flechePublicité

Test FIFA 10 (Xbox 360, PS2, PS3) : 9/10 sur JeuxVideo.fr

Jeux liés :



Sortie le 02 Octobre 2009 , Xbox 360 , PS2 , PS3 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Un gameplay beaucoup plus rapide
  • Moins d'inertie et de latence
  • Une physique de balle entièrement revue
  • Des parties plus réalistes que jamais
  • Une véritable cohésion du bloc équipe
  • Une multitude de modes en ligne et hors ligne

Les -

  • Les boulettes des gardiens
  • La passivité des joueurs qui manquent de percussion en attente de recevoir le ballon
  • Des passes parfois hasardeuses
  • La modélisation faciale encore ratée
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
7.6

(829 votes)
Publiée le 01/10/2009 à 08:10, par Kevin

FIFA 10 en test sur consoles : le retour du Roi

FIFA 10
Après deux saisons en haut du tableau, FIFA arrive dans une année charnière : une troisième saison qui, à l'instar d'un grand buteur, vise tout simplement la consécration. Et cette année encore, PES 2010 et FIFA 10 lutteront pour remporter la couronne de la meilleure simulation de football sur consoles nouvelle génération. FIFA, qui possède une longueur d'avance sur son concurrent, cédera-t-il à la pression ? Réussira-t-il encore à hausser son niveau de jeu ? Réponse au travers de ce VidéoTest.

« FIFA 10 prend la solution offensive avec un gameplay beaucoup plus souple, à la fois vif, rapide et instinctif »


FIFA 10
Pour les développeurs de EA Vancouver, la principale réflexion concernant cette édition 2010 fut très certainement la suivante : comment rendre encore meilleur un jeu dont le niveau atteint déjà des sommets ? En s'appuyant sur une base solide et un moteur efficace, Electronic Arts s'est mis en tête - très logiquement - de gommer les principaux défauts de la précédente édition en apportant toujours plus d'application pour pousser le réalisme et authenticité du football à son maximum. On le sait, la principale lacune reprochée à FIFA depuis des années était sans aucun doute la lourdeur de son gameplay et un temps de latence véritablement gênant pour réussir à convaincre tous les fans du ballon rond. Et comme promis, FIFA 10 prend la solution offensive avec un gameplay beaucoup plus souple, à la fois vif, rapide et instinctif. Pour appuyer cette volonté de donner davantage de flexibilité au jeu, EA introduit pour la première fois une nouvelle fonction appelée « dribble à 360° ». Comme son nom l'indique, elle a pour but de faciliter la conduite de balle en proposant d'assouplir les déplacements des joueurs. Sans apporter une dimension révolutionnaire au gameplay, elle permet tout de même de fluidifier les mouvements, même si cela reste nettement plus visible avec les joueurs détenant de grandes capacités techniques.

FIFA 10
Terminé la raideur des mouvements et la lenteur d'exécution, FIFA 10 opte désormais pour un jeu débordant d'énergie. Combinaison en triangle, jeu rapide à une touche de balle, la vivacité du gameplay porte très clairement davantage le ballon vers l'avant. En anticipant la course et le placement de ses joueurs, il n'est pas rare de se retrouver projeter dans les 16 derniers mètres en quelques secondes ! Une modification importante aussi concernent la physique de balle. Plus lourde, elle autorise des frappes sèches et donc beaucoup plus déterminantes. A condition de se trouver dans une bonne position, il ne faut donc plus hésiter à tirer au but arrivé à l'entrée de la surface! Un bon attaquant trouve régulièrement le cadre, tandis que les latéraux peuvent se faire plaisir avec des transversales aux trajectoires beaucoup moins fantaisistes. Alors, les développeurs ont-ils voulu donner volontairement une priorité à l'attaque pour coller au football moderne ? Peut-être.

FIFA 10
Mais rassurez-vous, il n'est pas question de « football champagne » ou d'une quelconque disproportion avec la défense. Car pour tenter de trouver le bon équilibre, les développeurs ont décidé de muscler l'arrière-garde en donnant beaucoup plus de consistance à la défense. Comment ? En accordant une réelle priorité aux statistiques physiques. Une valeur qui donne logiquement - dans la plupart des cas - l'avantage au défenseur en cas de duel avec son vis-à-vis. On y voit aussi un bon moyen d'éviter les percées mystiques des grands attaquants. Autrefois source d'innombrables buts rageants, la petite passe lobée derrière la défense devient elle aussi nettement moins fructueuse. Quelque fois un peu hasardeuse dans la précédente édition, la récupération du ballon s'avère cette fois-ci beaucoup plus conforme à la réalité grâce aux avancées du moteur physique qui gère parfaitement l'opposition corporel d'un joueur en position défensive. A ce niveau là, les petits gars de Vancouver ont réussi à régler tous les petits bugs de collision présents dans FIFA 09. Du bon boulot ! Et si FIFA 10 se veut plus dynamique dans son ensemble, le jeu n'a absolument pas perdu de son réalisme, bien au contraire. Observer, changer d'ailes, faire tourner, permuter, accélérer, temporiser, la construction joue un rôle prépondérant dans le succès d'une action offensive, sans cela, difficile de créer des décalages. On ressent un véritable effet de bloc équipe, cohérent, qui reste compact et glisse sur le terrain en fonction de la position du ballon. Comme dans un véritable match de football, la récupération au milieu de terrain est primordiale pour assurer une bonne relance. Cette édition 2010 réussit donc un véritable tour de force : offrir des sensations beaucoup plus grisantes qu'auparavant, sans pour autant entraver à l'authenticité d'un match de football.

Vidéo #8 - Vidéo-Test des versions PS3 et 360

FIFA 10 : Vidéo #8 - Vidéo-Test des versions PS3 et 360


« Même si FIFA 10 place encore la barre très haut, il reste bien entendu perfectible sur de nombreux aspects »


FIFA 10
Si FIFA 10 conserve le même moteur graphique que son ainée, il bénéficie tout de même de plusieurs améliorations techniques : son lot annuel de nouveaux gestes ainsi qu'un découpage encore plus détaillé des animations. Derrière, il n'est pas rare de voir un défenseur se jeter sur sa ligne de but en sauvant son équipe d'un geste réflexe improbable, tandis que les attaquants s'effacent régulièrement pour laisser passer la balle entre leur jambes à destination d'un joueur mieux placé. Contrôle orienté de la poitrine, du genou, talonnade, coup d'épaule, jamais un jeu de football n'avait dégagé autant de réalisme dans la gestuelle des joueurs. Même si FIFA 10 place encore la barre très haut, il reste bien entendu perfectible sur de nombreux aspects et comporte encore quelques défauts qui nous ont gênés.

A commencer par la réactivité des joueurs, toujours trop attentistes, quand il s'agit de recevoir le ballon. Un défaut qui peut s'avérer frustrant, par exemple lorsqu'un défenseur se fait bêtement chiper le cuir pour ne pas avoir réagit assez rapidement à une passe effectuée par son gardien. Tiens, d'ailleurs, transition parfaite pour évoquer les lacunes essuyées par nos amis les portiers. Si leurs sorties sont plus incisives, on peut cependant leur reprocher de relâcher bien trop souvent le ballon, même sur des frappes pourtant anodines. Nous n'avons malheureusement pas terminer notre sermon envers les gardiens puisque ces derniers ont une fâcheuse tendance à relancer le ballon un peu n'importe où, sauf sur le joueur visé. Un problème qui se répercute également dans le jeu où les passes n'arrivent parfois pas à leur destinataire. L'intelligence artificielle procède à des choix douteux en envoyant ponctuellement le ballon dans la direction opposée à celle de la passe effectuée, sur un joueur adverse, ou pire encore, dans l'axe. Carton jaune aussi pour la modélisation faciale des footballeurs qui reste l'aspect technique le plus malheureux du jeu. Effet plastique, joueurs méconnaissables, les studios de Vancouver ont semble-t-il bien du mal à trouver une solution pour enfin proposer un rendu de qualité sur l'ensemble des joueurs. On revient aussi rapidement sur l'arbitrage dont les décisions sont parfois assez aléatoires, à la tête du client.

FIFA 10
FIFA 10
FIFA 10


« La finalité étant de monter son propre club en ligne avec ses potes et que chacun puisse jouer avec son propre avatar »


FIFA 10
Comme chaque année, FIFA 10 bénéficie de tout l'enrobage Electronic Arts - dont la même interface - avec une pléthore de clubs sous licence, des championnats toujours plus exotiques ainsi que les principales formations nationales de la planète. Sur ce plan là, rien à redire ; d'autant plus que cette édition propose un contenu encore plus riche avec de nouveaux modes. Si l'on passera outre les classiques (championnats, match amical sur la même console ou en ligne, league, etc.), FIFA 10 capitalise cette année sur l'aspect communautaire en ligne avec une évolution du mode Deviens Pro. Il est désormais possible de concevoir son propre avatar en personnalisant entièrement son physique et même en insérant son visage dans le jeu en passant par une interface nommée GameFace, une fonction (disponible sur le web) qui permet de modéliser sa tête en 3D. L'intérêt n'est pas simplement de surfer sur la mode de la customisation, mais de participer à l'évolution de son personnage en passant par différentes phases d'apprentissage. Réaliser des jongles, éliminer plusieurs adversaires, effectuer un doublé, etc. Il existe 200 défis dans le jeu permettant d'augmenter ses capacités. La finalité étant de monter son propre club en ligne avec ses potes et que chacun puisse jouer avec son propre avatar qu'il aura pris soin d'entraîner au fil des rencontres. On peut également poser sa candidature pour signer dans un club déjà existant et participer à des leagues avec toutes sortes de classements. Une nouveauté intéressante qui ouvre la porte vers de nouvelles expériences pour les joueurs.

FIFA 10
En termes de nouveautés, on retrouve aussi le « Live Season 2.O ». Blessures, cartons jaunes, cartons rouges, transferts, formation, cette fonctionnalité de mise à jour peut désormais gérer tous ces paramètres pour vous permettre de revivre le quotidien de votre équipe préférée en se basant sur les véritables résultats du championnat. On peut alors choisir de rejouer le match pour changer le destin de son équipe, ou tout simplement accepter le score de la dernière journée. Un mode vraiment bien conçu qui plaira sans aucun doute aux fans, même si après les 6 premières journées offertes gracieusement par l'éditeur, il faudra ensuite sortir le portefeuille pour bénéficier de cette fonctionnalité inédite. On retrouve aussi toujours le mode Deviens Pro, qui se limite cette année à 4 saisons, allez savoir pourquoi... Grande innovation de cet épisode, le mode Entraînement fait enfin son apparition! Même s'il reste très limité, son intérêt réside dans l'éditeur de coup de pied arrêté. Mais ici encore, on se rend rapidement à l'évidence : ce mode reste à l'état d'ébauche. En effet, les possibilités se réduisent uniquement aux zones entourant la surface de réparation. Mais avec un système facile à maîtriser, on pourrait déjà imaginer une interface identique pour l'année prochaine sur les corners, les touches et pour d'autres séquences bien précises.... On terminera ce tour d'horizon des modes par la carrière qui contient de nombreux éléments de management et bénéficie donc de toute l'expérience de l'éditeur dans ce domaine. Au milieu des 150 améliorations annoncées, la plus importante concerne surtout la crédibilité des transferts et des classements. Exemple : impossible d'attirer un grand joueur comme Benzema dans un club de Ligue 2 (ou même de Ligue 1 tiens), même en cassant la tirelire. Davantage de cohérence aussi dans la gestion des classements où les grands clubs étoilés ne peuvent plus - en théorie - se retrouver dans les bas fond du championnat.

FIFA 10
FIFA 10
FIFA 10


Conclusion


Malgré quelques lacunes notables, FIFA 10 réussit sans aucun problème à gommer les principaux défauts de FIFA 09, qui avait lui-même déjà placé la barre très haut. Cette nouvelle édition s'infiltre dans la défense grâce à des modes de jeu encore plus complets et un aspect communautaire en ligne totalement inédit, dribble le dernier défenseur grâce à un gameplay à la fois souple, instantané et trouve les chemins du but grâce à un réalisme jamais atteint aujourd'hui dans une simulation de football. FIFA 10 supplante donc aisément son ainée et devrait, en attendant la sortie de PES 2010, vraisemblablement conserver sa couronne pour un nouveau règne.

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : the phenom 38300
Très bon
Super intéressant Cette ofre est vraiment très intéressante
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
caca cacaccacacacacacacacaacafffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist FIFA 10

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité