flechePublicité

Test Divinity 2 : The Dragon Knight Saga (Xbox 360) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 05 Novembre 2010 , Xbox 360 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Richesse des quêtes, du scénario
  • Progression très libre du héros
  • Nombreuses améliorations techniques
  • Un jeu moins focalisé sur les combats

Les -

  • Un monde assez fermé qui ne « vit » pas
  • Séquences « dragon » sans grand intérêt
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
9.0

(1 votes)
Publiée le 26/11/2010 à 16:11, par Nerces

Test de Dragon Knight Saga : Divinity fait un retour de toute beauté

Larian Studios et Focus nous proposent un coffret pour célébrer la sortie de l'extension Flames Of Vengeance : l'occasion d'apporter nombre d'améliorations.

Malgré quelques lacunes et certains soucis de finition, ce sont surtout les hasards du calendrier qui auront fait le plus de mal à Divinity 2, sorti à peu près en même temps que deux autres poids lourds du jeu de rôle : Dragon Age et Risen. Pourtant, le titre de Larian Studios disposait d'atouts indiscutables et les joueurs qui auront tenté l'aventure ne l'ont généralement pas regretté... Avec la sortie de l'extension Flames Of Vengeance au travers d'un pack renfermant aussi le jeu de base, les développeurs de Larian Studios s'offrent une seconde chance de conquérir un plus large public et ils le méritent amplement !

Vengeance et retour de flammes pour notre Chevalier-Dragon...

Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Avant même de parler contenu, il nous faut revenir sur la méthode retenue pour distribuer Flames Of Vengeance, cette extension à Ego Draconis. En effet, que ce soit sur PC ou sur Xbox 360, il n'est pas question de proposer de version boîte et pour n'acquérir que l'extension, il faut forcément faire confiance au dématérialisé. Les allergiques devront donc se contenter du coffret commercialisé par Focus : un coffret proposé à un tarif certes avantageux, mais qui regroupe le jeu de base et l'extension. Un peu dommage donc de repayer pour un Ego Draconis que certains d'entre-vous auront sans doute déjà pris l'an passé.

Second regret, même s'il est autrement moins gênant : il est impératif d'avoir terminé Ego Draconis pour être en mesure de reprendre sa sauvegarde sur Flames Of Vengeance. Moins gênant, car du point de vue du scénario de cette extension, il est de toute façon préférable d'avoir bouclé Ego Draconis pour en saisir toutes les subtilités. Si donc vous ne disposez d'aucune sauvegarde éligible à Flames Of Vengeance, les développeurs vous proposent de passer par la phase création de personnage. Il s'agira alors de concevoir un avatar de niveau 35 avec toutes les caractéristiques que l'on trouvait déjà sur Ego Draconis (apparence physique) et un style de héros prédéfini (guerrier, mage, ranger, prêtre).

Gameplay #1 - Quelques séquences maison sur PC

Dix bonnes minutes de jeu afin de présenter les combats, les dialogues et les quêtes de Flames Of Vengeance sur PC

À partir de là, les choses changent pas mal par rapport à Ego Draconis et il faut le reconnaître, en bien. Plutôt que de partir dans toutes les directions et de tenter le coup du « monde ouvert » dans lequel le joueur finit par se perdre, les développeurs se sont effectivement focalisés sur la densité des événements, la richesse de contenu d'un lieu seul, mais particulièrement foisonnant. De fait, la majeure partie de l'aventure nous fera visiter la cité d'Aleroth qui subit un siège de la part des « forces du mal ». Dans une ultime tentative pour protéger la majestueuse cité, le mage Zandalor a libéré l'âme du terrible Berhlihn, un ancien serviteur du mal.

Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Ni une, ni deux, ce dernier se propose immédiatement de libérer notre héros de sa prison astrale à la condition que nous l'aidions à reprendre une apparence plus matérielle... C'est ainsi que commence l'aventure contée dans Flames Of Vengeance. Tout en veillant à résoudre les problèmes des uns et des autres, à contrecarrer les projets d'une certaine Igraine et à gagner en puissance, notre alter ego doit choisir sa voie et décider de suivre ou non un Berhlihn qui ne manquera jamais une occasion de se rappeler à notre bon souvenir : tout au long de l'aventure, il commente effectivement nos actions au travers d'une voix-off plutôt originale dans un jeu de rôle / aventure.

« Les développeurs ont conservé le côté relativement ouvert des quêtes et une progression un peu plus adulte qui sautera notamment aux yeux des joueurs Xbox 360 »

Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Côté gameplay, Flames Of Vengeance ne révolutionne évidemment pas le concept très accessible d'Ego Draconis, mais le rend plus cohérent, plus limpide. Alors que nombre de joueurs s'étaient plaints de la difficulté et du manque de progressivité du jeu de base, cette extension se veut plus logique, mieux conçue. Il n'est par exemple plus question de se faire massacrer par n'importe quel monstre deux-trois niveaux au-dessus du nôtre. En revanche, les développeurs ont conservé le côté relativement ouvert des quêtes et une progression un peu plus adulte qui sautera notamment aux yeux des joueurs Xbox 360 : on ne se sent pas guidé à l'excès tout au long de l'aventure.

Dans un autre registre, on apprécie que Larian Studios ait revu la finition d'ensemble de son jeu. Une amélioration qui touche Flames Of Vengeace, mais que l'on remarque surtout sur Ego Draconis, dont la version est plus stable que celle de l'année passée. D'autres améliorations se ressentent au niveau graphique, même si cette fois les choses sont plus subtiles sur Ego Draconis. Dans Flames Of Vengeance on profite d'un anti-crénelage relativement efficace, de textures plus abouties et d'effets de lumière autrement plus présents. Des progrès que l'on remarque plus directement sur la version PC du jeu, mais qui feront aussi - dans une moindre mesure - le bonheur des joueurs Xbox 360.

Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga

Si le joueur n'est pas tenu par la main, quelques aides (objets accessibles) sont tout de même au programme

Si Ego Draconis se caractérisait par une durée de vie impressionnante, force est de constater que Flames Of Vengance est plus court : il plafonne à 20 ou 30 heures de jeu selon votre style de progression. Cependant, les heures passées dessus s'avèrent plus intenses que sur Ego Draconis. Cela tient surtout à la richesse scénaristique du jeu qui, non content de proposer d'innombrables personnages non-joueurs, attache presque autant d'importance à la trame principale qu'aux quêtes secondaires. Des quêtes secondaires qui s'entremêlent avec beaucoup de réussite et donnent à l'ensemble une surprenante variété.

Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
De plus, ce principe de quêtes qui s'entrecroisent systématiquement donne au jeu une profondeur que l'on ne soupçonne pas en débutant l'aventure. En revanche, comme on obtient des indices / des renseignements en fouinant et en discutant avec les personnages non-joueurs, il faut rester attentif et ne surtout pas compter sur un énorme compas pour nous guider vers la prochaine étape ! Les allergiques du dialogue en seront donc pour leur frais : reconnaissons d'ailleurs que Flames Of Vengeance est un titre particulièrement bavard, mais qu'il compense par quelques touches d'humour bien placées et de nombreuses références qui raviront les amateurs d'heroic-fantasy / science fiction.

Conclusion

À la sortie d'Ego Draconis en fin d'année dernière, nous parlions de « bonne surprise et petite déception », car Larian Studios semblait avoir du mal à aller jusqu'au bout de son idée. Un tel scepticisme n'est clairement plus de mise aujourd'hui et si Flames Of Vengeance n'est pas un jeu parfait (on lui reprochera notamment une durée de vie peut-être un peu courte pour un jeu de rôle), il devrait ravir les amateurs d'aventure et de scénario bien écrit. Les quêtes sont nombreuses et si le monde accessible au joueur n'est finalement pas si vaste, il compense par une densité de personnages et d'événements assez exceptionnelle... Flames Of Vengeance est une extension indispensable à tous les possesseurs d'Ego Draconis alors que le coffret Dragon Knight Saga offrira une très belle occasion de se racheter à ceux qui s'étaient passés du titre l'an dernier.



Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Divinity 2 : The Dragon Knight Saga
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
okie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));