dons à vos parents et familles.

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles

Un parfum d'innovation
Dès l'instant où l'on entre dans l'action on s'aperçoit de l'intéressante influence que le scénario exerce sur la jouabilité. Car forcément la terre étant recouverte de miasme, il est impossible de se déplacer sans un cristal. Celui-ci est placé dans un calice servant à récolter la myrrhe. Accompagné de votre mog qui ne vous lâche pas d'un poil, vous portez à tour de rôle le récipient divin qui vous protège grâce à son aura. Si ce dernier demeure à terre et que vous vous en éloignez trop, votre énergie diminue. Le calice en main, aucun mouvement n'est réalisable, heureusement votre compagnon le porte plus des trois quarts du temps. Un système original qui nous oblige à prendre en compte ce paramètre d'espace limité sans que cela ne gêne le plaisir de jeu.La maniabilité permet des combats en temps réel assez tactiques avec des ennemis à l'intelligence artificielle et aux attaques très diversifiées. Un adversaire inconnu représente donc une nouvelle stratégie à adopter pour le vaincre en fonction de sa rapidité et de ses sorts. Du côté des affrontements le même système est utilisé pour vous comme pour l'ordinateur. Trois actions ont été attribué au bouton A : L'attaque, c'est à dire les coups en enchaînements, la défense, et la magie. Concernant celle-ci, un viseur se forme sur le sol, vous devez alors l'amener rapidement sous votre cible pour pouvoir l'atteindre. Vos adversaires jouissant du même procédé, à vous d'être le plus rapide, de bouger au meilleur moment afin d'éviter d'être touché. Les sortilèges ne s'apprennent pas et restent éphémères, vous les récupérez sur les corps des monstres ou dans des coffres, ils disparaissent quand le donjon est achevé. Des combinaisons peuvent se faire donnant naissance à un nouveau sort. Sur tel ou tel adversaire, un enchantement est plus ou moins efficace, un point supplémentaire gonflant la richesse du gameplay. Une chose ne change pas chez les Final Fantasy, ce sont les boss, ici aussi ils sont imposants et coriaces. Par contre les énigmes ne prennent pas une place énorme même si elles divertissent et apportent une pincée de piment au voyage.Une carte a été joliment modélisée sur laquelle vous faîtes avancer votre caravane de donjons en donjons, visitant parfois cités et villages, sur des routes pleines de rebondissements et de rencontres. Les régions sont séparées par des barrières de miasmes, pour les franchir votre calice devra correspondre à l'élément demandé par la muraille (eau, feu, terre, vent). On modifie son calice avec des socles disséminés dans les niveaux.

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles

Du bon boulot
Graphiquement le titre de Square Enix fleurte avec la perfection ! Des couleurs somptueuses d'une variation qui semble presque infinie, des formes gracieuses, des effets de lumières monstrueusement beaux, des environnements hétéroclites, bref c'est à tomber par terre. Tous les personnages se révèle assez charismatiques. Les musiques suivent le ton, on sent que les morceaux sont travaillées, des mélodies de toute beauté parviennent à nos oreilles, les voix font planer.Que vous reste t-il à connaître avant de vous acheter ce bijou ? On découvre des objets très divers dans les donjons, il s'agit de nourriture remontant vos points de vie, de schémas pour la fabrication d'armes et armures, et de matériaux (bronze et fer) indispensables pour les forger. Les artefacts, c'est à dire les reliques spéciales permettant d'améliorer ses statistiques, les gils (c'est à dire la monnaie courante). Point plus saugrenu, les préférences culinaires. Plus vous aimez un aliment, et plus il vous redonnera de la vitalité, les goûts peuvent varier suivant votre régime alimentaire. Une page affiche aussi le niveau de relation que vous entretenez avec vos proches, et vous détenez un journal où toutes vos péripéties sont soigneusement notées.

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles

A plusieurs c'est presque encore mieux
FFCC se démarque des autres Final Fantasy, de par son scénario mais aussi son mode multijoueur original, mais très coûteux. En Effet pour pouvoir en profiter pleinement il faudra que chaque joueur possède un Gameboy Advance. Une fois ceux-ci connectés, toutes les options de configuration du personnage, sont accessibles directement sur l'écran du GBA. On zappe d'un écran à l'autre avec une simple pression sur la touche select.Mais ce n'est pas tout, car chaque joueur dispose également d'informations différentes. Ainsi le joueur 1 aura droit au détecteur de trésors, le joueur 2 sera éclaireur, le joueur 3 disposera d'un détecteur de monstre, et enfin le joueur 4 aura droit à la carte. Tout ceci variant à chaque entrée dans un donjon. Fini le temps où vous restiez scotché devant l'écran en attendant que cela passe, vous devez maintenant communiquer (verbalement) avec vos amis pour progresser. Attention monstre devant ! Derrière ! De partout !Si l'utilisation du GBA offre un grand nombre d'information, que soit ce seul ou à plusieurs, il ne remplace pas une bonne manette et il devient vite pénible de zapper de l'un à l'autre constamment pour modifier les commandes, fusionner un sort ou manger une pomme.Heureusement le multijoueur offre de nombreuses autres possibilités, comme celle permettant d'obtenir des sorts plus puissants en combinant les pouvoirs magiques (d'un même type ou non) des personnages, et surtout le plaisir de jouer à plusieurs, même si cela fait mal au porte-monnaie.

Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles


Conclusion

Voilà donc le Final Fantasy tant attendu du Cube. Les puristes n´apprécieront peut-être pas le changement radical, mais je pense que les développeurs ont cherché à adapter leur joyau par rapport au public de la console. Même s´il est inadmissible que l´on ne puisse pas jouer à plusieurs avec de simples manettes, Crystal Chronicles propose une jouabilité innovante, une réalisation digne des plus prestigieux, pas mal d´heures de jeu et un scénario divertissant baigné dans une ambiance unique.


Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Final fantasy crystal chronicles
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.2
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : farfadet
A éviter
Pitoyable Nintendo se moque du monde!!! (et je pèse mes mots). Pour ce qui ne voit pas de quoi je parle, il vous suffit d'aller jeter un coup d'oeil sur des sites de jeux Acheter le 11 mars en version collector, il est retourné bien sagement le 12 mars en magasin. En simple joueur, une morosité sans égal, une jouabilité complétement inadapté, un scénario soporifique. suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Playlist Final Fantasy Crystal Chronicles

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

CounterSpy

CounterSpy

| PS3 , PS VITA , PS4
flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité