flechePublicité

Test FIFA 12 (Xbox 360, PS3) : 9/10 sur JeuxVideo.fr

Jeu lié :



Sortie le 29 Septembre 2011 , Xbox 360 , PS3 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Des animations fluides et ultra réalistes
  • Le nouveau système défensif
  • Un meilleur équilibre attaque / défense
  • Une meilleure gestion des collisions
  • Un plaisir de jeu inégalé dans le genre !

Les -

  • Quelques bugs de collision
  • Le système de tirs aux buts
  • Certains joueurs encore pas assez ressemblants
  • Des abus sur les blessures
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
8.3

(3266 votes)
Publiée le 29/09/2011 à 15:09, par Kevin

Notre Test de FIFA 12 : chapeau l'artiste !

C'est la rentrée du football virtuel. Le grand favori, FIFA 12, revient donc sur la pelouse plus préparé que jamais. Nouveau moteur physique, changement majeur au niveau du système défensif, cette dernière édition propose enfin des nouveautés en termes de gameplay. Alors, simple évolution ou révolution ?

La solution défensiveRetour au sommaire
FIFA 12
On le sait tous, FIFA est devenu au fil des années la référence des simulations de football. La production développée par EA Vancouver endosse donc une véritable couronne dorée, un titre de champion aussi ronflant que dangereux. Car si aucun expert du ballon rond ne peut contester sa supériorité, FIFA doit absolument se renouveler pour rester leader et confirmer sa suprématie d'une année à l'autre, comme le font les vrais buteurs. Le challenge est donc compliqué pour les équipes canadiennes : comment innover sans pour autant entacher les ingrédients qui font le succès de la licence depuis des années ? Pour le coup, les petits gars de Vancouver ont donné leur priorité au jeu et au gameplay en opérant de nombreux changements, certains minimalistes et d'autres beaucoup plus visibles, voire bouleversants.

FIFA 12
Comme vous allez le constater au travers de notre critique, ce FIFA 12 s'avère nettement plus exigeant. Apprentissage, patience, abnégation, talent... cette édition demande aux joueurs un véritable investissement personnel pour parvenir à dompter pleinement la profondeur de son gameplay. Bien évidemment, FIFA 12 conserve la même ossature de jeu avec un rythme sensiblement identique à celui de son prédécesseur. Mais comme on dit, il ne faut jamais se fier aux apparences. Car, sur le terrain, les évolutions s'avèrent nombreuses et changent surtout la manière de jouer.

FIFA 12
Première grosse refonte : le système défensif. Première claque aussi. Impossible de ne pas se sentir décontenancé par la nouvelle façon de défendre. Oubliez le pressing automatique, il est mort et enterré. Oubliez vos vieux réflexes, ils ne vous servent plus à rien. Autrement dit, le bouton du pressing permet désormais au concerné de suivre le joueur, et c'est tout. Alors, si vous aviez l'habitude de profiter des largesses défensives de FIFA 11 en vous contentant de presser sur la touche, vous allez sans doute traverser un petit moment de doute... Et pour cause : les vieux scripts favorisant trop fréquemment les défenseurs font partie de l'histoire ancienne. Il faut désormais presser un autre bouton pour tenter de choper le ballon, en tendant la jambe.

FIFA 12
Dit de cette manière, la manipulation peut paraitre simple, mais en réalité, récupérer proprement la balle devient une opération nettement plus complexe. Autant vous prévenir de suite : les premières tentatives se soldent souvent par des échecs cuisants étant donné que ce système requiert un timing presque parfait. Il faut alors faire preuve d'une bonne dose de patience et de dextérité pour apprendre les nouveaux codes défensifs.

Chaque duel fait désormais l'objet d'une véritable réflexion : « Dois-je attendre du soutien et reculer ? Dois-je tenter une intervention ? Dois-je prendre le risque de tacler ? »... Des questions auxquelles il est essentiel de répondre de manière rapide, sans se tromper. Oui, la moindre erreur peut désormais s'avérer fatale. C'est frustrant, très frustrant. Mais c'est aussi le cas dans la réalité. Les fautes sont également multipliées, car l'arbitre n'hésite pas à siffler si vous mettez le pied en retard. Logique. Les tacles, qui demandent plus de précision, reprennent également leurs lettres de noblesse : ils s'appliquent dans des situations extrêmes, en cas de dernier recours.

FIFA 12 : la formule gagnanteRetour au sommaire
FIFA 12
Alors, EA a -t-il pris un gros risque en modifiant le comportement des défenseurs de manière totalement manuelle ? Oui. Car un tel système aurait pu aboutir à des abus ou tout simplement à de nombreux dysfonctionnements. Fort heureusement, les développeurs de EA Vancouver maîtrisent parfaitement leur sujet. Non seulement ce système défensif fonctionne, mais il a en plus une influence sur tout le reste du jeu. Vous allez comprendre pourquoi.

D'abord, la défense moins agressive est compensée par un véritable bloc équipe brillamment géré par l'intelligence artificielle. Ce qui veut dire que le placement et l'anticipation deviennent deux facteurs essentiels dans la récupération du ballon. Récupérer la balle au milieu du terrain devient alors un travail de longue haleine pour éviter le danger, à savoir les décalages et les duels.

FIFA 12
Il faut donc faire preuve de patience et d'intelligence pour savoir à quel moment bondir sur le joueur adverse, ou alors l'enfermer. Même si l'opération est toujours délicate, on peut aussi tout à fait laisser jouer l'adversaire pendant plus d'une minute et attendre la faute, la mauvaise passe par exemple. Évidemment, c'est un poil énervant de courir dans le vent, mais la recette s'avère souvent payante. Le marquage joue également un rôle prépondérant lors des situations défensives. Alors, cela veut-il dire que les attaquants sont désormais favorisés ? Dans une certaine mesure oui, car les joueurs ont désormais davantage d'espace pour construire et s'illustrer. Son côté plus posé ouvre donc forcément de multiples possibilités en attaque, notamment sur les passes longues. Ensuite, les développeurs ont retravaillé les dribbles pour leur donner une dimension beaucoup plus décisive.

Le plaisir de jeu avant toutRetour au sommaire
FIFA 12
Concrètement, le jeu favorise les petits gabarits et les artistes du ballon. Ces derniers sont capables d'éliminer plus facilement grâce à un système de dribble qui se veut souple et plus précis. Pour un attaquant, les duels deviennent alors plus ludiques et donc nettement plus grisants. En revanche, on constate que l'écart entre les petites équipes et les grosses écuries est beaucoup plus large.

Par exemple : un défenseur un peu lent ne pourra presque rien faire pour retenir un joueur de classe mondiale, à l'instar de Messi. C'est un peu frustrant, surtout si l'on joue seul contre l'ordinateur, qui se montre tout bonnement intraitable. L'autre grande nouveauté de cet épisode concerne l'évolution du moteur physique, grâce à l'« Impact Engine ». L'ensemble des contacts est désormais géré de manière extrêmement précise et indépendante, donnant enfin la sensation que les joueurs ne sont pas que des tas de pixels.

FIFA 12
Corpulence, capacité physique du joueur... toutes ces données sont prises en compte lors d'un choc entre deux sportifs. D'ailleurs, il n'est pas rare que deux footballeurs se télescopent lors d'un duel musclé et finissent tous les deux à terre pendant plusieurs secondes. Alors oui, cela pose parfois quelques problèmes, surtout lorsque deux joueurs de la même équipe se tamponnent bêtement... mais il permet surtout de supprimer « l'effet fantôme » où des joueurs transperçaient parfois un défenseur de manière totalement irréaliste. Même les blessures sont désormais ciblées et précisées dans l'interface.

À ce sujet, nous avons remarqué que les joueurs ont quand même tendance à se blesser gravement de manière un peu trop rapide, ce qui peut poser des problèmes sur une saison. Concernant la physique de balle maintenant, les frappes sont un peu plus lourdes qu'auparavant, même s'il n'y a rien de déstabilisant pour les habitués.

FIFA 12
Sur le plan technique, les développeurs ont ajouté de nombreux gestes et animations, rendant les situations de jeu plus authentiques que jamais. Pour le reste, la différence graphique entre FIFA 11 et FIFA 12 n'est pas flagrante, même si l'on constate - de près - que la modélisation faciale des joueurs est nettement plus aboutie. Grâce à un nouveau procédé technique de type photoréaliste, les expressions faciales offrent désormais un bien meilleur rendu : c'est sensiblement plus crédible qu'auparavant. Cependant, on regrette que cette refonte ne concerne que les joueurs les plus importants et que beaucoup de footballeurs soient encore oubliés.... Dommage.

Un contenu toujours aussi solideRetour au sommaire
FIFA 12
Au niveau des modes de jeu, il faut avouer que FIFA 12 ne propose pas de grands changements en solo. Les principales nouveautés ont été appliquées au mode Carrière. Par exemple, les négociations lors des transferts sont plus difficiles à exécuter. Convaincre un joueur de venir dans son club demande de la réflexion étant donné que plusieurs paramètres sont pris en compte lors de l'opération, dont le moral et l'aspect financier qui peut rapidement évoluer dans les dernières heures du mercato. Il faut donc rester attentif sur bon nombre de détails, comme la forme de son équipe, et apprendre à gérer des cas personnels. En effet, un joueur qui n'a pas le moral peut rapidement devenir beaucoup moins performant sur le terrain. Aidé par un nouveau système, le recrutement des jeunes pousses est également plus efficace.

En ligne, on retrouve les modes habituels et surtout une nouveauté intéressante : le EA Sports Football Club. Il s'agit d'un mode clairement tourné vers la communauté. Le principe est le suivant : le joueur choisit son club favori et remporte des points d'expérience selon ses performances sur le terrain. Il vient ensuite se greffer à tous les joueurs du monde entier pour retrouver en ligne le classement global des clubs, celui-ci étant réactualisé toutes les semaines. L'idée est donc de comparer les meilleures performances, mais surtout de retrouver des défis basés sur des faits réels pour tenter de changer l'histoire.

Soyons francs, nous n'avons pas encore eu la chance de tester pleinement le mode en ligne, même si par rapport à FIFA 11, nous ne doutons pas de sa stabilité. En revanche, à l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons toujours pas si les joueurs en mode « défense manuelle » pourront affronter d'autres participants en mode « défense automatique » (celle de FIFA 11), que l'on peut activer dans les options. Car il faut bien avouer que la défense manuelle reste forcément moins intuitive que le précédent système, même si une interface permet - au début - de se familiariser avec les nouvelles commandes.

Gameplay #1 - Milan vs. Barcelone - Semi-Pro (PC)



Inutile de faire durer le suspens plus longtemps : FIFA 12 représente la meilleure simulation de football jamais conçue et supplante donc aisément son prédécesseur. Cette édition franchit clairement une étape supplémentaire dans l'histoire de la série, grâce à plusieurs nouveautés marquantes qui rendent le jeu plus réaliste que jamais. L'évolution est importante : la refonte du système défensif apporte en effet un meilleur équilibre lors des parties, celui qui manquait à FIFA 11. De plus, la sensation de contrôler pleinement son joueur ainsi que ses actions provoquent un plaisir de jeu inégalé dans le domaine. Le nouveau moteur physique et les animations supplémentaires contribuent aussi à rendre l'expérience encore plus immersive. On peut également toujours compter sur toute la puissance de la série, comme de nombreux modes de jeu en solo ou online, toutes les licences et transferts, etc. Quant aux défauts apparents, ils deviennent de plus en plus imperceptibles et il faudra sans doute attendre quelques mois avant de voir les abus causés par ces nouveautés, dont les bugs de collision et peut-être des dribbles trop efficaces face à des défenseurs de faible niveau.



  • Notre Video-Test sera disponible très prochainement.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : max77777777777777777777
A éviter
Je suis un joueur de fifa depuis l'édition de fifa 98 et j'ai été EXTREMEMENT décu par fifa 12 !! Certains fifa m'avaient déja décus mais pas a ce point ! Je m'explique , premierement , il est impossible de jouer avec le nouveau mode de défense , un crochet de l'attaquant et votre défense va voir ce qui se passe de l'autre coté du terrain ce qui laisse champ libre a l suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist FIFA 12

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité