flechePublicité

Test Fantasy Life (Nintendo 3DS) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Septembre 2014 , Nintendo 3DS

Les +

  • Long, généreux et fun
  • Joliment réalisé
  • 12 classes complémentaires
  • Facile à prendre en main
  • Jouable à 3, en local ou online
  • Game design équilibré

Les -

  • Pas de moments vraiment épiques
  • Pas mal d'allers-retours forcés
  • Manque d'un peu de challenge
La note de jeuxvideo.fr
8.0
incontournable
La note des internautes
9.3

(61 votes)
Publiée le 26/09/2014 à 10:09, par Damien

Test de Fantasy Life : un mélange atypique et savoureux

Level-5 nous propose un jeu chronophage et plaisant, mêlant RPG et simulation de vie.

Les possesseurs de la Xbox s’en souviennent sans doute : en 2002, Level-5 et Microsoft annoncent un MMORPG ambitieux, au Cel-shading ravageur, True Fantasy Live Online. Le projet étant annulé en 2004, Level-5 est depuis parti sur d’autres franchises à succès, comme les Professeur Layton et Dragon Quest. La firme nippone a d’ailleurs dû remanier largement la première version de son DQ IX, dont l’orientation “Action-RPG en temps réel” avait déplu. Nous voilà donc en 2014, avec un Fantasy Life qui nous offre un mélange atypique entre jeu de rôle en temps réel et simulation de vie, jouable seul ou à plusieurs. Que vaut le fruit de cette longue gestation ?

Il était une fois la vie, version fantasyRetour au sommaire
Fantasy Life
Comme énoncé en introduction, c’est avec un titre au gameplay hybride que nous avons affaire aujourd’hui sur nos 3DS. En effet, Fantasy Life est d’abord un jeu de rôle, qui nous transporte dans une histoire assez “gentillette” (même si elle gagne en intérêt dans sa seconde partie) : des pierres du chaos débarquent à Rêveria et rendent maléfiques différentes entités qui mettent le monde en péril. On y contrôle un héros, personnalisé selon un bon lot de paramètres (sexe, carrure, tête, coiffure, visage, voix…), qui devra progressivement monter en expérience pour résoudre des problèmes de plus en plus importants.

Mais FL, c’est aussi une mini-simulation de vie, pas aussi contraignante qu’un Animal Crossing au niveau des horaires (le cycle jour / nuit n’est pas calqué sur celui de la vie réelle, les marchands bossent continuellement...), ni aussi poussé qu’un Sims au niveau de la gestion de l’individu. En outre, s’il n’est nullement question de laver notre avatar ou de l’emmener “faire popo”, on peut tout de même acheter des logements et les aménager, s’acheter un chat ou un chien, se faire des amis, décorer sa chambre, etc.

Viva la libertàRetour au sommaire
Fantasy Life
L’autre grande originalité du bébé de 1-UP Studio (anciennement Brownie Brown et auteur du mythique Mother 3) réside dans les 12 carrières qu’il propose, s’apparentant à des classes. Cinq d’entre elles se concentrent sur des métiers plutôt “créatifs” (alchimiste, tailleur et menuisier). Ce sont des activités un peu simplettes, courtes mais pas déplaisantes, architecturées autour de QTE à réaliser en rythme le plus rapidement possible.

Plus intéressantes sont les carrières de récolte (mineur, pêcheur et bûcheron) qui nous invitent à récupérer un maximum de matières premières, via des mini-jeux qui s’enrichissent sur la durée. De quoi offrir un peu d’air entre deux combats, que notre héros aura réalisés en tant que paladin, mercenaire, chasseur ou mage - les autres classes restantes, les plus riches à nos yeux.

Longue présentation du jeu


Car oui, toutes ces activités sont judicieusement complémentaires et utiles : on peut très bien récolter des minerais pour se faire de l'argent, ou bien les garder pour les utiliser en tant que forgeron... Cela, afin de construire une arme qui facilitera notre progression en tant que paladin. On finit par être une véritable entreprise à nous seuls ; ce qui n’enlève pas pour autant toute utilité aux autres commerçants ou artisans des villes visitées. Précisons au passage que les actions de carrière peuvent s’enchaîner de manière fluide durant la progression, selon l’envie : être pêcheur n'empêche pas de couper des arbres ou de taper du monstre, par exemple. De même, il est globalement possible de changer de classe à tout moment. Feel free !

Fantasy Life
Outre nous présenter différents PNJ ou lieux du monde (chaque carrière ayant un mini-scénario dédié, dans lequel notre maître nous aide à prendre du galon), les carrières ont le grand mérite de faire évoluer certaines de nos caractéristiques : force, défense, intelligence, dextérité... Et ce, afin que l’on devienne le héros le plus complet qui soit. On “sculpte” donc son personnage autant que son aventure, au fil de ses agissements. Cela procure un sentiment enivrant de liberté, au niveau de l’exploration, du choix de carrières ou des quêtes secondaires. Assurément, une des grandes réussites du titre.

Très accessible, voire un peu trop facile pour les joueurs avides de levelling, FL conserve toutefois quelques exigences : chaque action consomme de la mana (qui se recharge assez lentement), la sauvegarde ne remet pas le héros au top de sa forme, et les gros butins peuvent se perdre facilement - les ennemis prenant un malin plaisir à les détruire. Du coup, le titre demande progressivement de plus en plus de stratégie au niveau des combats, du positionnement sur le terrain, de l’utilisation des objets et équipements.

De même, malgré un design mignon, à mi-chemin entre Dragon Quest et Layton, il traite parfois de sujets un brin plus matures (tromperie conjugale, mort d’un parent, guerre) dans ses dialogues, bien traduits en français et souvent teintés d’humour.

Fais mineur, Tunnel regretteras pas !Retour au sommaire
Fantasy Life
Et puisque nous divaguons du côté de la réalisation, avouons que ce FL nous met dans une situation de confort particulièrement appréciable. Mignon à souhait, coloré, remarquablement fini et bercé par de jolies musiques - parfois un poil trop redondantes - de Nobuo Uematsu, le titre nous propose une belle variété d’environnements et d’individus (amis ou ennemis). Les zones visitées paraissent vivantes, de jour comme de nuit, et prennent davantage de relief avec l’option 3D de la portable, efficace bien que totalement accessoire.

Notons également une somme de petites attentions bienvenues, comme le mode photo, les nombreux points de sauvegarde, les différents moyens de transport, la possibilité d’accélérer l’initiation ou les notifications d’accomplissement de quêtes - très pratiques. Tout cela fait qu’on est bien dans Fantasy Life et qu’on veut y rester aussi longtemps que possible.

Fantasy Life
Le titre est vraiment riche, fun et long ; il nous donne cette impression d’avoir toujours quelque chose à faire. Et non content d’offrir pas moins de 80 défis annexes par classe (sans compter ceux de la trame principale), FL a l’immense qualité de valoriser avec justesse nos agissements... même les plus bénins, comme la simple course à pied qui gagne en efficacité sur la durée. Que ce soit avec la multitude de récompenses (points d’expérience, argent, objets et autres bonus), le renouvellement de certains ennemis, ou, tout simplement, par la montée en puissance de notre avatar.

Comble du bonheur, contrairement aux Japonais, le mode multijoueur (local et en ligne) est d’emblée inclus dans la cartouche afin d’étoffer encore une durée de vie déjà copieuse. Sans fioriture et assez proche de celui d’Animal Crossing dans le fond (on s’invite dans le monde d’un ami et on peut se partager les objets), cette option demeure fonctionnelle et plaisante, supportant jusqu’à 3 participants en simultané.

Moins agréable par contre (surtout pour notre porte-monnaie), le jeu propose d’emblée un DLC payant, heureusement dispensable, comprenant une nouvelle zone : Origin Island. Cette dernière dispose de ses propres quêtes scénaristiques et secondaires, éléments de personnalisation, rangs, recettes, cottages, meubles, matériaux, boss et animaux (oiseaux et dragons). Disponible dès aujourd’hui depuis l’écran titre, il coûte 7,99 €.

Level-failleRetour au sommaire
Fantasy Life
Vous l’aurez compris, notre avis est globalement très positif ; pour autant, FL n’est malheureusement pas parfait. En effet, l’aventure manque un peu d’envergure ainsi que de moments véritablement épiques, et les combats de boss sont souvent trop faciles (bien plus que certaines batailles contre des semi-boss). De même, nous avons pu regretter un peu trop d’allers-retours successifs, des passages parfois verbeux et une carte perfectible (pas assez précise pour retrouver des PNJ peu connus et nécessitant de sortir d’une ville pour avoir une vision globale de la région).

Mais ne boudons pas notre plaisir, car il demeure un excellent titre, solide sur ses bases, joliment réalisé et assez long pour captiver les joueurs curieux durant 20 à 40 heures, si ce n’est (bien) plus. Parfaitement adapté au support nomade, il ne peut qu’être conseillé à tous les curieux qui aiment les jeux de rôle et ne sont pas allergiques à quelques éléments de simulation de vie.

Au final, Fantasy Life est un bon bol d’air frais, avec un gameplay à mi-chemin entre deux genres, toujours gratifiant bien que très accessible. Généreux, équilibré, varié, addictif et plutôt libertaire, il jouit par ailleurs d’une réalisation quasiment sans faille qui nous met d’enblée dans une situation de confort prégnante. Une excellente surprise donc, et un plat de choix pour les joueurs nomades possédant une 3DS.

Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life
Fantasy Life

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Fantasy Life - Un jeu excellent ! Fantasy Life est un jeu que j'ai connu par la communauté anglaise et déjà, le concept m'avait séduit. Depuis que j'y joues, je fais de plus en plus de découvertes dans ce jeu très bien développé. Cependant, je vois un défaut majeur (ironique), en tant que mercenaire, je dois tuer des monstres longs à tuer et ce sans mourir, il me faut donc des potions et parfois, ce n suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
C'est un super jeu Vous cherchez un jeu ou vous vivez une vie virtuel prenez le!!!!!! Il y a ta maison tes amis ton métier ton grade ton niveaux tes meubles ton coiffeurs perso tes magasin essentiel poissonier boucher primeurs ton armurier a boutique de mode ta boutique de tissu de bois de pierre presieuse tu as deux village a côté ou tu peux avoir de nouvelle chose tu peux aussi avoir un chat ou un chien avoir ton suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité