flechePublicité

Test Dragon's Dogma Dark Arisen (Xbox 360, PS3) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 26 Avril 2013 , Xbox 360 , PS3

Les +

  • Combats toujours aussi épiques et tripants
  • Un véritable challenge
  • Les nombreux ajouts et rééquilibrages
  • Des monstres qui jouent plus sur les altérations d'état
  • Une durée de vie immense
  • L'ambiance « dark fantasy » de l'extension
  • Les textures HD

Les -

  • Inventaire et système de craft toujours aussi chiants à gérer
  • L'IA des pions trop limitée pour établir des stratégies
  • Structures des salles qui se répètent
  • Visuellement très sombre
  • Pas de nouveaux succès/trophées
  • Un multi aurait été tellement bon...
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
8.0

(98 votes)
Publiée le 25/04/2013 à 09:04, par Camille

Test de Dragon's Dogma : Dark Souls Arisen

Dragon's Dogma Dark Arisen offre des nouveautés pertinentes accompagnées d'un donjon aussi difficile que prenant.

Dragon's Dogma revient avec une version boîte qui contient le jeu de base accompagné de quelques ajouts dont un donjon supplémentaire. Quels sont ces nouveaux ajouts et en valent-ils vraiment la chandelle ? Y a-t-il eu des modifications par rapport au jeu de base ? A qui s'adresse le nouveau donjon ? Pour avoir les réponses, suivez le guide !

Une grosse mise à jourRetour au sommaire
Dragon
Pour ceux qui ont le jeu de base, le passage sur Dark Arisen se fait très simplement. Le jeu récupère notre sauvegarde et effectue sa grosse mise à jour sans le moindre problème. La partie se lance et on reprend à notre dernière sauvegarde après avoir reçu des objets bonus comme des costumes, des cristaux de failles, mais aussi une pierre rendant la téléportation illimitée jusqu'à Gran Soren, mais aussi Cassardis, ainsi que d'autres lieux si vous avez planté un portacristal.

Parmi les nouveautés qu'apporte cette extension, on découvre l'apparition de nouveaux objets chez les marchands, quelques rééquilibrages effectués, mais aussi la possibilité de mettre les voix japonaises, ou encore de profiter de graphismes plus lisses et surtout moins flous via l'installation du pack de textures HD. Pour le reste, le jeu conserve la plupart de ses qualités (durée de vie immense, combats épiques et dynamiques…) et de ses défauts (interface toujours aussi mal pensée, système de craft laborieux et pas intuitif...) qui peuvent être consultés via notre test de Dragon's Dogma réalisé par l'ami Jean-Marc.

Venons-en maintenant au donjon rajouté dans Dark Arisen. Ce dernier débute en allant dans la ville de départ, Cassardis, durant la nuit où l’on découvre une ombre, celle d'une jolie blonde appelée Orla. Cette dernière est à la recherche de ses souvenirs et vient quérir notre aide. Parce qu'on est un héros, un vrai, on décide donc d'accompagner la dame sur une île mystérieuse dont il va falloir explorer les moindres recoins (l'île hein..., pas la madame...) afin de retrouver des fragments de stèles qui recomposeront progressivement la mémoire de la jeune femme.

L'histoire n'est pas des plus intéressante (elle est très prévisible en fait...), mais les joueurs risquent de peiner à comprendre les références citées et même de voir certains éléments de l'histoire de base spoliés si cette dernière n'a pas été achevée. De ce fait, on ne peut que conseiller d'avoir terminé au moins une fois Dragon's Dogma avant de se lancer dans ce nouveau donjon afin d'apprécier davantage les tenants et les aboutissants du scénario. De toute façon, les créatures de l'île demandent un niveau relativement élevé (niveau 50 minimum selon Capcom bien qu'on puisse y aller à tout moment) si l'on veut espérer progresser un minimum dans le donjon.

Quelques phases de gameplay en vidéo maison



La mort à chaque pasRetour au sommaire
Dragon s Dogma Dark Arisen
L'île va nous plonger dans une ambiance froide, sinistre et inquiétante. Les zones procurent un sentiment de malaise, on a envie de voir le ciel et les grandes plaines semblables à celles qui entourent Gran Soren, et pourtant on se retrouve confiné dans des salles sombres au milieu de cadavres attachés. Les ennemis vont ressembler à des morts vivants et/ou à des créatures torturées emprisonnées également dans cet espace restreint et tortueux. L'ambiance est tout à la fois angoissante et excitante : bien qu'on avance à pas de loup, on a toujours envie d'aller plus loin et d'explorer les moindres recoins. De nouvelles musiques se marient parfaitement à cet environnement sinistre et accentuent le côté chaotique et désolé des lieux (sauf celle du boss de fin qui est horriblement agaçante...).

On se retrouve dans un véritable labyrinthe qui comprend des raccourcis et des culs-de-sac. On regrette tout de même que l'architecture des lieux se répète assez vite (les salles en hauteur avec les ponts à traverser, les égouts, l'espèce d'arène...). Les modèles ont été copiés collés et remis dans différents endroits de l'île, ce qui nous donne l'impression de repasser dans les mêmes endroits. Malgré cela, on va prendre du plaisir à parcourir les lieux peuplés d'ennemis différents, et même prendre des risques pour aller voir ce qui se trouve dans les recoins les plus sombres. Ces escapades sont d'ailleurs souvent récompensées par la découverte d'un nouvel équipement, de potions, de cristaux de failles ou mieux encore : d'un objet maudit.

Dragon s Dogma Dark Arisen
Les objets maudits sont inutilisables lorsqu'on les découvre. Il faut les ramener à notre amie Orla pour que cette dernière les désenvoute contre des cristaux de failles (de toute façon, la principale monnaie sur Dark Arisen, ce sont les cristaux de failles ! Pour rappel, ces derniers peuvent se gagner via l'échange des pions ou être tout simplement récupérés, sous la forme d'un simple objet à ramasser, dans de nombreuses salles de l'île donc pas de panique si vous en avez pas/très peu). Une fois que les objets ont été désenvoutés, ils se révèlent le plus souvent de véritable atouts pour l'aventure : des armures très puissantes, des potions efficaces, des accessoires qui vont accroître nos pouvoirs ou améliorer nos stats, de nouveaux objets pour renforcer nos armures (améliorations possibles jusqu'à 6 fois alors que Dragon's Dogma nous le permettait que jusqu'à 4). Bref, il ne faudra pas hésiter à se servir de tout ce qui est à notre disposition pour se rendre plus puissants, car de leur côté, les résidents de l'île ne nous feront pas le moindre cadeau !

Quand les cadavres attirent les plus fortsRetour au sommaire
Dragon s Dogma Dark Arisen
Transition toute trouvée pour faire un point sur le bestiaire. On retrouve des versions améliorées de loups, de cyclopes, de dragons, d'ogres, etc., mais aussi de nouvelles têtes comme les mimics qui vont vous faire réfléchir à deux fois avant de vous décider à ouvrir le coffre en face de vous. En effet, ces maudites bestioles à l'apparence de gros vers cherchent à vous gober dès que vous avez le malheur d'en ouvrir un (et bonus, leur apparition est totalement aléatoire ! Une fois ils sont là, une fois ils n'y sont pas ! Surpriiise !). La faucheuse fait également son entrée et risque de marquer les esprits grâce à sa capacité d'apparaître n'importe où et à n'importe quel moment, d'autant plus que sa faux renvoie directement les pions dans la faille.

D'autres créatures sont également de la partie et offrent un challenge relevé et bien pensé. Par exemple, le Beholder – sorte de gros œil géant – qui aveugle si l'on ne se cache pas derrière quelque chose, ou encore le dragon zombie qui va empoisonner et faire pourrir tout notre stock de nourriture si son souffle putride nous atteint, etc. À cela s'ajoute les créatures charognards : des bestioles qui surgissent parfois à l’improviste, car attirées par les cadavres des monstres ennemis vaincus. Nos nouveaux adversaires sont particulièrement coriaces et vicelards, qui plus est du fait que leur arrivée impromptue ne nous donne parfois aucun répit entre les affrontements (surtout quand la Mort décide de se pointer aussi... en ce qui me concerne, j'ai beau avoir des niveaux 100+ dans mon équipe, on ne s'en est pas relevé. D'ailleurs à ce moment-là, j'avais l'impression que les dev' chantonnaient « crève, crève, crève » en cœur pendant que je me débattais...).

Premiers pas dans le nouveau donjon



Des nouveautés qui mettent en avant des défautsRetour au sommaire
Dragon s Dogma Dark Arisen
Hé oui, même à haut niveau Dark Arisen va offrir un véritable challenge. La difficulté joue beaucoup sur les altérations d'états (déjà accentuées via le mode difficile du jeu) qui vont former des combos dévastateurs. Ainsi, la faucheuse endort l'équipe puis donne un simple coup de faux, lentement histoire qu'on le voie bien venir celui-là ! Du pur sadisme ! De nombreux boss vont nous affaiblir et diminuer nos stats ou notre défense, nous empoisonner, nous pétrifier, etc. La plupart des monstres sont également de véritables sac à points de vie avec une défense de fer et l'affrontement peut tourner en leur faveur à l'usure, lorsque nos potions s'épuisent et que nos pions se font écraser en un simple coup (le boss de fin est une véritable purge, il m'a fallu plus d'une heure et demie pour le tomber avec mon niveau 117 en difficulté normale...). À cela s'ajoutent de nombreux sorts de mort instantanée qui réduiront drastiquement et rapidement notre équipe si ces derniers ne sont pas évités. Au cœur d'un univers qui a revêtu une ambiance beaucoup plus axée dark fantasy, à force d'enchaîner les morts, on peut avoir une petite pensée pour Dark Souls et la comparaison est légitime. Que les fans se rassurent néanmoins, Dragon's Dogma tente de nouvelles ambiances qui se révèlent efficaces et addictives sans pour autant perdre son identité.

Dragon s Dogma Dark Arisen
De la difficulté, c'est toujours plaisant. Les salles ne sont pas toujours remplies d'ennemis complexes, mais c'est surtout la position de ces derniers ainsi que leurs capacités qui vont nous poser problème. Des adversaires volants qui nous poussent en arrière alors qu'on est près des falaises, des lanceurs de sorts qui vont nous faire vaciller alors qu'on traverse un petit pont très fin au dessus du vide... les situations sont tellement vicieuses qu'il va parfois falloir fourber pour se sortir vivant de là. Dans une telle configuration, l'I.A. des pions alliés, qui ne posaient pas vraiment de problèmes dans Dragon's Dogma, se retrouve très vite limitée.

En effet, il est impossible de donner des ordres plus précis qu’« en avant », « venez ici » et « à l'aide ». Il aurait peut-être fallu des modèles de stratégies un peu plus poussés du genre « essayer d'atteindre les monstres d'où vous êtes", ou "reste ici pendant que je m'occupe de divertir ce monstre... ». Au lieu de ça, il faut se contenter de modeler son pion avec les potions de comportements et ce n’est malheureusement pas suffisant pour faire face à des ennemis aussi redoutables que ceux présents dans l'île de Dark Arisen. De ce fait, nos myrmidons se révèlent parfois de véritables boulets plutôt que des compagnons utiles en allant directement au contact alors que ce dernier est voué à l'échec.

Plus beau, toujours aussi dynamique, mais avec un donjon angoissant et vraiment hardcore, telle serait la manière la plus simple, mais aussi la plus pertinente de décrire cette grosse extension de l'excellent Dragon's Dogma. L'aventure arbore un voile plus sombre et inquiétant tout en imposant une progression aussi exigeante que prenante. Si certains défauts ont été corrigés, d'autres n'ont malheureusement pas été retouchés (gestion de l'inventaire et du craft, monstres qui apparaissent parfois tout d'un coup, petits ralentissements lors des sauvegardes auto...). Malgré tout, le plaisir de jeu est au rendez-vous. Dragon's Dogma Dark Arisen arrive parfaitement à maintenir son rythme dynamique et à faire durer son aventure avec le donjon supplémentaire qui constitue un véritable challenge dont la rejouabilité et la difficulté vont en occuper plus d'un pendant de nombreuses heures. Bref, il s'agit là d'une extension à obtenir de toute urgence si l'on a apprécié le jeu de base, et à acheter les yeux fermés pour les petits nouveaux.



Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Dragon s Dogma Dark Arisen
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Une belle surprise Le jeu est meilleur que le premier, le contenu étoffé avec deux nouveau niveau d'amélioration, la téléportation illimitée permet de rendre le jeu moins frustrant, le mode difficile est géantissime, le challenge est là et l'intérêt avec. Les possibilités sont décuplées dans cette version, à ne pas manquer pour les fans de la première heure mais surtout pour les néophytes. Les textures HD sont propr suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
vddddddddddddddddd l,kppjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Dragon's Dogma Dark Arisen

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
);s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->