flechePublicité

Test Dust : An Elysian Tail (PS4, Xbox 360) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 15 Août 2012 , Xbox 360 Sortie le 24 Mai 2013 , PC Sortie le 17 Décembre 2013 , Mac , Sortie 2014 sur PS4

Les +

  • Un système de combat excellent
  • Des personnages charismatiques
  • Style visuel magnifique et musiques magistrales
  • Durée de vie honnête et bonne rejouabilité
  • Temps de chargements quasi invisibles
  • Des doublages excellents
  • Plusieurs niveau de difficultés

Les -

  • Parfois quelques rares petits ralentissements
  • Combats pas très clairs quand il y a du monde à l'écran
  • Signal trop discret quand la barre de vie du héros est faible
La note de jeuxvideo.fr
-
La note des internautes
9.0

(1 votes)
Publiée le 20/08/2012 à 16:08, par Camille

Test de Dust, An Elysian Tail : la perle du Xbox Live Arcade

Humble Hearts nous offre un véritable chef-d'œuvre à télécharger d'urgence sur le Xbox Live Arcade.

Disponible depuis le 15 août 2012 pour 1200 points Microsoft, Dust : An Elysian Tail est un jeu de plateforme en 2D développé par Humble Hearts. Derrière ce nom de plume se cache Dean Dodrill, une personne ayant auparavant travaillé sur les animations d'un certain Jazz Jackrabbit. Après l'abandon de la série du lapin vert (Jazz Jackrabbit 3), le gaillard décide de se lancer dans un projet fou, celui de réaliser Dust : An Elysian Tail, presque seul. Après plusieurs années de travail acharné, le titre remporte en 2009 le concours Microsoft Dream Build Play. Il sera proposé en téléchargement quelques années plus tard sur Xbox 360. Voyons ce que vaut ce cinquième et dernier jeu du Summer Of Arcade 2012.

Dust to DustRetour au sommaire
Dust : An Elysian Tail
L’histoire nous met dans la peau de Dust, un personnage aussi mystérieux qu'intriguant. En effet, le bougre ne se souvient plus de ce qui lui est arrivé, ni même de qui il est. Quelques secondes après avoir repris connaissance, Ahrah, une épée capable de parler, s’approche de notre héros amnésique et le désigne comme son maître légitime. L’arme est presque immédiatement suivie de Fidget, une nimbat (sorte de petit chat/chauve-souris) gardienne de l’épée. Cette dernière décide d’accompagner Dust le temps que notre héros retrouve la mémoire.

Dust : An Elysian Tail
Rapidement, on s’attache à ce trio très charismatique. Les situations sont tantôt drôles, tantôt sérieuses. Malgré son style coloré et enfantin au premier coup d'œil, mais attention, Dust : An Elysian Tail est là pour mettre notre dextérité à rude épreuve, qu'on décide de suive la quête principale ou pas. Arme au poing, Dust parcoure cet univers peuplé d'ennemis en tout genre, mais pas seulement. D'autres personnages sont également là pour lui faire la conversation. Toujours très bons, les dialogues nous tiennent en haleine pendant les 8 heures de jeu environ en normal (le double pour le terminer à 120%). Pour les moins confiants, un mode facile est disponible, tandis que les habitués et les plus vaillants se tourneront vers les modes difficile ou expert. Tout le monde trouve ainsi chaussure à son pied.

Dust : An Elysian Tail
La difficulté est toujours bien dosée, certaines attaques ennemies sont quasiment mortelles alors que d’autres vont simplement entamer notre barre de vie. Tout est question de timing et d'observation. Coté énigmes, elles aussi sont très bien pensées, poussant Dust à toujours explorer les moindre recoins d'un niveau à la recherche de coffres ou de passages secrets.On trouve également des cages, généralement bien cachées et protégées par 4 verrous, qui contiennent « des amis. » Ces derniers sont en fait des héros de jeux indépendants (Bastion, Super Meat Boy, Braid, The Dishwasher, etc.) ou encore les mascottes d'Hyperduck, le studio chargé des musiques. Un petit clin d'œil fort sympathique surtout que Humble Hearts a pris le soin de faire en sorte que les environnements contenant les cages s'inspirent des jeux concernés (un décor qui se construit quand on avance pour Bastion, des zones en noir et blanc pour Dishwasher, un casse-tête bien pixelisé pour FEZ...). Un moment de pur bonheur accompagné d'une certaine nostalgie, surtout si on a fait les titres concernés.

Gameplay #1 : Exploration, combat et premier boss



Une technique parfaiteRetour au sommaire
Dust : An Elysian Tail
Le gameplay est un véritable petit plaisir : les combats sont dynamiques, prenants et vraiment trippants. Les enchaînements varient selon les combinaisons de touches utilisées. À cela s'ajoute la possibilité de mêler l’un des trois types de projectiles à la compétence principale de Dust : la tornade. Le duo est dévastateur, mais cette combinaison ne peut pas être maintenue à l'infini sous peine de le blesser. Chaque coup porté à l'ennemi est comptabilisé, le but étant de les multiplier afin de créer des enchaînements. Plus le chiffre indiquant le nombre de frappes est élevé, plus Dust recevra des points d'expérience en guise de bonus. Attention cependant à ne pas être trop gourmand, car si notre héros prend un coup, la chaîne se brise et l'expérience bonus accumulée sera perdue. Il faudra donc se battre avec style et faire attention à ne pas se faire toucher. Heureusement il n'y aucun souci à se faire au niveau de la maniabilité, Dust se prend rapidement en main. Les affrontements restent une vraie partie de plaisir tout au long du jeu, même si le bestiaire ne se renouvèle pas tellement.

Dust : An Elysian Tail
D’un point de vue technique, le titre est une pure merveille. Les environnements sont magnifiques et très variés. On traverse des plaines, dans des grottes, sur des montagnes... et l’émerveillement est à chaque fois au rendez-vous. Les musiques sont magistrales, prenantes, belles, entraînantes et collent parfaitement aux situations ainsi qu'à la beauté des décors. En ce qui concerne les doublages, ils sont impeccables : les voix correspondent à merveille aux personnages. La traduction reste de qualité même si on peut remarquer des petites erreurs. Ces dernières restent cependant mineures et sans véritables conséquences sur le fond de l’histoire. La rejouabilité est au rendez-vous : le jeu est si plaisant qu'une fois ce dernier terminé, on souhaite s'attaquer à une difficulté un cran au dessus. Terminons pour signaler que les temps de chargements sont si courts et discrets qu'on a presque l'impression que le jeu n'en dispose pas. De quoi rendre jaloux bon nombre de jeux concurrents pourtant bien en deçà visuellement...

Bande-annonce #1 - Aperçu



Another one bites the DustRetour au sommaire
Dust : An Elysian Tail
Quelques petits ralentissements apparaissent parfois lorsqu'un succès se débloque, mais cela reste anecdotique. En dehors de ces moments là, les animations des héros comme celle de nos ennemis restent parfaitement fluides. On peut en revanche un peu grimacer vers la fin du jeu puisque des alliés et des ennemis sont en même temps à l'écran. Ok, dans le contexte, c'est la guerre, mais du point de vue du joueur, on a parfois du mal à comprendre un peu ce qui se passe et si nos coups portent. De plus, la vie de notre héros descend rapidement et on ne s'en rend pas toujours bien compte. Peut-être aurait-il fallu un signal davantage visible quand on est dans un état critique, mais bon, cela tient du détail. Petit regret également du fait que tout au long de l'histoire, il va apprendre de nouvelles compétences, mais ces dernières sont plus destinées à l'exploration qu'au combat (glissade, double saut...).

En effet, Dust va évoluer au fil du temps. En accumulant de l'expérience, il augmente son niveau et le joueur choisit la caractéristique à améliorer (attaque, défense, points de vie, attaque de Fidget/tornade de Dust). Notre héros peut également se servir d'éléments récupérés sur ses victimes pour fabriquer de nouveaux équipements. Inutile d'imaginer devoir refaire des zones en boucle afin de récolter une vingtaine de peaux de bêtes : il suffit que Dust vende un élément à un commerçant pour que ce dernier puisse augmenter son catalogue et ainsi y ajouter l'article. Bien entendu, le stock se remplit au fur et à mesure que le temps passe.

Dust : An Elysian Tail
Si ce système facilite la création d'équipement ? La réponse est oui. Si le jeu s'en retrouve sans difficulté ? La réponse est non. Le système évite juste de passer son temps à tuer les mêmes monstres, mais certaines zones sont si délicates à traverser que le joueur aura besoin de quelques phases de leveling. Certes, on peut compter sur les objets de soin pour nous sauver la mise, mais ces derniers filent très rapidement lorsqu'on les utilise, et renouveler ses stocks ainsi que commander des équipements à fabriquer n'est pas gratuit. De plus, le level design est particulièrement bien pensé et Humble Hearts n'hésite pas à se servir des environnements pour pimenter les combats. Pics, plantes empoisonnées et gouffres de lave cumulées aux explosions causées par certains monstres suffiront à faire chuter vos points de vie en une seule fois et cela même si on est équipé du meilleur équipement disponible. La solution : esquiver au bon moment et toujours faire bien attention au timing pour attaquer. Un bon équipement reste un bonus important mais cela ne fera certainement pas tout.

À 1200 points Microsoft, Dust : An Elysian Tail est un véritable cadeau, une perle imaginée et réalisée par Humble Hearts ainsi qu'un véritable souffle d'espoir en ce qui concerne les jeux vidéo. On y retrouve l'essence même que l'on devrait rencontrer dans chaque jeu : une âme forgée avec patience et amour. Les personnages sont attachants, l'histoire est touchante, la réalisation est magnifique et magistrale, le système de combat est dynamique, fun et addictif. On joue pour poursuivre l'histoire d'un héros charismatique, mais on joue aussi parce qu'on prend un plaisir fou à parcourir les environnements, à affronter des ennemis d'une manière aussi stylée que spectaculaire. Le titre frôle la perfection dans de nombreux domaines. Passionné de jeu vidéo et de 2D, n'hésitez plus : essayez-le, prenez-le, et retenez aussi bien le nom de Dust : An Elysian Tail que celui d'Humble Hearts, car ils risquent de devenir une véritable référence dans le domaine. Vous voilà prévenus.

Dust : An Elysian Tail
Dust : An Elysian Tail
Dust : An Elysian Tail
Dust : An Elysian Tail
Dust : An Elysian Tail
Dust : An Elysian Tail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Dust : An Elysian Tail

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
/html>