flechePublicité

Test EA Sports UFC (Xbox One, PS4) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 19 Juin 2014 , Xbox One , PS4

Les +

  • La modélisation et l'animation des personnages, très bien foutues
  • L'évolution des corps au cours des combats
  • La personnalisation, très poussée
  • Le gameplay, riche et varié (bien qu'un poil complexe)

Les -

  • Le manque d'impact de certains coups
  • Le système de soumission, assez complexe au premier abord
  • La répétitivité du mode carrière
  • LES TEMPS DE CHARGEMENT FFS
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
7.7

(44 votes)
Publiée le 19/06/2014 à 16:06, par Kevin-J

Test de EA Sports UFC : Une bonne grosse claque visuelle

Amateur de bourre-pif classieux et autres coups de savates retentissants, arrêtez votre chemin, l'UFC nouveau est de sortie.

Après trois épisodes chez THQ, c'est finalement EA qui a récupéré la licence UFC dans son giron (dans des circonstances certes un poil litigieuses). Et c'est avec un épisode créé spécialement pour la nouvelle génération de console que l'éditeur a décidé d'ouvrir le bal. La simulation du sport de combat que certains considèrent comme le plus classe du monde (en dépit du qu'en-dira-t-on), s'en revient donc après un peu plus de deux années d'absence, dans une version remise au goût du jour. L'occasion pour nous de disséquer ce que ce nouvel UFC a dans le ventre.

Un jour, je serais le meilleur dresseur cogneur Retour au sommaire
On ne va pas se mentir, EA Sports UFC ne mise absolument pas sur la diversité du contenu pour mieux se concentrer sur une seule et unique chose : la bagarre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se débrouille bien le bougre. De manière très classique, vous pourrez trouver trois modes de jeux majeurs : Combats Rapides, Défis et Carrière.

EA Sports UFC
Comme vous pouvez vous en douter, les deux premiers modes permettent respectivement de se foutre sur la tronche en deux temps trois mouvements, avec pas moins de 97 combattants (dont 7 femmes) issus du roster de la discipline ; ou de perfectionner les différents aspects du gameplay au travers de mini-jeux. Mais c'est bel et bien le mode carrière qui sera le plus intéressant, dans la mesure où il vous permettra de créer votre combattant de A à Z. Une fois que vous aurez défini son physique et ses informations de base (nom, ville d'origine, surnom, catégorie de poids, etc) via un outil simple mais complet, il vous suffira de l'importer dans le mode carrière pour jouer avec lui et le mener vers les sommets.

Néanmoins, avant même de penser à combattre, vous allez devoir définir le style de combat de votre personnage. Ce choix dictera en effet vos statistiques de base, capitales pour orienter la façon d'aborder un combat. A vous de voir si vous êtes plutôt adepte de grands coups de lattes dans la tronche ou si vous préférez soumettre vos adversaires. Après cela, et c'est sans doute le gros point faible de ce mode de jeu, les séquences s'enchaînent mécaniquement entre phases d'entraînement (reprenant les épreuves du mode Défis) et les combats à proprement parler. Un enchaînement qui vire vite à la monotonie, certes, mais qui n'est pas sans intérêt, puisque chaque combat et entraînement donnera l'occasion de gagner des points d'expérience nécessaires à la progression de son combattant.

EA Sports UFC
Et c'est bien là tout le sel de ce mode de jeu : la progression du combattant que l'on a créé. Car voyez-vous, pour grimper les échelons de l'UFC, il va y avoir un peu de boulot, et ne pas faire évoluer correctement son personnage, c'est l'assurance de se prendre défaite sur défaite. Vous allez donc devoir réfléchir à la construction de votre combattant, à sa manière de combattre, et surtout, à la manière dont vous voulez le jouer, car le bougre possède des dizaines de caractéristiques à faire évoluer indépendamment les unes des autres. Pour ce test par exemple, j'ai créé un personnage luttant dans la catégorie des poids moyens et spécialisé dans le combat debout. J'ai ensuite poussé la spécialisation à l'extrême, investissant chaque point dans la force de ses coups (poings et pieds), la vitesse d'exécution, et la résistance aux coups adverses afin d'en faire un in-fighter pur. Pour résumer, un personnage qui frappe fort, vite, et capable d'encaisser les coups longtemps. En contrepartie, ce personnage est extrêmement faible dès lors que le combat arrive au sol, ou qu'une soumission est mise en place. Reste qu'en appliquant cette stratégie jusqu'au-boutiste, mon personnage caracole avec 12 victoires par KO (majoritairement au premier round) pour une seule et unique défaite (par soumission).

EA Sports UFC
Cette complexité, cette diversité dans la construction et la progression de son personnage est ce qui fait tout l'intérêt de cet UFC. D'autant plus que les statistiques ne constituent pas la seule variable à prendre en compte, étant donné qu'il est possible d'acheter des tas de coups pour personnaliser son moveset, ainsi que des compétences capables de changer radicalement la physionomie d'un combat. Ainsi, un personnage bien préparé, quel que soit son style de combat, possédera un net avantage sur le tout-venant, et aura de bonnes chances de triompher. Du moins, si l’on arrive à se dépêtrer des commandes certes complètes, mais un brin complexes.

EA Sports UFC - Gameplay (Combat)


Super OctogoneRetour au sommaire
Avoir un personnage bien construit, c'est bien, mais savoir le manier, c'est mieux. Et il va y avoir du boulot pour profiter à fond des capacités de son personnage tant les commandes sont difficiles à maîtriser dans le feu de l'action. Attaque, défense, clinch, lutte au sol, voilà autant de domaines qu'il vous faudra dompter sous peine de retourner au vestiaire la queue entre les jambes et la tête transformée en pastèque. Néanmoins, et pour complexes que soient les différentes manipulations, un minimum d'implication et quelques heures passées dans le mode Défis vous aideront à maîtriser les subtilités du gameplay. C'est avec plaisir que l'on se mettra à combattre en enchaînant les esquives, les frappes et les mises à terre en attendant le bon moment pour placer un coup dévastateur.

EA Sports UFC
Bien évidemment, tout n'est pas parfait, et l'on regrettera par exemple la partie lutte qui est souvent un peu brouillonne, ou bien encore les soumissions, qui demandent pour leur part des réflexes surhumains. Mais dans l'ensemble, cet EA Sports UFC s'avère très agréable et gratifiant à l'usage. Et le terme gratifiant n'est pas un vain mot, car une bonne maîtrise, à la fois de son personnage et du gameplay, permet de réaliser de très bons matchs, dignes des performances réalisées lors des véritables matchs, à savoir un KO foudroyant. Ainsi, un bon enchaînement, une bonne gestion de l'endurance et des esquives, ainsi qu'un focus sur certaines parties du corps de son adversaire, pourront mener à un KO en quelques dizaines de secondes.

EA Sports UFC
Néanmoins, il peut aussi arriver que les combats s'éternisent, et c'est là qu'intervient la seconde grande réussite du titre d'EA. En cas de combats longs, les corps réagissent, se transforment en temps réel pour suivre l'évolution du combat. Après un ou deux rounds, les visages se tuméfient, voire s'ouvrent pour laisser couler des filets de sangs. Les corps se marquent de bleus, ce cyanosent, rougissent sous l'effet des tentatives de soumission, et tout cela, avec un réalisme confondant. Le travail effectué sur la modélisation des corps et leur animation est proprement hallucinant, et le résultat en jeu est à tomber par terre. Il est désormais indéniable que nous sommes sur une nouvelle génération de consoles tant les améliorations sont visibles. C'est d'autant plus visible lorsque l'on compare la réalisation de cet épisode aux jeux du même genre sortis précédemment.

Un énorme travail a, entre autres, été réalisé au niveau des collisions. Ainsi, lorsque les deux combattants entrent en contact, il n'y a jamais chevauchement des corps (rappelez-vous les jeux WWE). A ce titre, les phases au sol sont une véritable réussite. De plus, il faut souligner que les transitions entre les animations (déplacement, coups, mise au sol) sont d'une finesse rare. Le personnage évolue de manière très fluide, sans à-coups, même si marginalement, l'on pourra regretter le peu de variété dans les animations d'un même mouvement. Notons enfin que l'habillage général du titre, quoiqu'un peu pauvre dans les menus, bénéficie d'un tas de petites touches qui raviront les connaisseurs de la discipline, du célèbre speech de début de combat de Bruce Buffer aux petites vidéos mettant en scène les combattants phares de la discipline.


EA Sports UFC n'est pas un titre facile à aborder, loin de là. Pour commencer, il faut aimer le MMA, que beaucoup considèrent encore comme une boucherie sanglante insane là où les esthètes de la bagarre y voient une ode à la gloire des athlètes qui y participent. Ensuite, parce que le titre d'EA est loin de se livrer au premier venu. Car voyez-vous, le jeu est très technique, et demandera un peu d'investissement pour commencer à s'apprécier. Entre les dizaines de paramètres à gérer pour faire évoluer son combattant, les nombreuses capacités et coups qu'il est possible de débloquer, et les subtilités du gameplay, autant dire que le néophyte aura un peu de mal à s'y retrouver. Reste que le jeu possède tout de même de sacrés arguments en sa faveur, grâce à une réalisation franchement bien foutue, et cette capacité à offrir des retournements de situation dignes des plus beaux matchs de l'UFC. Si vous aimez le MMA et les jeux de combat techniques, n'hésitez pas !

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Moyen
Nouvelle Gen ? Bonjour Je suis un fan de la série Ufc et je suis déçu du manque de profondeur de ea sport ufc. Les phases de clinch sont nulles, molles, pas de slam à partir d'une clefs de bras, le jour ou D Siver fais un renversement comme il le fait ds le jeu, les poules auront des dents. Les concepteurs ont ils regarder les combats d'Ufc ? je ne pense pas. Trés peu de combattants ds certaines catégories et suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
tout sauf une simulation Bonjour, je suis un grand fan de la série ufc de thq sur lequel j'ai passé des centaines d'heures. En abordant ce jeu de ea sport je fait un constat: quelle déception! Je m'explique: Ce jeu n'est assurément pas une simulation et c'est de ce point de vue qu'il souffre la comparaison avec ufc 3. La majeure partie des mécanismes, certes difficiles à maîtriser, mais qui suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist EA Sports UFC

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
bi-bnq');Tynt.i = {'st': true, 'ap': 'Tellement + sur JeuxVideo.fr :'}; (function(){var s=document.createElement('script');s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->