flechePublicité

Test Dragon Age : Origins - Les Golems D'Amgarrak (PS3, Xbox 360) : 4/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 10 Août 2010 , PS3 , Xbox 360 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Un Bronto de compagnie... c'est à peu près tout !

Les -

  • Personnages insipides / combats inintéressants
  • Scénario qui tient sur une tranche de ticket de métro
  • Toujours trop bref pour « replonger »
La note de jeuxvideo.fr
4.0
bof
La note des internautes
-
Publiée le 25/08/2010 à 10:08, par Nerces

Dragon Age : Origins - Les Golems D'Amgarrak

Voilà maintenant dix mois que Dragon Age : Origins est commercialisé par BioWare et dix mois que ces derniers nous abreuvent de contenus additionnels payants loin de la qualité du titre originel. Le studio canadien a pourtant tenté de varier les styles en se focalisant sur les récompenses de quêtes, sur les nouveautés de gameplay ou sur le scénario, mais il n'a jamais vraiment réussi à justifier la dépense - certes modérée - impliquée par ces DLC dont la durée de vie rachitique est à mille lieues de l'idée que l'on se fait d'un jeu de rôle.

Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Hélas, ce ne sont pas ces histoires de Golems qui risquent de redorer le blason de l'équipe en charge de ces contenus additionnels, et ce, alors que le tarif demandé par BioWare (3,49 euros) est sans doute l'un des plus faibles jamais vu pour un DLC. Les Golems D'Amgarrak nous propose de revenir dans la cité d'Orzammar pour une visite « en profondeur » de la ville naine alors qu'un certain Jerrick Dace s'inquiète de la disparition de son frère. Ce dernier est parti en expédition afin de trouver la trace d'une mystérieuse forge et, comme de bien entendu, les choses ne s'étant pas passées exactement comme prévu, il nous faut « faire le ménage ».

Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Les choses démarraient pourtant bien et si nous ne pouvons retrouver l'intégralité de notre groupe pourfendeur d'Engeances, il est possible d'importer le personnage principal de nos aventures sur Origins ou son extension Awakening. Hélas, c'est en fait à peu près tout ce qu'il y a à retenir d'un DLC d'une platitude sans nom. Dès les premiers instants, on est étonné par le vide remarquable des environnements : certes, nous sommes dans des cavernes, des souterrains, mais les créateurs auraient pu faire preuve d'un minimum d'imagination pour peupler certaines salles comme celle où l'on rencontre l'un de nos futurs compagnons, un puissant Golem.

Ce Golem prend place aux côtés de Jerrick et de son frère Bragon qui complète une équipe triste à mourir. En dehors des commentaires insipides à chacun de nos agissements, il n'y a aucune interaction entre ces personnages, rien pour nous faire sortir de notre léthargie. BioWare mentionne l'existence de puzzles pour meubler l'aventure, mais c'est un grand mot pour des énigmes qui se résument à jouer avec des interrupteurs pour changer de « plan dimensionnel » et accéder à d'autres salles. Des salles qui regorgent de combats, mais pas de récompenses : cela dit, vu le niveau de difficulté, il est aurait été indécent de nous faire crouler sous les artefacts. Pour la forme, signalons quand même un combat final un peu plus ardu durant lequel il faut encore jouer avec des interrupteurs... Circulez, il n'y a rien à voir !



Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak
Dragon Age : Origins - Les Golems D Amgarrak

Des combats, des combats et encore des combats... Heureusement, il n'y en a que pour une heure à peine !
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ocument,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));