flechePublicité

Test Fable : Heroes (Xbox 360) : 4/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 02 Mai 2012 , Xbox 360

Les +

  • Les environnements de Fable
  • Chaque héros a son gameplay
  • Prise en main facile
  • Du multi

Les -

  • C'est moche
  • Musiques agaçantes et hors contexte
  • Combats trop brouillons
  • Rythme de jeu non maîtrisé
  • Des ralentissements
  • Compétences galères à obtenir
  • On ne peut pas mourir
La note de jeuxvideo.fr
4.0
bof
La note des internautes
4.8

(23 votes)
Publiée le 07/05/2012 à 09:05, par Camille

Test de Fable Heroes : Échec au roi

Lionhead Studios nous propose un hack'n slash un peu trop simple et maladroit pour devenir prenant et amusant.

Disponible en téléchargement depuis le 2 mai 2012 sur Xbox 360 pour 800 points Microsoft, Fable : Heroes est un hack'n slash où quatre joueurs peuvent parcourir des tableaux s'inspirant de l'Albion. Visant les fans de la série mais aussi un public familial, Lionhead Studios arrivera-t-il à réunir et à satisfaire tout ce petit monde ?

Mais c'est un jeu d'enfant !Retour au sommaire
Fiche jeux : Fable : Heroes
Chaque mission se réalise avec 3 autres alliés et cela, que l'on joue seul ou à plusieurs, en local comme en ligne. Cependant, l'I.A. est tellement idiote qu'il est plus pertinent de passer une manette à son petit frère de 4 ans, histoire d'avoir un boulet en moins dans l'équipe. Quand un personnage n'a plus de vie, il se change en fantôme et devient incapable de ramasser les objets, comme les pièces d'or qui permettent d'acheter des compétences, ou des boosts. Seuls les cœurs de vie peuvent être récupérés par les fantômes, leur permettant alors de retrouver une forme humaine. Un fantôme peut tout de même continuer d'attaquer les ennemis et faire des dégâts. Autant rassurer les plus craintifs (et désespérer les autres) : il n'y a aucun risque de voir le niveau se finir prématurément si toute notre équipe se fait tuer. « Game Over », c'est quoi ça déjà... ?

Fable : Heroes
Chaque personnage dispose d'une attaque, d'un coup plus puissant appelé « Botte », d'une esquive et d'un coup visant plusieurs ennemis. Cependant, l'attaque de zone est à limiter car elle coûte un cœur de vie pour être lancée, sur les cinq dont dispose le joueur. Plus on spam cette attaque, histoire de nettoyer plus rapidement tous les ennemis à l'écran, et plus il est facile de finir en fantôme ; mais bon, est-ce une finalité si grave en soit... ? Pas tellement... La mort n'arrête pas la progression après tout. La prise en main est très rapide et permet ainsi à n'importe qui de rejoindre l'aventure. Cependant, si les niveaux s'enchaînent bien, on a rapidement l'impression de faire toujours la même chose. Même le mode Difficile, qui se débloque une fois tous les niveaux réussis en Normal, ne vient pas pimenter l'expérience...

Press-Start #1 - Premier niveau - Millfields


Facile, simple, brouillonRetour au sommaire
Fable : Heroes
Chaque joueur va incarner un des 12 10 personnages jouables (deux d'entre eux étant déblocables via Fable : The Journey, pas encore sorti à ce jour). On retrouve ainsi Reaver, Sir Walter, Lucien, Ben Finn, Scythe, Maze, Jack Of Blades..., soit des personnages de tous les épisodes de la série Fable. Ces derniers seront accessibles sous la forme d'une marionnette, au style visuel très particulier, qui ne fera pas toujours l'unanimité. Chacun d'entre eux dispose d'un type d'attaque (mêlée, distance, magie). Malheureusement, si l'idée part d'une bonne intention (probablement pour diversifier la façon d'aborder les ennemis), dans la pratique ça ne change pas grand-chose ; la faute à un gameplay vraiment trop brouillon et à quelques ralentissements visibles en jeu. Les magiciens (avec leurs projectiles téléguidés) ont la chance de pouvoir toucher leurs ennemis sans trop se soucier des distances et de l'angle d'attaque, mais en restant loin du combat, ils ont moins de pièces que les personnages de corps à corps, qui, en première ligne, pourront plus facilement récupérer l'argent qui tombe des ennemis vaincus.

Fable : Heroes
Autre déception : aucune histoire ne vient relier les huit tableaux à traverser. Et même s'il y a un certain renouvellement (Bowerstone, Aurora...) visuellement, au niveau du gameplay, les missions se suivent et se ressemblent trop. On casse des barils pour récupérer des pièces d'or, on ouvre des coffres pour bénéficier d'un effet parfois plus agaçant qu'utile, on tue des ennemis, on arrive à l'interlude où il faut attaquer un objet qui nous bloque la route en spammant la touche d'attaque. Le niveau continue, on a parfois à choisir entre ouvrir un coffre « gentil » (qui peut rendre un joueur plus rapide ou grand, lui créer un double...) ou « méchant  »(qui rapetisse un personnage, fait perdre des pièces à un héros aléatoirement, etc.). D'un point de vue musical, on aurait pu s'attendre à des clins d’œil liés aux séries d'origine d'autant plus que Fable dispose de très beaux morceaux... Eh bien non ! On a le droit à des musiques agaçantes et trop enfantines qui ne collent pas avec ce qui se passe à l'écran. Du coup, même si on retrouve certains paysages de Fable, l'immersion ne se fait pas.

Fable : Heroes
À la fin du niveau, on a le choix entre deux directions : l'une conduit à un mini-jeu, l'autre à un boss. Si on a choisi le boss et qu'on veut faire le mini jeu, il faudra refaire la mission et sélectionner l'autre direction. Après avoir passé ce niveau, un classement a lieu : le joueur qui a collecté le plus de pièces va remporter des lancers de dés, en fonction du nombre d'or amassé. Les joueurs arrivent ensuite sur un plateau dans l'idée d'un jeu de l'oie. Chaque joueur lance les dés et va arriver sur des cases où il pourra acheter des compétences avec son or (à noter que certaines cases sont à débloquer). Mais plus on progresse dans le jeu et plus les cases dont on a besoin deviennent délicates à atteindre, d'autant qu'on ne peut acheter qu'une amélioration par case, alors que cette dernière en propose un peu moins de cinq. Il faudra donc espérer retomber plusieurs fois sur la case pour tout acheter.

Fable : Heroes apportait de bonnes idées dont celle de réunir plusieurs personnages des différents opus sur un même titre. Il y avait de quoi faire plaisir aux fans et pourtant le résultat est des plus décevant. Même si, visuellement, on retrouve les héros et quelques environnements des séries dont le titre s'inspire, l'ambiance sonore est calamiteuse, le gameplay trop brouillon, rapidement ennuyeux et accompagné de ralentissements. Le rythme de jeu est quant à lui cassé en permanence, que ce soit par les interludes dans les niveaux ou par les phases en plateau faisant évoluer les personnages. Bien que sympathique entre amis pendant quelques minutes (et encore... il ne faut pas être exigeant), Fable : Heroes se fera rapidement oublier, et ce n'est pas plus mal.

Fable : Heroes
Fable : Heroes
Fable : Heroes
Fable : Heroes
Fable : Heroes
Fable : Heroes
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Fable : Heroes

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
+)/i)[1] : null));