flechePublicité

Test F1 2014 (Xbox 360, PS3) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 17 Octobre 2014 , Xbox 360 , PS3 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Toutes les règles FIA 2014
  • Conduite réussie au volant...
  • Bande-son réussie
  • Contenu relativement riche...

Les -

  • Aucun progrès graphique
  • ... qui perd en saveur au pad
  • Copie conforme de la carrière
  • ... mais en recul depuis 2013
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
6.1

(48 votes)
Publiée le 22/10/2014 à 14:10, par Nerces

Test de F1 2014 : nouvelle motorisation, mais des options en retrait

Codemasters semble s'être un peu trop reposé sur ses lauriers et F1 2014 ne devrait pas rester dans les mémoires.

Malgré d'inévitables critiques, F1 2013 avait été plutôt bien accueilli par une communauté de joueurs un peu échaudée de voir Codemasters sortir de nouvelles versions, chaque année, sans justification réelle. Un reproche que l'on ne peut formuler à l'encontre de F1 2014 : le studio a effectivement dû se plier aux nouveaux règlements adoptés par la FIA et renouveler de nombreux éléments de gameplay afin de coller aux changements de motorisations notamment. Suffisant pour en faire un opus incontournable ?

Les règles ont changéRetour au sommaire
F1 2014
Nous l'avons dit en introduction, F1 2014 est marqué par l'adoption de nouveaux règlements aussi bien sur le plan technique que sportif. Ainsi, la FIA a imposé le remplacement des moteurs V8 atmosphériques par des propulseurs V6 turbocompressés cette année. Il s'agit d'un changement tout aussi majeur pour les écuries que pour un développeur comme Codemasters qui doit revoir le comportement des monoplaces ainsi qu'une bonne partie de la bande-son : le bruit de ces nouveaux moteurs est sensiblement différent. Quelques points de règles ont aussi été modifiés par la FIA (points sur le dernier grand-prix, numéros fixes d'une saison à l'autre...) et Codemasters a bien sûr intégré ces nouveautés.

F1 2014
Côté bande-son et loin de toute polémique quant à la « tristesse » de ces nouveaux moteurs, le travail réalisé par les équipes de Codemasters a été on ne peut plus sérieux. Le rugissement des années précédentes est bel et bien révolu, mais la fidélité avec les monoplaces actuelles est au rendez-vous. Même souci du détail dans la représentation des deux nouveaux circuits de cette saison : 2014 signe le retour du Grand-Prix d'Autriche et l'arrivée de celui de Russie. L'Autodrome de Sotchi et le Red Bull Ring de Spielberg sont reproduits avec justesse alors que tous les autres tracés profitent des modifications d'usage. Rien à redire non plus du côté des livrées des différents voitures, mais le résultat est déjà moins flatteur côté pilotes.

Licence officielle oblige, le mode Carrière est l'occasion de retrouver tous les pilotes engagés. Hélas, on reconnaît bien plus leurs photos que leur modélisation 3D et leur regard est bizarrement absent. Cela dit, en Carrière, le principal reproche est ailleurs : en effet, il est maintenant possible de signer dès le départ avec une des plus importantes écuries et toute la partie Test des jeunes pilotes est remplacée par un unique tour de piste qui doit permettre de conseiller le joueur sur le niveau de difficulté à choisir. Vous vous en doutez, pareil test ne permet rien de bien précis et après quelques courses, vous aurez sans doute besoin d'aller dans les menus pour ajuster un peu les choses. Heureusement, les principales options sont toujours là.

Sec ou sous la pluie, nos tours de piste sur ...


Au revoir les « Légendes »...Retour au sommaire
Nous évoquons la présence de ces options, car il faut bien reconnaître que Codemasters surprend côté contenu. Alors que le studio l'avait juste introduit l'an passé, le mode Classique tire déjà sa révérence. Rappelons qu'il s'agissait de revivre certaines des plus belles heures de la Formule 1 des années 80-90 et au lieu d'améliorer la chose, de l'étendre à d'autres périodes plus anciennes, Codemasters l'a donc mise au placard ! Pire, le studio n'a absolument rien ajouté pour compenser cette absence. Qu'il s'agisse des défis, des scénarios ou des options multijoueur (local et réseau) tout ou presque est une copie conforme de ce que nous proposait déjà F1 2013.

F1 2014
Heureusement, l'introduction des propulseurs V6 turbocompressés est faite de belle manière et même si je suis bien incapable de vous parler de l'authenticité de la reproduction réalisée par Codemasters, l'agressivité des motorisations fait plaisir à voir. De suite, on regrette cependant que toutes les modifications n'aient pas le même impact sur la conduite. Ainsi, nous avons été bien en peine de voir l'effet de la nouvelle limitation à 100 kg de carburant quand le seul élément ayant une réelle incidence sur le déroulement d'un grand-prix semble être l'usure des pneumatiques... Toutefois, le plus gênant est ailleurs et en particulier dans la gestion des contrôles à la manette : qu'on se le dise, F1 2014 est plus que jamais à pratiquer au volant.

F1 2014
Depuis déjà des années, les amateurs de simulation et les défenseurs de l'arcade s'affrontent pour savoir si Codemasters verse plutôt d'un côté ou de l'autre. F1 2014 pratiqué au volant est sans doute davantage tourné vers l'arcade, mais il conserve une bonne dose de précision, indispensable à la réussite des scénarios les plus délicats. Précision qui semble en retrait dès lors que l'on passe au pad : l'agilité des monoplaces n'est plus tout à fait au rendez-vous et on sent un recul depuis F1 2013... même si les joueurs persévérants arriveront sans doute à passer outre. Côté technique et si on ne retrouve pas un tel recul, il faut toujours faire avec un rendu « crado » sur les rétroviseurs. Le moteur graphique semble donc identique à celui de F1 2013 et il en va de même pour le code réseau qui souffre toujours de connexions parfois aléatoires. Paresseux Codemasters ?

L'introduction des nouveautés importées par la FIA devrait pousser les puristes de la Formule 1 vers ce F1 2014. Ils pourront ainsi profiter du tracé réussi des nouveaux circuits et de tous les changements de règles liés aux nouvelles motorisations ou à l'attribution des points. Hélas, ce sont pour ainsi dire les seules « innovations » d'un titre qui se repose beaucoup trop sur le succès de son prédécesseur. Pire, la conduite au pad semble perdre un peu en précision et le sympathique mode Classique a été retiré. Codemasters ne s'est pas non plus fatigué côté technique avec un rendu graphique strictement identique à celui de l'an passé... Alors et même s'il n'est pas un mauvais bougre, nous vous conseillons de retourner sur F1 2013 plutôt que d'investir dans ce nouvel opus... En attendant l'année prochaine ?

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 4 GHz, 16 Go de mémoire vive et GeForce GTX 780 Ti. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 3 GHz, épaulé par 4 Go de mémoire vive et une GeForce GTX 560.

F1 2014
F1 2014

F1 2014

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bon
Génial mais pauvre très bon jeu, mais par rapport a f1 2013 il manque bcp de choses. effectivement on a les nouveau moteurs (la plus grosse évolution) et ça c'est génial. nouveau design aussi des voiture. bien que j'ai mit quelques patch pour rendre encore plus fidèle les couleurs et logos (notamment la williams est en mode non alcoolisée dans le jeu). nouveaux Circuit, Bareinh de nuit suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Rien de nouveau. Rien de nouveau, mise à part le bruit des moteurs (qui passent du V8 au V6 Turbo). L'impression de conduire une voiture radiocommandée...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité