flechePublicité

Test Everybody's Golf (Playstation Vita) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 22 Février 2012 , Playstation Vita

Les +

  • Ultra riche en solo
  • Le meilleur de tous les épisodes
  • Les nombreux shots différents

Les -

  • Visiblement pas fini
  • Un niveau un peu rebutant pour les débutants
  • "Putter" est devenu encore plus dur qu'avant
  • Les fonctions tactiles pour mettre des pichenettes aux ours, ok..
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
6.7

(38 votes)
Publiée le 06/01/2012 à 18:01, par Nathan

Test de Everybody's Golf World Invitational : tout simplement plus hardcore

Véritable institution au Japon, Sony ne pouvait se passer de son jeu de sport phare pour démarrer la vie de sa nouvelle console portable. "Nice shot !"

La PS Vita vient de s'éteindre, déjà éreintée par plusieurs parties. Ce sont surtout les trois tournois d'affilée en Wifi qui ont eu raison des batteries, déjà bien utilisées, de la nouvelle console de Sony. Ces 3 rencontres "presque amicales" où tous les joueurs se félicitent au moindre beau geste ont été, une fois de plus, un échec cuisant pour le vétéran de la série que je suis. Comme la plupart des jeux en ligne, on finit toujours par trouver plus fort que soi. Mais avec Minna no Golf, dit Everybody's Golf ou Hot Shots Golf dans le reste du monde, ce clivage entre pro et amateurs se fait sentir comme un uppercut en pleine mâchoire. Ce qui devait être une petite promenade aux pays des capacités de la Vita dérouille littéralement le golfeur à chaque trou.

« Lapin ! Tortue ! »Retour au sommaire
Everybody
Cette série bien mignonne avait l'air pourtant si paisible. Qu'ils soient de golf, de tennis ou divers, les jeux estampillés « Everybody's », « Minna » en japonais, se doivent d'être accessibles. Pour ce qui concerne la prise en main, on se sent vraiment comme à la maison. Des jauges, des indicateurs d'efficacité à la portée de tous du genre « lapin » et « tortue », ainsi que des personnages assez mignons. Inutile de changer une recette qui marche. Alors, ils ont décidé de faire comme dans le 5ème opus sur PlayStation 3 : en donner encore plus. Il y a désormais cinq manières de tirer pour viser le swing parfait : la classique, une autre plus rythmique, celle où l'on choisit plus sa direction, etc. Avec à chaque fois des avantages et des inconvénients. É-lé-men-taire.

Alors, pourquoi autant de défaites humiliantes si le jeu est si facile à prendre en main ? Après quelques parties en multi, on comprend la tournure que prend la série : un quasi-professionnalisme radical. Mais c'est une fois sur le green que tout se complique, car la machine nous force souvent à "putter" quoiqu'il arrive, même si l'on sait parfaitement qu'il est quasi impossible de réussir le tir. L'art du putting, cette partie pourtant primordiale du jeu, est devenue vraiment plus délicate encore. Et y'a des jours comme ça où rien ne rentre...

Les différents terrains, au nombre de 6 (sans compter les futurs DLC), sont plutôt du genre sadiques, avec des bunkers de sable un peu partout, des moulins, des animaux, des motels... Il va falloir autant de parties pour retenir les terrains, que pour améliorer le moral de ses personnages ou débloquer les innombrables accessoires du magasin de golf présent dans le jeu.

Gameplay #1 - E3 2011


Fils de PuttRetour au sommaire
Se rendant compte de la tournure sadique que prenait son jeu phare, ClapHanz a rajouté, un peu à la va-vite, un mode Easy qui, à défaut de vous rendre meilleur, transformera vos adversaires en tanches. C'est une maigre consolation quand on voit les brutes déjà présentes sur le mode en ligne.

Everybody
« Comment font-ils ?! » C'est souvent ce que l'on se dira en voyant les "Tiger Woods" en haut des classements, qui se font le parcours avec que des Birdies et si possible avec quelques Eagles et autres Albatros. Trois tournois par jour, c'est le maximum pour un seul joueur, mais c'est suffisamment pour se mesurer à des êtres humains bien supérieurs aux ennemis de la machine.

Depuis l'avènement des versions connectées à internet sur PS2, Minna no Golf vous propose de patienter dans un hall pour prendre un ticket de réservation pour un ou plusieurs tournois. On fait « mumuse » avec des petits avatars un peu angoissants, on tchatte en attendant sa fessée déculottée. Impossible de faire un match-play à distance avec son meilleur pote, seul le jeu en LAN étant disponible pour la sortie du jeu.

Everybody's VitaRetour au sommaire
Everybody
Alors, Ridge Racer Vita joue la carte du contenu téléchargeable sournois, on ne pourra pas s'empêcher de penser qu'on vit une drôle d'époque, où tout ce qui était acquis est désormais remis en cause. Les gamers d'hier étaient-ils plus heureux que ceux d'aujourd'hui ? Une vraie question politique. Ne serait-ce que les principes de base, telle que la documentation, remplacée par un feuillet et un PDF... Elle aurait été bien utile pour se rendre compte que la démo du TGS, pleine de réalité augmentée et de gyrosensor à tout va, ne s'est pas vraiment concrétisée.

On peut cela dit déplacer la console pour changer l'angle de vision, ce qui pourrait éventuellement être plus pratique pour certains joueurs, tout comme il est possible de passer en vue subjective. Le dos de sa console sert à orienter son coup, tandis que l'écran tactile permet de mettre des coups dans les ours ou les poulets égarés sur le terrain... des petits évènements anodins qui n'arrivent pas tant que ça dans la réalité. On pourra secouer quelques feuilles dans les airs pour déterminer la force du vent, toujours inconnue avant chaque trou. Comme si ce n'était pas assez difficile comme ça.

Everybody
En guise d'« augmentation de réalité », on se suffira de la boite du jeu reconnue par la caméra qui fera apparaitre le perso de son choix. Il y a encore des nouveautés qui devraient arriver, comme - on l'espère - la simple possibilité de jouer directement avec son pote par internet. Ne nous y trompons pas, ce premier opus Vita regorge de possibilités et de défis, même en solo. Mais il sent le "découpé à l'arrache" pour faire plaisir aux exigences du DLC. La preuve, c'est cet Online Ticket, fourni avec le jeu, véritable clef d'entrée indispensable à "l'Everybody's offre en ligne". Et les acheteurs d'occasion ne pourront qu'enrager devant un tel coup de Putt.

Avec sa difficulté explosive comme un coup de grisou, l'avenir du golf kawaii à la japonaise risque de se dessiner en deux écoles. D'un côté, il y a le petit frère Mario Golf (une production des créateurs originaux d'Everybody's Golf) et de l'autre, l'offre hardcore comme ce jeu-là, résolument orienté compétition. Malgré ses quelques manques, sans doute causés par des impératifs commerciaux, cette première production Vita s'impose comme une référence intouchable. On est devant le cas d'un hit qui se dit "Pourquoi miser gros alors qu'on est déjà le meilleur ?". L'arrogance des vainqueurs.

Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Everybody
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Pas mal mais Je ne connaissais pas cette série de jeu de golf. L'habillage, le principe, le gameplay m'ont séduits d'emblée. Seulement, je peste contre ce côté "fun" où les parcours sont jonchés d'obstacles qui n'ont rien a faire sur un terrain de golf (champ, moulin, affiche publicitaire). Personnellement, ça me gâche l'expérience, et surtout ça me fait pester de rater un coup à suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Must Have Pour moi c'est LE jeu de la Vita à l'heure actuelle. Prise en main facile mais vrai challenge, un vrai mode ne ligne étoffé, des tonnes de bonus, du fun à revendre... Certes pour les fans ça manque un peu de nouveautés mais difficile de changer radicalement une si bonne recette et le plaisir reste intact. 8,5/10
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Everybody's Golf

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité