flechePublicité

Test Dishonored : Les sorcières De Brigmore (PC) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 13 Août 2013 , PC , Plus de tests sur Xbox 360 Sortie le 14 Août 2013 , PS3

Les +

  • Gameplay parfait
  • Level-design soigné
  • Difficulté au rendez-vous

Les -

  • C’est fini ?
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.1

(22 votes)
Publiée le 19/08/2013 à 11:08, par Maxence

Test de Dishonored : Les Sorcières de Brigmore

Le troisième et dernier DLC de Dishonored est aussi le meilleur : à ne pas manquer pour les amateurs du jeu de base.

Dix mois après sa sortie, l’excellent Dishonored se paie un dernier tour de piste avec Les Sorcières de Brigmore, second et dernier DLC scénarisé à voir le jour pour le titre d’Arkane. Suite directe de La Lame De Dunwall, il met un terme aux états d’âmes de Daud, l’assassin de l’impératrice qui cherche par tous les moyens à se racheter une conscience. Comme le premier, ce second contenu additionnel s’appuie largement sur les forces de Dishonored, se permettant même d’en corriger quelques écueils. Une bonne manière de parachever une œuvre.

Daud Love CorvoRetour au sommaire
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
On avait quitté Daud un peu désemparé après la trahison de sa seconde et la présence planante et inquiétante de l’insaisissable Delilah, la sorcière qui menace la « tranquilité » de Dunwall. On le retrouve déterminé à faire la lumière sur cette artiste mystique : il faudra pour cela libérer une certaine Lizzy et la convaincre de naviguer jusqu’au manoir Brigmore, qui sert de repère à la vile créature. On débute donc l’aventure dans la prison de Coldridge, dont on découvre de nouveaux recoins à l’aide de pouvoirs déjà costauds puisque la progression (et le niveau de chaos) du précédent DLC est reprise dans celui-ci.

Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Mis à part un nouveau type de grenade et un pouvoir permettant de se saisir d’objets (ou d’ennemis, au niveau 2) à distance, pas grand-chose de neuf à se mettre sous la dent. Qu’importe, le gameplay parfait du précédent contenu additionnel est de retour pour un large éventail de possibilités qui colle parfaitement avec la multiplicité des approches acceptées par le jeu. Le second niveau est à ce titre symptomatique du génie des développeurs dans la construction d’un lieu : les rues du quartier malfamé de Drapers Ward, où s’affrontent les gangs des Chapeliers et des Anguilles Mortes, s’agencent parfaitement avec l’usine textile, le port de pêche ou les sordides égouts qu’il faudra parcourir pour mener à bien la mission.

Gameplay maison



Brig me MoreRetour au sommaire
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Vaste et esthétiquement superbe, cet excellent niveau est un bonheur absolu à farfouiller tant il regorge d’éléments et de détails qui placent définitivement Dunwall dans la liste des cités les plus charismatiques du jeu vidéo. Le manoir propose une approche différente, avec son unité totale de lieux et son énorme difficulté (beaucoup d’ennemis), non moins parfaite pour qui souhaite tester son skill d’infiltration. L’équilibre est donc parfait entre difficulté, plaisir de jeu et intérêt scénaristique puisque comme on le pressentait à la fin de La Lame de Dunwall, l’histoire s’intègre à merveille dans la toile narrative de l’œuvre Dishonored, offrant un nouveau regard sur les évènements du jeu sorti l’année dernière.

Dishonored : Les sorcières De Brigmore
On a toujours le choix de la résolution d’une quête (meurtre ou pas meurtre ?), on découvre toujours un tas de nouveaux recoins à explorer et on apprécie toujours la compagnie de cette cinglée de Mamie Chiffon. Les Sorcières de Brigmore est en définitive un excellent DLC à la durée correcte (comptez cinq heures au moins en infiltration totale) et au plaisir assuré par un gameplay complètement maitrisé totalement à la solde d’un level-design de génie. Rien que pour la richesse architecturale de ces nouveaux quartiers, il serait dommage de passer à côté de ce contenu additionnel modèle.

Les Sorcières de Brigmore balaie sans coup férir les quelques réticences que l'on avait encore au sortir du très correct DLC précédent. Les niveaux sont réussis, les références au titre de base pertinentes et passionnantes et l'offre de gameplay parfaitement adaptée à la topologie de ces nouveaux recoins de Dunwall. Arkane ne force jamais le trait et ne cherche pas à combler les blancs : le studio maitrise tellement son univers qu'il donne l'impression d'en avoir encore beaucoup sous la pédale. Il nous tarde évidemment de découvrir ce que les lyonnais ont dans leurs cartons, mais on ne peut retenir une petite larme à l'idée de quitter (définitivement ?) Dunwall la magnifique.

Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Dishonored : Les sorcières De Brigmore
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Dishonored : Les sorcières De Brigmore

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité