flechePublicité

Test Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 (Nintendo Wii) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 30 Mars 2007 , Nintendo Wii
Publiée le 05/04/2007 à 10:04, par Damien

DBZ Budokai Tenkaichi 2 : Wii ou non ?

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Après avoir conquis les joueurs PS2, Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2 débarque sur Wii avec un contenu globalement similaire, mais avec comme argument de poids, une maniabilité nouvelle permettant de reproduire les mouvements à l'image de ses héros préférés. Mais cette nouvelle manière de jouer ne serait-elle pas à double tranchant ? L'immersion supplémentaire n'insinuerait-elle pas un temps d'adaptation encore plus grand ainsi qu'un plaisir sur le long terme moindre, nous faisant regretter nos bonnes vieilles manettes ?

Ce test s'articule autour de celui de la version PS2 pour la simple et bonne raison que, comme évoqué plus haut, le contenu est reproduit quasiment à l'identique. Le dernier groupe de paragraphes vous en dira plus sur la version Wii, tout comme les deux vidéos propres à cette version. Mais le moins que l'on puisse c'est que dès l'introduction (à l'instar de la version sur la console de Sony), une chose est sûre : la messe est dite. Des personnages, Dragon Ball Z Budokai Tenkaichi 2 va nous en donner, avec plus d'une centaine de combattants disponibles (contre 60 dans Tenkaichi premier du nom), dont environ 80 uniques. Sangoku, Vegeta, Piccolo et leurs amis sont donc du voyage, sans oublier une pléiade d'inédits de la version PS2 : Pan, Yajirobé, Tapion, Thalès, Hildegarde, Sangohan (le grand-père pas le fils !), etc. Six petits nouveaux belligérants se sont même glissés dans cette version Wii, dont deux jamais vus en jeu vidéo (Apple et le soldat de Freezer), mais nous en parlerons plus tard dans le paragraphe qui lui est dédié spécifiquement. Ensuite on peut compter sur 17 aires de combat toujours destructibles (une inédite sur Wii), nettement plus vastes et jolies que précédemment. Certaines attaques comme le Genkidama de Sangoku peuvent même transformer la planète en vrai champ de ruines ! Une bonne idée, fidèle à la série et qui a le mérite d'être spectaculaire.


Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2


Des possibilités en seconde transformation


Ensuite, on est aussi agréablement surpris par le nombre de menus et paramètres qui seront à notre disposition. Si la possibilité de passer des voix anglaises aux voix japonaises est toujours de la partie, on note un net effort au niveau des combats en Versus. En effet, on peut évidemment lutter en « Solo », mais désormais aussi en « Relais » (deux contre deux) ou en « Libre » (cinq contre cinq). Les modes Relais et Libre sont une sorte de Tag Battle, où l'on peut changer de personnage durant la bataille. Rien de mieux pour dynamiser encore plus des combats déjà bien vifs, et s'ajuster au mieux en fonction de son adversaire, en fonction de la taille ou de la vitesse par exemple. Le défilé des protagonistes est donc total, car les héros peuvent maintenant se transformer pendant le combat. Voici une petite vidéo vous présentant l'éventail des menus, personnages et possibilités de réglage des combats en mode Versus (tels le choix des arbitres, l'activation des transformations, des objets, etc.).

Vidéo Exclusive #6 - Le contenu de la version Wii

Vidéo Exclu du contenu de la version Wii : menus, personnages et arènes disponibles


Dix menus sont au choix : Aventure, Combat Ultime, Tournoi, Duel, Entraînement, Evolution Z, Boutique, Données, Encyclopédie sans oublier l'immanquable Options. Le mode Aventure marque le retour du mode Histoire qui avait fait mouche dans Budokai 3. Vous vous retrouvez sur la carte du monde et vous déplacez en volant. Votre but : aller sur le point rouge correspondant à votre prochain défi. Mais d'autres points (blancs) vous permettront de récupérer/acheter ou vendre des objets (potaras), d'enrôler quelques combattants de plus ou tout simplement de combattre, histoire de monter en niveau. Comme dans un RPG, chaque personnage dispose d'un inventaire limité et d'un niveau propre à chacun. Soulignons qu'il est toujours possible de faire des fusions d'artefacts afin de débloquer de nouveaux protagonistes. Trois types de difficulté sont proposés (allant d'une à trois étoiles), lesquels se répercutent sur le niveau de vos assaillants. Petit exemple (fictif) mais qui illustre bien la chose : en difficulté « une étoile », Sangoku et Vegeta, tout deux de niveaux 20, affronteront un Freezer de niveau 60. Alors qu'en difficulté « trois étoiles », ils se battront contre un Freezer de niveau 160. Il est à noter que le « Relais », dont nous parlions en Versus, fonctionne aussi dans de nombreux défis du mode Aventure.

Do you Spike Dragon Ball ?


Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Les buts de ces fameux défis sont divers, mais souvent similaires. Le plus souvent, il faudra « Gagner » le combat ou « Survivre » pendant le temps imparti. Observons que, contrairement au premier volet, les intitulés des objectifs sont plus clairs et que l'on peut désormais réussir les missions de survie, même si l'on tue l'ennemi supposé invincible. Quelques petits passages de course-poursuite dans les airs, ponctuent l'avancée et permettent de varier légèrement les plaisirs. Enfin, il faudra bien sûr trouver les sept boules de cristal (dans certaines villes de la carte du monde ou dans les différentes aires de combat), afin d'invoquer de Dragon Sacré (Sheron sur Terre ou Porunga sur Namek). Voilà de quoi garder le joueur pendant au moins 20 à 30 heures. Seul hic : l'ergonomie du menu de gestion des potaras. La liste d'objets est tellement longue qu'il est souvent bien délicat de s'y retrouver, voire même de s'équiper de manière optimale. Ensuite, la nécessité de retourner au menu principal (et d'aller dans la rubrique « Evolution Z »), pour enlever des objets équipés sur d'autres personnages que ceux contrôlés (à un instant donné) nous force à de multiples aller-retour ou tout simplement à combattre parfois sans équipement.

Spike nous inciterait-il à utiliser nos précieux zénis (monnaie du jeu) ? D'autant que les temps de chargement (mettant en scène Yamcha) bien qu'interactifs et assez courts, sont très fréquents durant notre épopée ; ce qui ralentit ou décourage notre envie de revenir à l'écran titre. Même s'il on peut comprendre leur présence répétée, du fait de l'étendue des zones, il aurait été souhaitable d'avoir pourquoi pas plusieurs écrans de chargement interactifs ou une récompense à la clé. On peut aussi regretter le fait que l'on doive écraser sa sauvegarde à chaque fin de combat (alors qu'on ne peut enregistrer que sur un fichier, et l'auto-sauvegarde alors ?!), quelques petits soucis au niveau de la caméra et le fait que l'on retrouve une fois de plus certains passages déjà joués dans les autres versions (à quand un titre sur l'histoire de Dragon Ball tout court ?). Les plus fanatiques pourront également pester sur les quelques incohérences (anachronismes, personnages avec des coups qui ne sont normalement étrangers, chronologie du mode histoire...). Toutefois, rassurez-vous ! Cela ne fait qu'hacher notre progression et non la dénaturer.

Vidéo Exclusive #5 - L'aventure avec un grand Z

Vidéo Exclu du mode Aventure et de l'invocation du Dragon Sheron


Tenkaichi premier du nom passe en mode super guerrier


Mais encore une fois, les fans de la série Budokai comme du premier Tenkaichi ne seront pas vraiment dépaysés : on retrouve le mode Aventure de Budokai 3, avec des cinématiques intermédiaires à la Budokai 1, dans un graphisme Cel-Shading lancé avec Budokai 2 sur PS2, tout en se basant sur un système de combat et de gestion des personnages inspirés de Tenkaichi 1. Les possesseurs de ce dernier volet, pourront grâce à leur sauvegarde, bénéficier d'un sympathique cadeau de fidélité : 100 000 zénis. Cependant, le réel cadeau de cette suite se situe bien ailleurs, au plus profond du gameplay...

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Tout le contenu Tenkaichi a été revu à la hausse. Cela se retrouve sur le nombre de personnages, nous en parlions plus haut. A la limite, on peut se dire que tout cela n'est que de la poudre aux yeux : certains combattants étant relativement insignifiants dans la série comme dans le coeur des joueurs. A ce sujet on note que certains personnages comme Tortue Génial ou Yajirobé sont nettement désavantagés par leur fait qu'ils ne puissent pas rester longtemps en l'air et ne savent pas voler. Après tout, voilà un moyen comme un autre de respecter un peu plus la série et la hiérarchie entre les personnages. Mais là où Tenkaichi 2 frappe fort, c'est surtout au niveau des possibilités en combat. Avec plus de contres, plus de combinaisons de coups, des transformations possibles désormais en combat (super guerrier, singe géant, etc.), le relais et j'en passe, le petit dernier de Spike est de loin de jeu le plus complet et le plus proche de l'univers d'Akira Toriyama (mangaka à l'origine de la série). Voici une vidéo commentée de la version PS2 qui vous en dira plus sur le contenu de Tenkaichi 2 Wii :

JV-TV de DBZ Budokai Tenkaichi 2 PS2



Wii ou non, alors ?

La version Wii surprend peu car strictement identique à la version PS2 au niveau du contenu, mis à part deux nouveaux personnages : « Apple » et « Le soldat de Freezer », lesquels débarquent pour la première fois dans un jeu vidéo Dragon Ball Z. Ces derniers sont plus des prétextes que des combattants à part entière. L'un deux, « le soldat de Freezer », n'a même pas de nom, c'est peu dire ! Les fans apprécieront tout de même d'avoir quelques guerriers de plus par rapport à la version PS2... c'est toujours ça de pris ! Graphiquement le jeu est globalement similaire, à ceci près que la version Wii est jouable en 16/9 : les possesseurs de télévisions au même format seront comblés, même si le rendu paraît malgré tout un peu étiré. Avec ce passage sur la nouvelle console de Nintendo, on aurait très clairement pu imaginer une petite mise à niveau technique ou de petites options supplémentaires : moins d'aliasing, disparition des saccades, caméra moins capricieuse, mise en place d'une sauvegarde automatique, possibilité d'importer ses musiques via carte SD (pour combler des musiques sans âme qui ont remplacées celles de l'anime présentes dans la version japonaise). Il n'en est rien et c'est franchement dommage... surtout cinq mois après la sortie chez nous de la version PS2 ! Cela dit, le titre de Spike utilisant le Cel-Shading, le rendu à l'écran est largement satisfaisant, autant pour les joueurs novices que pour les fans de la série, comme vous allez pouvoir le constater avec cette vidéo de présentation de gameplay :

Présentation de la maniabilité sur Wii

Vidéo commentée de présentation de la maniabilité Wii


C'est cette maniabilité, avec le couple Wiimote-Nunchuk, qui représente la vraie nouveauté de cette version. Il est temps de faire un point clair et franc sur ce sujet. Est-ce un plus au niveau de l'immersion ? Indéniablement oui. Cette maniabilité demande-t-elle un temps d'adaptation supplémentaire ? Oui, assurément. Ce temps dépendra de votre patience à explorer (refaire) tout le mode entraînement ainsi que votre capacité à mémoriser les différentes combinaisons. Car, notons que chaque technique spéciale de nos protagonistes (exemple : le kaméhaméha de Goku) nécessite une combinaison différente, là où un simple « L2+Triangle » accompagné d'une direction suffisait sur PS2. Si au départ on prend un réel plaisir à imiter ses héros, rapidement on perçoit les limites de cette maniabilité pour un usage long et précis. Le fil liant le Nunchuk à la Wiimote gêne parfois, il arrive souvent de ne pas faire exactement ce que l'on veut et on éprouve par moment plus de difficultés que sur la version PS2 dans certains défis ou combats. Du coup, la plupart des joueurs pointus, pour qui chaque dixième de seconde compte, se retrouveront à utiliser une bonne vieille manette Gamecube (ou une manette Classique) pour retrouver une réactivité optimale. Une option très appréciable qui semble malgré tout mettre en doute, sinon trahir, le fait que cette maniabilité soit aussi « parfaite et intuitive » que ce qui était annoncé.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Un peu dommage, d'autant que les commandes pour « manettes classiques » ne sont pas expliquées dans la documentation papier. Sachez par contre que la liste des commandes disponibles dans l'écran de pause change en fonction du type de contrôleur inséré : une très bonne initiative inédite de la version européenne. Quant aux commandes Wiimote-Nunchuk relativement peu abordées dans la version papier (pas de listes des coups par personnages par exemple contrairement à certaines notices de jeux de combat), elles sont disponibles pendant la pause d'un combat. Assez nombreuses, elles rendent l'écran des commandes très fouillis et long à faire défiler (donc rend encore plus difficile la mémorisation) à tel point qu'on a tendance à maîtriser parfaitement quelques personnages seulement, voire un seul pour les moins courageux d'entre nous. On aurait aimé avoir un entraînement proche de titres de combat plus traditionnels, comme Virtua Fighter ou Tekken, où l'on peut voir à l'écran les commandes réalisées. Ceci étant, comme que ce soit avec une manette ou avec les Wiimote-Nunchuk, Tenkaichi 2 demande un temps d'adaptation absolument nécessaire pour en profiter. Une fois ce passage révolu, on prend vraiment du plaisir à retracer la saga DBZ, à jouer avec ses héros préférés et à grignoter petit à petit le contenu copieux (à l'image de ce test) que le titre de Spike nous propose... Et pour le coup, c'est bien là l'essentiel !

Conclusion :

Sur Wii comme sur PS2, Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 se place directement à la plus haute place des jeux de combat basés sur la série animée avec son contenu riche, cohérent et furieusement fun. Certes, il reste bien quelques petits défauts persistants que l'on aurait aimé voir corrigés avec cette version. L'immersion de cette nouvelle maniabilité rebutera sans doute un tantinet les accros de la version PS2 ou ceux pour qui un dixième de seconde de perdu est un crime. Les « nouveautés » de cette version ne sont pas suffisamment pertinentes pour justifier son achat en plus de celle sur PS2, que possèdent déjà la plupart des fans.

Pour tous les autres, ce sera un vrai plaisir d'essayer de reproduire les mouvements des héros de la saga. Avec la détection de mouvement entre autres, Tenkachi 2 Wii perd un peu en réactivité et en précision là où il gagne en immersion. Avec de la persévérance et un bon temps d'adaptation le jeu devient plaisant, long et jouissif, seul comme à plusieurs et pourra même intéresser les non-initiés de la saga. De surcroît, le seul jeu de combat (valable en plus) sur Wii avec un contenu en béton armé. En attendant peut-être un opus exclusivement conçu pour la dernière console de Nintendo...



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 sur Nintendo Wii
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 sur Playstation 2

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.2
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Psylocib
Très bon
Aprés une attente plutot longue: enfin j'ai le jeux entre mes mains !! N' étant pas fan (voir hostile?) à la serie des tenkaichi (maniabilité bof...) et n' ayant pas beaucoup de jeux sur Wii ahem, j' ai quand même prit la décision d' attendre et acheté DBZ BT2. Donc aprés un p'tit tour du côté du didacticiel pour comprendre commentquecamarche s'bordel (15 minutes env suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
le jeu est trop cher
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
content_dragon_ball_z_budokai_tenkaichi_2&l3=nintendo_wii&l4=preview_dragon_ball_z_budokai_tenkaichi_2" border="0" width="1" height="1" alt="" title="" />